Oui aux classes, non à la casse !

Hier soir, aux alentours de 17h30, à l’appel du syndicat enseignant SNUIPP-FSU 77, une trentaine de professeurs monterelais du premier degré avait décidé d’organiser un rassemblement devant l’Inspection de l’Education Nationale de notre chef-lieu de canton.

Devant la grande majorité des inspections de Seine-et-Marne, de tels rassemblements avaient été programmés au même moment.

L’idée était d’alerter la hiérarchie sur des sujets de mécontentement très précis, résumés ici sur le site du syndicat :

http://nsm06.casimages.com/img/2011/12/06/111206074536390119143536.jpg 

http://77.snuipp.fr/


http://nsm06.casimages.com/img/2011/12/06/111206072624390119143354.jpg

—–

http://nsm06.casimages.com/img/2011/12/06/111206071628390119143334.jpg

—–
Bien entendu, (et je le dis sans rien attendre en retour…), les Inspecteurs de l’Education Nationale chargés d’une circonscription n’ont à peu près aucune marge de manoeuvre, puisque les décisions qui mécontentent la profession sont prises par le ministère, qui applique sans état d’âme la politique gouvernementale.

http://nsm06.casimages.com/img/2011/12/06/111206071357390119143325.jpg

—–

Clotilde Bouatba, Représentante du Personnel enseignant pour le SNUIPP 77 a rappelé toutes les mesures en cours…

Notre Conseiller général Léo Aiello avait tenu à soutenir par sa présence l’action des professeurs des écoles.

http://nsm06.casimages.com/img/2011/12/06/111206071358390119143329.jpg

—–
Nombre de slogans résumaient fort bien la problématique…

http://nsm06.casimages.com/img/2011/12/06/111206071357390119143326.jpg

—–

http://nsm06.casimages.com/img/2011/12/06/111206071357390119143328.jpg

—–

http://nsm06.casimages.com/img/2011/12/06/111206071357390119143327.jpg

—–

http://nsm06.casimages.com/img/2011/12/06/111206071357390119143323.jpg

—–

Puis, une pétition a été remise à la hiérarchie des personnels. Ces textes seront remontés aux instances concernées.

Mais le principe de la fonction publique est simple : les fonctionnaires fonctionnent..

Il n’y aura qu’un seul moyen de changer tout ceci, ce moyen sera proposé à tous les Français au mois de mai prochain.

Ce moyen, c’est bien entendu l’élection présidentielle, puis dans la foulée, l’élection des députés.
—————————
 

 


15 commentaires

  1. TOTO dit :

    BIZARRE! On parle souvant de l’école de la deuxième chance. A quand l’école de la troisième chance? , puis de la quatrième ?.etc…………?.Sans compter qu’il faut souvant que les familles (qui ont les moyens) payent des cours particuliers PAUVRE ECOLE PUBLIQUE.Et jego a voté tout çà.

  2. chakiri dit :

    Ben oui, VOTONS.

  3. joigny dit :

    ne pensez-vous qu’on peut organiser les choses autrement? pensez-vous qu’il faille toujours plus d’effectifs, toujours plus de redistribution, toujours plus de taxes?
    a un moment la collectivité doit dépenser moins alors…

  4. Yves POEY dit :

    On ne peut exiger à la fois que TOUS les élèves réussissent et en même temps casser l’école publique.
    Joigny, chez nous, le médecin scolaire doit s’occuper d’une population de… 7000 élèves ! Vous avez bien lu.
    Il s’agit clairement de priorités.
    Actuellement, et je n’en dirai pas plus, car ici je ne mélange pas les genres, je considère que l’Ecole n’est plus la priorité de la Nation, sous couvert de grands discours sur la réussite universelle.
    Et ça, pour moi, c’est inacceptable !

  5. Instit de maternelle dit :

    les slogans sont excellents. Je me demande bien qui en est le rédacteur…

  6. Jules F. dit :

    Réponse également à Joigny.
    Yves Poey a entièrement raison.
    Moi aussi, je considère que l’Etat français ne place plus son école au coeur de ses préoccupations principales.
    D’ailleurs, de plus en plus d’IEN se syndiquent, conscients eux aussi du grave malaise qui règne sur le terrain. (Suivez mon regard, comme on peut lire souvent sur ce blog).
    La France, il faut le savoir, ne parvient pas à se hisser dans les premiers rangs des pays qui réussissent en matière scolaire, notamment dans le test PISA.
    Ceux qui réussissent, les pays nordiques, notamment démontrent deux choses en matière d’efficacité : -
    - Les profs sont plus payés qu’en France
    - On confie moins d’élèves à chaque prof.
    CQFD.
    Alors, bien entendu, la solution est évoquée dans la fin de l’article du jour.

  7. p'tite souris dit :

    que de casse faite en ton nom ?
    Une société qui SACRIFIE SA JEUNESSE ET SES ANCIENS est une société qui
    dégénère et qui meurt lentement, mais sûrement.

  8. Luc Chatel dit :

    p’tite souris : ce n’est pas la société qui sacrifie, c’est le gouvernement.
    Ce n’est pas exactement la même chose…
    Merci à M. Aiello du soutien, le conseil général n’intervient pas en priorité sur ce dossier scolaire du 1er degré.
    Les écoles dépendent des municipalités.

1 2

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !