Je t’aime, moi non plus….

RAPPEL !

.

C’est ce soir !

http://nsm05.casimages.com/img/2012/03/11/120311022026390119563282.jpg

———-

Je t’aime, moi non plus….

.

Ainsi donc, c’est fait !

Du passé faisons table rase !

Fi des disputes, des chamailleries, des détestations de naguère, des rancunes, des fâcheries, terminées les scènes de ménages : notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-Avocat-346-544 se serait rabiboché avec notre futur ex-premier ministre, François Fillon.

La preuve, vous la connaissez : le locataire de Matignon, qui prépare déjà ses cartons, m’a-t-on dit, sera en visite à Montereau pour un grand meeting le 5 avril prochain.

Témoin cet articulet paru dans le Figaro de vendredi dernier :

J2GO

———-

Pourtant, avant la brouille, tout avait bien commencé entre les deux hommes…

Pour vous dire, je me souviens même qu’Yves Jégo avait saisi directement le mayennais François, lorsqu’il était ministre de l’Education nationale, pour se plaindre d’un fonctionnaire directeur d’école monterelais.

Mais ce qui causa cette déchirure entre les deux UMPiens fut évidemment le fait que François Fillon lâcha bel et bien son jégoïste secrétaire d’Etat dans la crise guadeloupéenne en 2008 pour le flanquer de deux médiateurs…

Pire, ce fut ensuite le débarquement d’Yves Jégo du gouvernement, sans tambour ni trompettes !

Depuis, ce ne furent que rancoeurs et petites phrases assassines…

Souvenons-nous :

Figaro du 03/07/2009 :

Fig

Fillon: Jégo évoque des relation froides

S’y attendait-il ? [à son éviction, ndlr] : « Non, non, je n’avais pas de signes précurseurs », a affirmé l’ex-secrétaire d’Etat, reconnaissant toutefois que ses relations avec le Premier ministre n’étaient pas bonnes depuis la crise aux Antilles : « Elles sont froides, voilà, il ne faut pas cacher les choses non plus, il ne faut pas faire de langue de bois. Je pense que cette crise a laissé entre lui et moi des traces », a-t-il affirmé, indiquant qu’il n’avait, depuis, pas rencontré le chef du gouvernement.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/07/03/01011-20090703FILWWW00252-fillon-jego-evoque-des-relation-froides.php

—–

Figaro du 23/09/2009 :

Logo

«C’est le président qui est le patron de la majorité. Maintenant, tout ça est rentré dans les mœurs. Le premier ministre n’est plus qu’un coordinateur qui est là pour éviter les couacs», corrige l’ancien ministre Yves Jégo qui en veut toujours à François Fillon de l’avoir éjecté. »

http://www.lefigaro.fr/politique/2009/09/24/01002-20090924ARTFIG00007-heureux-comme-fillon-au-parlement-.php

—–

Puis, c’est l’escalade.

On pouvait même lire un papier titré « Yves Jégo règle ses comptes avec François Fillon » dans 20 minutes :

Logo

«Ce limogeage sans préavis est une vraie surprise, un coup de tonnerre car rien n’avait filtré», écrit-il. Il ajoute que «le Premier ministre que j’ai servi loyalement pendant 15 mois n’a pris la peine ni de me recevoir ni de m’appeler».

Viré comme un malpropre

Amer, «viré comme un malpropre», Yves Jégo qui a eu à affronter la crise sociale des Antilles, affirme :«Jamais il ne m’a reçu pour faire le point sur l’avancée des dossiers dont j’avais la charge. En y pensant, je n’ai même jamais eu de feuille de route ni de lettre de mission».

http://www.20minutes.fr/politique/363311-Politique-Yves-Jego-regle-ses-comptes-avec-Francois-Fillon.php

——

Pire encore, not’ bon maire, dans un retour sur le passé quasi introspectif pensait qu’il aurait dû carrément désobéir à son chef du gouvernement !

Ahima ! Le rebelle !

C’était cet été dernier, dans Paris Match :

http://nsm05.casimages.com/img/2011/09/08/110908074322390118713335.jpg

—–

Mais tout ça c’est le passé, voyons !

A l’approche d’échéances électorales difficiles, la hache de guerre est bien évidemment enterrée !

Ben tiens !

En même temps, vous l’avez remarqué, ce grand meeting aura lieu un jeudi 5 avril à 11h00, ce qui est très commode pour les militants umpiens qui travaillent.

Cet horaire aurait-il été choisi pour faire le plein de chômeurs fans de l’actuel gouvernement ?

Je ne sais.

En revanche, ce que je sais, c’est qu’il faudra penser à ramener les pensionnaires des maisons de retraite à temps pour le déjeuner de midi…

———————-

 

 


10 commentaires

1 2
  1. Le veneusien dit :

    Beaucoup de chômeurs sont attendus, c’est vrai ?
    Ils seront payés ?
    Ca comptera comme une recherche d’emploi ?

  2. Lucius dit :

    quelle mascarade, ils ne peuvent pas se sentir.
    très bonne analyse klug.

1 2

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !