Un coup déchets, mais pas un coup de maître ! (1er épisode)

Les Salinois, les habitants de Salins, doivent sans aucun doute une fière chandelle à l’un de leurs concitoyens, M. Raphaël Lacoste.

En effet, celui-ci leur a purement et simplement évité, avec un exploitant agricole local, l’implantation d’une déchetterie sur leur commune.

Et pas n’importe quelle déchetterie, et pas n’importe où à Salins.

Mais commençons si vous le voulez bien par le commencement.

SALINS

—–

Voici deux ans, un agriculteur de la commune entend parler avec insistance d’un projet de vente de terrain jouxtant sa ferme.

Ce terrain, appartenant au passage à une conseillère municipale salinoise, serait destiné à accueillir une déchetterie « isolée » du SIRMOTOM, le Syndicat Intercommunal de la Région de Montereau pour le Traitement des Ordures Ménagères.

Un coup déchets, mais pas un coup de maître ! (1er épisode) dans Vie locale iya0jxudpf

n7bfxueft7 dans Vie locale (c) Google Earth

—-

L’échelle vous donne une idée du premier problème : ce terrain serait situé à environ 300 m de la ferme, dans un environnement bucolique, au bord de la D403.

Voici ce que ça donnerait, vu de cette route.

SALINS

Effectivement, un géomètre est bien venu planter une borne cadastrale, à mi-distance à peu près entre la ferme et la D 403…

SALINS

——

Voici où se trouve cette borne sur le cadastre :

Logo

SALINS

http://www.cadastre.gouv.fr/scpc/afficherCarteTa.do?f=TC439000_T01&dontSaveLastForward&keepVolatileSession=

——-

L’exploitant agricole va se renseigner, va surfer sur la toile et va trouver quelques exemples « magnifiques » de déchetteries isolées, et ce qu’il trouve le remplit d’effroi.

Ce qu’il va trouver lui fait rédiger une liste des nuisances générées par une telle installation, et qui nuiraient à son exploitation et à son métier.

Extraits :

SALINS

SALINS

SALINS

———

Voici en effet quelques exemples vécus de désagréments liés à l’implantation d’une déchetterie isolée :

Monclar (Lot et Garonne) : les vols se multiplient.

bcccxixeio

http://www.sudouest.fr/2010/05/07/rien-ne-se-perd-tout-se-vole-dans-les-dechetteries-du-lot-et-garonne-85274-4622.php

  Au-delà des vols de métaux, les déchetteries font l'objet de vols plus atypiques. Mercredi, il s'agissait de tapisserie et de moquette.  Photo archives
—-
.
Fleury d’Aude : le ras-l’-bol des riverains de la déchetterie :
.
nv6iqv3tzw
.
http://www.lindependant.fr/2011/04/29/le-ras-le-bol-des-riverains-de-la-dechetterie,12185.php
.
 La déchetterie est à 50 mètres.
.
La déchetterie est à 50 mètres !
.
—–
.
Bar-sur-Seine (Aube)
.
t1w0ftmoqc
.
http://www.lest-eclair.fr/article/faits-divers-%E2%80%93-justice/la-lutte-contre-les-incivilites-continue
.
rhf922u44y
.
—–

Notre exploitant agricole ne les a pas inventés, tous ces désagréments !

Il va se démener, alerte ses connaissances dans le village et va finir par se mettre en relation avec M. Raphaël Lacoste, en raison d’une enquête publique induite par la volonté municipale de modifier le PLU, le Plan Local d’Urbanisme.

Des réunions publiques vont être organisées par la Mairie afin de présenter les modifications envisagées.

Peu de monde se déplace. Il faut dire que la première a lieu fin juin 2011.

M. Lacoste, tout de suite, va déplorer le manque d’information et de publicité autour de ces réunions qui permettent, je le rappelle, de modifier le PLU, c’est à dire en clair et sans décodeur, de pouvoir construire plus.

Le 26 décembre 2011, comme les modifications sont importantes, une enquête publique est obligatoire. Elle sera supervisée par M. Boris Régnier, désigné par le Président du Tribunal Administratif de Melun.

Le commissaire-enquêteur sera présent cinq jours entre le 16 janvier 2012 et le 18 février 2012 pour recevoir les remarques et les observations des habitants.

M. Lacoste va laisser une note d’observation d’importance :

SALINS

——-

Pour lui, il y a clairement une volonté municipale de ne pas faire trop de bruit autour de cette modification du PLU.

Il est inquiet car il considère que la municipalité veut encore aménager de nouvelles parcelles constructibles, dans des zones qu’il considère comme inappropriées.

C’est à ce moment là que les deux hommes se rencontrent.

Il apprend de la bouche du cultivateur qu’un projet de déchetterie serait en cours.

Or, sur la carte du PLU, rien ne l’indique…

SALINS

——–

L’exploitant agricole va d’ailleurs envoyer à tous les services concernés de la Préfecture de Seine-et-Marne et de la Sous-préfecture de Provins des courriers pour savoir s’ils sont au courant de ce projet, s’ils ont des éléments d’information à lui communiquer.

Les services lui répondent.

SALINS

——

SALINS

—–

Traduction de ce langage administratif : on n’en sait rien, en tout cas, nous ne sommes pas au courant.

Il ne reste plus alors à notre agriculteur qu’une solution.

Cette solution, la voici : demander au Président du SIRMOTOM si oui ou non, un projet de déchetterie est à l’étude.

Le président du SIRMOTOM, vous le connaissez bien, puisqu’il s’agit de notre Député-Maire-ex-ARES-PR-UDI-plus-UMP-Avocat-346-544.

Lui, il a la réponse.

Je vous laisse imaginer quelle est cette réponse jusqu’à demain.

Les amateurs de suspens se régalent, non ?

————————————————————————————-

 

 


39 commentaires

1 2 3 4 5
  1. p'tite souris dit :

    Bien sûr il faut bien que les gens se logent, et si ils se logent, naturellement ils produisent des ordures dont la collecte est organisée et facturée au passage sur les impôts locaux.
    Mais il ne faudrait pas confondre déchetterie règlementée et…
    dépôt d’ordures… sur des terres agricoles
    Quid d’une communauté de communes qui n’organise pas dans le respect du grenelle de l’environnement ce type de « décharge » ?
    Monsieur JMMUYL nous enfume comme un incinérateur ?

  2. Lucius dit :

    Et pourquoi Jégo ne la fait pas dans la zone industrielle de Montereau, sa déchetterie ? Ce n’est pas fait pour ça, une Z. I. ?

  3. p'tite souris dit :

    Au passage j’ai relevé dans la page 11 de « Libération » du 14 et 15 juillet que d’après Maurice Leroy,… JL Borloo allait créer à la fin du mois de juillet une nouvelle formation de centre droit destinée à rassembler toutes les chapelles de la famille centriste…
    encore un nouveau sigle pour notre Edile local ?

  4. marcel dit :

    Je ne vois vraiment pas en quoi gêne une déchetterie , il en faut dans tous les villages , pour ma part je ne vois pas l’intérêt de faire plus de 16 km pour aller déverser mes déchets a Montereau , la proximité est aussi un vecteur d’écologie , combien de personne font l’aller retour pour remettre leurs déchets végétaux ( interdiction de les jeter dans les poubelles jaunes ) , leur huile de vidange et d’autres encombrants , combien de milliers de km économisés si cela était généralisés ( moins de CO2 ) , donc deux choses m’interpellent , déjà une déchetterie n’est pas un dépôt d’ordures comme vous voulez le faire croire sur vos photos ( voir celle de Montereau qui respecte les règles environnementales et qui a reduit tous les dépôts sauvages ) de plus nous connaissons tous le fait que les céréaliers sont toujours a l’affût de nouvelles terres agricoles et que l’intérêt public ne les a jamais passionné , c’est déjà leurs poches , la collectivité ça peut attendre a part évidemment quand leurs terrains ont la possibilité d’intégrer une zone constructible .
    fin de la remarque

    • Yves POEY dit :

      Sacré Marcel !
      Ce n’est pas moi qui fais « croire » que les photos ne sont pas des déchetteries.
      Ce sont trois journalistes de Sud Ouest, L’indépendant et l’Est-Eclair. Je vous conseille d’ailleurs la lecture de leurs papiers respectifs.

      De plus, je ne sais pas comment le dire plus clairement : on ne doit plus supprimer les terres agricoles. C’est une richesse inestimable. Pas seulement pour les céréaliers, mais pour la population entière.
      Mais soyez patient, revenez demain et surtout après-demain !
      :D

    • Yves POEY dit :

      De plus, Marcel, je vous conseille de faire attention.
      J’ai accès moi à votre IP, et lorsque vous remplissez dans le champ site web « flamberge », je sais pertinemment que c’est faux, et pourrais vous en tenir rigueur.

  5. chouette alors dit :

    Certes il faut des dèchetteries mais pas n’importe où et implantées n’importe comment. Conflit d’intérêt ? curieusement un terrain appartenant à une conseillère municipale ? Privilèges octroyés ?
    @ Joigny, notre édilanous n’en n’a rien à faire d’une socièté « verte », il nous suffit de regarder autour de nous et dans notre ville comment il traite « la vie en vert » : éclairage urbain défaillant, coûteux et plus aux normes (économies d’énergie) massacre d’arbres vivants en plein été (quai des bordes)remplacés par des ARBRES EN POT inadaptés au climat de la région, puit carbone fichu, arbres élagués hors saison, fleurs « exotiques » (merci le made in France) dans la ville (bananiers !!! Riçins!!! et autre variétés laides à souhait), espaces verts négligés à Surville (les habitants paientpourtant comme ceux de la ville basse leurs impôts),réserve naturelle non respectée jamais surveillée : barbecues, motos cross, vélos de cross, passage de véhicules pourtant interdit….ne parlons pas des berges de l’yonne, on en passe et des meilleures. Vous avez dit Grenelle de l’environnement ? Cékoi ça ? A Montereau on ne connait pas.
    Bravo à cet agriculteur et encouragements. Il a peut-être défendu ses intérêts mais aussi ceux de ces concitoyens. Quelle horreur une déchètterie pratiquement en plein village. Merci pour la faune, la flore de ce petit coin plein de charme, la tranquillité des habitants et la sécurité des enfants (camions).
    Encore une fois, oui mais ailleurs, au milieu de nulle part et étroitement surveillée mais pas si près des habitations.

  6. Yves POEY dit :

    Si quelqu’un pouvait expliquer à « Marcel » comment fonctionne une IP, ça m’éviterait de le faire. Je crois qu’il n’a toujours pas compris… ;-)

  7. Manu dit :

    C’est fini le temps où l’on fait n’importe quoi n’importe où. Jégo n’a pas encore compris ça.
    Il est réélu pourtant. Heureusement que des citoyens veillent.

  8. marcel dit :

    Pourquoi ne pas prendre en photo la déchetterie de Montereau rien a voir avec les photos que vous publiez : je m’y rend et je vous assure qu’elle est parfaitement bien desservi pratique et surtout très propre , elle est pourtant bien plus prés que vos photos qui ont été prises hors de notre canton , mais si on doit se délocaliser pour justifier sa non mise en place alors allons encore plus loin et je vous renvoie a cette article :

    Août 2006, la Côte d’Ivoire et plus précisément la ville d’Abidjan sont au cœur d’un scandale environnemental et sanitaire très grave. Un tanker (le Probo Koala) appartenant à une société grecque battant pavillon panaméen, affrété par une société néerlandaise opérant depuis la Suisse (avec à son bord un équipage russe !) déversait en toute illégalité 500 tonnes de boues, mélange de soude caustique, de résidus pétroliers et d’eau. Ces déchets furent déposés à ciel ouvert dans plusieurs décharges de la ville dégageant des gaz mortels faisant à ce jour 17 victimes et des dizaines de milliers d’intoxiqués. Nous sommes en 2012 et cela continue .
    Donc pour ne pas avoir de déchèterie envoyant tout en Afrique noir pour ne pas gêner nos paysans .
    De plus si je comprend votre raisonnement, il ne faut plus toucher au terrain agricole soit , mais comment faire pour de nouveaux logements ? détruire des forets ? reconstruire plus haut sur de l’ancien et que fait on des déblaies : ben on les renvoie au Sénégal ou en Cote d’ivoire pardi , ils adorent trier les ordures . c’est fini le temps de la colonisation .

1 2 3 4 5

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !