Archive pour avril, 2012

Et si l’on créait une école de la 3ème chance ?

Avant-Post

.

Spécialement pour ceux qui n’habitent pas Montereau et qui donc n’ont pas cet inestimable privilège de recevoir le très jégoïste organe de propagande « 7/7″, voici la nécessaire tribune libre, rédigée comme d’habitude par Henri Auclair, conseiller municipal d’opposition.

Dois-je encore rappeler qu’Henri avait dû menacer de saisir le Tribunal administratif afin que cette tribune existât ?

Allez, oui, je le rappelle.

Voici ce texte.

Capture

—–

Comme souvent, Henri Auclair rappelle bien entendu et à juste titre des évidences qui semblent échapper à not’ bon maire…

On se demande bien pourquoi…

——–

Et si l’on créait une école de la 3ème chance ?

.

Je voudrais aujourd’hui vous faire part d’un échange épistolaire entre M. Bénard, Maire de Salins, et notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-Avocat-346-544-Président-de-l’école-de-la-2ème-chance.

Début 2011, M. Bénard saisissait notre édilanous d’un sujet fort grave.

Vous l’allez bientôt comprendre, il s’agissait pour le maire de Salins de faire remarquer qu’un logo manquait…

E2C

——

Bien entendu, la jégoïste réponse ne se fit pas attendre.

M. Bénard s’était trompé !

E2C

—–

Vous l’aurez compris, outre le fait qu’en début d’année, dans le canton, il semblerait que le principal syndicat d’accordeurs de participes passés se fût mis en grève, et ce, sans préavis, cet échange de deux élus politiquement très proches l’un de l’autre souligne une nouvelle fois la confusion des genres qui règne dans les environs.

Même un maire des quatorze communes du canton, vice-président de la CC2F, notre Communauté de Communes du Fleuve et de la Rivière, même lui semble désorienté par cet enchevêtrement de mandats, de gouvernance de structures et autre cumul de mandats…

A propos, ces deux courriers seront le préambule à un très prochain article concernant l’Ecole de la 2ème chance.

A demain. C’est Monsieur HOU qui s’y collera…

————-

 

Forfait !

Avant-Post

.

La chiraquie abandonne bel et bien Nicolas Sarkozy :

Mme Brigitte Girardin, ancienne secrétaire d’Etat à l’Outre-Mer, votera François Hollande. Elle avait un rôle important dans « La République Solidaire » de Dominique de Villepin.

Fig

http://elections.lefigaro.fr/flash-presidentielle/2012/04/17/97006-20120417FILWWW00633-une-chiraquienne-votera-pour-hollande.php

Capture

——

Forfait !
.

Avant-hier, en fin d’après midi, un courriel très sympathique m’attendait dans ma boîte de réception.

Ce mail, je vous le communique sans plus attendre.

Il émanait de mes avocats.

Capture

http://www.lysias-avocats.com/

—-

Cher Monsieur POEY,

Nous vous informons que la société ARCET COTATION s’est désistée de son action dans ce dossier qui venait pour fixation à l’audience du 11 mai prochain.

Cette audience ne fera donc que constater ce désistement.

Nous vous indiquons qu’il en est de même pour la procédure actuellement en instruction (n° d’instruction : 2407/11/55) qui concerne le texte « prison verte et durable ».

Restant à votre disposition pour tout renseignement que vous estimeriez utile ou nécessaire,

Bien cordialement à vous

—-

CaptureCapture

—————————-

Ainsi donc, la société ARCET-COTATION jette l’éponge !

Avant d’évoquer quelques hypothèses concernant ses motifs, je voudrais vous rappeler les faits.

Rien que les faits, comme d’habitude.

On se souvient que la première action judiciaire dirigée contre moi et évoquée ce-dessus par mes avocats concernait un article paru ici même et relayé sur Mediapart intitulé « Yves Jégo se dote d’un étonnant label vert« .

J’y revenais sur ce label qu’avait décerné ARCET COTATION à la commune de Montereau.

LOGO

http://yvespoey.unblog.fr/2011/09/28/oui-au-droit-de-greffe/

Il semble qu’une question ait particulièrement fâché : « Comment ne pas penser à ce concept qu’est le greenwashing ?« 

—–

La deuxième procédure en instruction concernait ce dossier détaillé ci-dessous :

LOGO

http://yvespoey.unblog.fr/2012/01/09/retour-au-122-nouvelle-audition/

Voici ce que j’écrivais le 9 janvier dernier… Extrait :

Un juge d’instruction qui me demandait d’être auditionné en qualité de témoin assisté, saisi qu’il a été récemment d’une plainte pour diffamation envers un particulier par la célèbre société…. ARCET-COTATION que vous commencez à bien connaître.

Cette société qui note les collectivités territoriales en matière de développement durable, qui a noté Montereau-Fault-Yonne, est dirigée par M. Jean-Luc Schnoebelen, et a pour haut-cadre Michel Vialatte, alias Michel Vital-Aêt, que les flambergiens doués d’une mémoire infaillible connaissent bien.

Michel Vital-Aët (alias Michel Vialatte, (cf fiche Wikipedia), est, je vous le rappelle ami d’enfance et témoin du premier mariage d’Yves Jégo.

Je vous avais raconté tout ceci ici :

http://yvespoey.unblog.fr/?p=2290

C’est justement le relais sur Mediapart de cet article qui a provoqué la nouvelle plainte, et plus particulièrement le passage que j’écrivais, et que l’on peut trouver sur Wikipedia, l’encyclopédie en ligne :

http://blogs.mediapart.fr/edition/lautre-actualite-monterelaise/article/290611/prison-verte-et-durable

On se souvient en effet, qu’un autre cadre de la société, le célèbre Michel Vital-Aêt, alias Michel Vialatte avait été mis en examen pour corruption passive, trafic d’influence et délit de favoritisme avec sept autres personnes en 2003. Il avait été condamné pénalement le 11 juin 2004 à 5 ans de prison dont dix-huit mois avec sursis par le tribunal correctionnel de Nice.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Vialatte

——-

Alors bien entendu, il faudra attendre le 11 mai prochain pour peut-être espérer connaître les raisons qui font qu’ARCET-COTATION a décidé de se désister.

En attendant, il est néanmoins possible de formuler quelques hypothèses…

1) Le fait que M. Jean-Luc SCHNOEBELEN directeur d’ARCET-COTATION soit en attente d’un procès en appel, ce fait-là a-t-il joué ?

(Je vous rappelle que ce fondateur du groupe d’ingénierie GINGER fut lui condamné (mais il a fait appel) en juin 2011 à un an de prison avec sursis dans l’affaire de la Société Méditerranéenne de Sécurité (SMS), un dossier corse où se mêlent escroqueries, attributions frauduleuses de marchés publics, abus de biens sociaux et manoeuvres autour d’un faux-passeport (je cite la dépêche de l’Agence France Presse, que vous pourrez retrouver en intégralité ici :

http://nsm01.casimages.com/img/2009/02/07/090207063250390113118214.jpg

http://yvespoey.unblog.fr/2011/06/29/encore-de-la-zon-zon/

———-

2) Le fait que Jean-Luc Schnoebelen ait été remplacé à la tête du groupe GINGER qu’il avait fondé, ce fait-là a-t-il lui aussi joué ?

J’avais évoqué ce remplacement ici même :

LOGO

http://yvespoey.unblog.fr/2012/02/23/un-scenario-digne-de-largo-winch/

Capture 

———–

3) Mes avocats et moi-même avions évidemment l’intention de creuser en profondeur le dossier du label vert décerné par ARCET-COTATION à Montereau.

En pleine période pré-électorale…

Je vous rappelle que l’audience de plaidoirie avait été fixée en janvier 2013, avant les prochaines municipales…

Bien entendu, nous aurons la version officielle lors de l’audience-relais du 11 mai prochain, qui sera donc également une audience de clôture, pour cause de désistement

Je ne manquerai évidemment pas de vous en toucher deux mots…

————————–

Montereau, morne plaine, commune la plus pauvre du 77 !

Un commentaire nous a ici même récemment prévenus : Montereau-Fault-Yonne se retrouve tristement et indubitablement la commune la plus pauvre de Seine-et-Marne !

Pour l’année 2011, avec les données d’imposition de 2010, Louis Moulin, journaliste au Parisien, a dressé le tableau des revenus par habitants de toutes les communes de notre département dans le papier suivant :

Logo

http://www.leparisien.fr/boissettes-77350/des-villages-de-riches-et-des-villages-de-pauvres-09-04-2012-1946487.php

Capture

—-

Le constat est sans appel !

Avec un revenu moyen de 15.633,35 €, le chef-lieu de canton gouverné depuis presque dix-sept ans par notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-Avocat-346-544 se classe en pôle position.

Enfin Montereau arrive en tête d’un classement !

Hélas, c’est celui de la pauvreté de ses habitants…

J’ai eu envie d’aller un peu plus loin, et je me suis plongé hier dans les statistiques de la DGFP, la Direction Générale des Finances Publiques, qui ont servi à Louis Moulin pour réaliser son classement.

Vous pourrez vous aussi vous livrer à ce passionnant exercice.

Ces statistiques sont en lignes ici :

Capture

http://www.budget.gouv.fr/dgfip/panneau-documentation-dgfip

Il suffit de se laisser guider, et on se retrouve sur le lien fléché ci-dessous qui servira à ouvrir un tableur Excel.

LIEN

——

Voici les données qui concernent Montereau :

Capture

——-

Il suffit de diviser 149.376.613 € par 9.555 foyers fiscaux pour retrouver le revenu moyen de 15.633,35 €.

D’autres constatations peuvent être relevées :

A Montereau, plus d’un tiers des foyers fiscaux « gagnent » entre 0 et 9.400 € par an… (9.400 € par an, ça fait 783,33 € par mois…)

A Montereau, 223 foyers dans la tranche « 48.751 à 97.500 € » gagnent plus que 3.351 foyers de la tranche « 0 à 9.400 €« …

A Montereau, 43 foyers dans la tranche « + de 97.500 € » gagnent plus de la moitié des 3.351 foyers de la tranche « 0 à 9.400 €« …

(Au passage, ces 43 foyers concernés par le plus haut revenu fiscal gagnent en moyenne 12.880,68 euros par mois.)

Ces données numériques incontestables, viennent, ainsi que celles récemment publiées par l’INSEE en matière de demande d’emploi, ces données numériques viennent quantifier objectivement et sans appel la pauvreté à Montereau.

Je vous rappelle ici même les données relatives au chômage local :

LOGO

http://yvespoey.unblog.fr/2012/04/10/encore-et-toujours-une-courbe-desastreuse/

Calque

——

Pendant que j’y suis, à titre purement informatif (on ne peut guère tirer d’enseignements de cet exercice), j’ai établi le « classement » des quatorze communes de la CC2F, notre Communauté de Communes du Fleuve et de la Rivière.

Capture

——-

Voici quelques années, notre édilanous voulait faire de Montereau la capitale économique du Sud-Seine-et-Marne.

Il a seulement réussi à faire de sa commune la capitale de la pauvreté du sud, du centre et du nord du département !

Avec ce terrible constat qu’il ne faut jamais oublier : grâce à tous ses pauvres, Montereau est une commune riche qui reçoit pratiquement le double de Dotation de Solidarité Urbaine de la part de l’Etat.

Cette subvention permet-elle à faire baisser la pauvreté dans la commune : la réponse est non, chiffres à l’appui !

Il faudra bien un jour poser la question qui fâche : ce double financement de l’Etat est-il bien employé ?

Notre chef-lieu de canton, notre troisième circonscription méritent beaucoup mieux !

—-

Comme à chaque fois que j’évoque des chiffres locaux, je voudrais terminer en précisant que toutes ces données numériques représentent des familles, des parents, des enfants en souffrance.

Hélas !

—————————-

 

L’âge de Silec

Dans un papier en date du 12 avril dernier, le magazine Capital revenait sur les surprises que pouvait cacher le label « Made in France » dans un article intitulé « Le label « made in France »cache bien des surprises« .

En effet, la journaliste Sandrine Trouvelot, auteure de ce papier, montre bien que le « bébé » de notre Député-maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-Avocat-346-544 ne tient pas toutes les promesses que son jégoïste papa fondait en lui.

Voici comment Sandrine résume le problème :

« Décidément, entre les produits assemblés par des entreprises françaises avec des composants importés, ceux fabriqués chez nous par des sociétés étrangères, ou au contraire à l’étranger par des firmes hexagonales, il y a de quoi y perdre son latin. Un an et demi après le rapport de l’ancien ministre radical Yves Jégo sur le sujet, le lancement de l’Observatoire du fabriqué en France (dont l’action se résume à publier quel­ques chiffres) et la création d’un label «origine France garan­tie», le débat n’a guère avancé.« 

L’intégralité du papier est ici :

Capture

http://www.capital.fr/a-la-une/dossiers/made-in-france-pourquoi-il-n-est-pas-condamne-712106/le-label-made-in-france-cache-bien-des-surprises

Elle va même beaucoup plus loin :

« L’origine d’un produit est d’au­tant plus complexe à déterminer que la production est de plus en plus mondialisée. C’est flagrant dans l’automobile. «Un marquage obligatoire serait un cauchemar pour nous, confie-t-on au Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA). A la limite, un label européen aurait plus de sens.» Pas sûr que cela soit si simple : les pays membres de l’UE sont incapables de s’entendre sur un label commun obli­gatoire, tant chacun définit à sa sauce ce qui appartient ou non à sa production nationale.« 

—-

Si je voulais revenir sur cet important article de ce magazine peu suspect de gauchisme rampant, c’est qu’un autre exemple récent n’a pas manqué de m’interpeller.

Cet exemple, ce fut bien entendu la visite à Montereau de notre premier ministre Fillon.

Au cours de cette petite virée dans notre chef-lieu de canton, notre édilanous ne manqua pas de lui offrir un brie de Monterau fabriqué dans le nord de la Seine-et-Marne, et surtout, surtout, il lui fit revêtir un gilet jaune fluo de la SILEC Cable, afin d’aller décerner le fameux label aux dirigeants de cette société implantée à Monterau depuis 1936.

Silec

——

Made in France ? Vous avez dit Made in France ?

Les employés de Silec Cable sont évidemment issus de la région. Certes.

Mais d’une part, vous le savez, l’entreprise appartient désormais  à la société General Cable, et ce depuis décembre 2005 :

Capture

http://www.sileccable.com/Compa%C3%B1%C3%ADa/Qui%C3%A9nessomos/Histoire/tabid/600/Default.aspx

« Récemment, dans l’objectif d’augmenter la présence en Europe et d’élargir la gamme de produits, Grupo General Cable Sistemas, S.A. – société leader de General Cable Europe & Med - a acquis les unités de fabrication de SILEC CABLE de la société française SAGEM (décembre  2005), ECN en Espagne (août, 2006), NSW en Allemagne (avril, 2007), ENICAB en Algérie (mai, 2008) et BICC Egypt (septembre, 2010).« 

—-

D’autre part, le label France n’a été donné qu’à une certaine catégorie de câbles ne comprenant pas le fleuron de la production, la haute et la très haute tension.

Seuls les câbles de distribution et de branchement basse tension sont concernés.

Ces câbles représentent environ 10 % du chiffre d’affaires de la Société.

Pour les autres câbles il est fait appel à des constituants onéreux qui sont importés.

C’est le cas notamment du cuivre et des isolants qui rentrent dans la composition des câbles d’énergie haute et très haute tension.

Le fait que ces câbles de très haute technicité ne soient pas labellisables, parce qu’ils sont fabriqués avec des matières premières importées,  montre bien l’incohérence des critères d’attribution du label « Origine France Garantie » : on ne labellise pas le savoir faire mais le coût de revient du produit.

Grâce aux importants investissements américains, la Silec n’a pas fermé ses portes alors qu’elle était en passe de disparaître lorsqu’elle était filiale de Sagem.

Les américains ne sont pas des philanthropes, ils ont reconnu  l’expérience et le savoir faire d’une société française en pointe depuis des décennies et ont su investir pour améliorer sa compétitivité sur un marché où la concurrence est de plus dure avec l’arrivée des chinois.

On pourrait décerner un label investissement « Origine USA Garantie » à General Cable !

Capture

Pour information, n’oublions pas non plus que SILEC Cable est en passe de ne plus rester le leader mondial en matière de fabrication de câbles à très haute tension.

En effet, pour vendre ces câbles en Chine, il a fallu que les dirigeants détaillent tellement les process de fabrication, que dorénavant l’Empire du Milieu produit tout seul ses propres câbles. La Chine n’a acheté qu’une seule fois !

Alors le « Made in France » dans tout cela ?

Ce logo va-t-il décider les Chinois à rendre les brevets français ?

Tout ceci relativise évidemment ce que clamait récemment not’ bon maire :

L’obtention de ce label, sur lequel je me suis beaucoup investi, doit servir à porter des emplois et à contribuer au développement de l’entreprise.

On aura évidemment compris que, comme le souligne l’article de Capital et je l’espère, mon papier du jour, les profits de l’investissemment jégoïste sont somme toute très, mais alors très relatifs….

———-

Comment gérer le manque ?

La rubrique « Sur le vif » de ce samedi sera évidemment consacrée à ce tweet magnifique de notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-Avocat-346-544, relevé par le quotidien Libération.
.
Un tweet dont nous faisait part dans un commentaire la fidèle Flambergienne « P’tite souris », qu’elle en soit ici remerciée.
.
Logo
.
TW
—-
Ainsi donc, à l’UMP, c’est la dèche, la misère, la débine, la mouise et la débâcle réunies.
.
Rendez-vous compte : il manque à not’ bon maire 43600 lettres aux Français, que les militants ne pourront pas distribuer.
.
Ainsi donc, on se rend compte qu’un parti qui a touché la modique somme de 33,1 millions d’euros en 2011 (je parle seulement du financement public), l’UMP, le parti le plus subventionné de France a donc de graves difficultés financières…
.
Capture
.
.
Capture
.
Ou alors, c’est qu’à l’UMP, on s’est rendu compte du formidable soutien que notre édilanous apportait au papa de Giulia…
.
Ceci expliquerait cela, après tout…
.
En réalité, il ne manque à notre édilanous que 43599 sarkozystes missives, puisque la mienne, je veux bien me dévouer pour ne pas la recevoir.
.
Moi, quand je peux rendre service…
————————————-

 

On se retrouve après une page de pub…

Certainement avez-vous souvenir que lundi dernier, jour férié oblige, je vous avais présenté sommairement ce luxueux et jégoïste magazine intitulé sobrement « nouvelle proximité ».
.
Souvenez-vous :
.
.
Nouvelle
—–
Nous allons rentrer un peu plus en détail dans les pages de ce 20 pages de papier glacé et en quadrochromie…
.
Plus précisément, j’ai été très intrigué du nombre de publicités insérées dans ce magazine destiné à vanter les « mérites » du premier mandat de député de notre édilanous.
.
Soyons bien clairs : encore aujourd’hui, dans ce papier, seront relatés les faits.
.
Rien que les faits. Seulement les faits.
.
Une première publicité ayant attiré mon attention et ayant sans aucun doute permis la réalisation de ce « nouvelle proximité », est celle-ci.
.
Il s’agit même d’un publi-rédactionnel d’une demi-page…
.
PUB
——
Faut-il rappeler les liens qui unissent VEOLIA à Montereau ?
.
Oui, il faut le rappeler ?
.
Bon, puisque vous insistez, c’est ici :
LOGO
.
——-

Ensuite, nous avons une série de publicités qui vantent les mérites des entreprises de Bâtiments et Travaux Publics qui interviennent à Montereau :

PUB……PUB
—–
.

Nous avons également un encart réservé à Nexity, qui devait construire quelques logements à Montereau-ville haute.

.
.PUB
—-
Hélas, on sait ce qu’il advint de cette opération….

.

LOGO

http://yvespoey.unblog.fr/2008/10/15/et-a-part-ca-chez-nexity-ca-va/

——-

Autre publicité :

.
.PUB….. PUB
——-
On sait que Vinci intervient également à de nombreuses reprises à Montereau, directement ou avec ses filiales. (Mais le projet de parking a dû être remisé dans les cartons…)

Autre encart intéressant :

.
PUB
—-
La SODEARIF, filiale de Bouygues, est très connue à Montereau.

SODEARIF

http://www.sodearif.com/index.php/clients/amenageurs-et-collectivites-locales/37

En effet, cette entreprise a construit entre autres :
Le commissariat :

http://www.sodearif.com/index.php/references/references/50?produit=30
.

Le conservatoire et la médiathèque :
http://www.sodearif.com/index.php/references/references/50?produit=3

—-

.
Je vous le répète, aujourd’hui, nous étions une nouvelle fois dans le registre « les faits, rien que les faits ».

.
Ai-je besoin de vous préciser que le rappel de ces publicités ne me rapporte rien, ni à moi ni à Flamberge ?
.

A demain ! Après la pub !

——————-

RAPPEL

.

Les désastreux chiffres du chômage à Montereau :

LOGO

http://yvespoey.unblog.fr/2012/04/10/encore-et-toujours-une-courbe-desastreuse/

Calque

———————————

 

Ca, c’est du soutien ! Surtout à la Charité !

Lundi 2 avril dernier, notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-Avocat-346-544 était en déplacement à la Charité-sur-Loire.

Allait-il y chercher une entreprise susceptible de venir s’implanter à Montereau ?

Allait-il s’enquérir d’une technologie de pointe qu’on pourrait transposer dans notre chef-lieu de canton afin d’y créer de l’emploi ?

Allait-il tenter d’y ouvrir un parc d’attractions à quelque gloire à la fois charitoise et locale ?

Non.

C’est le JDC, le Journal du Centre, qui devait nous apprendre le motif de la jégoïste visite à la Charité-sur-Loire.

Not’ bon maire avait été missionné là-bas pour tenter de montrer son soutien à un certain Sarkozy Nicolas, candidat-président ou président-candidat de son état…

(Etait-ce un « deal », ce ou ces petits meeting(s), en échange de la venue du premier ministre Fillon à Montereau ? Je ne sais…)

C’est ici :

Capture

http://www.lejdc.fr/nievre/actualite/pays/val-de-loire/2012/04/02/yves-jego-sur-sarkozy-et-hollande-entre-deux-maladies-on-choisit-la-plus-benine-1133824.html

——

D’emblée, le correspondant local du JDC à la Charité-sur-Loire devait remarquer l’étrange soutien sarkozyste, en reprenant dans son titre une déclaration ce soir-là de notre édilanous :

« Entre deux maladies, on choisit la plus bénigne« 

Vous avouerez qu’en matière de soutien, on a vu beaucoup mieux que celui qui consiste à comparer tout de même le papa de Giulia à une « maladie« , même assez bénigne selon son point de vue…

Mais il y a encore mieux.

Dans son speech électoraliste, devant les quelque cent charitois, notre DM-ARES-PR-plus-UMP-A-346-544 n’a pas prononcé une seule fois le sigle UMP.

photo:DGoberot

—–

Pourtant, des affiches étaient bien placardées sur les murs ce soir-là, comme vous pouvez le constater ci-dessus.

Comment ? Ces affiches n’ont pas de sigle UMP non plus ?

Ah oui ! C’est vrai qu’appartenir à l’UMP devient assez problématique, par les temps qui courent…

Quoi qu’il en soit, on aura bien compris que pour celui qui se prévaut de l’investiture sarkozyste aux futures élections législatives, soutenir le Président de la République relève de l’exercice similaire à celui de l’écolier ingurgitant naguère l’huile de foie de morue.

Comme me le faisait remarquer notre Poseur de filets dérivants qui m’a communiqué cet articulet du JDC, « il le soutient comme une corde soutient un pendu !« .

Pas mieux !

—————————–

RAPPEL

.

Les désastreux chiffres du chômage à Montereau :

LOGO

http://yvespoey.unblog.fr/2012/04/10/encore-et-toujours-une-courbe-desastreuse/

Calque

———————————

Et une tournée ! Une !

Avant-Post
.
Encore une bien belle tradition flambergienne : je vous laisse prendre connaissance de la nécessaire et indispensable tribune de l’opposition dans le très jégoÏste organe de propagande 7/7.
.
Vous le savez, comme à l’accoutumée, cette tribune est rédigée par Henri Auclair, conseiller municipal d’opposition. Il avait dû menacer d’avoir recours au tribunal administratif afin que cet espace légal d’expression fût alloué.
.
Il revient aujorud’hui sur les questions posées au dernier conseil municipal.
.
Des questions dont on attend toujours au demeurant les réponses.
.
TRIBUNE
——-
.
Encore merci pour tout, Henri ! Et chapeau !
.
——–

Et une tournée ! Une !
.

Je vous faisais prendre connaissance hier des désastreux chiffres monterelais en matière de demande d’emploi dans notre chef-lieu de canton.
.
Notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-346-544 les connaît, lui aussi, ses données numériques catastrophiques.
.
Et il sait que tout ceci risque d’avoir bien des répercussions en matière électorale.
.
C’est pourquoi il a recours une nouvelle fois à des promesses.
.
Après les 1000 jours 1000 emplois, que faire pour promettre de l’emploi comme s’il en pleuvait, alors que de nouvelles entreprises créatrices d’embauches ne s’implantent pas à Montereau ?
.
Vous avez bien entendu déjà la réponse : le parc Napoléonland !
.
Le Jégoïste challenge est on ne peut plus clair : promettre, promettre et encore promettre. Toujours promettre !
.
C’est donc à cet effet que ce projet de parc a été avant tout élaboré.
.
L’association ABEILLE a donc été créée.
.
On se souvient que les conseils municipaux des petites communes ont été priés de mettre la main au porte-monnaie, ainsi que la CC2F, notre communauté de communes du fleuve et de la rivière.
.
Hélas, tout ne se passa pas comme prévu, je vous l’avais raconté ici même.
.
LOGO
.
C’est sans doute pour cette raison que not’ bon maire s’est fendu d’une lettre dans laquelle il va proposer une tournée des quatorze conseils municipaux du canton.
.
Ce jégoïste courrier, le voici, adressé à chaque conseiller municipal du canton.
.
Et des conseillers municipaux, il y en a un certain nombre…
.
Lettre

——-
.

On le voit bien : la promesse est là, écrite en toutes lettres.

Il s’agit assurément dans l’esprit de notre édilanous que les conseillers municipaux puissent la relayer à leurs administrés.

Ceci va-t-il tromper beaucoup de monde ?

Dans le canton, les 1000 jours 1000 emplois ont été perçus comme une sacrée douche froide.

Les emplois… Quels emplois ?

Vous avez dit « emplois »…

Et ce, avec ou sans jours fériés….

—————

RAPPEL

.

Les désastreux chiffres du chômage à Montereau :

LOGO

http://yvespoey.unblog.fr/2012/04/10/encore-et-toujours-une-courbe-desastreuse/

Calque

———————————

Encore et toujours une courbe désastreuse…

Les fidèles Flambergiens le savent bien, tous les trimestres, l’INSEE, l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques publie les chiffres locaux en matière de chômage et d’emploi.

Les résultats concernant le 4ème trimestre 2011 viennent tout juste d’être dévoilés.

C’est ici :

http://www.insee.fr/fr/css/images/logo_insee_pageint.gif

http://www.insee.fr/fr/ppp/bases-de-donnees/donnees-detaillees/duicq/uu.asp?reg=11&uu=77403

INSEE

En cliquant sur le logo Excel, on télécharge les données de l’INSEE…

——

Une nouvelle fois, et je suis le premier à le déplorer, les résultats de Montereau sont catastrophiques.

Au 31 décembre 2011, Montereau comptait 1.699 demandeurs d’emploi, soit 58 de plus qu’à la fin du troisième trimestre…

Capture

(c) Infographie Yves Poey

——

A Montereau, on compte pratiquement 20 demandeurs d’emploi supplémentaires par mois !

Ce qui relativise évidemment toutes les belles promesses des différents salons de l’emploi, sempiternellement et inlassablement assénées par la jégoïste communication.

Voici la courbe actualisée :

Calque

(c) Infographie Yves Poey

———-

On le comprend une nouvelle fois, voici le calamiteux bilan de notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-346-544 en matière d’emploi.

Voici ce que donne le total soutien aux différentes politiques de la droite plus ou moins dure.

Après presque 17 ans à la tête de la ville, après quelque 10 ans à la tête de la 3ème circonscription de Seine-et-Marne, voici ce dont il peut se prévaloir : à Montereau, on compte pratiquement 20 demandeurs d’emploi supplémentaires par mois !

Quelles grosses entreprises créatrices d’emploi sont venues s’implanter dans notre chef-lieu de canton ?

Pourriez-vous m’en citer une seule ?

A tel point que quand le premier ministre Fillon vient par chez nous, Yves Jégo lui fait visiter la SILEC, au nom du « Made in France », une entreprise implantée en… 1936 !

Oui, vous avez bien lu : 1936 !

Le même François Fillon qui repartira de chez nous avec un brie fabriqué dans le nord de la Seine-et-Marne !

Le bilan est terrible !

Je vous rappelle ce détestable classement en matière de créations d’emploi : en 2008, Montereau était classée 346ème bassin d’emploi sur 348 !

Et nous sommes là avant la crise !

LOGO

http://yvespoey.unblog.fr/2008/06/02/lantepenultieme/

baisses.bmp

—–

Et pour l’INSEE, dont l’analyse était relayée par l’Express peu soupçonné de gauchisme, en matière de créations d’emploi, « Les chefs d’entreprise sont très attentifs à la réactivité des acteurs locaux, à leur capacité à parler d’une seule voix, à leur envie de se retrousser les manches pour les aider. »

A la lecture de ce papier, on a compris quel est le bilan de l’acteur local…

Bien entendu, comme à chaque fois, je voudrais souligner que derrière ces chiffres désastreux, ce sont des monterelais qui souffrent.

Des familles, des enfants. Encore et toujours….

Hélas !

——————–

Notre grand concours : mon brushing est partout !

En ce lundi férié, j’aimerais juste vous présenter aujourd’hui une petite séquence rétro, dans le cadre de notre rubrique « Ah ! Ca ne nous rajeunit pas ! »

En effet, étant résolument adepte des valeurs de la gauche, je suis néanmoins assez conservateur, mais seulement en matière d’archives en tous genres.

Voici donc aujourd’hui un document assez intéressant.

Il s’agit du journal de notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-Avocat-346-544 qui vantait son premier mandat en tant que député de la troisième circonscription de Seine-et-Marne.

Nous étions alors en 2006, juste avant les élections législatives à venir, et un certain ministre le l’intérieur que vous allez reconnaître était venu traîner ses guêtres à Cannes-Ecluse.

Nouvelle

—–

Au cours des semaines qui viennent, nous aurons l’occasion de reparler bien entendu plus en détail du contenu de ce luxueux magazine de vingt pages au format imposant.

Aujourd’hui, en ce jour férié, il s’agit juste d’une petite présentation.

Sommaire et rapide…

Je me suis juste amusé à compter le nombre de fois où la photo de notre édilanous était reproduite, comme le rapporte la rubrique « ma binette est partout » du Canard Enchaîné.

Not’ bon maire, en vingt pages, a réussi l’exploit de publier sa photo… 37 fois.

Je vous laisse calculer la moyenne exacte par page…

Je vais quand même vous communiquer le plus beau cliché à mon sens.

Il s’agit de cette photo en compagnie de M. Zapatero…

ZAPATERO

—–

Bien entendu, si le coeur vous en dit, vous pouvez renouer avec une tradition qui s’est un peu perdue ici, à savoir légender cette magnifique illustration…

Allez ! Bonne cloches !

Le papier de demain sera nettement moins drôle…

————————————-

 

 

123

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !