Action…. Et….. Coupez !

Pour la reprise de la flambergienne rubrique « Sur le vif », je vais hélas vous montrer qu’une nouvelle fois, de beaux arbres ont été purement et simplement massacrés à Montereau en général et à Surville en particulier.

Peut-être vous souvenez-vous de ce magnifique ensemble arboré, juste derrière l’ancien bâtiment de L’ABMS, l’association « Animation Bénévole Montereau Surville » :

Action.... Et..... Coupez ! dans Ca ne va plus ! fsbqr5y4jn

—–

Ces arbres que j’ai toujours connus là ne sont plus.

Pour cause de construction de logements, ils ont été abattus.

Voici ce que l’on pouvait voir mi-juillet dernier :

dinreewboq dans Sur le vif...

———

8yg6tbst2o

——

Bien entendu, l’entreprise n’est pas à mettre en cause. Elle fait ce qu’on lui demande de faire…

Mais des arbres qui disparaissent, c’est triste.

Et c’est très révélateur.

Une nouvelle fois…

——————————————-

 


9 commentaires

  1. vertderage dit :

    Y-en a marre!
    Après les aulnes glutineux du quai des Bordes,les arbres exotiques des caves Saint-Nicolas,les énormes trembles sur le chemin de halage de la Seine, c’est au tour des arbres de l’ABMS d’être victimes de décisions assassines. Ce ne sont pas les maigrelets fruitiers du puits à carbone ni les arbustes en pot qui me font décolérer.

  2. riverain indigné dit :

    Merci Mr Poey de soulever ce point.
    Après les arbres du quai des bordes massacrés au mois de juillet de l’année dernière, ceux de la cour de l’ancienne école Jules Ferry à Surville, toujours en juillet dernier, dont un cèdre magnifique, ont été purement et simplement massacrés à la tronçonneuse en quelques heures sans autre forme de procès. Ceci malgré bons nombres d’appels de riverains indignés en mairie.
    On constate là l’idée de protection de l’environnement dans notre ville : Puits carbone !!!???, élagage des arbres en plein été, quai des bordes, entretien des rives des deux fleuves, cèdre cinquantenaire (ces arbres dataient de la construction de l’école donc de Surville), surveillance de la réserve naturelle ou cavalent sans vergogne motos, quads,vélos cross sans que cela n’émeuve personne, où s’installent des « jeux d’enfants » sauvages (balançoires dans les arbres, filets de volet etc…), soirées barbecue etc, on en passe et des meilleures….. Réserve naturelle vous avez dit ? C’est quoi ça ? C’est où ?
    Il eut été facile au promoteur de conserver ce patrimoine, facile à la mairie puisque ce terrain vendu à un promotteur privé lui appartenait d’exiger la conservation de ces arbres. Plusieurs riverains pressentant ce massacre se sont manifestés dès l’ouverture du chantier mais rien n’y a fait. Ce fût un massacre programmé, voulu, un de plus. Rappelons qu’à cette époque de l’année les arbres sont en pleine croissance et qu’ils abritent de nombreuses espèces nidifiantes d’oiseaux. Lors de l’abattage ce ces arbres, nombreux étaient les oiseaux qui tournoyaient autour des arbres sans comprendre ce qui arrivait, nombre d’oisillons ont été « avalés » par l’engin destructeur. Certains riverains horrifiés n’ont cessé d’appeler en mairie pour tenter d’arrêter ce massacre mais rien n’y a fait, une honte ce massacre à la tronçonneuse, un de plus. Ce quartier est sinistré depuis des années, les chantiers qui traînent en longueur s’y succèdent, les nuisances sont multiples, la propreté douteuse. Les places de parking manquent cruellement, nombreux sont les riverains qui se garent sur les trottoirs faute de places prévues à cet effet. Les habitants de ce quartier vont à nouveau patauger dans la boue de chantier et subir les nuisances de la circulation d’engins de chantier, du stationnement sauvage des véhicules sur les trottoirs (80 nouveaux logements – véhicules garés où ????). La circulation est intense autour de la cité scolaire, manque cruel de places de parking pour les lycéens qui viennent en voiture au lycée. Aucun plan de circulation, aucune force de police pour règler ces problèmes, à certaines heures (entrées et sorties lycée) c’est l’horreur. Ce quartier est un quartier sinistré, sale (détritus de toutes sortent jonchent le sol), bruyant (le soir et même en journée des véhicules s’agglutinent dans l’impasse créée donnant accès à l’entrée de l’administration du lycée, arrière de la tour expérimentale (petites affaires en tous genres). RIEN jusqu’à présent malgré les protestations constantes des riverains n’a été entrepris pour remèdier à ces nuisances. Par contre et fort curieusement, à la place de ce bosquet d’arbres massacrés, nous avons vu fleurir cet été un « radar indicateur de vitesse » qui ne servira jamais à rien surtout dans un quartier déjà truffé de caméras inutiles (deux en 50m), aucune verbalisation par les forces de police pour excès de vitesse ou stationnement illicite. Merci pour le coût de ces engins inutiles. Merci Monsieur le Maire pour cet environnement dégradé et dégradant. Il est à remarquer que les habitants de ce quartier ont déjà remercié par leur vote sanction les autorités de cette ville. On peut être certain qu’ils le feront à nouveau.
    Curieusement ces abattages sauvages n’ont réveillé aucune consciences écologistes contrairement aux caves de St Nicolas ou quelques malheureuses chauves souris (6 ou 7) ont trouvé refuge. Dans ce bosquet d’arbres détruit, des centaines de nids d’oiseaux ont été sacrifés sans qu’aucune association de protection de la nature ou animale ne lève le petit doigt – Curieux non. Certes ce n’était pas une époque favorable à la protestation….vacances ?

  3. Pierre dit :

    Heureusement que la ville a un label « vert » acheté à une société amie.
    Qu’est-ce que ce serait.

  4. Titi de mon trot dit :

    Les « Maîtres » décident les arbres meurent. Lorsqu’il n’y aura plus que du béton (80 logements pour qui ? pour quoi ? un surplus de dotation ?)que les arbres, les oiseaux, les fleurs auront disparu…il n’y aura plus que des hommes en colère qui ravageront tout.
    Il faut voir ce qu’est devenue la place Jean XXII ! trous, boue, trottoirs défoncés….
    A quand le massacre à la tronçonneuse des arbres du parc des noues ? C’est encore et toujours Surville qui trinque…Allez donc construire des logements en ville basse, dans les noues par exemple ! La réfection de la rue J.Jaurès n’était pas très utile par contre, la voirie à Surville la sacrifiée aurait bien besoin d’une remise en état, tout comme son éclairage urbain. Au lieu de ça, on « entasse » dans du béton de malheureux humains en majorité en grande précarité ayant pour environnement….. du béton. Il y a assez de logements à Surville, il faut en construire ailleurs, en ville basse…Le béton, à Surville, y’en a marre.
    Arrêtez, par pitié de nous entasser les uns sur les autres comme du bétail. Arrêtez de saccager notre environnememnt. Petit exemple : où est la décoration florale à Surville ? Inexistante….en comparaison de celle de ville basse ? Pas un arbre planté dans les nouveaux quartiers : jardins de safi et autres….que du béton, à peine de minuscules bout de trottoir…béton et béton.
    Moi aussi @vertderage, je ne décolère pas.
    Ce massacre était inutile, tout comme ces radars indicateurs de vitesse qui polluent la vue plus qu’autre chose et qui ne règlent en rien la vitesse excessive de certains dans la cité. Encore de la poudre aux yeux pour faire croire qu’on « s’interesse à nous » et faire marcher le commerce « à la mode du jour » mais surtout sans effet probant pour la population.
    La vue de ce cèdre et de ses compagons etait quand même plus agréable que ce poteau indicateur de vitesse.
    Il y a encore de la place sur l’avenue de Surville, pourquoi pas abattage des arbres de la promenade pour y construire un parking !!!! sans oublier « l’espace verdure » entre les immeubles Fleur Bégné/Chesnois !!! C’est pas encore en vue mais ça viendra peut-être qui sait, l’année prochaine en juillet, mois de tous les dangers pour la nature à Montereau. Mais au fond, à quoi sert donc la conseillère municipale déléguée à la biodiversité ?

  5. p'tite souris dit :

    Le cèdre massacré a été abattu sans ménagement, fendu, puis amputé des ses branches il ressemblait à un grand corps plein de vigueur supplicié, sacrifié sur quel autel ? Pourquoi ne pas l’avoir gardé et intégré dans le projet ?
    Peut-être comme quai des Bordes remettra-t-on des citronniers (dont on a pris soin d’enlever les citrons lors de leur mise en pots) accompagnés de lauriers importés d’Italie ! Des essences qui résisteront au gel, à vote avis ? Des milliers d’euros pour quelques places de stationnement toujours occupées par les mêmes et sans doute pas pour les chalands qui voudraient se risquer dans une ville qui voit disparaitre peu à peu ses commerces.
    La mode est à la densification à plat, mais que d’argent public gaspillé dans le logement dit social !!!
    Au fait, à quand le fin du chantier de démolition des tours Alembert et Voltaire ?
    Encore un chatier qui vient de s’ouvrir à l’entrée de la rue de Provins sur le parking qui surplombe l’ancienne baignade, et toujours des milliers d’euros, décidément la ville est très riche, très riche, si les habitants s’appauvrissent.
    Vous avez dit : solidarité urbaine et cohésion sociale……!!!

  6. qui cherche trouve dit :

    Aux Sablons 2 arbres centenaires ont été abattu alors qu’ils ne génaient personne depuis plus de cent ans…

    Des décapitations arboricoles, on en a vu depuis Jégo.

    Les supers saules pleureurs, tilleuls, sapins autour de Lavoisier qu’on a fait sembler de protéger tout le long des démolitions des tours pour aire croire qu’il échapperaient aux massacres…

    Les 3beaux sapins du boulevard Diderot qu’on a fait semblant de protéger aussi, pour ratiboiser à la fin…
    Sans parler du petit parc bien boisé de Paul Langevin,
    du super grand sapin entre rue des chesnois et fleur bégnet décapité pour un parking, et j’en passe…

    Trop préoccupés par leur petite personne, ces gens là n’ont pas d’amour propre, c’est à se demander s’ils aiment leur pays.
    Ils sont inconscients de la violence de leurs actes…

  7. Touch' pas à mon arbre dit :

    Béton, c’est béton.
    De quoi nous plaignons nous : des messieurs pensent à notre place. Ils sont payés très cher pour ça. Ils jouent à nous construire ou plutôt nous reconstruire après avoir « déconstruit », des « clapiers » en largeur alors qu’autrefois ils nous les construisaient en hauteur.
    Rien de changé pour nous, hauteur ou largeur ce sont des « clapiers » en béton dont nous devons nous contenter. Nous n’avons que notre imagination pour rêver, nos yeux pour pleurer, esclaves que nous sommes de ces « messieurs penseurs » bien pensants installés dans leurs « bureaux d’études », devant leurs ordinateurs qui « pensent » à la place des « pauvres » qu’il faut bien loger dans des lieux bannis, loin de nos jolies maisons perso. remplies d’arbres, d’oiseaux, de fleurs !
    Bon, allez ! ON leur en peindra des arbres et des fleurs puisqu’ils en veulent, sur les façades lèpreuses, les ponts, les transformateurs, les murs des églises, des écoles ou dans les couloirs hideux, histoire d’améliorer l’allure de leurs « clapiers-cadre de vie », ça fera l’affaire.
    Certains d’entre eux, qui sait, parmi les préférés, en récompense suprême pour « services rendus » auront droit de « planter » une vigne dans un « terrain réservé » aux jeux de la vigne, histoire de faire revivre l’Histoire des temps lointains ou l’homme et la nature….mais ça, c’était avant, avant que tout ait sauté !

  8. doe dit :

    Il y a eu un vote récent, un choix a été fait en toute connaissance de cause et ça n’a pas compté…

    Peut être qu’aux municipales, vous aurez la mémoire plus longue et vous vous sentirez plus concernés !

1 2

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !