Ces deux-là s’aiment !

http://www.animated-gifs.eu/website-construction-fr/0002.gif

 ATTENTION : Vous risquez de rencontrer 

ces jours-ci de fortes perturbations…

L’hébergeur de Flamberge, la Société UNBLOG

va effectuer une profonde mise à jour de

son interface ! Soyez parfois patients… Merci d’avance !
http://www.animated-gifs.eu/website-construction/0009.gifhttp://www.animated-gifs.eu/website-construction/0009.gifhttp://www.animated-gifs.eu/website-construction/0009.gifhttp://www.animated-gifs.eu/website-construction/0009.gifhttp://www.animated-gifs.eu/website-construction/0009.gifhttp://www.animated-gifs.eu/website-construction/0009.gif

http://www.animated-gifs.eu/website-construction-fr/0002.gif

—————————

Ces deux-là s’aiment !
.
Curieusement, nous allons nous diriger encore aujourd’hui vers la ville de Nice, par l’intermédiaire de son Député-Maire le motodidacte Christian Estrosi.

Mais auparavant, un petit retour en arrière.

On se souvient que notre Député-Maire-ARES-UMP-Avocat-346-544 se vit confier naguère par le papa de Giulia une mission d’importance : il lui demanda de rapporter un dossier concernant la création éventuelle d’un label « Origine France garantie. »

Voilà ce que narrait en gros la dépêche AFP correspondante, du 19 mai dernier (jour de la St Yves, au passage…)

http://nsm01.casimages.com/img/2009/02/07/090207063250390113118214.jpg

PARIS, 19 mai 2011  – Yves Jégo présentera jeudi à l’Assemblée nationale un label qui incarnera la nouvelle « marque France », destinée à certifier les produits d’origine française.

En octobre 2009, Nicolas Sarkozy lui avait demandé d’imaginer des propositions sur la valorisation de la marque France.

Après plusieurs mois, Yves Jégo avait remis l’an dernier au président de la république un rapport dont la principale proposition était la naissance « d’un label volontaire permettant aux entreprises qui le souhaitent d’apporter une information claire et garantie sur l’origine nationale de leurs produits ».

Ce label « Origine France garantie » serait certifié par Bureau Veritas Certification, leader mondial de la certification.

Pour Yves Jégo, des milliers de produits pourraient être bientôt labellisés.

————-

Voilà pour le flash back.

Maintenant, un petit tour sur le blog de Christian Estrosi, Député-Maire de Nice, donc, prédécesseur à l’Outre-Mer de not’ bon maire, et qui lui, publiait le 15 novembre dernier cet édito-hommage-auto-promo-congratulations, comme on sait si bien le faire à l’UMP…

Bon sang, mais c’est bien sûr : pour Christian Estrosi, Yves Jégo n’existe pas. Connais pas… Qui ça ?

La preuve :

http://nsm06.casimages.com/img/2011/11/17/111117111345390119061173.jpg

http://nsm06.casimages.com/img/2011/11/17/111117102924390119060911.jpg

——————-

Ah ! Les mêmes nous expliqueront ensuite qu’au PS, personne ne peut se voir en peinture…

Je me demande pendant que j’y suis si le brusque retour jégoïste au « bercail umpien » a ravi tous les umpiens…

————–

LE BONUS

.

Avant de vous quitter, laissez-moi vous conseiller un passionnant article intitulé « Le blues du videosurveillant », paru hier sur l’excellent site SLATE.fr.

C’est ici :

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRYNsr6OhTAO2E8XseT-sF-pl_TAyffKk8PlDzb8QHtw8dNgCgN

http://www.slate.fr/story/45969/videosurveillance

Des sociologues ont mené un travail d’enquête approfondi dans le petit monde des agents municipaux qui passent leur journée, ou leur nuit,à surveiller les écrans de contrôle, dans les Centres de Supervision Urbaine.

Cette fois-ci, à demain !

—————————–

 


9 commentaires

  1. Michele Dessler dit :

    un amour fou, torride et sincère !

  2. liz dit :

    Excellent l’article sur la vidéosurveillence.

  3. p'tite souris dit :

    Origine France Garantie ou Fabriqué en France : vaste débat !
    J’ai envie de parler de la « Marque Surville »
    A la lecture du 7/7 n°462 : TOUTOUS A L’AMENDE, propriétaires de 4 pattes soyez vigilants. une amende de 38 euros sera infligée au maître pour que la chaussée ne se transforme pas en toilettes publiques.
    Pour se faire, des « outils » au moyen des sacs plastiques à disposition sur les bornes canines de couleur bleue que la MAIRIE a pris soin d’installer dans plusieurs lieux de la commune, il serait plus juste de dire « EN VILLE BASSE » car aucun lieu dans ceux énumérés ne comprend UNE SEULE RUE QUARTIER DE SURVILLE!!!!!!!!!!!!!!
    Après les troittoirs défoncés, encombrés, parfois impratiquables, pourquoi en effet ne pas ajouter des AMENDES à tous ces mauvais citoyens qui font pisser mirza au cours de la sortie quotidienne, car VOUS, citoyens de Xème zone, vous n’avez pas droit aux attentions de la MAIRIE qui équipe son quartier préféré avec des « bornes canines » avec les impôts que vous payez!!!!!!!!!!!

  4. Le moretain dit :

    C’est plus d’l'amour, c’est d’la rage…
    Elle dit pas ça, votre crémière ?

  5. Titi de mon trot dit :

    Bravo p’tite souris.
    Encore une fois les grands OUBLIES sont les Survillois. Dans mon quartier c’est rempli d’étrons canins, de mégots de cigarettes par milliers, de déritus jetés par les enfants de la citée scolaire, de caddies en rade sur les trottoirs, de voitures particulières stationnées sur les trottoirs, de restes de chantiers dont la lenteur devient exaspérante, de feux rouges (alternants) qui ne fonctionnent pas et sont de toutes manières mal placés donc non respectés… On en passe et des meilleures.
    Il faut bien que la conseillère déléguée à la vie animale se manifeste d’une façon ou d’une autre et donne de la corne de brume et peaufine son image de marque pour prouver qu’elle existe : après les « maisons abris/chats », les futurs pigeonniers aux frais du con de tribuable, voilà les étrons taxés…..EN VILLE BASSE.
    Et les chiens vagabondant en toute liberté sur les noues ? Elle ne les voit pas la dame ! Il y a pourtant bien des pancartes rappelant que les chiens DOIVENT ETRE TENUS EN LAISSE mais les propriètaires s’en contrefichent et je n’ai encore jamais vu la police municipale faire des rondes et coller des amendes à ces récalcitrants permanents (POURTANT facile à verbaliser, ce sont toujours les mêmes).
    A Surville n’en parlons pas, un propriétaire de chien dangereux du quartier de la rue des grés laisse son « américan staff » (catégorie déclarée dangereuse) se promener en toute liberté sans laisse sans muselière….sous les caméras !!!! Certains enfants n’osent pas rentrer chez eux en voyant le chien ils crèvent de frousse, le maître ou la maîtresse ne tiennent aucun compte des remarques… »il n’est pas méchant » !!!! Peut-être mais la loi exige une muselière et une laisse, sans compter la taille de l’étron !….mais la loi, à Surville !!!! dans un quartier où les enfants ne manquent pas (collègiens) le chien divague en toute liberté et lâche ses paquets cadeaux SOUS LES CAMERAS (deux en qqs mètres). Hier soir des enfants de l’immeuble n’osaient pas rentrer chez eux de peur de ce chien ! Alors les amendes pour étrons…..!!!! C’est de la rigolade et on attend qu’elles soient appliquées…si c’est appliqué de la même façon que pour les voitures en zone bleue toute la journée dont on va changer le disque toutes les heures ?????
    Et oui p’tite souris, faites vous écraser en sortant de chez vous en empruntant la route le long du grillage « sans protection piètons » devant la chaufferie de Surville (particulièremet dangereux le soir à la sortie du lycée entre 17 et 18h – pas d’éclairage suffisant), serrez les fesses lorsque vous voyez ce chien dangereux en liberté, descendez du trottoir pour éviter les voitures en stationnement et même certains camions « véolia » garés sur le trottoir (en lambeaux) qui longe la résidence des peupliers en face le lycée empruntés par les mères de familles qui emmènent les enfants à l’école maternelle St Exupéry, elles doivent descendre sur la route avec poussette et enfants….. Nous sommes à Surville, ici tout est permis (même le linge aux fenêtres pourtant soit-disant interdit par l’ophlm). ESSAYEZ L’AVENTURE d’aller rendre visite à un locataire de la tour des Grès, vous rencontrez le fameux chien, vous serrez les fesses à sa vue, vous marcherez sur la route, vous éviterez comme vous pouvez l’ETRENEL chantier de la tour qui devait soit-disant se terminer en juillet, la boue sur CE QUI RESTE du trottoir, vous admirez l’ esthétique tableau du chantier et enfin…OUF… vous êtes dans la tour.
    Quel environnement idyllique! quelle aventure surtout si vous êtes âgée et à mobilité réduite avec un déambulateur ou en fauteuil roulant.
    A SURVILLE TOUT EST PERMIS, EN VILLE BASSE : AMENDES POUR ETRONS !!!!
    Dans ce cadre idyllique n’oublions pas l’augmentation des loyers, des charges et de la taxe d’habitation !!!!!

  6. Neutre dit :

    Certes a Surville tout est permis, la police s’en fiche complétement. Mais n’abuser pas, les sois disant chien sans laisse et soit disant dangereux je n’en ai jamais vu et pourtant j’habite bien surville et encore moins des enfants qui ont peur des chiens surtout a surville, une ville ou il y avais de très gros chien et les enfants s’amuser avec. Ce ne sont pas les chiens le danger mais leurs propriétaire.

    Pas plus tard qu’il y a un mois j’ai vu des enfants jouer avec un Rottweiler sans laisse, sans muselière et il n y avais pas de quoi s’alarmer

    Les chiens ne sont pas dangereux, ce sont leurs propriétaire qu’ils le sont.

  7. Neutre dit :

    Titi de Mon trot, je ne vous comprend pas. Vous vous plaignez oui c’est votre droit.

    Mais sur ce blog si j’ai bien compris, tout les membres ont des pensées NETTEMENT meilleurs que celles des autres pourquoi n’allez vous pas tout simplement voir cette personne et lui dire que cela est interdit si cela vous pose réellement un problème nous sommes des gens civilisé nous pouvons communiquer ensemble sans en arriver au mains ou hausser la voix ?

    Je suppose que la personne n’est pas assez civilisé pour parler avec vous.

  8. Titi de mon trot dit :

    merci du conseil @ Neutre, je suis d’accord, il y a rarement de mauvais chiens il n’y a que de mauvais maîtres cependant beaucoup d’enfants ont viscéralement peur des chiens, petits comme gros ce qui leur fait parfois avoir des réactions vives qui peuvent faire peur à l’animal qui dans ce cas peut devenir dangereux.
    Je possède des chiens depuis de longues années, j’en ai toujours possèdé ainsi que mes parents (de toutes tailles, petits, gros et moyens), ils sont toujours tenus en laisse lorsqu’ils sortent. L’un d’eux s’étant fait écraser sous mes yeux, il n’était malheureusement pas attaché, ce fut un drame. Cela s’est passé il y a des années et je reste toujours persuadé que ce chien est mort à cause de mon irresponsabilité à son égard. Encore heureux qu’il n’ait pas fait tomber un motocycliste ou provoqué un accident grave dont j’aurais été tenu responsable. Le camion qui l’a fauché net ne l’a pas vu ni senti sous ses roues, il ne s’est même pas arrêté.
    Parfois le dialogue avec certains maîtres n’est pas possible même s’il est fait avec beaucoup de pédagogie et de gentillesse.
    Mais revenons au sujet des étrons verbalisés, je trouve cette intention mal venue et impossible à tenir alors pourquoi menacer plutôt qu’informer. Je croise peu de chiens en ville basse dans le quartier de la mairie et s’il fallait comptabiliser le nombre de chiens à Surville et en ville basse…Surville remporterait sûrement la palme puisque la population y est plus importante qu’en ville basse. Il y a suffisament d’espaces verts pour que nos toutous s’y ébattent dans le respect des règles de vie en société. J’aimerais bien connaître le nombre de chiens vivant dans notre bonne ville et connaître le nombre de PV qui seront donnés en cas d’étrons de trottoir ! Qui va verbaliser ? N’y a-t-il pas des choses plus importantes que de se préoccuper de verbaliser les étrons ? C’est vraiment mesquin. Dans ce cas il faudrait de nombreux policiers qui verbaliseraient aussi les gens qui jettent des détritus sur le trottoir. On commence par les étrons, mais où se termine alors la répression ?

1 2

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !