Un pour douche, douche pour un !

Vous, je ne sais pas, mais moi si.

J’aime les belles histoires, ces histoires qui font rêver, qui vous emportent dans d’étranges et lointaines contrées, qui vous dépaysent, qui vous enivrent de senteurs épicées, de parfums capiteux, ces histoires qui vous transportent et qui vous font oublier votre douloureuse condition humaine en cette triste vallée de larmes.

Des histoires, qui, comme de bien entendu commencent par la traditionnelle formule « Il était une fois ».

—–

Il était une fois dans une bourgade d’un pays à la fois très lointain et surtout très imaginaire, il était une fois donc, un modeste fonctionnaire du Ministère de l’Instruction publique qui se prit d’une réelle passion pour la bicyclette.

Il aurait pu contracter le virus du tir au pistolet Beretta, de la chasse à courre, de l’élevage des ânes, des trois réunis, mais non.

Lui, ce qui lui tomba dessus sans crier gare, ce fut la passion de la petite reine.

Quand j’écris « sans crier gare », je m’avance un peu.

La lutte contre le réchauffement climatique, le désir de réaliser quelques substantielles économies de carburant pétrolier (il était de notoriété publique que les fonctionnaires du Ministère de l’Instruction publique de ce pays imaginaire ne fussent pas au top en matière de grilles salariales), tout ceci lui fit s’acheter une magnifique et rutilante bicyclette fabriquée dans le nord du pays imaginaire en question.

Un pour douche, douche pour un !  dans Billets d'HOU velo_068

——

Pour être tout à fait complet,  il faut préciser qu’une mésaventure avait fait que durant les dernières grandes vacances (il était également assez connu que les fonctionnaires du Ministère de l’Instruction publique de ce pays imaginaire étaient assez bien lotis en matière de vacances estivales), durant les dernières grandes vacances, donc, il avait dû être opéré du genou et n’était plus comme Obélix porteur de ménisque.

0001 dans Billets d'HOU

En allant rééduquer son genou, en chantant le célèbre tube d’Eddy Mitchell, un genre de ménestrel local plus ou moins sur le retour  (« Elle était ma kiné comme une star de ciné« ), notre modeste fonctionnaire apprit de la bouche de Floriane (vous ai-je dit que la kiné en question s’appelait Floriane ? Non ? Elle s’appelait Floriane…), il apprit que pédaler assidûment serait très bénéfique pour compléter les doux massages florianesques.

 

metiers kinesitherapeute kinesitherapeute 1 gif (nb : ce n’est pas Floriane qui est représentée…)

Et c’est ainsi que la rentrée scolaire étant arrivée, il se rendit quotidiennement de son domicile à son établissement scolaire à bicyclette.

Se posa alors un sérieux problème.

Notre héros se rendit compte du fait que le pays était certes lointain et imaginaire, mais surtout riche en plateaux et autres cuestas, et que grimper les côtes à bicyclette entraînait une importante production de sueur, générant par conséquent une sudation odoriférante l’obligeant à se doucher sur place s’il ne voulait pas que les mouches et autres diptères proliférassent dans son bureau tout au long de la journée.

(Sans compter que ses collègues auraient pu se détourner de lui, repoussées par un parfum à faire tomber en pâmoison un troupeau de chèvres.)

 

gif animé Paysage

En outre vous devez comprendre bien évidemment qu’en tant que fonctionnaire, il ne pouvait avoir recours à des produits plus ou moins prohibés à base d’EPO ou d’amphétamines, du genre de ceux qui avaient obligé le célèbre Armstrong de son prénom Lance à se voir déchu de plusieurs titres de compétitions cyclistes dans le pays voisin.

Oui, une douche sur le lieu de travail ne serait pas superflue.

toilet 22

N’habitant pas la cité merveilleuse au sein de laquelle il travaillait depuis plus de vingt-huit ans, il décida d’écrire au bourgmestre de la ville afin de lui demander deux choses, afin de ne pas pénaliser le contribuable local de l’utilisation de l’eau purificatrice :

- le prix du mètre cube d’eau locale

- l’ordre auquel il devrait libeller son chèque.

Las ! Ne voilà-t-il pas que le bourgmestre prit très mal cette initiative et cette missive du coureur cycliste novice.

gifs

Il faut vous dire aussi, et c’était notoire, que le bourgmestre avait un caractère assez vindicatif et que ce qu’il fit par la suite, il l’avait déjà fait, et qu’il n’en était donc pas à son coup d’essai.

Le bourgmestre écrivit à la hiérarchie du modeste fonctionnaire pour se plaindre de cette histoire de mètre cube d’eau et de douche.

« M’dame, y fait rien qu’à m’embêter« , tel fut en substance le thème de la plainte…

C’est qu’il avait en même temps tout un lot de projets plus ou moins importants à mener pour la région comme l’élaboration d’un parc d’attractions hypothétiquement financé par les Emirats arabes unis, et consacré à Ravaillac, instituteur de profession et qui mourut écartelé.

 

2wf0868

Un beau matin, le téléphone sonna dans l’école du modeste fonctionnaire : la hiérarchie lui demanda des explications, avec dans la voix, comme une espèce de sourire amusé, d’hilarité contenue, de joie intérieure.

Notre héros expliqua donc qu’il ne voulait pas léser le contribuable de la ville où il travaillait, et que de toute façon, s’il n’avait pas prévenu le bourgmestre et que si ce dernier avait appris l’utilisation de l’eau, il aurait probablement et également écrit à la hiérarchie.

Et la hiérachie de se fendre d’une lettre de réponse au bourgmestre, car il était communément admis que, dans ce pays lointain et imaginaire, s’il y avait bien un Ministère qui répondait aux bourgmestres en colère, c’était bien celui de l’Instruction publique.

Comme j’aurais aimé pouvoir terminer ma belle histoire de la manière dont se terminent normalement toutes les belles histoires !

Comme j’aurais aimé pouvoir écrire qu’ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants…

Gif oiseaux cigognes 111951

Je crois que ça ne va pas être possible !

Ah ! J’allais oublier !

Il va de soi que toute ressemblance avec des personnages réels ou ayant existé ne saurait être que fortuite !

———

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU.

————————————————————-

 


17 commentaires

  1. Lucius dit :

    Jouissif ! Je ne trouve pas d’autre mot pour qualifier votre article de ce matin. C’est jouissif !

  2. yvon dit :

    A tomber par terre ou plutôt dans l’eau cet article . Chap eau M.POEY.

  3. (o)(o) dit :

    Enorme ! Quelle plume, quelle écriture !
    Heureusement que dans ce pays imaginaire le ridicule ne tue pas les bourgmestres.

  4. Un autre habitant de ce pays imaginaire dit :

    Tout simplement excellent.
    Sinon le bourgmestre en question de notre pays imaginaire est-ce qu’il sait que désormais le Ministère de l’Instruction est passé à gauche ?

  5. p'tite souris dit :

    Du soleil pour la journée… avec l’air de « Passe moi l’éponge »!!!! dans la tête.

    Nous pourrions lancer une souscription pour la publication d’un
    recueil « Des contes d’un pays imaginaire » (avec un sous titre)
    Style, humour, animations, vraiment complet le talent !

  6. Juanita dit :

    Le bourmestre du pays imaginaire avait déjà écrit pour se plaindre du fonctionnaire de l’Instruction publique ?

    • Yves POEY dit :

      Le bourmestre du pays imaginaire avait déjà écrit pour se plaindre du fonctionnaire de l’Instruction publique ?

      Je poserai la question à M. HOU, promis ! :D

  7. corinne dit :

    et super j’ai hate de connaitre la fin de l’histoire si il y en a une bien evidement

  8. Titi de mon trot dit :

    Excellent !
    Ces faits imaginaires devraient faire réfléchir le bourgmestre : mettre tous ses fonctionnaires personnels à bicyclette et non en voiture de service/fonction. Cela coûterait moins cher au contribuable.
    Le bourgmestre a vraiment écrit pour se plaindre ?
    Heureusement que le ridicule ne tue pas ! encore un timbre, une enveloppe, du papier et du temps de travail de secrétaire payés par le contribuable.
    Merci de cet éclat de rire du matin.
    Les « petites reines » électriques, ça existe pour monter les côtes. j’ai entendu dire qu’à Montmartre…..

1 2

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !