Encore 1.545 demandeurs d’emploi à Montereau !

Comme chaque début de trimestre, l’INSEE, l’Institut national de la Statistique et des Etudes économiques vient de publier les chiffres du chômage du trimestre précédent.

Vous pourrez trouver tout ceci ici :

http://nsm01.casimages.com/img/2009/01/03/090103035027390112946331.jpg

http://www.insee.fr/fr/ppp/bases-de-donnees/donnees-detaillees/duicq/uu.asp?reg=11&uu=77405

http://nsm05.casimages.com/img/2011/10/02/111002090804390118830792.png

——

Le nouveau nombre de demandeurs d’emploi monterelais vient de tomber : 1545 personnes sont en attente de trouver ou de retrouver du travail.

Par rapport à la période janvier-février-mars 2011, ce nombre est en recul.

Et c’est tant mieux !

Je le dis comme je le pense, bien évidemment.

Mais attention, il faut être très prudent !

La situation était exactement la même en 2010 : le 2ème trimestre 2010 avait vu les mêmes données numériques en baisse par rapport au trimestre précédent, avant de repartir à la hausse.

Voici ce que ça donne sur le tableau ci-dessous :

http://nsm05.casimages.com/img/2011/10/02/111002090624390118830789.jpg

(Infographie Y.P.) 

——-

Voici maintenant l’histogramme représentant l’évolution à Montereau en matière de chômage :

http://nsm05.casimages.com/img/2011/10/02/111002090624390118830788.jpg

(Infographie Y.P.)  

—–

Je rappelle que tous ces nombres sont d’une fiabilité absolue, émanant de l’INSEE.

Il faudra souhaiter que cette baisse soit confirmée par la suite.

Comme à chaque fois pour ce type de papier, je termine en rappelant qu’au delà de toutes ces données chiffrées, il y a des êtres humains. Des familles, des adultes, des enfants qui souffrent.

———————

Demain, c’est Monsieur HOU qui nous fera une fois de plus pénétrer dans les profondeurs abyssales de la morphosyntaxe jégoïste.

———————————————–





 


7 commentaires

  1. TOTO dit :

    TANT MIEUX si le nombre de demandeurs d’emploi a légèrement diminué.Bien que près de 10 pour 100 de la population cela fait beaucoup. Surtout qu’aujourd’hui il faut ajouter beaucoup de travailleurs pauvres ,qui voudraient bien faire les 35 heures mais que l’on embauche en CDD à 24 heures par semaine et qui sont loin de gagner le smig. Et attention ces chiffres correspondent à la période la plus faste de l’année pour lemploi.Donc c’est pas BIZARRE!

  2. Sandrine dit :

    Le vilain Bayrou qui ose reprendre les propositions d’Yves Jégo

    http://yvesjego.typepad.com/blog/2011/10/quand-f-bayrou-reprend-mes-propositions-sur-le-made-in-france.html

    Ha tous ces bearnais.

  3. p'tite souris dit :

    D’accord avec TOTO, soit sensiblement plus que la moyenne nationale qui s’établit autour de 9,1 %.
    Mais quid de ceux qui ne sont pas ou plus pris en compte par pôle emploi ? des CCD de plus en plus précaires quant à la durée des contrats et de leur devenir.
    Les statistiques donnent une tendance, pas une réalité, et, quoiqu’il en soit, il vaut mieux un chiffre en légère baisse plutôt que l’inverse.
    Gageons que d’içi à la prochaine échéance électorale, le chiffre du chômage s’inscrira à la baisse dans les statistiques , et que « la crise » aura bon dos.

  4. piéton en danger dit :

    Une diminution du nombre de chômeurs est une bonne nouvelle. toto a raison, faut-il encore que ces embauches soient à temps plein et que les salaires donnés permettent de vivre sans peur du lendemain afin de pouvoir payer des charges en augmentations constantes ce qui n’est pas le cas. Beaucoup trop d’entreprises ont recours aux heures supplémentaires systématiques qui mises bout à bout permettraient des embauches. Statistiques officielles, un français sur trois n’arrive plus à se soigner, c’est grave, changer ses lunettes (on sait qu’un accident domestique sur deux concernant une personne âgée est dû à une vision déficiente) coûte une fortune tout comme se faire soigner les dents. Les retraites sont modestes pour la plupart et elles ne suffisent pas pour engager de gros frais (dépassement d’honnoraires imposés non remboursés et non interdits par le gouvernement.
    Hors sujet : la chaufferie de Surville est en travaux et actuellement depuis le début de la semaine, les piètons sont obligés de marcher au milieu de la route. Les lycéens et collégiens sont nombreux à emprunter ce chemin. Aucun passage pièton n’a été aménagé ni par l’entreprise qui barre le trottoir ni par les services techniques de la ville. Pire, le stationnement des voitures reste autorisé donc, les piètons circulent donc en plein milieu de la route. Nos enfants sont en danger et tout le monde s’en fiche. Chantier non signalé à proximité d’une école (St Expuréry juste en face), d’un cabinet médical, du lycée technique, du lycée et du collège désservis par accès des enfants sur ce trottoir. Les automobilistes vont très vite sur cette portion de route, cela devient dangereux d’aller à l’école à Surville. Surville est devenu un lieu de chantiers permanents (tour des Grès) qui n’en finissent pas de finir, d’endroits déconstruits autrefois entourés de grillages démolis peu à peu et envahis de gamins heureux de s’y amuser malgré le danger, de voitures non verbalisées stationnées (sous l’oeil des caméras) sur les trottoirs quand ceux ci ne sont pas barrés par des travaux exigeants le passage des piétons sur la route. J’ajoute que ce chantier de la chaufferie n’est signalé nulle part, des engins de chantiers roulent pourtant dans ce quartier ou une cité scolaire est implantée. A qui reviendrait la responsabilité en cas d’accident voiture contre pièton (en majorité des enfants obligés de circuler sur la route) ? Les services techniques de la ville ne peuvent-ils pas vérifier et garantir la sécurité aux alentours des chantiers ? Autre drôlerie, à l’entrée du chantier proche du cabinet médical il y a une pancarte flèchée « piétons » indiquant….la route !!!! Chercher l’erreur.

  5. pieton en danger dit :

    A propos du chantier de la chaufferie, la pancarte a été retirée côté cabinet médical, le trouttoir est rendu à la circulation mais côté rue général Chateau, l’accès au trottoir est complètement interdit par une barrière portant inscription traversée obligatoire….sous entendu sur l’autre trottoir. Que croyez vous que font les enfants qui montent vers le lycée ? ils marchent sur la route !

  6. kharkam dit :

    mais je pense qu il faudrait recouper avec le nombre d habitants , et les évictions des assedics de certaine personne . oui certaine personne sont priées d aller voir ailleurs ds notre démocratie , j explique . une maman qui élevait son garcon , percevait les allocations chômages celle ci étant plus élevées que le congé maternité pour pouvoir vivre , les assedics lui ont envoyé un courrier lui donnat rdv afin de lui signifier que les allocations chomages lui seront plus versées et qu »il fallait qu elle rentre en contact avec qui de droit pour percevoir le congé maternité. et oui tous les coups sont bon pour faire descendre l indice .

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !