Archive pour octobre, 2011

A fond les caisses !

http://nsm05.casimages.com/img/2011/09/15/110915080429390118747953.png

Le « Sur le vif » de cette semaine va concerner deux automobiles.

Vous savez, qu’ici, fidèles Flambergiens, on aime les voitures.

Les deux photos qui suivent ont été prises lundi soir dernier, aux alentours de 8h45, au sortir du dernier Conseil de la CC2F, notre Communauté de Communes du Fleuve et de la rivière. 

Sur le premier cliché, on comprendra que lorsqu’on est Député-Maire-ARES-ex-UMP-Avocat-346-544, on ne se gare pas comme vous et moi sur les places de parking prévues à cet effet.

Non.

http://nsm05.casimages.com/img/2011/10/05/111005062000390118848061.jpg

——–

Sur le deuxième cliché on s’apercevra que lorsqu’on est maire de la grande-paroisse comme M. Lioret et en même temps chargé de mission auprès des entreprises à l’Ecole de la 2ème chance, on utilise pour aller à la Communauté de Communes une voiture de l’E2C plutôt que la sienne perso… (Vous me direz que si ça se trouve, elle est en panne et le garage n’avait plus de véhicule de courtoisie…)

http://nsm05.casimages.com/img/2011/10/05/111005062000390118848062.jpg

—–

Après tout, pourquoi se gêner…

Roulez jeunesse !

Lundi, vous et moi lirons trois courriers…
—————————————

Encore un coup du MEDEF ?

Lundi dernier, à Cannes-Ecluse, notre Député-Maire-ex-ARES-futur-UMP?-Avocat-346-544 avait invité les membres élus de la CC2F, notre Communauté de Communes du Fleuve et de la rivière, à participer à  un conseil communautaire.

Autant vous le dire tout de suite, je me demande si au cours de cette petite sauterie, le président Yves Jégo de la CC2F avait toute la tête à ce qu’il faisait.

En effet, en 35 minutes et 42 secondes, la durée de la réunion aux 22 points à l’ordre du jour, notre édilanous lut les messages de son smartphone (ou en composa, allez savoir…) 17 fois, soit en moyenne 1 sms entrant ou sortant toutes les 126 secondes.

Mais bon, vous savez ce que c’est… Des tractations en cours de retour au bercail UMPien devaient peut-être se dérouler… Allez savoir…

http://nsm05.casimages.com/img/2011/10/05/111005062000390118848060.jpg

——
Quelques moments particuliers de ce conseil communautaire retinrent mon attention.

Tout d’abord, en ce qui concerne l’installation d’une péniche touristique au pied de l’ancien château, la peut-être future maison de la Seine, notre DM-ARES-UMP-A-346-544 expliqua que cette péniche pourrait servir à « des classes de découverte hors-temps scolaire ».

Oserai-je lui faire remarquer que cette dernière déclaration est un assez magnifique pléonasme, assurément imperméable aux non initiés : une classe de découverte est forcément hors-temps scolaire, puisque souvent, les enfants dorment la nuit, et qu’en France, un enfant n’est pas sensé dormir en classe la nuit…

Vous le savez, moi, quand je peux rendre service…
A propos de ce dossier de l’aménagement de ce coin de la Seine, il est à noter un point intéressant.

On se souvint qu’Yves Jégo et les services du SYTRADEM laissèrent passer deux subventions d’un montant de 11 millions d’euros…

C’était ici :

http://yvespoey.unblog.fr/2010/11/10/lhomme-qui-perdait-11-millions/

et là :

http://yvespoey.unblog.fr/2010/11/11/lhomme-qui-perdait-11-millions-2eme-partie/

Pour être certains de décrocher désormais en temps voulu les sous, maintenant Yves Jégo et ses services demandent les subventions… avant que la demande en question soit votée par les élus…

Je vous jure que je n’invente rien. Maintenant, c’est comme ça, c’est dire la considération qu’on porte à l’assemblée communautaire..

Not’ bon maire, malgré un léger mea culpa, je dois le reconnaître, not’ bon maire eut d’ailleurs un lapsus révélateur :

« Nous allons remettre la charrue avant les boeufs…. Heu… nous allons remettre les boeufs avant la charrue… »

Tout perturbé, je vous dis…

Perturbé également quand il demanda au délégué Jean TYCHENSKI, (« mon cher Jean »…), une précision que ce dernier venait déjà de donner l’instant précédent

http://nsm01.casimages.com/img/2009/02/10/090210094152390113131279.jpg M. Jean TYCHENSKI (Image d’archives)

—–
Un autre dossier autrement plus ennuyeux et concernant l’emploi sur le bassin d’emploi de Montereau fut abordé : l’aménagement de la ZAC St-Donain, à Marolles.

Lors d’un dernier conseil de la CC2F, Yves Jégo avait annoncé fièrement qu’une grosse entreprise créatrice d’emplois devait s’y installer très récemment.

http://nsm04.casimages.com/img/2010/08/25/100825082754390116625577.jpg

——————–
Lundi dernier, il dut avouer d’une petite voix que cette grosse entreprise avait décidé de surseoir à son implantation marollaise jusqu’en…. juin 2012.

Mais pourquoi donc, une entreprise attendrait juin 2012, notamment après les élections présidentielles et surtout législatives ?

Comme j’avais déjà une petite idée sur la question, je décidai d’en avoir le coeur net.

Qui dans la région pouvait bien avoir un avis éclairé sur la question ?

Le MEDEF, bien sûr…

http://lh6.ggpht.com/_onVdt24pCwM/SwfTMOfWPrI/AAAAAAAAVgc/kpXqlCSncw4/medef-logo.jpg

——
J’appelai donc « le patron des patrons ».

Je posai ma question….

La réponse d’une dame à la jolie voix fusa :

« Ca, c’est une entreprise qui n’a pas confiance en la capacité du berceau économique où il est question de s’installer…

Moi : Confiance en quoi, confiance en qui ?

Elle : Confiance surtout en les acteurs politiques et leur capacité à impulser une dynamique. Ils attendent de savoir qui sera à la tête des structures décisionnaires à cette époque, le pilote dans l’avion si vous voulez. Le chef d’entreprise n’a pas confiance en l’actuelle politique menée, et attend de voir si des changements ne vont pas se produire, parce qu’il a bien entendu pris des renseignements sur la situation locale.

Moi : Je vous remercie, je crois que j’ai la confirmation de ce que je pensais… Merci beaucoup, à bientôt, peut-être…

Elle : A votre disposition et avec plaisir, au revoir !

Démonstration imparable, non ?

Mais revenons à notre Conseil de la CC2F.

On se quitta pour le traditionnel buffet et la flûte de mousseux, une petite fin de sauterie à laquelle je n’assiste volontairement jamais.

En revanche, sur le parking cannois, m’attendait le papier « Sur le vif »…

Mais ça, c’est pour demain.

———————————————–

 

We need the « no » against the « yes » !

https://fbcdn-sphotos-a.akamaihd.net/hphotos-ak-ash4/s320x320/320950_1977502207831_1551392464_31529893_31513992_n.jpg

——————————————————
Vous, je ne sais pas, mais moi, si.

Une nouvelle fois, j’ai été émerveillé,  que dis-je émerveillé, ébaubi, oui, devant les talents de grammairien-morphosyntaxien de notre Député-Maire-encore-ARES-jusqu’à quand ?-ex-futur-UMP-jusqu’à quand ?-Avocat-346-544.

Oui, ébaubi, comme seules les ébaubis peuvent être ébaubis lorsqu’ils ont vraiment décidé d’être ébaubis.

(Private joke : ébaubi et Derzou…)

Ah ! Oui, cet article accordé à la République de Seine et Marne en date du lundi 3 octobre dernier, cet article fera date dans les annales (avec deux n, surtout), les annales de la PHR, la Presse Hebdomadaire régionale.

A la question de savoir quoi penser finalement de cette raclée aux dernières sénatioriales,Yves Jégo le grand linguiste décida dans un élan que n’eut pas renié Maurice Grevisse, de répondre de cette façon :

« Je n’ai pas perdu, [...], c’est plutôt une non-victoire. »

Je vous jure que je n’invente rien ! C’est du Jégo dans le texte.

Adieu, les défaites, vivent les non-victoires ! C’est beau ! Il fallait y penser. Il y pensa.

Alors, évidemment, le champ d’action lexical d’une telle trouvaille est immense.

Pensez donc !

C’est pourquoi, n’écoutant que mon bon coeur (et vous savez combien il peut être bon, mon coeur), c’est pourquoi je vais mâcher le travail à not’ bon maire, en lui fournissant de nouveaux et totalement inédits jégoïsmes, surtout en prévision d’un éventuel retour au bercail UMPien.

Vous pouvez prendre note.

C’est parti !
————————–

On ne dira plus désormais et grâce à notre édilanous  : « une valise pleine de billets de banque » : on parlera d’ « une non-Samsonnite vide« .

Le couple Bourgi-Takieddine : des non-muets

Une garde à vue : une non-liberté de 48 heures reconductible

Une anosognosie : un non-souvenir parfois assez pratique

Un proche du Président mis en examen : un non-événement

Une fin de règne : un non-début de règne

Une République irréprochable : un non-passage à l’acte

La débâcle du système Sarkozy : une non-c’était l’bon temps du Fouquet’s…

http://www.mansworld.fr/wp-content/uploads/2011/04/non-1.jpg
Mouammar Khadafi : un non-campeur à Paris devant l’Elysée

Un duo Jacob-Copé : un non-duo Jacob-Delafon

Une dette nationale française jamais aussi énorme : une non-bon chiffre mais on s’en fiche parce qu’après tout on fait ce qu’on veut et ceux qui ne sont pas contents auront des ennuis

Sarko m’a tuer : un non-livre

L’Allemagne : des non-perdants économiques

Dominique de Villepin : un non-pendu au croc de boucher

Les primaires citoyennes : un non-nous à l’UMP on sait faire aussi

Brice Hortefeux : un non-breton que même quand il y en a un, ça va, mais quand il y en a plusieurs, ça ne va plus du tout

http://bruxelles.blogs.liberation.fr/photos/uncategorized/2008/12/14/non.jpg
François Fillon : un non-pote

L’Outre-mer : la non-France-métropolitaine

Cécile Marre : une non-gobeuse de jégotteries

Un méga-incinérateur : un non-exemple à suivre

Des subventions de 11 millions perdues : un non-voyage en car de grands électeurs

James Chéron : un non-vainqueur d’élections et c’est pas prêt de s’arranger

L’ARES : une non-réussite

330 voix : un non-trop-plein de grands électeurs

Henri Auclair, Jean-Louis Chomet, Léo Aiello : des non-collabos

Un conseil municipal monterelais : un non-moment démocratique

Enfin, Monsieur notre CMARES-A-346-544, il faudra bien un jour boucler votre système par deux paroxysmes, deux ultimes jégoïsmes par lesquels les écoliers des siècles futurs comprendront tout à fait votre révolution lexicale :

Un non : un non-oui.

Et peut être le plus beau : 

un oui : un non-non.

http://1.bp.blogspot.com/-67tpRnuJSd4/TlmiLJTgbHI/AAAAAAAAA2A/peN_G4xNwYc/s1600/non.gif

—–
Alors, quand je vous disais que j’avais bon coeur… Hein ?

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste !

Votre dévoué HOU.

—————————————————

Encore 1.545 demandeurs d’emploi à Montereau !

Comme chaque début de trimestre, l’INSEE, l’Institut national de la Statistique et des Etudes économiques vient de publier les chiffres du chômage du trimestre précédent.

Vous pourrez trouver tout ceci ici :

http://nsm01.casimages.com/img/2009/01/03/090103035027390112946331.jpg

http://www.insee.fr/fr/ppp/bases-de-donnees/donnees-detaillees/duicq/uu.asp?reg=11&uu=77405

http://nsm05.casimages.com/img/2011/10/02/111002090804390118830792.png

——

Le nouveau nombre de demandeurs d’emploi monterelais vient de tomber : 1545 personnes sont en attente de trouver ou de retrouver du travail.

Par rapport à la période janvier-février-mars 2011, ce nombre est en recul.

Et c’est tant mieux !

Je le dis comme je le pense, bien évidemment.

Mais attention, il faut être très prudent !

La situation était exactement la même en 2010 : le 2ème trimestre 2010 avait vu les mêmes données numériques en baisse par rapport au trimestre précédent, avant de repartir à la hausse.

Voici ce que ça donne sur le tableau ci-dessous :

http://nsm05.casimages.com/img/2011/10/02/111002090624390118830789.jpg

(Infographie Y.P.) 

——-

Voici maintenant l’histogramme représentant l’évolution à Montereau en matière de chômage :

http://nsm05.casimages.com/img/2011/10/02/111002090624390118830788.jpg

(Infographie Y.P.)  

—–

Je rappelle que tous ces nombres sont d’une fiabilité absolue, émanant de l’INSEE.

Il faudra souhaiter que cette baisse soit confirmée par la suite.

Comme à chaque fois pour ce type de papier, je termine en rappelant qu’au delà de toutes ces données chiffrées, il y a des êtres humains. Des familles, des adultes, des enfants qui souffrent.

———————

Demain, c’est Monsieur HOU qui nous fera une fois de plus pénétrer dans les profondeurs abyssales de la morphosyntaxe jégoïste.

———————————————–





Borloo de boudin, ou Borloo de consolation ?

Ainsi donc, depuis dimanche dernier 20h00, nous savons.

Ainsi donc, ce fut Claire Chazal qui eut la primeur de la déclaration borlooïste : non, le président de l’ARES ne sera pas candidat au poste de Président de la république.

C’est comme ça…

http://nsm02.casimages.com/img/2009/10/18//091018050238390114666408.jpg

http://www.leparisien.fr/election-presidentielle-2012/candidats/video-presidentielle-2012-jean-louis-borloo-renonce-02-10-2011-1636038.php

Bon, nous a-t-il dit en gros, il ne veut pas brouiller les cartes de la droite…

En Borloo dans le texte, ça donne ça : « les temps sont suffisamment troublés pour ne pas ajouter de la confusion à la confusion… ».

C’est fou ce qu’en quelques jours, les temps se sont troublés, quand même…

En tout cas, voilà, c’est dit, c’est la fin d’un suspens terriblement insoutenable…

http://ruminances.unblog.fr/files/2010/11/borloo.jpg

—–
Alors, dans un premier temps,on peut se demander quelle est la véritable raison de cette reculade, puisque reculade il y a : même James Chéron pensait que son chef serait prêt à temps. C’est vous dire…

La première hypothèse que je ferai est celle-ci, une idée qu’on a pu lire ici et là : Nicolas Sarkozy, actuel locataire du Château, l’aurait assuré d’un portefeuille de premier ministre au cas où par hasard, le futur papa serait réélu et au cas où Jean-Louis Borloo n’irait pas au combat..

Plausible…

Il est une autre éventualité que je formulerai par une question…

Et si Nicolas Sarkozy l’avait obligé à ne pas se présenter ?

Car, enfin, même les troupes borlooïstes ont été prises de court devant cette décision : j’en veux pour preuve l’interview hier de Dominique Paillé qui critiquait à mots couverts le retrait de M. Borloo.

http://nsm05.casimages.com/img/2011/10/03//111003064810390118838877.png

http://www.france5.fr/c-dans-l-air/index.php

Alors quoi ?

Evidemment, on pourrait supposer la chose suivante : et si notre lider minimo tenait d’une façon ou d’une autre l’échevelé Jean-Louis ? (vous savez ce que c’est, les dossiers qui traînent…)

Les dossiers, dites-vous ? Quels dossiers ?

Allez savoir… On pourrait tout imaginer, notamment un petit arrangement avec un certain Bernard Tapie qui a pu récemment récupérer beaucoup de sous avec l’aval présidentiel…

Le rapport Tapie / Borloo est évident : Jean-Louis fut l’avocat de Nanard le sévèrement burné, bonhomme !…

http://i.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L318xH90/siteon0-f4356.png

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/affaire-tapie-lagarde-borloo-la-99153

Tout est possible, allez savoir, n’en finis-je pas de vous répéter, dans cette fin de règne sarkozyste….

En tout cas, une chose est certaine, ce refus d’obstacle n’arrange pas les affaires de notre Député-Maire-ARES-ex-UMP-Avocat-346-544.

Comme on pouvait lire dans la République de Seine-et-Marne, il va pouvoir se consacrer à 100% à la Seine et Marne…

Mais comme l’évoquait Jean-Michel MUYL hier dans un commentaire, quel dommage !

En tant qu’ex-futur rédacteur du programme borlooïste, que de déclarations jégoïstes perdues à jamais !

Combien de jégotteries passées sous silence à jamais !

Combien de bonnes idées comme les pizzas 2.0. ou les mails de mineurs notre édilanous sera-t-il donc obligé de garder dans ses cartons ?

Combien de papiers flambergiens resteront à l’état de projet, combien de billets d’HOU ne seront jamais écrits…

Plus de campagne électorale aux couleurs de l’ARES… Fini… Terminé… Y’en a plus…

Bien sûr, les mauvais esprits, et vous savez combien on peut en compter dans cette triste vallée de larmes, les esprits chagrins pourraient alors expliquer assez facilement cette tentative de rapprochement avec l’UMP dont je vous parlais la semaine dernière…

Faute de grives on mange des merles, et le jégoïste retour au bercail pourrait peut-être générer quelques avantages, en terme de soutien aux prochaines législatives qui s’engagent très mal pour le moment….

Bon, bien entendu, les sondages étant tellement mauvais pour le fils de Pal, il faudra peut-être se tourner vers une autre figure de l’UMP.

Et comme un récent sondage Libération-Viavoice établissant comme éventuel recours de la Droite un certain Juppé Alain de son prénom, il faudrait donc qu’Yves Jégo réactivât quelque peu ses réseaux bordelais, du côté de Lège Cap-Ferré…

http://nsm02.casimages.com/img/2009/08/12/090812103146390114238548.jpg  http://nsm05.casimages.com/img/2011/10/03//111003064035390118838818.png

http://www.liberation.fr/politiques/01012363298-sondages-sarkozy-plonge-juppe-emerge

On se souvient qu’il entretenait des relations privilégiées avec cette région…

Il y passa bien des vacances, il y vint soutenir les ostréiculteurs, il y connut sa seconde épouse, née dans le coin et titulaire d’un DESS Communication & Information des Organisations à l’Université Bordeaux III.

http://s.tf1.fr/mmdia/i/00/3/logo-mytf1-nav-10521003ufcpd.png

http://videos.tf1.fr/infos/2008/jego-mange-des-huitres-4381175.html

http://nsm05.casimages.com/img/2011/10/03//111003063331390118838787.png
——-

Bref, en un mot comme en cent, après le Nord et Valenciennes, c’est du côté de Bordeaux et de la Gironde qu’il faut désormais vous tourner, Monsieur notre DMARES-ex-UMP-A-346-544 !

Comme on dit par là-bas, à défaut de naviguer Entre-deux mers, vos affaires ne pourront pas être plus Graves…

Et pendant que vous y serez, vous n’oublierez pas non plus petite prière à St-Emilion.

Ca ne peut jamais nuire…

———————-

On pourra lire avec un intérêt certain cette interview accordée au Figaro hier par Jean-François Copé.

http://nsm02.casimages.com/img/2009/09/27//090927084926390114530330.jpg

http://www.lefigaro.fr/politique/2011/10/03/01002-20111003ARTFIG00712-cope-tous-les-radicaux-sont-bienvenus-a-l-ump.php 

Un papier intitulé : « Tous les radicaux sont les bienvenus à l’UMP »

Tous les radicaux ?

Vraiment ?
————————-

On SEM, mais pas à tout vent !

Autant vous l’avouer tout de suite, lundi dernier, je n’ai pu assister au dernier Conseil municipal en date, car vous le savez, avant d’être le tenancier de ce modeste site d’info locale, j’ai un autre métier qui comporte de plus en plus de réunions… hors temps de travail.

Mais ceci est une autre histoire ! Ici, on ne mélange pas les genres !

J’ai donc demandé à Henri Auclair, Conseiller municipal d’opposition, de me rédiger un de ces petits compte-rendus dont il a le secret.

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/09/091109084124390114820040.jpg M. Henri Auclair (image d’archives)
—–

Dans un premier temps, il faut remarquer que notre Député-Maire-ARES-ex-UMP-Avocat-346-544 avait programmé ce conseil le lendemain des élections sénatoriales.

Voulait-il parader avec un nouvelle écharpe et un nouveau mandat législatif ? Allez-donc savoir…

En tout cas, ce fut raté !

Henri lui rappela sa défaite, Yves Jégo éluda la question…

C’est Jean-Louis Chomet, autre Conseiller municipal d’opposition qui déclencha le premier l’ire jégoïste !

JLC M. Jean-Louis Chomet (image d’archives)

—–
Il intervint pour dire que sur le compte-rendu reçu en relation avec le programme santé que veut mettre en place la Région, il manquait une page. Ce fut pour Jean-Louis l’occasion de demander d’engager un débat avec le personnel hospitalier.

Notre édilanous répondit sommairement, ce fut comme souvent considéré sans aucun intérêt. Il demanda au Conseil municipal de donner un avis négatif quant au projet émis par la l’Agence régionale de Santé…Et pas de discussion !

Les choses qui fâchent vraiment allaient commencer !

Un point important de ce Conseil concerna le versement d’une indemnité au président de la SEM SUD Développement ( Rappelons que Joël Tailhardat en est le Directeur depuis son évacuation du poste de Directeur Général des Services de la CC2F, notre Communauté de Communes du Fleuve et de la Rivière…)

Henri intervient pour rappeler que dans un Compte-rendu de Conseil datant de 2008, il était question de liquider cette société, en état de faillite, qui ne disposait plus que de foncier, environ 2,5 hectares.

Par ailleurs dans les compétences de la CC2F on trouve la voirie mais aussi le développement économique et l’aménagement des espaces !

Henri parla de doublon, (comment ne pas y penser…), et dit qu’on marchait sur les plate-bandes de la CC2F.

Deux bonnes raisons de laisser tomber la SEM  !

A noter que l’indemnité accordée au Président (Alain Gautier ) prévue lors de Assemblée Générale Extraordinaire du 1er juin 2011 ne pourra pas dépasser celle d’un adjoint au maire mais qu’elle doit être validée par le Conseil Municipal.

Scandale pour Yves Jégo qui porta aux nues M. Gautier, « remarquable par son efficacité« .

Puis, les invectives jégoïstes fusèrent : « Vous n’y connaissez rien, vous mélangez tout, la CC2F et la SEM sont complémentaires, d’ailleurs il existe aussi une SEM au Conseil Général ! »

Bref, un réquisitoire avec des mots dont-il a le secret !

En gros nous sommes toujours dans le registre « Taisez-vous, j’ai raison, puisque c’est moi qui décide ! »

http://www.lepoint.fr/content/system/media/6/20080702/photo_1215026912364-1-0.jpg M. Yves Jégo (image d’archives)

—–
Puis, il fut question les lancements de procédures de marchés publics pour :

1) l’entretien des installations d’éclairage public, sportif, signalisation : 193.000 €/an

2) l’exploitation du chauffage des bâtiments communaux et traitement de l’eau de la piscine : 1,5M €/an.

3) le nettoyage des locaux de tous les bâtiments communaux : 465.000 €/an.

Bien sûr, le tout hors TVA…

Henri Auclair  dénonça donc la privatisation rappelant qu’avec plus de 1.500 demandeurs d’emploi on devrait trouver à Montereau les compétences, ces emplois étant accessibles à beaucoup à n’en pas douter.

C’est alors qu’Yves Jégo se déchaîna, rappelant que le passage au privé avait été lancé par « les amis » d’Henri lorsqu’ils étaient aux manettes.

Yves Jégo continua à apostropher le Conseiller d’opposition : « vous qui dénoncez les frais de fonctionnement trop élevés il faut savoir ce que vous voulez !« 

Réponse immédiate d’Henri : les frais de fonctionnement sont de 40 M€ et les salaires et charges ne représentent que 20 M€, il y a une marge sur laquelle on peut faire des économies.

Et puis si l’on soumissionne, on dépense autant, voire plus que ce l’on paierait en salaires. Jean-Louis Chomet en remettra une couche. !

La réunion se termina par la dénomination d’une rue donnée dans le quartier St Jean : ce sera la rue « Jean-Baptiste Chazal », du nom d’un illustre syndicaliste monterelais.

Yves Jégo ne fut pas au bout de ses surprises : Jean-Louis Chomet lui apprit que Jean-Baptiste Chazal était son ancêtre !

Comme quoi, après les sénatoriales perdues, quand ça veut pas, ça veut pas !

Not’ bon maire ne put alors s’empêcher d’ouvrir une polémique, en  ouvrant le livre de Jean Marais pour rappeler une manifestation monstre dans laquelle se trouvait ce fameux J.B. Chazal, lequel devint maire de Montereau.

L’idée étant probablement d’avoir toujours le dernier mot !

Au lendemain des élections sénatoriales, au lendemain de la lourde défaite jégoïste, de nombreux conseillers municipaux de la majorité n’avaient pas fait le déplacement.

En revanche, tous les conseillers d’opposition étaient présents !

La suite au prochain épisode !

————————

http://nsm05.casimages.com/img/2011/10/02/111002123612390118831654.jpg

L’excellent et passionnant livre de Jean Marais, qu’on peut toujours trouver en vente.

——————————————————————
 

 

Les primaires citoyennes se préparent vraiment…

Avant-Post 

.
Ca y est, c’est fait : Nicolas Sarkozy va vraiment rentrer dans les manuels d’histoire : sous son mandat présidentiel, le Sénat passé à gauche est présidé par un socialiste !

Bel et Sénat se tient !

Bel Bel Bel co-omme ce jour !

——————————————————–
Les primaires citoyennes se préparent vraiment…

.
Pour ce « Sur le vif », je vais vous prouver que les primaires citoyennes se préparent vraiment.

Mercredi dernier, Emeric BREHIER, premier secrétaire fédéral du PS seine-et-marnais réunissait pour la quatrième fois dans notre département des présidents de bureau de vote pour les prochaines primaires citoyennes, les 9 et 16 octobre prochains.

Le but était de former ceux qui tiendront un bureau de vote (dont votre serviteur) au mode de scrutin de ces deux dimanches, procédure à l’issue de laquelle on connaîtra le candidat socialiste à la Présidence de la République en 2012.

http://nsm05.casimages.com/img/2011/09/30/110930065238390118822794.jpg

——

Je vous rappelle que vous trouverez votre bureau de vote en cliquant ici :

http://nsm05.casimages.com/img/2011/09/15/110915080429390118747953.png

Vous avez remarqué comme la droite en général et l’UMP en particulier se gardent bien de ne plus parler de ces primaires : la consigne est surtout ne pas créer de buzz et de ne pas faire de pub à cette grande opération démocratique…

————

Avant de vous quitter, je voudrais vous proposer une petit photo prise à Forges, devant les grilles du lycée privé horticole.

Un lycéen a cru bon de rajouter, et c’est très drôle, un petit commentaire à l’opération « Nettoyons la Nature » sponsorisée par le Centre Leclerc. 

Jugez plutôt :

http://nsm05.casimages.com/img/2011/09/30/110930065246390118822795.jpg

——-

A lundi, pour une nouvelle semaine d’actu locale.

——————————————

 

 

123

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !