Des fouilles aux caisses !

Je voudrais aujourd’hui vous raconter une aventure qui m’est très récemment arrivée, dans le magasin CARREFOUR-Surville.

CARREFOUR

Vous allez très vite comprendre de quoi il retourne, en lisant la lettre que j’ai envoyée tout de suite après au Directeur de l’hypermarché.

On se retrouve juste après le courrier en question :

Des fouilles aux caisses !  dans Vie locale 1210170636493901110445288

——-

Vous l’aurez compris, je considère qu’en matière de libertés publiques, on ne peut pas faire n’importe quoi.

C’est la deuxième fois que ce type de mésaventure m’arrive.

Le première fois, c’était il y a deux ans dans la jolie commune de Laruns, dans les Pyrénées-Atlantiques, située au pied du Pic du Midi d’Ossau.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Laruns

1210180236253901110448521 dans Vie locale

La caissière du petit Intermarché avait voulu vérifier l’intérieur de mon sac à dos.

J’avais refusé d’obtempérer aux motifs exposés dans le courrier ci-dessus.

Elle avait appelé son patron, qui me conduisit dans son bureau et qui téléphona aux gendarmes, dans la rue voisine.

1210180221443901110448510

L’écusson des Gendarmes de la région Aquitaine.

—–

Une fois arrivés, un Brigadier-Chef et un Brigadier furent mis au courant par mes soins des raisons de leur présence.

Puis j’ouvris mon sac et leur en fis vérifier l’intérieur.

Pendant ce temps, je rappelais au Directeur les articles mentionnés dans mon courrier ci-dessus, et je voyais les deux gendarmes opiner du chef.

J’étais bien dans mon bon droit.

Le Directeur se tassait de plus en plus dans son fauteuil.

Le coup de grâce lui fut porté quand le plus haut gradé lui déclara :

« Vous rendez-vous compte que M. Poey pourrait porter plainte contre vous pour séquestration arbitraire ?« 

Moi magnanime :

« Chef, il va de soi que mon action ne s’inscrit que dans un but pédagogique ! »

Le Directeur de l’Intermarché de Laruns recommença à respirer normalement !

1210180240093901110448564

——

Les libertés publiques sont trop importantes pour faire n’importe quoi.

Vous me direz que ces mesures sont prises pour lutter contre les vols et la fraude.

Certes.

Mais on ne peut répondre à un manquement à la loi par un manquement à la loi.

Comme me le disait un ancien Inspecteur d’Académie que je recevais dans le cadre d’un portrait radiophonique réalisé pour Radio France, la Démocratie, c’est précisément quand la fin ne justifie pas les moyens.

—————

m6cls46mek

———————–

 


18 commentaires

1 2
  1. p'tite souris dit :

    Max, sûr qu’il « en a  » entre suspicions agressions procès c’est peut-être le bon moyen de RESISTER ?

  2. Juju dit :

    Délit de faciès ?
    De même qu’il est illégal de demander la présentation d’une carte d’identité et d’en noter les références. Seuls les OPJ et Apj sont habilités à cette demande. Cette demande équivaut à un contrôle d’identité et c’est illégal s’il n’est pas fait par des officiers de police judiciaire mais ces demandes sont tellement passées dans les habitudes qu’on ne réagit plus. Certes si on ne s’exécute pas, on peut nous obliger à laisser le caddie mais cela devient alors un refus de vente et c’est répréhensible….Il y en a des choses à réviser.

  3. SAHRA dit :

    Semaine dernière grosse panne à Carrefour ( éléctricité, caisse), j’y suis allée afin de pouvoir me restaurer à ma pause déjeuner et là …. la caissiere m’esplique qu’il faut attendre un peu parceque du à la panne elle ne peux pas encaisser. conprehensive mais morte de faim, j’avais fini la barquette de tomate à 2€ et n’ayant pas de monnaie, j’attends patiement, 20 mn apres, la caissiere m’informe qu’il faut attendre encore 40 mn, je lui explique que je ne peux pas, lui propose de lui donner 10€ et que je repasserai reprendre la monnaie ceux à quoi elle me repond que non c’est impossible, le vigile tres gentiment prend mon nom et le code barre de ce que j’ai mangé pis me dis de repasser le payer. Je sortis donc du carrefour local sans avoir régler mes tomates. Le lendemain en bonne citoyenne, je retourne à carrefour payer mes dettes, je rappelle 2 €, à la caisse centrale, une folle furieuse me dit: Quoi, vous avez manger à l’interieur du magasin, et etes partie sans payer, je suis reponds que je ne suis pas partie sans avoir eu l’accord de la caissière, du vigile et que je n’etais pour rien si pendant une heure toutes les caisses de carrefour etaient bloquées. Ben crois moi si tu le veux, il ne fait pas bon revenir payer ses 2 € de dettes. Le pauvre vigile, en a pris pour son grade et moi, j’ai eu l’impression d’avoir fait chuter le benefice annuel de cette entreprise. Mais malheur et bon, car pour peu elle m’appelle la police nationale et sans le courage de ce vigile qui a bien expliqué le pk du comment et le fait que j’avais jamais refusé de regler ces fameux 2 € et que j’avais laissé mes coordonnées j’aurais passé un sale quart d’heure. Moralité, si vous manger pour 2 € et qu’on vous laisse sortir sans regler soit vous refuser, soit vous ne revenez jamais payer, mais surtout ne revenez jamais au grand jamais honorer votre abyssale dette

  4. Ajax dit :

    De bien curieuses fouilles !

  5. Liz dit :

    Je me permettrais une remarque sur le 2 poids 2 mesures.
    Tu dois avoir une bonne tête car tu as pu rentrer avec ton sac à dos. Je me souviens d’une histoire similaire. Je me rendais à Carrefour avec mon fils alors adolescent en sortant du Lycée faire quelques courses. Mon fils sortant de l’école il avait son sac à dos plein de livres et autres affaires scolaires. Il a du resté dehors car « il est interdit de rentrer avec un sac à dos » dixit le vigile.

  6. Bassounov dit :

    Très bien ! Faut pas tout accepter ! Faut résister !

  7. Boualem Sensal dit :

    Bien venu dans le monde des tracasseries quotidiennes !
    Au-delà de cet exemple, on pourrait énumérer d’autres exemples tout aussi parlants des nombreux manquements à la loi et qui ne sont pas seulement dus au citoyen lambda mais aux policiers, aux gendarmes,à certains élus, etc etc etc …. !!!

1 2

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !