Archive pour 22 octobre, 2012

Profond malaise !

Le Conseil municipal subitement programmé la semaine passée n’a pas pu se tenir ce soir, le quorum n’étant pas atteint !

Aussitôt, notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544 a donné une raison : ce n’est pas ma faute, c’est la faute aux vilains élus d’opposition qui n’étaient pas là. (Sur les quatre, deux étaient absents.)

Seulement voilà : faut-il rappeler que le Maire de Montereau dispose de la plus large des majorités, puisque sont acquis à sa cause 9 adjoints et 19 conseillers municipaux !

Léo Aiello, Conseiller municipal d’opposition et Conseiller général de notre Canton, m’a fait parvenir ces remarques :

Léo AIELLO

 » – C’est la première fois depuis 2001 qu’un conseil municipal est convoqué immédiatement après la réunion des commissions, habituellement un délai de huit jours permet d’étudier les dossiers.
.
 - l’ordre du jour et la convocation me sont parvenus jeudi ou vendredi dernier : un peu court !!!
.
 - Laisser croire que c’est à cause de deux élus d’opposition que le conseil n’a pu se tenir est pure démagogie.
.
Le maire dispose d’une écrasante majorité et n’a jamais eu besoin des élus d’opposition pour assurer le moindre quorum ! »
———–
On l’aura compris, un profond malaise règne au sein de la majorité municipale.
.
Un conseil municipal est convoqué en toute hâte et les élus de la majorité ne sont pas là….
.
http://nsm05.casimages.com/img/2012/10/22/1210220911473901110466464.jpg
Image d’archives flambergiennes – (c) Yves Poey
———————————-

Nom de ZUS !

Un fidèle flambergien parmi les fidèles bien que ne résidant pas dans les environs vient de m’indiquer la publication en ligne par l’INSEE de données sociologiques datant de mai 2011 concernant les ZUS franciliennes.

l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques a travaillé sur le classement des Zones Urbaines Sensibles d’Ile-de-France, dont la nôtre, Surville.

C’est ici :

INSEECapture

http://www.insee.fr/fr/insee_regions/idf/themes/alapage/alap356/alap356.pdf

http://nsm05.casimages.com/img/2012/10/19/1210191019183901110451344.jpg

—-

Autant vous le dire tout de suite, sur les 157 ZUS que compte l’Ile-de-France, celle de Surville se classe parmi les mauvais élèves.

En effet, les sociologues de l’INSEE ont établi un classement en 5 groupes :

Groupe A : les ZUS les plus en difficulté.

Groupe B : les ZUS plus en difficulté que la moyenne francilienne.

Groupe C : les ZUS moins en difficulté que la moyenne francilienne.

Groupe D : les ZUS les moins en difficulté.

Groupe E : les ZUS atypiques.

Surville est catalogué dans le groupe A, les groupe des ZUS les plus en difficulté :

http://nsm05.casimages.com/img/2012/10/19/1210191025333901110451358.jpg

—–

Surville est dans le même groupe que les Tarterêts, le Val fourré, la Dame blanche, Grand Ensemble, Montreuil, Stains, Villetaneuse, avec les plus grosses difficultés (4 étoiles)…

C’est la seule ZUS dans ce cas en Seine-et-Marne.

Les huit autres sont classées dans les groupes B ou C.

http://nsm05.casimages.com/img/2012/10/19/1210191019183901110451343.jpg

——–

Les critères qui ont conduit à cette classification sont à la fois édifiants et catastrophiques.

Voici quelles sont les caractéristiques du groupe A, à comparer avec les deux dernières colonnes, la moyenne de l’IDF et de la France métropolitaine :

http://nsm05.casimages.com/img/2012/10/19/1210191025333901110451359.jpg

—————-

http://nsm05.casimages.com/img/2012/10/20/1210200237343901110455767.jpg

——–

La comparaison des « étoiles de profil » matérialise impitoyablement ces difficultés :

http://nsm05.casimages.com/img/2012/10/19/1210191019183901110451345.jpg

—–

Alors évidemment, une question se pose.

Encore et toujours la même.

Qu’a fait notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544 depuis qu’il est aux manettes, c’est à dire depuis le printemps 1995 ?

16 ans et demi pour ça !

16 ans et demi pour ce résultat !

16 ans et demi d’aggravation des difficultés des Survillois !

16 ans et demi de trompe-l’oeil !

Qu’a donc apporté à la cité la rénovation des façades ?

Qu’a donc apporté au quartier l’opération ANRU ?

Qu’apporte donc la quasi-double dotation en matière de subventions financières à Montereau ?

A quoi sert l’argent injecté ?

Cet argent injecté est référencé ici-même :

Capture

http://alize2.finances.gouv.fr/communes/eneuro/tableau.php?icom=305&dep=077&type=BPS&param=1&exercice=2011

En 2011, la municipalité a reçu presque 10 millions d’euros (9,993 millions d’euros) en matière de Dotation Générale de Fonctionnement, soit 605 euros par habitant.

La moyenne de la strate des villes de 10.000 à 20.000 habitants est de… 323 euros, soit pratiquement la moitié.

(Rappel : La DGF est une dotation de fonctionnement attribuée aux communes. Elle est globale et libre d’emploi. Les politiques sont ciblées. Elle regroupe les trois dotations de péréquation au niveau communal : la dotation de solidarité rurale (DSR), la dotation nationale de péréquation (DNP) et la dotation de solidarité urbaine et de cohésion sociale (DSU).)

La déduction de ce postulat est assez évidente !

En 16 ans et demi, Yves Jégo n’a pas réussi à faire venir l’emploi.

Quand le premier ministre Fillon est venu à Montereau, notre édilanous lui a fait visiter la SILEC, une entreprise installée dans notre Chef-lieu de Canton  en… 1936 !

Comme Henri Auclair et moi-même le claironnons souvent, les pauvres rapportent de l’argent à Montereau, mais ces pauvres deviennent de plus en plus pauvres !

Mais voilà : les pauvres de Montereau ne le savent pas !

C’est le grand paradoxe monterelais…

Je vous proposerai demain un exemple récent qui me sidère, et qui montre bien que l’argent de la DGF ne me semble pas aller là où il devrait !

—————–

 

 

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !