Archive pour 29 février, 2012

Encore des questions, jamais de réponses !

Je vais laisser aujourd’hui la plume à Henri Auclair, Conseiller municipal monterelais d’opposition.

Henri, vous le savez, se charge de la rédaction de la Tribune de l’opposition dans le très jégoïste et monterelais organe de propagande « 7/7″.

Les lecteurs flambergiens n’habitant pas la région pourront donc en profiter.

(Je ne rappellerai jamais assez qu’Henri Auclair avait dû menacer de saisir le Tribunal Administratif pour qu’Yves Jégo accepte enfin de publier cet espace d’expression pourtant prévu par la Loi.)

Comme j’ai du retard dans la publication de cette lucarne, je vous en communique deux d’un coup.

Elles ont un dénominateur commun : à Montereau, il est très difficile pour un élu du peuple d’obtenir des réponses à des questions pourtant bien légitimes.

Mais jugez plutôt :

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/28/120228093837390119504517.jpg

——-

Et voici la deuxième tribune :

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/28/120228093837390119504518.jpg

——

Vous l’aurez compris, not’ bon Maire et sa majorité ne se pressent pas (et c’est un doux euphémisme) pour répondre aux questions d’un conseiller municipal d’opposition.

Nous verrons demain une nouvelle démonstration de cet état de fait, toujours grâce à la plume d’Henri Auclair.

A demain !

——–

Oh ! Mais j’allais oublier !

Il me semble vous avoir promis hier une histoire béarnaise, non ?

On se souvient que notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-346-544 trouvait mes écrits « putassiers » à son égard.

En Béarn, une histoire qu’on raconte à la veillée, devant la cheminée toute noircie par la suie, et devant le feu sur lequel mijote l’incontournable garbure dans un chaudron de cuivre, une histoire se transmet de génération en génération…

(Comment ça, j’idéalise un peu le Béarn ?… Lecteurs de peu de foi !)

Cette histoire traditionnelle que j’écoutais déjà étant tout petit va vous expliquer l’étymologie de l’adjectif qualificatif « putassier« .

Cette histoire s’appelle « Le Hilh de Pute » (Ai-je besoin de traduire ?)

On y raconte l’histoire de Biremouli, et Tournemouli, deux Béarnais emprisonnés pendant la dernière guerre, et qui vont décliner cette expression locale « Hilh de Pute » sur tous les tons, un peu comme Pagnol le faisait avec son « Tout condamné à mort aura la tête tranchée« .

Le « Hilh de Pute » de la sainte colère, le « Hilh de Pute » apeuré, le « Hilh de Pute » qu’on dit en mangeant le confit de canard, etc, etc….

Au cours de ce sketch, on y apprend l’origine du mot « Pute ».

« Pute », et donc « putassier », proviennent du verbe latin « Puto, Putas, Putare », qui signifiait « penser » dans la Rome antique.

Une putain, chez les Romains, ce n’était pas péjoratif. C’était la fille à qui l’on pensait.

Ca l’est devenu, péjoratif, le jour où ils ont été plusieurs à penser à la même !!!

——————-

En vallée d’Ossau, du côté de Laruns, on peut l’écouter cette histoire, reprise et racontée par le célèbre Jean-Claude Coudouy, charchutier-conteur de son état, et frère du Chef de ce magnifique restaurant voisin qu’est l’Arrégalet…

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/28/120228103545390119504850.png

 

http://www.restaurantlarregalet.com/?p=36

(Ah ! Les Dios et les Miques, ces morceaux confits d’oreilles, de queue, de museau de porc ! Ah ! le Pignoulet, cette crème renversée au lait de brebis du jour… Le tout avec un Jurançon vendanges tardives, mais avec modération, évidemment…)

Poule au pot admirable le dimanche midi seulement, mais il faut vraiment vraiment vraiment réserver ! Et encore…

Le CD de Jean-Claude Coudouy est quant à lui en vente ici :

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/28/120228102215390119504750.png

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/28/120228102215390119504751.png

http://www.amazon.fr/hilh-pute-jean-claude-coudouy/dp/B0007DDPMA

A demain pour de bon, cette fois-ci !

———————–

 

 

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !