Le sirop de l’ANRU !

Avant-Post

.

Invitation

.

La fête du sourire est de retour dans quartier de Surville, à Montereau !
.
COLLECTIF
.
Parce qu’à Surville, le pourcentage des enfants qui ont plus de quatre caries est inversement proportionnel à la moyenne nationale…
.
Parce qu’à Surville, il n’y a toujours pas de maison de santé, comme promis voici quelques années.
.
Parce qu’à Surville, il existe une Association de Santé Communautaire entièrement gérée par les habitants, et qui travaille avec certains directeurs et instituteurs-professeurs des écoles…
.
Parce que cette Association a reçu un label européen par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie en matière de prévention, et qu’elle est subventionnée par l’Agence Régionale de Santé.
.
A samedi, au Prieuré St Martin ! Et on n’oublie pas sa brosse à dents usagée pour avoir une surprise !
.
——————————–
.
Le sirop de l’ANRU !
.
Voici quelques mois, je vous avais fait pénétrer dans l’appartement d’une locataire de l’OPHLM Confluence-Habitat.
.
Cette dame habitant la tour des Grès m’avait alerté quant à l’incroyable et soi-disant « rénovation ubaine » réalisée dans son appartement.
.
.
.
J’avais été prendre des photos édifiantes et en avais tiré un papier qui eut un grand retentissement, au point que quelques jours après, les services compétants de Confluence Habitat venaient prendre des mesures et rectifier le tir.
.
Je vous rappelle en effet, mais ai-je vraiment besoin de le faire, je vous rappelle que depuis 2004, l’Agence Nationale de rénovation Urbaine a signé une convention avec la ville de Montereau.
.
ANRU
.
.
Il s’agissait alors de construire de nouveaux logements, certes mais également de poursuivre « le programme de rhéabilitation des logements sociaux ».
.
Selon mes sources, et après recoupement et re-calcul, ce sont plus de 200 millions d’euros qui ont été injectés par les différents financeurs afin de « mener à bien » cette opération. (ANRU, Caisse des Dépôts et Consignation, bailleurs, Conseil général, Conseil régional d’Ile de France.)
.
Ca, c’était le pitch, pour que vous puissiez mettre en perspective les photographies que je vais vous présenter maintenant.
.
En effet, un autre locataire de la même tour des Grès a souhaité me montrer son studio qui a été « rénové » grâce à l’opération ANRU.
.
Je me suis donc rendu chez lui mercredi dernier, afin de vous rapporter de nouvelles et étranges réhabilitations.
.
Pour prouver mes dires, je vous présente dans un premier temps la cuisine « réhabilitée », avec l’exemplaire de Libération du mercredi 4 avril, afin d’avoir un marqueur temporel incontestable…
.
OPH1
—-
Capture
—–
Oui, pour Confluence Habitat, ca, c’est de la rénovation urbaine :
.
OPH7
—–
.
L’applique néon a été posée,mais apparemment ça n’allait pas…. On a donc refait l’installation un peu plus à gauche… Mais bon, les traces et la première goulotte de fils ont été laissées…
.
Voici maintenant le plafond de l’entrée.
.
Ce plafond va rester comme ça. C’est ça, la rénovation urbaine à Surville :
.
OPH2
—-
.
Les amateurs de peinture écaillée se régalent, non ? (Dans la pièce principale, c’est la même chose…)
—-
OPH3
—–
OPH4
—-
.
Vous avez dit aussi rénovation de la peinture de la salle de bains ? 
.
OPH5
—–
.
Humidité dans le salon ? C’est rénové, on vous dit !
.
La preuve :
.
OPH8
—-
.
Et peut-être ma « préférée. »
.
Les électriciens devaient enlever une prise dans la salle de bains.
.
Ce qu’ils ont fait.
.
Ils l’ont réinstallée ailleurs, en laissant ça…
.
OPH6
Voilà un mur sacrément réhabilité, non ?….
—————
.
Alors bien entendu, tout ceci pourrait prêter à sourire, mais à l’intérieur de ce studio, un locataire dépense 196 euros par mois, soit plus du tiers de ses revenus.
.
Comment l’OPHLM Confluence-Habitat peut-il cautionner tout ceci ? L’entreprise a-t-elle été payée pour ces travaux-là ?
.
Viendra-t-on remettre tout ceci en état, viendra-t-on enfin réaliser une réhablilitation digne de ce nom de ce studio, ainsi qu’il était prévu dans la convention signée en 2004 ? Nous verrons bien !
.
Alors évidemment, à Surville on a ravalé les façades. On voit ce qu’il en est à l’intérieur de ces logements sociaux… L’intérieur, comme disait l’autre, ça ne se voit pas… de l’extérieur !
.
Au fait, dois-je vous rappeler le montant financier de l’opération de rénovation urbaine à Montereau ?
.
A demain !
.

————————————

 


25 commentaires

1 2 3 4
  1. sahra dit :

    @lemarseillais: non les logements en etat (propre et correctement renové voir neuf)ne sont pas pour tous. Il faut être dans les petits papiers de l’office. Si c’est pas le cas, prends des cartons et installe toi parc de la gramine ou parc des noues (tu seras plus rapidement délogé parc des noues ;) ) Les Montereaulais merite bcp mieux en qualité de service HLM, quand j’entends une responsable des attributions qui dit qu’il n’y a pas de logement vacant à Surville et qui propose des taudis limite insalubre, je me dis qu’il y a un veritable probleme, des logements il y en a, des renovations ont été faites (pas forcement bien), des loyers sont perçus, des aides sont données donc ou passe cet argent, il est mal utilisé.

  2. p'tite souris dit :

    Cherche « bus dentaire » désespérément ……………

  3. locke dit :

    Et l’humidité ?
    Et les prises mal posées ?
    Et les appliques mal installées ?
    c’est ça du logement social !
    C’est une honte, on veut faire partir les pauvres.

  4. chouette alors dit :

    @Sahra et @ momo77130, vous oubliez de dire qu’à la sortie des lieux du précédent locataire, un état de lieux est dressé, que les « dégradations » sont payées (par voie de perception donc obligatoirement) par le locataire sortant. Où va cet argent ? Il faut exiger de faire un état des lieux avec un huissier de justice, le bailleur et le locataire paie la moitié de la facture de l’état des lieux c’est plus prudent. Oui,il faut refuser énergiquement de prendre un appartement non remis à neuf sinon, à votre départ on vous facturera le double des réparations et ainsi de suite sans jamais que l’appartement soit remis en état. Ne pas oubliez dans cet état des lieux « l’usure normale », plus on reste dans l’apprtement, plus « l’usure » normale compte, au bout d’un certain nombre d’années de présence dans les lieux, il n’y a plus rien à payer. On se demande à quoi servent les associations de défense de locataires ? la CNL devrait au moins réagir à ces invraissemblances et faire en sorte que leurs instances nationales mettent les pieds dans le plat sévèrement et condamne l’office à respecter les règles officielles. Mais où sont ces associations fantômes ? Quelle formation juridique ont reçu leurs représentants sinon avoir l’aval du président donc du maire.

  5. sahra dit :

    @Pierre, je suis d’accord avec toi refaire les papiers peints, et mm mettre un coup de neuf à des peintures pas de pb, ça c’est de l’embellissement par contre proposer un appartement ou en plus de l’embellissement le futur locataire doit refaire les sols, payer pour refaire le plafonds car soit sale soit ecaillé, refaire l’etanchéité des fenetres et reboucher des trous dans le mur, quand je parle de trou ce n’est pas un petit trou de perceuse, je parle de gros trou sur les murs, sur les portes des chambres,nettoyer de fond en comble car trop de crasse la cuisine, acheter des gaines électrique ça c’est plus de l’embellissement!!! Un nouveau locataire a quand mm l’espoir de rentrer dans un lieu propre et habitable mm s’il faut refaire les papiers peints et un peu de peinture. Cependant tous les locataires ou aspirant locataire ne sont pas traités à la même enseigne

  6. rat des villes dit :

    @ Pierre, les logements doivent être proposés propres sinon remis à neuf, c’est la législation. Dans le privé lorsqu’un appartement n’est pas en état, le locataire peut accepter en l’état mais il obtient souvent un loyer moindre ou un arrangement avec le propriétaire (trois mois de loyer gratuit moyenant remise en état) ce qui ne peut-être le cas d’un office. Le locataire sortant paie après un pré état des lieux puis un état des lieux ce qui n’est pas remis en état. Où va cet argent ? Il n’est donc pas normal qu’un appartement remis en location ne soit pas remis en état pour le locataire entrant. Il ne s’agit pas là d’un embellissement mais d’un état de propreté. Par contre, vu la qualité proposée, si le locataire n’est pas satisfait des papiers peints, de leur coleur ou de leur qualité, il peut toujours refaire l’appartement à son goût une fois entré dans les lieux.
    Ne pas confondre non plus la remise en état des locaux proposés à la location et la réhabilitation de certains immeubles. Les travaux deréhabilitation effectués sont financés par subventions d’état, il est donc inadmissible que les entreprises « salopent » le travail sans être sanctionnées. Le bailleur qui confie ces travaux à des professionnels est responsable du suivi donc….les travaux entrepris au titre de la réhabilitation se doivent correctement faits.

  7. Liz dit :

    @chouette, je dirais même plus il faut faire un constat d’huissier par un huissier qui n’est pas en affaire avec OPHLM.
    @pierre, la peinture( ou autre) ne sont pas des embellissements quand on rentre dans un appartement, après si le crème pisseux vous déplait, rien ne vous empêche d’en changer, mais attention à restituer l’appartement en l’état initial, s’il y a du papier peint il faut en remettre !!! J’ai une mauvaise expérience à ce sujet, heureusement que j’avais un accord écrit de l’office HLM ( pas de Montereau ) pour cette modification car j’ai reçu la facture.

  8. Pierre dit :

    @Sarah

    Je dois vous contredire, j’en suis désolé mais la législation ne prévoit rien à cet effet…. on peut vous faire signer un bail pour un taudis et cela se passe tous les jours sans que ce soit attaquable.si vous signez le bail pour un taudis… vous signez en connaissance de cause et acceptez donc de fait l’état du logement. Je vous en parle en connaissance de cause, je travaille dans ce milieu. Néanmoins, sur le fond je suis tout à fait d’accord avec vous, un logement devrait bénéficier d’une remise en état à minima avant location, s’entend peinture, sol, pièces humides. Je ne peux pas rentrer ici dans le détail, c’est trop complexe pour le financement et le modus operendi mais de façon générale, le problème se situe au dessus des offices ou entreprises sociales pour l’habitat.Bien entendu que se pose aussi le problème du contrôle… mais là aussi, tout est question de volonté et moyens… il n’y a ni l’un ni l’autre comme pour beaucoup de sujets, hélas, dans notre beau pays.

    Pierre

1 2 3 4

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !