Télescopage de priorités…

Aujourd’hui n’est pas une journée ordinaire.

Aujourd’hui, c’est la 25ème journée mondiale du refus de la misère.

J’en veux pour preuve ce communiqué de presse de l’Association ATD Quart-Monde qui sait de quoi il retourne.

Télescopage de priorités... dans Vie locale 1210160144283901110440537

——

Je vous redonne le chiffre, afin que personne ne puisse réellement l’ignorer :

En France, 8,6 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté.

8.600.000 personnes !

C’est insupportable.

La misère, on ne la trouve pas seulement dans les pays du tiers monde ou en voie de développement.

La misère, c’est aussi chez nous.

Je vous donne maintenant l’URL du site Refuserlamisere.org, qui est à l’origine de cette manifestation depuis déjà 25 ans.

http://refuserlamisere.org/

REFUS

—–

Voici à quoi correspond cette journée.

Extrait du site :

Depuis sa première célébration, il y a 25 ans, la Journée mondiale du refus de la misère vise à promouvoir cette première étape en favorisant un dialogue et une compréhension meilleurs entre les personnes vivant dans la pauvreté et leurs communautés, et la société en général.

La Journée offre l’occasion de prendre acte des efforts et des combats des personnes vivant dans la pauvreté.

Elle leur donne la possibilité de prendre la parole et de faire entendre leurs préoccupations.

Elle représente un moment pour reconnaître que ces personnes sont en première ligne dans la lutte contre la pauvreté (Rapport du Secrétaire général des Nations Unies A/61/308).

La Journée mondiale du refus de la misère est un appel adressé à tous à se rassembler avec les personnes vivant dans l’extrême pauvreté et à échanger, en partenaires égaux, sur des initiatives qui ciblent les populations les plus vulnérables et les plus exclues ainsi que leur participation active à l’élimination de la pauvreté.

Cette Journée est aussi un appel à renforcer les moyens de communication les uns avec les autres, afin de mieux partager nos pensées, les leçons apprises, et agir en solidarité contre la pauvreté et l’injustice sociale.

C’est seulement en écoutant les personnes vivant dans l’extrême pauvreté que, de leur courage et leur expérience, nous pouvons apprendre comment atteindre un monde de paix pour tous.

La transformation sociale nécessaire pour une société pacifique peut être seulement réalisée par la contribution active de tous, indépendamment de leur lieu de vie, ou de leurs origines sociales et culturelles.

———–

Alors oui, hélas, à Montereau, la misère existe.

Combien de Monterelais vivent sous le seuil de pauvreté ?

Combien de Monterelais vivent avec moins de 964 euros par mois ?

De plus en plus, si l’on en croit les bénévoles des Restos du Coeur à Montereau qui sont de plus en plus débordés.

A Montereau, aujourd’hui, ce n’est pas le refus de la misère qui sera à l’honneur !

Voici ce qui va être célébré, aujourd’hui :

1210160222143901110440676 dans Vie locale

—–

Nous, à Montereau, ce sera la journée mondiale du cosaque qui vient poser une gerbe sous la statue de Napoléon…

La gerbe… Je n’insiste pas…

Sans oublier la démonstration de knout, le fouet utilisé dans l’empire russe pour flageller les « délinquants politiques » !

Sans oublier non plus le verre de l’amitié !

C’est qu’on a les priorités qu’on peut, dans la vie !

N’est-ce pas, Monsieur notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544 ?

——

REFUS2

————————————————————————————-

 

 

 


33 commentaires

1 2 3 4
  1. MC dit :

    Très bien dit Yves. Si Surville avait voté plus, les choses auraient été bien différentes. Mais voilà, quand on est dans la misère, la priorité c’est de survivre au jour le jour.

  2. Tahar Djahout dit :

    @ Survilleenforce77130 : Je suis désolé de vous dire que votre affirmation est totalement gratuite et fausse.
    Lorsque vous êtes noyé dans des difficultés financières et que vous ne pouvez pas joindre les deux bouts et que les fins de mois sont sources d’angoisse, vous n’avez pas l’esprit d’un électeur !!! C’est insulter ces personnes que de dire « ..les gens de la misère aime Mr Jego… » !!??

  3. TOTO dit :

    BIZARRE! Les COSAQUES à montereau .Ils étaient déja venus (si mes infos sont justes)à côté de montereau pour aider à faire taire la révolte de la commune de PARIS .Vont’ils aller à la « tchernaïa » pour honorer leurs ancètres?.

  4. Yves POEY dit :

    J’ai retrouvé un texte du début du XIXème siècle, dont l’auteur n’est pas connu, qui livre un témoignage édité à « l’imprimerie d’Aubry, au palais de justice, n°37. »

    Ce texte est intitulé « Tableau historique des atrocités commises par les Cosaques en France »

    http://fr.wikisource.org/wiki/Tableau_historique_des_atrocités_commises_par_les_Cosaques_en_France

    La version originale est ici, à la Bibliothèque Nationale de France (cote 8 44lb 1213), reproduite en ligne :

    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62931614

    Extraits :

    A Montereau, la sœur du curé de Bazoche, pour échapper à la brutalité d’un cosaque, s’est précipitée dans une marre où elle a expiré. Les temples de la religion ont été profanés par ces tartares. Les chaumières, les villages, les hameaux, ne possèdent plus ni meubles, ni matelas, ni draps, ni vêtements ; les chevaux des fermiers, les voitures, les fourrages, les récoltes et les instruments aratoires sont devenus la proie des flammes.
    …….
    A Saint-Sauveur, des femmes, des filles ont été violées ; M. Delhahe, vieillard de 81 ans, et sa femme âgée de 70 ans ont été forcés d’abandonner leur maison et de se réfugier à pied à Donnemarie, chez le maire de cette ville, par suite des mauvais traitements qu’ils éprouvaient de la part des Bavarois, furieux de n’avoir plus rien à piller.
    A Montigny-Lencoup, l’adjoint du maire a été frappé de plusieurs coups de sabre, parce qu’il n’avait plus d’eau de vie à leur donner ; il a été blessé à la main ; et le hasard seul à empêché qu’il n’ait été massacré.
    …….
    Le tableau des calamités que la ville de Sens a éprouvées de la part des cosaques, fait frémir d’indignation tous les cœurs généreux. A peine entrée dans la ville, une soldatesque furibonde pénètre dans le collège, assassine un professeur, se répand dans tous les quartiers de la ville ; fouille, rançonne, dans les rues, les hommes et les femmes, s’empare de leurs vêtements ; enfonce les portes à coups de hache ; s’introduit dans les maisons et exerce un brigandage inouï ; toutes les marchandises sont pillées ; les chevaux, grains et fourrages enlevés, les hospices et maisons d’éducation spoliés. Ces montres furieux enfoncent les armoires, secrétaires et s’emparent de l’argent, des bijoux, brisent les glaces et les meubles. Des religieuses outragées ; les temples profanés, les tabernacles forcés ; les vases sacrés volés ; les femmes, et les filles à peine nubiles, sont violées sous les yeux de leurs époux, de leurs parents, et ces scènes d’horreur sont répétées tous les jours.

    —————————————————————-

    Titre : Tableau historique des atrocités commises par les Cosaques en France
    Éditeur : Impr. de Aubry (Paris)
    Sujet : France (1804-1814, Empire)
    Type : monographie imprimée
    Langue : Français
    Format : In-8 °. Pièce
    Format : application/pdf
    Droits : domaine public
    Identifiant : ark:/12148/bpt6k62931614
    Source : Bibliothèque nationale de France, département Philosophie, histoire, sciences de l’homme, 8-LB44-1213
    Relation : http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36449119k
    Provenance : bnf.fr
    Date de mise en ligne : 12/10/2012

  5. Jacques dit :

    Excellent !
    On imagine bien la soeur du curé qui se fout à l’eau pour échapper « aux tartares » !

  6. kalahari dit :

    Ils savaient vivre, ces cosaques ! :D :D :D

  7. robinos dit :

    C’est bien beau toutes ces associations, mais quel est le salaire de leur dirigeant on peut s’interroger : 5000 euros ou 6000 euros. De plus je suis d’accord pour partager les richesses mais aussi le travail..

  8. Lola dit :

    Les soldats de napoléon ne faisaient rien de meilleur ! Le soldat se payait sur le peuple, les viols et les exactions étaient le hors d’oeuvre des troupes d’assaut qui pénétraient dans un village, une ville, un quartier. « Honorer » ces pratiques barbares est quand même un peu fort de café. La réputation des cosaques restera longtemps dans les mémoires.

1 2 3 4

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !