Archive pour décembre, 2011

Le sport en salle ?

Avant-Post

.

Message personnel adressé à Bucolique frénétique : te rends-tu compte qu’en 2011, Jules Chauferette sévit toujours à Montereau ?

———————————-

Le sport en salle ?

.

Vendredi dernier, en Salle des Mariages de la mairie de Montereau, se tenait l’assemblée générale du CSM, le Club Sportif Monterelais.

C’est notre-présentateur de catch-premier-adjoint-au-maire Jean-Marie Albouy qui représentait pour l’occasion notre Député-Maire-ARES-plus-UMP-Avocat-346-544.

Léo Aiello lui aussi était présent en tant que Conseiller général de notre canton.

Léo Aiello qui le matin même, à partir de 5h45, était présent à la gare de Montereau pour distribuer des tracts du PS.

http://nsm05.casimages.com/img/2011/12/20/111220091829390119200186.jpg

——

Notre Conseiller général prit la parole pour rappeler à tous les participants que le CG 77 était très présent en matière sportive.

Je vous laisse prendre connaissance du document sur lequel il s’appuya pour prononcer son allocution.

—–

Conseil Général

Politique Sportive

Budget 2011

Le domaine «Activités Sportives »  comprend six actions en faveur du sport : le soutien au sport scolaire, le soutien au sport civil, le sport de haut niveau, la politique médicale, le sport nature et les autres activités sportives.

Les crédits de paiement 2011 en € :

http://nsm05.casimages.com/img/2011/12/20/111220112449390119200499.png

—–

Le soutien au Sport scolaire :

Le Département, très attaché au développement du Sport scolaire, a décidé en 2010 de formaliser son soutien à l’USEP (Union Sportive de l’Enseignement du Premier degré) en s’engageant dans un partenariat pluriannuel de quatre ans (2010/2013).

Ainsi, après l’UNSS (Union Nationale du Sport Scolaire), l’USEP accompagnera le Département dans la réalisation d’objectifs partagés générant des liens forts et pérennes entre le Sport civil et le Sport scolaire.

Le soutien au Sport civil :

Le Département confirme de façon durable son soutien au mouvement sportif civil et contribue à son développement. Il encourage l’ensemble des pratiques sportives, d’initiation, de détente ou de compétition.

C’est dans ce sens qu’une convention de partenariat pluriannuelle a été signée avec le CDOS (Comité Départemental Olympique et Sportif) de Seine-et-Marne pour les trois ans de l’Olympiade (2010/2012).

Le Sport de Haut Niveau et la Politique Médicale :

Le Sport de haut niveau seine-et-marnais connaît une progression globale, malgré la réduction, par le Ministère des Sports, du nombre d’accessions d’athlètes de haut niveau classés sur les listes ministérielles. Les performances des athlètes et le nombre d’accessions des clubs au plus haut niveau augmentent. En 2010, 22 comités départementaux représentant 180 athlètes et 50 équipes, ont étés soutenus dans le cadre de contrats d’objectifs de haut niveau et de très haut niveau.

Le Sport nature :

La Seine-et-Marne a été le premier département d’Ile-de-France à se doter d’un Schéma Départemental des Sports Nature en 2009. Sa mise en œuvre doit permettre d’assurer une pratique raisonnée du Canoë-Kayak sur les rivières du département.

Les autres activités sportives :

  • Le Trophée de l’Espoir, qui récompense mensuellement un sportif ayant accompli une performance régionale, voire nationale ou internationale. Le Conseil Général offre à chaque lauréat un bon d’achat de 300 € et une dotation en équipements sportifs. En fin de saison le Trophée de l’année est remis au plus méritant des sélectionnés. Le Conseil Général offre au vainqueur un bon pour un voyage d’une valeur de 2 000 €.

  • Les Rencontres départementales des écoles multisports qui ont lieu en Juin chaque année.

  • La Conférence annuelle du Sport.

  • Le Challenge THURAM qui a réuni cette année Plus de 1400 jeunes joueurs de Football.

Alors que l’on nous rabat les oreilles avec le déficit de l’Etal et que certains s’appliquent à réduire les moyens des collectivités locales (l’Etat doit depuis 2004, aux seine-et-marnais, près de 400 millions d’€), la majorité départementale décide de poursuivre son soutien aux associations sportives.

Ce matin, à l’assemblée départementale, dans le cadre du Débat d’Orientation Budgétaire, c’est ce que nous avons annoncé.

Alors que l’opposition propose, si elle revenait aux affaires – on peut toujours rêver – de consacrer le budget départemental aux seules compétences légales.

  • C’en serait fini des subventions aux associations sportives, culturelles, patrimoniales.

  • C’en serait fini des aides aux communes et les accompagnements d’Equipements sportifs ou culturels. Les élus de Montereau oublient trop souvent de dire combien ils touchent de la Région, du Département, pour tous ces projets.

————–

Jean-Marie Albouy fut fort marri de ce discours bien senti.

On omprendra en effet que la charge virulente de Léo contre l’Etat en matière de désengagement financier vis à vis des collectivités locales, on comprendra en effet que cette charge ne soit pas au goût du premier adjoint d’Yves Jégo.

Et puis, il faut se mettre à sa place, aussi.

L’an passé, cette même réunion lui fut prétexte à essayer de demander une annulation de l’élection de Léo Aiello, au prétexte qu’elle aurait constitué une réunion de campagne électorale.

On sait le succès de l’affaire.

On sait également qu’en matière de campagne électorale dissimulée, l’UMP n’a pas tellement de leçons à donner, suivez mon regard en direction du papa de Giulia…

http://jefaismacampagneaveclargentdesfrancais.fr/

Et vive le sport !

——————————————

La cérémonie des hottes d’or

Avant-Post

.

Dans la nuit de dimanche à lundi (le vent avait cessé de souffler), la permanence monterelaise de Dominique Lioret, le maire de la Grande Paroisse qui a choisi de parti aux législatives avec l’investiture UMP, ce qui a fâché tout rouge Yves Jégo, cette permanence a subi des dégradations :

http://nsm05.casimages.com/img/2011/12/19/111219021305390119197252.jpg

—–

Je vous rappelle l’allure originale des lieux :

http://nsm05.casimages.com/img/2011/12/19/111219021304390119197251.jpg

—–

Les caméras de surveillance permettront-elles de retrouver le ou les auteurs de cette dégradation ?

A suivre !

——————

La cérémonie des hottes d’or

.

Ah ! Oui ! Il est revenu le temps des petits cadeaux en tous genres !

Elles vont se voir ressortir des greniers, les hottes des différents Pères Noël !

Lors du dernier conseil municipal monterelais, un document était proposé aux membres de ce conseil : il s’agissait de la liste exhaustive des subventions municipales accordées aux différentes associations et autres organismes de la commune.

Bien entendu, on ne sait toujours pas comment sont attribuées ces subventions, et sur quels critères…

Je vous laisse en prendre connaissance, et puis je vous livrerai quelques réflexions…

—–

http://nsm05.casimages.com/img/2011/12/20/111220094440390119200212.jpg

—–

http://nsm05.casimages.com/img/2011/12/20/111220094439390119200208.jpg

—–

http://nsm05.casimages.com/img/2011/12/20/111220094439390119200210.jpg

—–

http://nsm05.casimages.com/img/2011/12/19/111219100635390119196656.jpg

—–

http://nsm05.casimages.com/img/2011/12/20/111220094439390119200209.jpg

—–

Alors, peut-être avez-vous pu noter comme moi quelques curiosités…

A Montereau, la municipalité subventionne une association dénommée « Comité de défense du cinéma à Montereau », alors qu’il n’y a plus de cinéma à Montereau… Drôle, non ?

Pourquoi, à Montereau, la municipalité subventionne-t-elle un syndicat plus que les autres ?

Heureusement que la municipalité subventionne à hauteur de 15.000 euros l’association des Commerçants des marchés forains, parce que les Commerçants forains, à Montereau, il y en a de moins en moins, tout comme les commerces du centre-ville.

Je vous laisse procéder maintenant à vos propres observations et commentaires.

On aura en tout cas compris que règne une certaine opacité en matière d’attribution de ces subventions…

—–

Dominique, nique, nique !

Pour débuter la semaine, je vous propose de jeter un coup d’oeil sur un nouveau courrier de notre Député-Maire-ARES-plus-UMP-Avocat-346-544.

Cette jégoïste missive était adressée le 14 décembre dernier aux militants qui soutiennent — encore et pour combien de temps ? — par notre édilanous.

Comme d’habitude, je vous laisse en prendre connaissance, et on se retrouve juste après pour quelques explications de texte.

http://nsm05.casimages.com/img/2011/12/18/111218084512390119192299.jpg

—–

Du vrai Jégo dans le texte, non ?

Mais passons aux passages les plus intéressants, si vous le voulez bien…

Vous aurez évidemment noté d’où est écrite cette lettre : La Grande Paroisse.

Je ne veux pas croire que ceci soit un hasard.

On sait que notre DMARES-plus-UMP-346-544 s’est acheté une maison dans cette commune, et surtout, qu’il a entrepris un grand combat contre Dominique Lioret, son maire, donc.

On se souvient que M. Lioret a entrepris d’aller jusqu’au bout dans sa démarche de se présenter aux prochaines législatives sous l’étiquette UMP, alors qu’Yves Jégo n’a toujours pas, à ma connaissance, l’investiture du présidentiel parti. Les représailles furent terribles !

Je vous avais expliqué tout ceci ici :

http://yvespoey.unblog.fr/2011/12/14/de-lart-de-la-represaille/ 

L’adresse de l’expéditeur de ce courrier doit être évidemment rapprochée de la phrase suivante :

«  Ma porte reste ouverte à chacun « .

On l’aura compris, ce courrier est bel et bien un nouvel appel en direction de Dominique Lioret, afin que ce dernier se désiste.

C’est aussi un appel à ceux qui depuis maintenant quinze ans l’ont soutenu et qui commencent à en avoir plus qu’assez de ses incessants allers-et-retours chiraquien, dupont-aigantiste, sarkozyste, anti-fillonniste, borlooïste, pour redevenir sarkozyste, le tout en fonction de la conjoncture.

Cet appel du pied est également à rapprocher du fait que « curieusement », Yves Jégo a fait disparaître de son blog la copie de la déclaration prononcée par ses soins lundi dernier, voici une semaine, lors de la dernière réunion en date de la CC2F, notre Communauté de Communes du Fleuve et de la Rivière.

Ferait-il disparaître à peine publiées les preuves de sa colère, et surtout de son emportement qui l’avaient fait paraître alors pour une sorte de petit suzerain entouré de ses vassaux ?

Il reste néanmoins une preuve de ce retrait.

Notre édilanous avait annoncé sa publication par un twitt bien senti :

http://nsm05.casimages.com/img/2011/12/18/111218084529390119192301.png

——

Bien entendu, le lien ne fonctionne plus.

Ainsi donc, et une nouvelle fois, Yves Jégo fait montre d’une vive inquiétude.

Cette inquiétude, il la formule dans sa lettre par ce beau complément circonstanciel : « En ces temps troubles… » et cette magnifique métaphore « Comme les matelots le sont [rassemblés, ndlr] autour du capitaine lorsque la tempête menace de tout emporter« .

Pour notre Député-Maire-ARES-plus-UMP-Avocat-346-544, les temps troubles sont assurément ceux au cours desquels il pourrait fort bien perdre son mandat de parlementaire…

Et c’est pourquoi, avec cette lettre, était joint ce bulletin de participation, afin de préparer déjà la campagne électorale des législatives, avant même de participer à la présidentielle :

http://nsm05.casimages.com/img/2011/12/18/111218084517390119192300.jpg

—–

Embauche sélect’Yves ?

Vous auriez fait partie du personnel communal de la mairie de Montereau, voici le très jégoïste courrier que vous auriez reçu à partir du 21 novembre dernier.

Je vous laisse en prendre connaissance, et on se retrouve juste après…

http://nsm05.casimages.com/img/2011/12/12/111212111350390119168885.jpg

—–

 

Vous l’aurez compris, à la ville de Montereau, on n’embauchera plus de personnel.

Enfin….

Quand je dis qu’on embauchera plus de personnel, je devrais préciser qu’on embauchera plus de « petit personnel ».

En effet, ces derniers temps, « on » a trouvé qu’il serait bon d’engager un directeur adjoint de cabinet, afin de soulager ce pauvre M. Chéron qui a bien du travail.

On a même donné à ce Dir’ Cab’ adjoint le bureau de M. Albouy, à l’étage, qui se retrouve redescendre d’un cran, dans la salle des commissions, qu’on a coupée en deux pour la circonstance et par la même occasion.

Il faut vous dire aussi que M. Chéron a beaucoup de travail.

En effet, si j’en crois les dates et heures de publication de ses articles sur son blog, il publie ses propres papiers aux heures ouvrées.

La preuve : je vous donne les jours et la date de publication de ses articles, ainsi que leur titre.

Vous pourrez évidemment vérifier tout ça de vos propres yeux :

Avant-hier : 11h44 (Comité de bassin : l’élection d’Anne le Strat annulée, andré Santini déclaré élu !)
Jeudi 8 décembre : 16h15 (Le Made in France séduit les consommateurs hexagonaux)
lundi 28 novembre : 16h22 ( REMPAR aide la Croix-rouge de Moret)
mardi 8 novembre : 17h07 (Pour faire des économies, Jégo (PR) veut réduire le nombre de parlementaires)
lundi 7 novembre : 9h38 (Jégo : le parti radical doit s’engager derrière Sarkozy)
lundi 31 octobre : 14h57 (gare aux apparences)
etc, etc….

On aura compris que le métier de Directeur de Cabinet du Maire de Montereau laisse certaines facilités à s’occuper de ses affaires personnelles. Et sur des sujets tout à fait étrangers à Montereau.

A moins que M. Chéron ait pris des vacances depuis au moins le 31 octobre…

C’est peut-être pour cette raison qu’il fallait embaucher un adjoint…

CQFD ?

Ah ! Quelle belle et jégoïste solidarité…

S’il en est un dans le canton qui est scandalisé, que dis-je, outré, de la manière dont l’UMP locale, départementale et peut-être nationale traite son champion d’Yves Jégo, c’est bien le fidèle premier adjoint du maire de Montereau, je veux parler, mais vous l’avez déjà reconnu, du présentateur de catch Jean-Marie Albouy.

Oui, M. Albouy est à la fois scandalisé et très énervé.

On se souvient que c’est par l’intermédiaire de Flamberge qu’il apprit ce que faisaient les caciques départementaux umpiens à son champion.

Il en fit même état sur son blog personnel, figurez-vous…

Le 5 décembre dernier, sans doute au plus haut point de son énervement, il se fendit en direction des militants locaux du parti présidentiel d’une bafouille bien sentie comme il sait si bien en concocter.

Comment, vous entends-je maugréer dans vos barbes, vous pensez que je n’ai pas pu me procurer ce courrier jean-marien ?

A votre avis ?

Cette lettre, la voici.

Je vous laisse en saisir toute la substantifique moelle.

http://nsm05.casimages.com/img/2011/12/13/111213044841390119174257.jpg

—–

http://nsm05.casimages.com/img/2011/12/13/111213044841390119174258.jpg

——

Voilà, vous constaterez que plus énervé, ce serait trop !

Alors, évidemment, pourquoi ne pas imaginer qu’une primaire locale umpienne puisse être organisée ?

Pourquoi ne pas revêtir Yves et Dominique et Valérie de tenues à paillettes, en slips moulants par-dessus un collant, et les forcer à catcher sur un ring dans le salle de fêtes de Montereau, le tout présenté par l’auteur de l’appel ci-dessus.

C’est ça qui serait beau, non ?

Pendant que j’y suis, je ne résiste pas non plus à publier un bulletin de soutien à not’ bon maire, toujours concocté par Jean-Marie Albouy :

http://nsm05.casimages.com/img/2011/12/13/111213044841390119174259.jpg

——–

Attention, hein ! C’est juste une preuve de l’émoi jégoïste qui fait que sa campagne démarre déjà en décembre pour juin prochain.

N’allez pas penser que je vous encourage à utiliser ce bulletin !

——————————————-

De l’art de la représaille.

Lundi soir, à 19h00 se tenait le dernier conseil de l’année de la CC2F, notre Communauté de Communes du fleuve et de la rivière.

C’est la ville de Varennes sur Seine qui recevait ce soir là tous les membres de ce conseil, ainsi que le public, parmi lequel on comptait Léo Aiello, notre Conseiller général.

Dans la salle des fêtes, de magnifiques guirlandes ainsi qu’une grosse boule à facettes nous attendaient : de par la proximité de la fête de Noël, nous pensions tous que cette réunion serait assurément et à n’en pas douter placée sous le signe de la paix et de la fraternité.

http://nsm05.casimages.com/img/2011/12/13/111213101437390119172885.jpg

—–
Nous allons voir qu’il n’en allait rien être.

L’ordre du jour fut assez tristounet : changements de statuts, augmentation du montant des tickets restaurants alloués aux fonctionnaires territoriaux de la CC2F, un texte insuffisamment préparé concernant les pépinières d’entreprises, en un mot comme en cent, ce fut assez ennuyeux.

Il fut bien un moment qui retint mon attention.

Notre Député-Maire-ARES-plus-UMP-Avocat-346-544 se fit une joie d’annoncer que deux terrains de la ZAC de St Donain à Marolles allaient être vendus à deux sociétés, dont BEG, une entreprise de logistique, ce qui allait créer pas moins de 250 emplois !

Comment ne pas penser que déjà, on nous avait fait le coup, si vous me passez cette expression : par deux fois, la CC2F avait soi-disait vendu ces terrains, et par deux fois, les entreprises s’étaient rétractées.

C’est pour cette raison que je ne serai certain de ces implantations que lorsque seront sortis de la terre marollaise les premiers bâtiments.

Cinquante-huit minutes après le début de l’appel jégoïste des présents, tout le monde pensait que la réunion allait se terminer, et qu’il ne restait plus qu’à faire parler les bouteilles de mousseux.

Il n’en fut rien.

D’une voix sépulcrale, d’une voix quasiment venue d’outre-mer-tombe, d’une voix à faire quasiment choir la boule à facettes, Yves Jégo fit une dernière annonce.

http://nsm05.casimages.com/img/2011/12/13/111213101437390119172886.jpg

——

Il déclara que pour la première fois de ses mandats, il allait immédiatement retirer ses délégations de vice-président à l’un des élus présents à sa droite.

Tout le monde comprit aussitôt de qui notre édilanous pouvait parler.

Et vous aussi, vous avez deviné.

C’est à Dominique Lioret, le maire de La Grande-Paroisse qui a osé partir avec l’investiture UMP contre Yves Jégo aux prochaines législatives, c’est à Dominique Lioret que le tenant du titre enlevait les délégations, juste avant de déclarer que la séance était close.

M. Lioret se dirigea vers moi, et m’adressa quelques mots.

Alors que je lui faisais remarquer que le maire de Montereau était dans l’ensemble assez rancunier et assez mauvais joueur, le maire de la grande-Paroisse me confia :

« Il est cuit, j’irai jusqu’au bout« .

CC2F2

————

Je ne sais pas ce que en pensez, mais je trouve que ce coup de théâtre jégoïste pose un problème.

Un vrai problème.

Yves Jégo se sert d’une question qui ne touche que lui même pour « punir » un élu de la CC2F.

Ce n’est pas contre le Président de la CC2F que Dominique Lioret présente sa candidature, c’est contre le candidat Yves Jégo.

De même, il me semble que notre DMARES-plus-UMP-346-544 s’en prend au vice-président de la CC2F, alors que ce n’est que la candidat Lioret qui l’ennuie.

Les petites affaires d’Yves Jégo privent donc la collectivité territoriale qui n’y est absolument pour rien d’un vice-président.

Vous me direz évidemment qu’on n’a qu’à laisser les loups se dévorer entre eux, et peut-être aurez-vous raison.

En tout cas, je restai discuter un peu de choses et d’autres, à l’écart, avec Léo Aiello, puis, sans attendre le buffet auquel je ne participe jamais, je sortis de la salle.

Du hall s’échappaient deux fortes voix.

Je continuai mes pas et tombai sur les deux personnages principaux du papier du jour.

J’entendis même Yves Jégo asséner à Dominique Lioret : « Si tu veux encore travailler avec moi, tu sais où me trouver.« 

Mais la vengeance jégoÏste n’allait pas se terminer là…

De deux sources on ne peut plus sûres, j’ai appris hier que Dominique Lioret a reçu ou va recevoir une lettre recommandée avec accusé de réception lui signifiant le non-renouvellement de son CDD à l’Ecole de la 2ème chance (il est chargé de mission auprès des entreprises locales). Il faudra qu’il rendre la voiture…

En cette pré-campagne électorale, on aura en tout cas compris combien Yves Jégo est aux abois et à quel point il est poussé dans ses derniers retranchements pour se livrer à ce genre de petite gué-guerre.

Et ça, c’est vrai que c’est très réjouissant pour la suite des événements…

———————

6 ans et 7 mois…

6 ans et 7 mois, c’est long.

C’est très long…

C’est le temps qu’il aura fallu pour innocenter définitivement Mehdi !

Hier, lundi 12 décembre 2011, la Chambre d’Instruction de Paris a prononcé un non-lieu concernant ce jeune homme, qui avait été accusé d’avoir assassiné le 2 mai 2005 Vanessa, une jeune femme monterelaise de 19 ans  dans des conditions épouvantables.

Mehdi est donc innocenté de cet atroce meurtre.

Le rappel des faits se trouve ici :

http://yvespoey.unblog.fr/2009/05/13/surville-la-cite-maudite-1ere-partie/

 

6 ans et 7 mois... dans Vie locale 090510083015390113630876

090426094923390113545499 dans Vie locale

———-

http://yvespoey.unblog.fr/2009/05/14/surville-la-cite-maudite-2eme-partie/

Voilà comment était présentée l’affaire dans un reportage télévisé. (France 5, C dans l’air – Mai 2005)

—–
Image de prévisualisation YouTube

Oui, vous constaterez tout comme moi que le compte YouTube associé a été clôturé.

On se demande bien pourquoi…

http://yvespoey.unblog.fr/2009/05/16/surville-la-cite-maudite-3eme-partie/

———–

Faut-il rappeler que Mehdi a passé plusieurs années à Fleury-Mérogis pour rien ?

A 18 ans, passer plusieurs années à Fleury-Mérogis, c’est terrible.

Faut-il rappeler que l’avocate de Mehdi, Me Prévost-Bobillot, ainsi que Mme Klein-Donati, ancienne procureure de la République du tribunal de Fontainebleau, avaient demandé à cette même chambre d’Instruction de Paris de dessaisir le juge d’instruction bellifontain au profit d’un collège de juges ?

Mme Klein-Donati avait en effet noté les insuffisances et les lacunes de l’instruction, et avait considéré que pour une affaire aussi compliquée, la présence de plusieurs juges et donc de plusieurs regards permettrait d’arriver à la vérité.

Je vous avais expliqué tout ceci à cette date :

http://yvespoey.unblog.fr/2009/06/29/du-passe-et-des-tours-lavoisier-ne-faisons-pas-table-rase/

Alors bien entendu, il faut se réjouir de voir innocenté Mehdi.

Pour lui et toute sa famille qui a mené un combat sans relâche afin que Mehdi retrouve son honneur !

Mais en même temps, il ne faut pas occulter ce terrible fait : l’assassin de Vanessa n’est toujours pas identifié.

Tout comme ne sont toujours pas identifiés l’assassin de Khalid Moueffek, (le dossier est clos), ni celui d’Abdeljalil Boumehdi.

Et tout ceci, c’est évidemment insupportable !

———————-
 

 

Et moi, je vous dis « Made »… (in France…)

Décidément, il est des conflits terribles auprès desquels les guerres puniques, la guerre de Troie ou celle des Gaules feraient figure d’aimables parties de zanzi.

Trois hommes se livrent en ce moment une guerre quasi picrocholine, en ce qui concerne un sujet assurément porteur d’espérance, je veux bien sûr parler du fameux label « Made in France », origine française garantie des produits nationaux.

De cette guerre, je vous en ai récemment présenté deux de ses plus acharnés protagonistes.

Je veux bien entendu parler, mais vous l’avez déjà deviné, je veux bien entendu parler de notre Député-Maire-ARES-plus-UMP-Avocat-346-544, et Christian Estrosi, Député-Maire de Nice !

C’était ici :

http://yvespoey.unblog.fr/2011/11/18/ces-deux-la-saiment/

Les deux caciques de la droite parlementaire qu’on connaît bien (il faut toujours connaître ses caciques…) se battent comme des chiffonniers pour s’attribuer la paternité de ce label qui selon eux, fera vendre de par le monde entier qui n’attendait que ça une multitude de nos tricolores productions.

Notre Poseur de Filets Dérivants m’a même alerté sur le fait qu’Yves et Christian viennent de passer une nuit torride à s’envoyer sms et autres twitts afin de s’expliquer.

(On verra par là que certaines nuits peuvent être sacrément alléchantes, tout de même ! Ne me dites pas que vous non plus, vous n’aimeriez pas passer une nuit à twitter avec Jégo et Estrosi… Sans compter qu’il ne faut vraiment rien avoir d’autre de plus intéressant à faire.)

Le compte rendu complet est là :

http://nsm01.casimages.com/img/2009/04/01/090401040848390113409483.jpg

http://tempsreel.nouvelobs.com/election-presidentielle-2012/20111209.OBS6308/le-reveil-politique-24-585-600-euros-au-sarkobingo.html

http://nsm06.casimages.com/img/2011/12/11/111211124138390119164683.png

—–
Mais ne voilà-t-il pas que pour notre jégoïste édile, un malheur n’arrive jamais seul !

Un troisième larron se positionne sur le créneau !

Ce troisième homme, c’est le béarnais centriste François Bayrou. (prononcer Baillerou)

La preuve dans Le Point de cette semaine.

Le « Made in France », ce n’est ni Yves, ni Christian, c’est François :

http://nsm06.casimages.com/img/2011/12/11/111211124623390119164689.png

http://www.lepoint.fr/politique/election-presidentielle-2012/francois-bayrou-le-made-in-france-c-est-lui-10-12-2011-1405998_324.php

Quoi qu’il en soit, mardi prochain, afin peut-être de départager tout le monde, le papa de Giulia contibuera à faire tourner le Sarkobingo, puisqu’il se déplacera une nouvelle fois (en campagne électorale ?) , en Haute-Savoie, sur le thème « Produire en France ».

http://nsm06.casimages.com/img/2011/12/11/111211122053390119164586.png

http://nsm06.casimages.com/img/2011/12/11/111211122057390119164587.png

———

Alors évidemment, produire en France c’est bien, mais seulement si l’on produit ce qui se vend, et si la vente de ce que l’on produit est assurée.

(Offrir un couteau Laguiole au Président de la République, comme le fit notre DMARES-plus-UMP-1-346-544, c’est peut-être bien, mais ça ne suffit pas…)

J’en veux pour preuve ce que m’a raconté un jeune Monterelais revenant il y a trois semaines d’Algérie.

Il m’a confié ceci :

« En Algérie, beaucoup d’entreprises sont en train de s’implanter en ce qui concerne le soleil, et la production de tout ce qui tourne autour de cette énergie solaire.

Seulement voilà, les Français sont totalement inexistants… Ce sont les Allemands qui sont là-bas. Ce sont eux qui ramassent les multiples jack-pots. »

Le « Produire en France » doit évidemment s’accompagner de « L’innover en France », du « Chercher en france », et surtout du « L’exporter de France »…

Et ça, c’est moins facile…

Voici à ce propos ce que relatait récemment le quotidien algérien « La dépêche de Kabylie » : une délégation d’entrepreneurs allemands était reçue le 16 novembre dernier à l’occasion d’une conférence animée par le président de la chambre Algéro-Allemande de commerce.

http://www.depechedekabylie.com/themes/ddk/img/logo.png

http://www.depechedekabylie.com/national/102030-une-delegation-allemande-aujourdhui-a-alger.html

——–
Comme dirait ma crémière préférée, la vision passéiste d’Yves Jégo risque de le faire rester avec son couteau dans les mains, et un autre attribut que la décence m’interdit de nommer  ici…

——————————–

Rideaux ! (Oui, au pluriel…)

Une nouvelle fois, et je le déplore, je vais vous livrer deux photos de commerces de « l’hyper-centre monterelais » qui viennent de fermer leur porte.

Une nouvelle fois la rubrique « Sur le vif » de ce site d’info en ligne va vous démontrer la légendaire vitalité économique de notre chef-lieu de canton.

Et si vous ne me croyez pas, quand je vous parle de cette soi-disant « vitalité économique », vous n’avez qu’à vous promener un samedi après-midi dans la rue Jean-Jaurès : c’est un véritable désert. (Sauf si vous vous y promenez tous en même temps, évidemment…)

Voici ces deux commerces…

Tout d’abord le magasin de cultures à domicile, situé en face de la collégiale Notre-Dame-et-Saint-Loup :

http://nsm06.casimages.com/img/2011/12/09/111209061436390119157728.jpg

—–

Puis l’épicerie exotique de la sympathique Danielle chez laquelle on trouvait un délicieux jus de tamarin…

http://nsm06.casimages.com/img/2011/12/09/111209061439390119157730.jpg

—–

Ces deux pas de porte deviendront-ils bientôt de nouvelles annexes de l’école de la deuxième chance ?

Tout peut arriver !
Avant de vous laisser vaquer à vos activités habituelles, je vais vous livrer un autre cliché que j’ai pris cette semaine, rue Anatole-France, en ville haute.

Il s’agit peut-être d’une alternative aux caméras de video-surveillance…

Allez donc savoir !

http://nsm06.casimages.com/img/2011/12/09/111209061439390119157732.jpg

—–

Le bonus du Taulier

.
Je vous renvoie sur le site qui est en train de faire le buzz, le « Sarkobingo »…

Allez-y donc faire un tour, vous allez comprendre immédiatement…

C’est ici :

http://jefaismacampagneaveclargentdesfrancais.fr/

http://nsm06.casimages.com/img/2011/12/10/111210084850390119160014.png

.

Bon week-end !

———————-

La compil !

Avant-post

.
Un conseil départemental de l’UMP 77 se tenait avant-hier à l’Assemblée Nationale.

Ce fut une réunion au sommet afin de décider qui allait faire quoi dans notre troisième circonscription, en matière d’investiture aux prochaines élections législatives.

La proposition du tandem Jean-François COPE – Christian JACOB, respectivement patrons national et local de l’UMP a été très claire : les deux caciques umpiens ont proposé l’investiture du parti présidentiel à Valérie EPIKMEN.

http://nsm06.casimages.com/img/2011/12/08/111208030435390119152743.jpg

—–
Mme EPIKMEN est actuellement Conseillère municipale d’opposition à Veneux-Les Sablons.

Le maire de la Grande-Paroisse Dominique LIORET a donc été prié de s’entendre avec elle ! (Il s’était auto-déclaré candidat en début de semaine…)

Quant à Yves Jégo, le refus d’investiture a été plus que clairement énoncé !

Un grand merci à ma source au Palais Bourbon.

——————————————————————

La compil !

.
Lundi dernier, notre Député-Maire-ARES-UMP-346-544 s’exprimait sur tout plein de sujets dans la République de Seine-et-Marne.

C’est ainsi qu’il donnait son avis sur la manifestation organisée le mercredi précédent par le Syndicat CGT devant l’hôpital de Montereau.

Voici un extrait de la jégoïste analyse :

« Je respecte la liberté syndicale mais je déplore que la CGT cherche trop souvent à politiser ces questions. »

C’est vrai que s’il en est un qui ne cherche jamais à politiser les questions locales, c’est bien notre édilanous.

Je ne prendrai que quelques exemples plutôt bien sentis, et surtout tous tirés de la même édition de l’hebdo seine-et-marnais.

Politiser quoi que ce soit, vous rigolez, vous !

Pas Yves Jégo !

Sur le même sujet, voici ce qu’il dit :

« C’est plutôt devant les bureaux de Claude Evin, ancien ministre socialiste responsable de l’arrêt du chantier du pôle mère-enfant que la CGT devrait se tourner »…

Yves Jégo oublie qu’il a voté la loi sur la réforme territoriale qui a vu la création de l’ARS.

Est-ce ne pas politiser le débat que de souligner que M. Evin fut ancien ministre socialiste ?

CQFD…

http://nsm06.casimages.com/img/2011/12/08/111208030435390119152744.jpg

M. Claude Evin

.
Autre papier, consacré cette fois-ci à la subvention que la Région Ile-de-France à juste titre ne veut pas verser. (Je vous rappelle modestement que j’avais été à l’origine de la révélation de cette affaire…)

Appréciation jégoïste :

« Nous sommes pour notre part de bonne foi et les habitants de nos 138 communes n’ont pas à faire les frais de l’incapacité du PS à se libérer des exigences folles des Verts ».

Avouez quand même que politiser plus ce dossier, ça ferait trop.

CQFD…

Autre jégotterie : sa réponse à l’enquête intitulée « A Montereau, on ne gagne pas gros ».

Là encore Yves Jégo se lâche et politise à tour de bras.

« Ces statistiques devraient inciter le département et la région à faire en sorte que les politiques de subventions à la ville soient plus importantes. »

Je rappelle qu’Henri Auclair nous a montré en début de semaine qu’Yves Jégo avait fait en sorte de toucher déjà pratiquement deux fois plus de Dotation de Solidarité Urbaine que les autres communes, et malgré ça, ça ne fonctionne pas !

 http://yvespoey.unblog.fr/2011/12/02/un-grand-livre-de-recettes/

.
Je vous le disais donc : si tout ça, ça n’est pas de la politisation à outrance, je ne m’y connais plus…

CQFD…

Alors, ça n’est pas un festival, un véritable feu d’artifices ?

Finalement, il n’y avait pratiquement que la rubrique Etat-Civil à n’avoir pas subi de politisation de la part de not’ bon maire….

—————————

123

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !