Archive pour 28 mars, 2012

Un conseil de quartiers avec des questions qui fâchent !

Les élections approchent !

Ce n’est un secret pour personne.

Des élections présidentielles et surtout des élections législatives qui s’annoncent plus que délicates pour notre édilanous.

C’est pourquoi, les semaines passées, il a organisé des réunions de quartier assurément destinées à se rappeler au bon souvenir des Monterelais.

Des réunions en ville haute, au Prieuré St Martin.

J’ai souhaité laisser aujourd’hui le traitement de texte à Anne Auclair, certes épouse d’Henri Auclair, Conseiller municipal d’opposition à Montereau, mais surtout habitante d’une des plus anciens quartiers de notre chef-lieu de canton.

Je vous laisse donc découvrir comment s’est déroulé son conseil de quartiers.

Accrochez-vous.

———————————————

C’est intéressant ces réunions de quartier : face aux élus, aux représentants administratifs, les habitants expriment leurs petits soucis et le Maire leur répond, explique, trouve parfois des solutions.

On se croirait presque en démocratie.

Par contre, il ne fait pas bon être mariée à un élu, d’opposition, vos questions sont obligatoirement sans objet puisque votre conjoint peut parfaitement y répondre. Il vous est même conseillé de rentrer chez vous pour les lui poser .

Mr le Maire m’a également rappelé qu’en raison de mes amitiés politiques j’étais bien placée pour demander la réalisation de travaux incombant au Conseil Général… D’autant plus que le conjoint, précédemment cité, avait été mandataire financier du candidat socialiste !

Mes questions, nombreuses, n’étaient pour le Maire que des prétextes pour monopoliser la parole.

Elles empêchaient les habitants des différents quartiers de s’exprimer. Je tiens à préciser qu’il ne s’agissait pas d’une réunion d’un quartier mais de plusieurs quartiers (St Maurice, St Nicolas, St Jean, prieuré St Martin… d’autres peut-être ?) qui, c’est évident, ne rencontrent pas tous les mêmes problèmes.

Il est vrai que pour Mr le Maire le temps était compté : une autre réunion était programmée, une heure plus tard.

Il est vrai aussi que j’aurais aimé ne pas poser certaines questions puisque des engagements avaient été pris lors d’une précédente réunion de quartier (septembre 2010) mais ils n’avaient pas été suivis d’effets.

En particulier il avait été dit que les travaux de réfection du perré et de la chaussée au niveau du silo (chemin de halage de l’Yonne) étaient prévus en janvier 2010.

Je fus accusée de tenir des propos mensongers et priée de cesser d’effrayer la population car, selon lui, la chaussée ne s’effondrait pas, les barrières de protection assuraient la sécurité et aucune date de remise en état n’avait été donnée.

Parenthèse : je suggèrerais volontiers à Mr le Maire de se rendre sur place pour constater les dégâts, à défaut, de regarder les photos parues dans Flamberge.

Berges

—–

ANNE1

(Image d’archives flambergiennes, sans magnifiques infographies, désolé, Toutenpoil…)

—-

Je n’eus évidemment pas de réponse quant au résultat de la demande en référé, devant le tribunal administratif. Actuellement, une négociation pour effectuer des travaux à frais partagés (voies navigables, port autonome, ville) est en cours.

Il a été précisé que la ville aurait pu réaliser la réfection seule mais il aurait alors fallu augmenter les impôts. Imaginez, dans ce cas, le tollé et les contestations de l’élu d’opposition précité.

Je souhaitais avoir des explications sur les sondages et carottages effectués cet hiver, dans l’Yonne (niveau halte de plaisance). A cet endroit, se forme une fissure comparable à celle qui s’était déclarée en amont en 2009 et avait entraîné les dégradations que l’on connaît. Mr le Maire a expliqué qu’il était tout à fait normal que des entreprises sondent régulièrement les chaussées pour vérifier les canalisations et différents circuits…j’ai dû préciser, qu’ici, il s’agissait du lit de la rivière et qu’un des foreurs m’avait parlé des risques d’effondrements.

Berge

——

Berge

——–

Mr le Maire n’était pas informé de ces investigations ni de leurs objectifs.

Je n’obtins pas de réponse sur la pose de barrières, type ONF permettant d’éviter la circulation d’engins motorisés sur «la boucle des deux fleuves » : elles avaient été prévues lors d’une précédente réunion de quartier et n’étaient toujours pas installées.

Vite, vite, il fallait passer aux questions des autres personnes présentes.

Le micro devait impérativement se balader ailleurs. Ah bon !.

On me fit tout de même l’honneur de me répondre que :

- le feu permettant le passage des piétons au pied de la collégiale était commandé,

- je devais m’adresser au Conseil Général pour le tourne-à-gauche destiné à sécuriser le passage des piétons ainsi que la circulation des véhicules venant du centre ville de Montereau et se dirigeant vers La Grande Paroisse,

- la réfection de la Grande Rue St Maurice incombait également au CG bien que la dégradation soit principalement due à une mauvaise réfection de la chaussée, suite à des travaux effectués antérieurement sur des canalisations…

Vite, Vite…

Pour mes autre questions, il me fut conseillé d’envoyer un courrier en Mairie.

Je suis heureuse d’avoir assisté à cette fabuleuse leçon d’écoute de la population et à la démonstration du respect porté à tous les concitoyens !.

Anne Auclair

———————————

Alors ?

Ce conseil de plusieurs quartiers ?

Intéressant, non !

A demain !

——

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !