Archive pour mars, 2012

Les salons ne vont pas tous en enfer…

Avant-Post

.

Descente de la Brigade financière à l’OPHLM Confluence Habitat…

Je voudrais faire remonter un commentaire paru hier et revenant sur le communiqué de M. Sudre, actuel directeur de l’Office, paru sur le site de campagne du candidat PR Yves Jégo.

« On nage en pleine confusion des genres : un office HLM qui fait des communiqués sur un blog de campagne…

L’ancienne directrice ne l’a été que 8 mois, de fin 2008 à 2009 ( le cancer est apparu alors) .

C’est donc les DG précédents et actuel qui sont aussi mis en cause.

Se féliciter que le procureur intervienne en mettant en avant la plainte de Confluence : attention à la manip.

D’une part le procureur a FORCEMENT instruit l’affaire puisqu’il a délivré la commission rogatoire, mais qui a déjà vu une perquisition et des scellés chez la victime ? (en l’occurrence l’OPH).

En tout cas, la ficelle est grosse…« 

CONF

——————–

Les salons ne vont pas tous en enfer… 

.

Vous l’avez peut-être remarqué, l’actu locale s’emballe ces derniers temps, et c’est pourquoi il me semble ne plus avoir assez de jours dans la semaine pour vous narrer tout ce qui me semble être intéressant à narrer !

C’est pourquoi c’est avec huit jours de retard que je vous donnerai mes impressions quant au dernier salon en date du recrutement et de l’emploi s’étant déroulé le week-end dernier.

J’y allai traîner mes guêtres samedi dernier, à partir de 10h15 précisément, heure à laquelle je pus m’apercevoir que certains exposants prévus n’avaient pas spécialement fait le déplacement :

SALON1

——

J’y allai également pour poser une question qui me paraissait intéressante à M. Junguenet, ci-devant directeur de la Maison de l’Emploi et de la Formation du sud Seine-et-Marne.

M. Junguenet que je vous avais présenté il y a quelques mois ici même :

LOGO

http://yvespoey.unblog.fr/2010/07/19/montereau-vaut-bien-une-mef-premiere-partie/

LOGO

http://yvespoey.unblog.fr/2010/07/20/montereau-vaut-bien-une-mef-deuxieme-partie/

LOGO

http://yvespoey.unblog.fr/2010/07/21/montereau-vaut-bien-une-mef-troisieme-partie/

————–

Ma question ne parut pas avoir l’heur de lui plaire, puisque celui-ci me déclara tout de go qu’il ne me répondrait pas.

Cette question qui apparemment fâche, nous devrions bientôt en reparler… A suivre…

Puis, je décidai d’assister à une conférence qui se révéla véritablement passionnante.

Et je suis on ne peut plus sincère.

Elle concernait le thème de la création d’entreprises, et fut animée par deux intervenants captivants, M. Jean-Pierre Paviot, de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat du sud 77, et Mme Valérie Delamotte de la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Seine-et-Marne.

Intervenants

—–

M. Paviot, en véritable pédagogue, décrypta les arcanes concernant le parcours du combattant pour créer son entreprise.

Il engagea fortement au passage les personnes intéressées dans le public à se méfier du statut d’auto-entrepreneur, un dispositif qui selon le gouvernement devait résoudre tous les maux de l’emploi en France.

Mme Delamotte, quant à elle, fit de même concernant la partie plus spécifique relative au commerce.

A la fin de leur lumineuse intervention, j’allai m’entretenir avec Mme Delamotte.

Pour elle, il est indéniable et évident que le marasme commercial du centre-ville monterelais s’explique en grande partie par la présence du centre commercial LECLERC du Bréau, à Varennes-sur-Seine.

Pour autant, elle m’a également expliqué qu’il était important que les commerçants qui restent dans le centre ville de notre chef-lieu de canton devraient devant cette situation se remettre en question et en profiter pour développer de nouveaux services.

Peut-être plus facile à dire qu’à faire…

A la sortie de cette conférence, je constatai un autre absent de taille :

ACESS

—-

L’association de Chefs d’Entreprise ACESS, dont je vous avais fait faire la connaissance lors d’une retentissante réunion au restaurant « La table de Natynn » à Cannes-Ecluse », (Ah ! Leur andouillette AAAAA gratinée au chaource…) cette association n’était pas représentée à 11H30 le samedi.

Il me reste une petite curiosité à vous faire partager.

A 11H30, alors que je quittais les lieux, le salon n’étant pas terminé, loin de là, l’un des organisateurs me dit que cette année, il y avait eu 1.500 entrées.

Une projection mathématique, sans doute…

Au menu des jours qui suivent :

Demain : retour en images sur le meeting d’Arnaud Montebourg.

Lundi : le compte-rendu du conseil municipal

Mardi : le compte-rendu du conseil de la CC2F, notre Communauté de Communes du fleuve et de la Rivière.

Sauf actu plus pressante, bien entendu !

—————————————————-

 

La guerre umpienne fait rage !

Avant-Post

.

Précisions concernant la descente de la Brigade Financière à l’OPHLM.

Hier, dans les commentaires, une précision m’a été demandée à propos de l’intérêt des services de Police concernant les Agents de Proximité et de Service.

Voici donc une analyse très plausible sur cet intérêt de la Brigade Financière, analyse formulée par mes sources très bien informées :
.
A l’origine, les APS étaient des contrats aidés par l’état. Il s’agissait de les mettre en place sur la base de 169 heures et leur salaire était en partie pris en charge par l’Etat.
.
Or, le président de l’Office a imposé la présence 24/24 et 7/7 de ces APS.
.
Dès lors, la différence de salaire est supportée par l’Office, ce qui comprend les heures majorées de nuit et de WE !
.
Coût estimé au démarrage pour l’Office : plus de 500.000 € / an…
.
D’où deux questions :  
.
- un office en redressement judiciaire peut-il prendre seul la décision d’assumer des charges aussi importantes ?
.
- Cet excédent de charges a-t-il été réparti sur les charges des locataires (sachant qu’ils trouvent inutile la présence des APS entre 1 et 6h du matin) ?
.
Ce n’était pas le cas au début, ce nouvel exemple de décision autocratique n’a fait que « plomber » un peu plus les comptes déjà lourds de l’Office.
.
Les APS ont été un plus sans doute apprécié,  mais les conditions de recrutement et de rémunération restent obscures.
.
Certains ont même été recrutés en étant sur-qualifiés…
(On connaît par exemple un important responsable de l’Office qui a commencé comme agent de secteur.
On peut d’ailleurs légitimement s’interroger sur ses qualifications et l’évolution de sa rémunération, ce que fait d’ailleurs la Brigade Financière.)
.
Voilà donc quelles étaient ces précisions concernant le dossier des APS…
.
.CONF

————————————–

La guerre umpienne fait rage !

.

Avant de vous livrer les jours qui viennent les compte-rendus des derniers conseils municipal et communautaire en date, je voudrais revenir aujourd’hui sur la véritable guerre picrocholine qui déchire le petit monde de la droite locale.

Je ne vous ferai pas l’injure de vous relater à nouveau les différends qui opposent notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-Avocat-346-544 à Dominique Lioret, maire de La Grande Paroisse.

PICRO

———-

Le premier, PR investi par l’UMP aux prochaines législatives se retrouve face à un candidat UMP pas investi par l’UMP !

Ce qui fait qu’ils se neutralisent pour le moment en matière de campagne présidentielle, nous l’avons vu il y a quelques jours…

Vous suivez ? Vous vous souvenez ?

A ma connaissance, peu de villes en France peuvent se targuer d’une telle situation politique !

Pour le moment, les élus de la majorité grand-paroissienne ne s’étaient pas exprimés et avaient suivi leur maire Dominique Lioret.

En fin de semaine passée, subitement, étonnamment, deux d’entre eux se désolidarisaient de leur patron.

Comme je serais curieux de savoir pourquoi ils ont décidé subito presto de le lâcher…

Ils publiaient à destination de leurs ouailles une lettre ouverte qu’un fidèle flambergien n’a pas manqué de me scanner.

Qu’il en soit ici remercié !

Je vous laisse découvrir ce courrier :

LETTRE

——

Je me demande si les habitants de La Grande-Paroisse ne vont pas avoir intérêt à s’équiper de boîtes aux lettres de plus grande contenance, tellement les lettres ouvertes foisonnent, ces temps-ci.

Ce n’est pas que je sois plus curieux que la moyenne de nos concitoyens, mais je me pose vraiment une petite question, tout de même…

Comment se fait-il que Mme Rieu et M. Morin s’expriment seulement la semaine dernière ?

Et pas avant le conflit qui oppose les deux prétendants de droite aux prochaines législatives, par exemple ?

Etonnant, non ?

————

Après-Post

.

Avant de vous laisser vaquer à vos habituelles occupations, un petit tour vers le Figaro-Magazine de samedi dernier.

La vie printanière du Fig-Mag est réglée selon une immuable série de marronniers : le prix de l’immobilier, les nouveaux maillots de bain, les dernières tendances en matière d’épilateurs, etc, etc…

C’était donc au tour des prix de l’immobilier. La saison commence à peine…

Voici ce qu’on trouvait dans ce numéro :

FIGARO

Notre ville qui aux yeux d’Yves Jégo devait devenir assurément la capitale du Sud-Seine-et-Marne n’existe pas pour le Fig-Mag…

Ou alors c’est que le marché immobilier y est bien bas…

A demain !

——————————-

Nouvelle descente de Police à l’OPHLM Confluence Habitat !

Selon mes sources, une descente des services de Police a eu lieu avant-hier mardi 27 mars au siège de Confluence Habitat, à Montereau.

Un office présidé je vous le rappelle par Yves Jégo et vice-présidé par James Chéron, son directeur de cabinet à la mairie de Montereau.

Un office dirigé par Jean-Philippe Sudre, qui fut juste avant de revenir dans la région directeur cabinet du maire de Menton, (départ en 2009) mais qui fut auparavant très proche de notre Député-Maire-Ex-ARES-PR-plus-UMP-avocat-346-544 et militant local de feu le RPR.


CONF

——-

Les policiers se seraient concentrés sur trois axes de recherche :

- Les conditions de passation des Marchés publics.

(Je vous informe au passage que la personne qui s’occupait plus particulièrement de ces marchés publics serait partie dès le moment où les entreprises auraient commencé à exiger, comment dire les choses…, un retour sur leurs « investissements »….  L’office aurait finalement décidé de porter plainte contre cette personne que j’avais contactée à Suresnes.

En revanche, un ancien directeur technique a décidé de porter plainte contre Confluence Habitat…

Vous suivez ? )

- Les salaires depuis 2007.

- Le dossier des APS, les Agents de Proximité et de Service.

L’office a été bloqué, le personnel apparemment consigné a son poste et ce, toute la journée .

CONF

——–

J’ai voulu avoir la version de Confluence Habitat.

J’ai donc téléphoné, hier mercredi à 9h22, heure à laquelle où celui qui m’a répondu qu’il n’était pas habilité à me donner des éléments de réponse.

Il m’a dit que ses collègues n’étaient pas là et qu’il fallait rappeler en début de matinée, vers 10h00. Je vous jure que je n’invente rien.

A 10h00, j’ai rappelé, on n’a pas pu me passer « quelqu’un de la direction« , et on m’a conseillé…. d’écrire une lettre !

J’ai appelé ensuite le cabinet de notre édilanous. On m’a répondu là qu’il n’y avait personne, que de toute façon, « ça ne concernait pas la mairie« , et qu’en plus, M. Chéron n’était pas joignable.

SIC !

Ce serait donc la deuxième fois que la Police interviendrait depuis la nomination de M. Sudre à la tête de Confluence Habitat.

A suivre de très près, bien entendu !

Je vous rappelle ce que j’écrivais ici même le 22 septembre dernier et qui à ma connaissance n’a jamais été démenti :

LOGO

http://yvespoey.unblog.fr/2011/09/22/la-charge-de-la-brigade-financiere/

——————————-

Un conseil de quartiers avec des questions qui fâchent !

Les élections approchent !

Ce n’est un secret pour personne.

Des élections présidentielles et surtout des élections législatives qui s’annoncent plus que délicates pour notre édilanous.

C’est pourquoi, les semaines passées, il a organisé des réunions de quartier assurément destinées à se rappeler au bon souvenir des Monterelais.

Des réunions en ville haute, au Prieuré St Martin.

J’ai souhaité laisser aujourd’hui le traitement de texte à Anne Auclair, certes épouse d’Henri Auclair, Conseiller municipal d’opposition à Montereau, mais surtout habitante d’une des plus anciens quartiers de notre chef-lieu de canton.

Je vous laisse donc découvrir comment s’est déroulé son conseil de quartiers.

Accrochez-vous.

———————————————

C’est intéressant ces réunions de quartier : face aux élus, aux représentants administratifs, les habitants expriment leurs petits soucis et le Maire leur répond, explique, trouve parfois des solutions.

On se croirait presque en démocratie.

Par contre, il ne fait pas bon être mariée à un élu, d’opposition, vos questions sont obligatoirement sans objet puisque votre conjoint peut parfaitement y répondre. Il vous est même conseillé de rentrer chez vous pour les lui poser .

Mr le Maire m’a également rappelé qu’en raison de mes amitiés politiques j’étais bien placée pour demander la réalisation de travaux incombant au Conseil Général… D’autant plus que le conjoint, précédemment cité, avait été mandataire financier du candidat socialiste !

Mes questions, nombreuses, n’étaient pour le Maire que des prétextes pour monopoliser la parole.

Elles empêchaient les habitants des différents quartiers de s’exprimer. Je tiens à préciser qu’il ne s’agissait pas d’une réunion d’un quartier mais de plusieurs quartiers (St Maurice, St Nicolas, St Jean, prieuré St Martin… d’autres peut-être ?) qui, c’est évident, ne rencontrent pas tous les mêmes problèmes.

Il est vrai que pour Mr le Maire le temps était compté : une autre réunion était programmée, une heure plus tard.

Il est vrai aussi que j’aurais aimé ne pas poser certaines questions puisque des engagements avaient été pris lors d’une précédente réunion de quartier (septembre 2010) mais ils n’avaient pas été suivis d’effets.

En particulier il avait été dit que les travaux de réfection du perré et de la chaussée au niveau du silo (chemin de halage de l’Yonne) étaient prévus en janvier 2010.

Je fus accusée de tenir des propos mensongers et priée de cesser d’effrayer la population car, selon lui, la chaussée ne s’effondrait pas, les barrières de protection assuraient la sécurité et aucune date de remise en état n’avait été donnée.

Parenthèse : je suggèrerais volontiers à Mr le Maire de se rendre sur place pour constater les dégâts, à défaut, de regarder les photos parues dans Flamberge.

Berges

—–

ANNE1

(Image d’archives flambergiennes, sans magnifiques infographies, désolé, Toutenpoil…)

—-

Je n’eus évidemment pas de réponse quant au résultat de la demande en référé, devant le tribunal administratif. Actuellement, une négociation pour effectuer des travaux à frais partagés (voies navigables, port autonome, ville) est en cours.

Il a été précisé que la ville aurait pu réaliser la réfection seule mais il aurait alors fallu augmenter les impôts. Imaginez, dans ce cas, le tollé et les contestations de l’élu d’opposition précité.

Je souhaitais avoir des explications sur les sondages et carottages effectués cet hiver, dans l’Yonne (niveau halte de plaisance). A cet endroit, se forme une fissure comparable à celle qui s’était déclarée en amont en 2009 et avait entraîné les dégradations que l’on connaît. Mr le Maire a expliqué qu’il était tout à fait normal que des entreprises sondent régulièrement les chaussées pour vérifier les canalisations et différents circuits…j’ai dû préciser, qu’ici, il s’agissait du lit de la rivière et qu’un des foreurs m’avait parlé des risques d’effondrements.

Berge

——

Berge

——–

Mr le Maire n’était pas informé de ces investigations ni de leurs objectifs.

Je n’obtins pas de réponse sur la pose de barrières, type ONF permettant d’éviter la circulation d’engins motorisés sur «la boucle des deux fleuves » : elles avaient été prévues lors d’une précédente réunion de quartier et n’étaient toujours pas installées.

Vite, vite, il fallait passer aux questions des autres personnes présentes.

Le micro devait impérativement se balader ailleurs. Ah bon !.

On me fit tout de même l’honneur de me répondre que :

- le feu permettant le passage des piétons au pied de la collégiale était commandé,

- je devais m’adresser au Conseil Général pour le tourne-à-gauche destiné à sécuriser le passage des piétons ainsi que la circulation des véhicules venant du centre ville de Montereau et se dirigeant vers La Grande Paroisse,

- la réfection de la Grande Rue St Maurice incombait également au CG bien que la dégradation soit principalement due à une mauvaise réfection de la chaussée, suite à des travaux effectués antérieurement sur des canalisations…

Vite, Vite…

Pour mes autre questions, il me fut conseillé d’envoyer un courrier en Mairie.

Je suis heureuse d’avoir assisté à cette fabuleuse leçon d’écoute de la population et à la démonstration du respect porté à tous les concitoyens !.

Anne Auclair

———————————

Alors ?

Ce conseil de plusieurs quartiers ?

Intéressant, non !

A demain !

——

72 heures très peu chrono…

Avant-Post

.

Une photo prise hier matin…

Dans la nuit de dimanche à lundi, la vitrine des établissements Martin Père et Fils, vers la place du Colonel Fabien, cette vitrine était brisée.

Juste tout près d’ une caméra de video-surveillance..

Tout va bien dans le centre-ville, on vous dit…

BRIS

————–

72 heures très peu chrono…

.

Il vous faudra attendre un peu pour avoir quelques retours du Meeting d’Arnaud Montebourg…

Je n’ai pu y assister, car je couvrais le dernier conseil municipal en date, ainsi que le dernier conseil communautaire, tous deux placés comme par hasard hier soir par notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-Avocat-346-544…

J’aimerais vous rappeler aujourd’hui que ce week-end, se déroulait la grande opération umpienne « 72 heures pour la France Forte« .

Le lien, si vraiment vous y tenez, c’est là…. (Attention, pour de la propagande umpienne, c’est de la propagande umpienne…)

http://www.u-m-p.org/actualites/espace-presse/72-heures-pour-la-france-forte-un-grand-succes-populaire-59242603

72 heures très peu chrono... dans Vie locale o76e0twbzf

ykhz4j1v1q dans Vie locale

——-

Avez-vous vu beaucoup de tractages umpiens ce week-end dans le canton, avez-vous vu Yves Jégo participer à ce raout, lui qui se vante d’avoir l’investiture UMP ?

Avez-vous rencontré samedi ou dimanche, des jeunes pop’ plus ou moins locaux sur les marchés, des pulls roses et bleus noués sur les épaules, tentant de convaincre que même en gagnant le smic, il faut être résolument contre la proposition de François Hollande qui consistera à taxer à 75% ceux qui amassent plus de 1 million d’euros par an ?

Moi, je n’en vis pas de ces jeunes pop’ plus ou moins locaux là ! Ni de plus vieux pop’, d’ailleurs !

Avez-vous aperçu notre édilanous, en jean et en blazer bleu distribuer du matériel électoral sarkozyste ?

A ma connaissance, oncques nous ne le vîmes !

Et pour cause !

Notre DM-ex-ARES-PR-plus-UMP-A-346-544 était un peu plus préoccupé par son sort personnel, et son hypothétique réélection.

La preuve avec ce tweet bucolique posté sur sa TL dimanche matin :

Capture

Yves Jégo ne pensait qu’à sa permanence dominicale.

Il ne pensait qu’à lui, alors que tous les Pécresse, Karouchi, Bertrand et consorts, eux, s’étaient levés tôt dimanche matin pour y aller de leur participation…

Au fait, avez-vous vu beaucoup d’affiches « La France Forte », dans le canton ?

Je pense que nous sommes la seule région de France où le candidat investi pour les légisatives par l’UMP ne fait pas campagne pour le candidat UMP aux présidentielles…

Moi, ça me réjouit, ben entendu, mais je crois que ça ne manquerait pas d’interloquer un certain François Fillon…

Vous l’imaginez, notre premier ministre arrivant à Montereau sans croiser une seule affiche du patron ?

(Et pour cause, le matériel électoral est à la permanence de Dominique Lioret, le maire de la Grande-paroisse qui lui n’est plus investi UMP aux législatives…)

http://yvespoey.unblog.fr/2012/02/25/la-bonne-adresse/

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/25/120225093031390119488023.jpg

—–

Voulez-vous que je vous dise ? Tout ça mériterait bien qu’on prévînt M. Fillon…!

Allez… Comptez sur moi…

————–

Demain, grâce à une fidèle d’entre les fidèles flambergiennes, vous assisterez au déroulement d’un conseil monterelais de quartier…

Ne manquez pas ce grand moment !

——————————————

Je t’aime, moi non plus….

RAPPEL !

.

C’est ce soir !

http://nsm05.casimages.com/img/2012/03/11/120311022026390119563282.jpg

———-

Je t’aime, moi non plus….

.

Ainsi donc, c’est fait !

Du passé faisons table rase !

Fi des disputes, des chamailleries, des détestations de naguère, des rancunes, des fâcheries, terminées les scènes de ménages : notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-Avocat-346-544 se serait rabiboché avec notre futur ex-premier ministre, François Fillon.

La preuve, vous la connaissez : le locataire de Matignon, qui prépare déjà ses cartons, m’a-t-on dit, sera en visite à Montereau pour un grand meeting le 5 avril prochain.

Témoin cet articulet paru dans le Figaro de vendredi dernier :

J2GO

———-

Pourtant, avant la brouille, tout avait bien commencé entre les deux hommes…

Pour vous dire, je me souviens même qu’Yves Jégo avait saisi directement le mayennais François, lorsqu’il était ministre de l’Education nationale, pour se plaindre d’un fonctionnaire directeur d’école monterelais.

Mais ce qui causa cette déchirure entre les deux UMPiens fut évidemment le fait que François Fillon lâcha bel et bien son jégoïste secrétaire d’Etat dans la crise guadeloupéenne en 2008 pour le flanquer de deux médiateurs…

Pire, ce fut ensuite le débarquement d’Yves Jégo du gouvernement, sans tambour ni trompettes !

Depuis, ce ne furent que rancoeurs et petites phrases assassines…

Souvenons-nous :

Figaro du 03/07/2009 :

Fig

Fillon: Jégo évoque des relation froides

S’y attendait-il ? [à son éviction, ndlr] : « Non, non, je n’avais pas de signes précurseurs », a affirmé l’ex-secrétaire d’Etat, reconnaissant toutefois que ses relations avec le Premier ministre n’étaient pas bonnes depuis la crise aux Antilles : « Elles sont froides, voilà, il ne faut pas cacher les choses non plus, il ne faut pas faire de langue de bois. Je pense que cette crise a laissé entre lui et moi des traces », a-t-il affirmé, indiquant qu’il n’avait, depuis, pas rencontré le chef du gouvernement.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/07/03/01011-20090703FILWWW00252-fillon-jego-evoque-des-relation-froides.php

—–

Figaro du 23/09/2009 :

Logo

«C’est le président qui est le patron de la majorité. Maintenant, tout ça est rentré dans les mœurs. Le premier ministre n’est plus qu’un coordinateur qui est là pour éviter les couacs», corrige l’ancien ministre Yves Jégo qui en veut toujours à François Fillon de l’avoir éjecté. »

http://www.lefigaro.fr/politique/2009/09/24/01002-20090924ARTFIG00007-heureux-comme-fillon-au-parlement-.php

—–

Puis, c’est l’escalade.

On pouvait même lire un papier titré « Yves Jégo règle ses comptes avec François Fillon » dans 20 minutes :

Logo

«Ce limogeage sans préavis est une vraie surprise, un coup de tonnerre car rien n’avait filtré», écrit-il. Il ajoute que «le Premier ministre que j’ai servi loyalement pendant 15 mois n’a pris la peine ni de me recevoir ni de m’appeler».

Viré comme un malpropre

Amer, «viré comme un malpropre», Yves Jégo qui a eu à affronter la crise sociale des Antilles, affirme :«Jamais il ne m’a reçu pour faire le point sur l’avancée des dossiers dont j’avais la charge. En y pensant, je n’ai même jamais eu de feuille de route ni de lettre de mission».

http://www.20minutes.fr/politique/363311-Politique-Yves-Jego-regle-ses-comptes-avec-Francois-Fillon.php

——

Pire encore, not’ bon maire, dans un retour sur le passé quasi introspectif pensait qu’il aurait dû carrément désobéir à son chef du gouvernement !

Ahima ! Le rebelle !

C’était cet été dernier, dans Paris Match :

http://nsm05.casimages.com/img/2011/09/08/110908074322390118713335.jpg

—–

Mais tout ça c’est le passé, voyons !

A l’approche d’échéances électorales difficiles, la hache de guerre est bien évidemment enterrée !

Ben tiens !

En même temps, vous l’avez remarqué, ce grand meeting aura lieu un jeudi 5 avril à 11h00, ce qui est très commode pour les militants umpiens qui travaillent.

Cet horaire aurait-il été choisi pour faire le plein de chômeurs fans de l’actuel gouvernement ?

Je ne sais.

En revanche, ce que je sais, c’est qu’il faudra penser à ramener les pensionnaires des maisons de retraite à temps pour le déjeuner de midi…

———————-

 

Désertification ?

Oui, M. Albouy, malgré votre dernière visite en date chez le boucher du 3 de la place du marché au blé pour tenter de vanter le si célèbre dynamisme économique du centre-ville monterelais, je me vois obligé de vous signaler en cette nouvelle rubrique « Sur le vif » la fermeture trois boutiques supplémentaires !

Et ce sur une distance d’à peine cent mètres…

C’est ici, rue du petit chaudron.

FERMETURE

——-

Sur le plan, avec la fermeture de « l’armoire de Patou », voici ce que ça donne :

FERMETURE

——-

N’en déplaise à notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-Avocat-346-544 et à son premier adjoint, Montereau-Fault-Yonne se vide de ses commerces.

C’est dramatique !

Merci qui ?

Ah ! J’allais oublier, M. Albouy… « Les socialistes locaux » ne se réjouissent pas de cette situation, « les socialistes locaux » constatent.

Les faits, rien que les faits. Le centre-ville de Montereau se désertifie…

(Vous aurez compris au passage que pour le premier adjoint de notre édilanous, « les socialistes locaux » représentent votre serviteur qu’il ne peut nommer…)

Bon week-end.

———————————

 

Tentative de suicide

C’est avec une gravité certaine que je voudrais aujourd’hui porter à votre connaissance cette tentative de suicide d’un employé de la mairie de Montereau.

Responsable du cimetière de la commune, une procédure disciplinaire avait été engagée à l’encontre de cet agent.

Motif : A la direction des affaires générales, on lui imputait des erreurs concernant des enterrements en septembre 2011, dans le carré réservé à la confession musulmane.

L’agent niait en bloc ces erreurs dont on l’accusait.

Pour lui, elles provenaient bel et bien du service de l’ Etat-Civil et surtout de sa hiérarchie.

Un conseil de discipline s’est réuni en décembre dernier, qui n’a pris aucune sanction à l’encontre de l’agent, mais le maire de Montereau n’en aurait pas tenu compte et lui a infligé quinze jours de mise à pied sans salaire en février.

Je précise également que la femme de cet agent est handicapée, et qu’ils ont à charge un enfant.

Suite à l’annonce de sa mise à pied, il a fait appel en conseil de discipline de recours qui pour l’instant, n’a pas fourni de date d’audience, en raison de retards devant le nombre de dossiers à traiter.

Depuis, l’employé municipal se considérait bel et bien comme harcelé.

Selon mes sources, voici comment se seraient déroulés les faits :

De retour d’une visite chez un ami, la semaine dernière, il a été contrôlé sur la route par la brigade mobile de Melun en revenant à son domicile.

Il a été emmené au commissariat de Montereau.

La famille a été prévenue pour venir le chercher.

C’est de retour chez lui qu’il a essayé de mettre fin à ses jours à plusieurs reprises.

Le commissariat a été rappelé pour que la patrouille le récupère.

Au moment où j’écris ces lignes, ses jours ne sont pas en danger.

J’adresse bien entendu à cet agent et à sa famille tout mon soutien dans cette épreuve difficile.

—————————————————–

 

Le gecko et l’orvet

Vous je ne sais pas mais moi, si.

Quand je reçois sans m’y attendre un mail des héritiers de feu le très regretté Jean de la Fontaine, c’est plus fort que moi, je suis tout retourné.

Le gecko et l'orvet dans Billets d'HOU les-fables-de-jean-de-la-fontaine1
——

Oui, un courriel commun signé Jean-Pierre de la Fontaine, Jean-Aziz de la Fontaine et Jeanne-Laurie de la Fontaine m’attendait voici trois jours dans mon inbox !

Eh ! Oui, ô lecteurs flambergiens à qui vous aussi, je le vois bien, ça vous la coupe ! Mais c’est comme je vous dis !

La teneur de ce mail était assez simple. Tellement simple que je vais vous en livrer l’intégralité.

« Monsieur HOU, afin d’honorer la mémoire de notre aïeul, nous souhaiterions que vous écrivissiez une nouvelle fable. Comprenez bien que nous ne demandons ceci qu’à tous ceux qui comptent dans les médias, dans les relais d’opinion, et dans les gazettes à fort tirage.

Nous avons vu dans la colonne de droite de ce site que vous avez déjà écrit pour de petits jeunes qui débutent dans la vie comme Coppola, Spielberg, Lucas… Ce n’est pas une petite fable de rien du tout qui devrait vous effrayer.

Vous prenez les animaux que vous voulez, c’est vous qui voyez !

En sachant pouvoir compter sur vous pour honorer notre ancêtre !

Merci d’avance !

Jean-Pierre, Jean-Aziz et Jeanne-Laurie de la Fontaine.« 

——-

Allais-je me dérober ?

Suis-je du genre à ne pas relever ce défi ?

Bien sûr que non, et c’est pourquoi sans plus attendre, voici ma fable à moi !

——-

Le gecko et l’orvet

gecko queue feuillue

 

     mini2-1955971orvet-w01-jpg dans Billets d'HOU

 

 

 

 

 

 

Maître gecko, sur un banc rouge du Palais Bourbon perché,

Tenait dans son bec un mandat parlementaire, de la République un fromage.

Maître l’orvet, par l’idée de lui piquer le job alléché,

Lui tint à peu près ce langage.

« Hé bonjour, monsieur du gecko

Que vous êtes de l’UMP en trop !

Que vous me semblez rallié au PR Borloo !

Sans mentir, si votre immunité très large

Se rapporte à votre règne sans partage,

Vous êtes de tous ces cumulards le roi !

A ces mots, le gecko ne se sent pas de laisser tomber son mandat.

Et pour montrer que c’est lui le seul

Il envoie l’huissier à l’autre qui reste pantois !

L’orvet se ressaisit et dit : « Mon bon seigneur,

Apprenez que tout élu qui a fait son heure,

Doit laisser la place à ceux qui veulent gagner leur croûte.

Car moi aussi j’ai fait en sorte que l’huissier soit en route !

Moi, si on m’cherche, on m’trouve, y’a pas de doute !

Le gecko, honteux et confus,

Pensa que si ça s’trouve, il l’avait bel et bien dans le …………. ! »

———————-

Alors, Jean-Pierre, Jean-Aziz et Jeanne-Laurie, heureux ?

Qua le suite des événements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU

——–

Bien entendu, toute ressemblance avec des personnages existant ou ayant existé serait totalement fortuite.

———————————————————

Mais qu’allaient-ils donc préparer, cette fois-ci ?

Avant-Post

.

Dans la nuit de dimanche à lundi dernier, le bureau de tabac-presse de Marolles-sur-Seine était une nouvelle fois cambriolé.

Depuis le début de l’année 2012, c’est en effet la deuxième fois que des cambrioleurs se sont introduits dans les lieux.

CAFE1

—–

A chaque fois, le mode opératoire semble être le même : la caméra est désaxée, et relevée vers le haut. 

Puis le vantail est enlevé, la vitrine est brisée.

CAFE2

Le vantail a été replacé sur son support, en attendant une nouvelle vitrine…

——-

Aucun voisin n’a rien entendu, au grand étonnement du propriétaire du magasin.

Selon lui, le préjudice de ce vol de cigarettes serait d’un montant de 15.000 euros.

Une enquête est en cours.

———————-

Mais qu’allaient-ils donc préparer, cette fois-ci ?

.

Avant-hier, je vous faisais vous remémorer la fameuse journée du 10 février dernier.

Tous les élus de la majorité et les chefs de service de la mairie de Montereau avaient été embarqués en bus par notre Député-Maire-Ex-ARES-PR-plus-UMP-Avocat-346-544 pour une petite journée aux frais de la Princesse et au Château de Fontainebleau.

C’était ici :

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/20/120220100339390119462406.jpg

http://yvespoey.unblog.fr/2012/02/15/le-sous-prefet-au-chant/ 

Henri Auclair, conseiller municipal d’opposition avait lui aussi relevé cette étrange équipée peu sauvage, certes, mais quand même bellifontaine : on lui répondit que si les élus et les chefs de service avaient été délocalisés, c’était pour préparer le budget municipal.

http://yvespoey.unblog.fr/2012/03/19/delocalisation-bellifontaine/

Mais vous allez voir comme le monde est mal fait, tout de même !…

Le budget fut-il insuffisamment préparé, lors de cette petite virée ? Certains oublis avaient-ils été constatés depuis ?

Je ne sais.

En tout cas, hier matin, un nouveau bus attendait élus et chefs de service, à partir de 08h10, heure à laquelle cette photo a été prise :
CAR
——–

La destination était cette fois-ci plus lointaine.

Après confirmation par mes soins auprès du chauffeur, tout le monde se rendait ainsi à l’Assemblée Nationale.

Des élus étaient même arrivés en avance :

ELUS1

——

Bien entendu, une nouvelle fois, bien des questions se posent…

- Qui paye ces petites virées municipales ?

- Le contribuable monterelais, « grâce » aux impôts locaux ?

- Le contribuable tout court, « grâce » aux crédits accordés aux parlementaires ?

- Au fait, où tous nos édiles et nos chefs de service ont-ils déjeuné ? (En effet, je ne vis guère de sacs à pique-nique, hier matin…)

- Les élus de la minorité, qui eux aussi représentent des monterelais, ces élus de la minorité ont-ils été invités ?

- D’autres sorties sont elles programmées, ainsi que je l’évoquais pour plaisanter lundi dernier ?

Bien évidemment, une autre vraie question se pose :

Si notre DM-ex-ARES-PR-plus-UMP-346-544 fait visiter le 19 mars les ors de la République et du Palais Bourbon aux élus de la majorité et à ses chefs de service, est-ce que c’est parce qu’il n’est pas certain de pouvoir le faire après le 17 juin ?

Le 17 juin, en effet, le second tour des élections législatives aura eu lieu !

Avant de vous  de vous laisser vaquer à vos occupations habituelles, je voudrais quand même vous préciser qu’à ma connaissance, et selon mes sources, au moins une fonctionnaire territoriale invitée à se rendre à l’Assemblée Nationale a refusé d’obtempérer.

Elle est restée à Montereau, pour travailler.

J’espère bien entendu que ce refus n’entraînera aucune sanction.

—————————————————–

 

123

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !