Il faut martyre à point ! (Seconde partie : c’est comme ça et pas autrement !)

Nous allons donc rentrer aujourd’hui un peu plus en détail dans quelques points de l’ordre du jour du dernier conseil municipal monterelais en date, dont je vous avais donné un aperçu hier.

BIG

—–

Chose curieuse, à Montereau, « on » oublie parfois des points de cet ordre du jour.

C’est ainsi que les points 2 (Remerciements) et 3 (Délégations de pouvoirs) furent purement et simplement passés à la trappe par notre Député-Maire-ex-ARES-PR-UDI-plus-UMP-Avocat-346-544.

C’est comme ça !

Ce soir là, on transforma des postes d’agents municipaux « horaires » en poste de CDI de fonctionnaires territoriaux.

Dans le public, nous étions quelques-uns à nous dire que la campagne électorale était bien terminée…

Je n’irai pas plus loin, chacun se fera une idée…

Le point 13 concerna la vente d’objets à l’Effigie de Napoléon au Musée. Sur l’ordre du jour, le mot Effigie comportait bien une majuscule.

C’est vous dire si chez nous, le petit caporal est considéré comme un grand homme.

Bizarrement, « on » ne communiqua ni la liste de ces objets, ni leur provenance.

Si par hasard, l’une des dernières chemises napoléoniennes acquise pour un prix avoisinant les 60.000 euros lors d’une vente aux enchères à la fois récente et locale se retrouvait dans ces objets à vendre, votre serviteur se ferait un plaisir de vous en reparler…

Le conseil municipal accorda toute une série de subventions exceptionnelles, dont le montant ne fut pas pour toutes communiqué.

C’est ainsi que personne ne sut ce soir-là quel fut le montant accordé à l’ABMS, mais qu’en revanche, on apprit que l’association culturelle et sportive des portugais présidée par un conseiller municipal de la majorité recevrait 2.000 euros  exceptionnels.

Là encore, chacun se fera son avis…

On passa aux choses qui allaient vraiment fâcher Henri Auclair, Conseiller municipal de l’opposition.

HC

Henri Auclair apostrophant notre DM-ex-ARES-PR-UDI-plus-UMP-A-346-544

—————

Une procédure de marché public va être lancée relativement à la construction d’un parking en silo dans le centre ville, à hauteur de 4.000.000 d’euros

(On se rappelle au passage que la procédure relative à la construction d’un parking souterrain se solda par un fiasco…)

Quatre millions d’euros ! Vous ne rêvez pas !

Henri fit connaître son désaccord, et tout de suite fusèrent les habituels et jégoïstes sarcasmes : « il faut développer le commerce, M. Auclair, et les commerçants monterelais ne comprendraient pas qu’il faille se garer très loin pour venir faire ses courses à Montereau.« 

Encore une fois dans la salle, nous étions plusieurs à nous faire la remarque que les commerçants monterelais, il y en avait de moins en moins..

Et je me suis laissé également dire que les commerçants qui restent ne portent plus beaucoup notre édilanous en odeur de sainteté.

Et de toute façon, poursuivit not’ bon maire, « c’était une promesse de campagne » !

Pendant ce temps-là, Jean-Marie-Albouy, 1er-Adjoint-Présentateur de Catch prenait des photos…

CONS

—-

ALB

On mesure ainsi l’utilité de son poste dans l’assemblée monterelaise…

(Petite parenthèse technique : lors des conseils municipaux, le fond de la salle des mariages n’est jamais éclairé, laissant volontairement le premier magistrat de la commune dans une zone plus sombre que le restant de la salle. Bon, c’est évidemment un hasard, ce qui fait que les photos sont plus difficiles à prendre pour le public en général et votre serviteur en particulier…)

—–

Not’ bon maire lança également une procédure de marché relative « aux besoins de gardiennage et en agents de sécurité de la Ville de Montereau pour les diverses manifestations hors festival » pour un montant de 186.000 euros.

On comprend donc qu’à Montereau, la police nationale et la police municipale ne suffisent pas.

Il nous faut des agents de sécurité privés !

Henri Auclair, et je l’en remercie vivement, espéra qu’il ne s’agirait pas de la société TITAN, faisant référence à mes propres mésaventures.

http://yvespoey.unblog.fr/2012/06/11/mon-festival-2012-a-moi-jai-porte-plainte/

FEST2

——

Yves Jégo lui fit remarquer qu’à Montereau, on ne retenait pas les entreprises « au faciès ». Sic. Dommage, il ne développa en aucune façon le concept de « retenir une entreprise au faciès »…

—-

Le point suivant fut l’un des plus âprement discutés.

Figurez-vous qu’autorisation fut donnée à not’ bon maire de lancer une « procédure de marché relative à l’amélioration du système de ventilation et de l’acoustique du stand de tir » pour un montant de 298.000 euros !

ST

—–

Là encore, vous avez bien lu. Il faut rajouter 298.000 euros à cet équipement !

Bien entendu, Henri Auclair s’indigna du fait que dans une ville au taux de chômage avoisinant les 26%, on puisse se doter de tels équipements luxueux comme le stand de tir d’une valeur de 3.000.000 d’euros.

Colère à la fois noire et jégoïste !

Notre édilanous caricatura la situation, s’indigna qu’Henri Auclair n’aimât pas ce sport, en préférait d’autres, et nous apprit d’ailleurs lui-même, autrefois, avait été titulaire d’une licence de la Fédération française de tir. (Je vous jure que je n’invente rien, nous sommes dans ce registre de langue de cour de récré, j’ai les enregistrements à disposition…)

(Je rappelle au passage, qu’au sujet de la licence de tir jégoïste, que M. Jégo père et Mme Jégo mère étaient armuriers bisontins, distributeurs officiels Beretta).

98fsdeluxegold.jpg

Beretta F98S Deluxe Gold

—–

Henri rappela qu’il aurait été possible de mutualiser les ressources de la commune d’Ecuelles qui possède un stand de tir. (Bon, évidemment, il est vrai qu’Ecuelles est une ville « socialiste », alors pour notre édilanous, c’est compliqué…)

Puis, Yves Jégo décréta unilatéralement que 3.000.000 d’euros, ce n’est pas luxueux.

On comprendra donc à quel niveau financier se situe le luxe pour lui…

Puis, une passe d’arme mémorable eut lieu entre notre DM-machin-chose, j’ai la flemme, et Léo Aiello quant au contrat CLAIR du Conseil général, le Contrat Local d’Aménagement Intercommunal Rural, le premier accusant le second et « ses amis du Conseil général » de faire traîner les choses en longueur.

A cette occasion, Léo se vit accusé par le Maire de Montereau de « faire le roquet« , ce à quoi il répondit que  » le roquet, M. le Maire, il vous mord où je pense !« . (Je vous disais hier la grande forme de notre Conseiller général !)

Manque de chance pour Yves Jégo, Léo Aiello lui annonça que ce contrat serait signé… demain vendredi.

(Nous reparlerons très bientôt et en détail de ce contrat, dans le cadre du compte-rendu du conseil communautaire de la CC2F de lundi dernier…)

Le point N° 50 attira toute mon attention.

Une nouvelle fois, une cession de terrain est réalisée au profit de la SODEARIF, sur le secteur « Jules-Ferry » que je connais un peu, afin d’y construire 80 logements.

SODEARIF

La SODEARIF, filiale de Bouygues, est bien connue à Montereau.

C’est cette société qui a construit entre autre la médiathèque, le conservatoire municipaux.

J’en ferai, si vous le voulez bien, un article spécialement consacré à ce sujet.

La réunion se termina sur la cession d’une emprise foncière à l’association Avenir et Réussite au lieu dit « Les ruderies », sur la commune de Forges.

(Entendons-nous bien, le terrain n’appartient pas à la commune de Forges, il est situé sur cette commune. )

CADASTRE

Extrait d’un plan cadastral de 1932, avec le nom des lieux-dits…

RUDERIES

(c) Google Earth

———-

Je ne sais pas ce que veut construire cette association « Avenir et Réussite » (pendant la dernière campagne électorale, on avait parlé d’une école privée de confession musulmane), mais ce que je sais, c’est que ce terrain, à ma connaissance étant un terrain agricole, il va être très, mais alors très difficile d’y construire quoi que ce soit ! (A moins qu’un particulier ait déjà vendu à la municipalité monterelaise un terrain qui sera foncièrement recédé…)

Je vous rappelle que la municipalité de Forges a fait classer ses terrains agricoles en ZAP, en Zone Agricole Protégée.

A suivre !

Jean-Marie Albouy prit une ou deux photos supplémentaires, n’ayant sans doute rien de mieux à faire, et l’ »on » se sépara en se souhaitant de bonnes vacances, pour se retrouver en septembre.

Dans trois mois.

———————————-

 

 

 


Autres articles

27 commentaires

  1. Jeanne dit :

    Quel cynisme. J’étais présente ce soir là. Jégo a dit à M. Auclair que ce n’était pas parce qu’il n’aimait pas le tir qu’il fallait être contre la construction du stand à 3 millions. Comme si les goûts de M. Auclair avaient quelque chose à voir.
    Vous avez parfaitement raison quand vous dites que nous sommes dans le registre du langage de cour de récréation. Malheureusement, ce registre coûte énormément à la collectivité et pour quel rapport : de moins en moins de Monterelais et de plus en plus pauvres.
    Mais vous l’avez montré hier : ce n’est pas la faute de Jégo, c’est la faute au conseil général, à la région ile de France et bientôt au nouveau Gouvernment.

  2. Lucius dit :

    Ferait presque pitié tellement il est pathétique.

  3. Titi de mon trot dit :

    Donc, si on lit entre les lignes, le fait d’avoir possédé une licence de tir lui fait dépenser par le biais du contribuable la construction d’un stand de tir et comme on lui avait offert un poisson rouge, il a fait construire, en souvenir, l’aquario club ! La « parc mythique Napoléomachin » c’est aussi….on n’a pas fini de mettre la main au portefeuille. Qui paie ces dépenses somptuaires en souvenir de….? Il habite la Grande Paroisse, paie-t-il des impôts à Montereau ?

  4. p'tite souris dit :

    Comme toujours Henri Auclair, élu Monterolais, pose les bonnes questions concernant l’ultilisation de la pompe à phynance locale! 3.ooo.ooo d’Euros pour un STAND DE TIR qui défigure un petit écrin de verdure, site de détente pour les Survillois, comment un tel équipement peut-il être permis dans ce lieu, et à ce coût ?
    Quant à Monsieur le Conseiller Général il semblerait qu’il ne soit pas du tout enclin à se faire invectiver de façon insultante. Un vice-président de Conseil Général a droit au respect comme tout autre ELU,il est le représentant élu d’ un nombre beaucoup plus important de citoyens pour lesquels il travaille au sein du Conseil Général 77 mis en cause.
    C’est lamentable d’en arriver à utiliser l’injure pour administrer en discréditant à tort au demeurant, cette Institution Départementale.
    En regardant la Représentation Communale, il manque un certain nombre d’Elus de la majorité, curieux non ?

  5. Klug dit :

    Ils pouvaient pas le prévoir à la construction la ventilation et le bruit ?

  6. TOTO dit :

    PAS BIZARRE! L’attitude du MAIRE .Chaque fois qu’il se sent en difficulté pour répondre, il devient insultant et il ne se contrôle plus .Mais patience cela lui joura des tours.

  7. sahra dit :

    3 millions d’euros !!!!!!!!!!!! n’aurais t on pas pu mettre un peu de sous à une baisse significative des loyers? à une revalorisation ( trouver de nouveaux commerçant, artisant, société qui veuillent s’installer en ville basse ou haute) du tissus economique? faire partir à moindre frais les enfants qui n’ont pas la chance de partir en vacances pendant une ou deux semaines. Il est vrai que je ne pratique pas le tir mais 3 millions la sommes me parait néanmois excessive, comme certains d’entre nous avec 3 millions d’euros nous en ferions certainement autre chose….

  8. salam aziz dit :

    c est tout simplement stupefiant!!!!!!!!!! jego se prend pour un empereur mais il a oublié qu en france les nobles finisse mal vivement 2014!!!!!!!

1 2 3 4

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !