Nom de ZUS !

Un fidèle flambergien parmi les fidèles bien que ne résidant pas dans les environs vient de m’indiquer la publication en ligne par l’INSEE de données sociologiques datant de mai 2011 concernant les ZUS franciliennes.

l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques a travaillé sur le classement des Zones Urbaines Sensibles d’Ile-de-France, dont la nôtre, Surville.

C’est ici :

INSEECapture

http://www.insee.fr/fr/insee_regions/idf/themes/alapage/alap356/alap356.pdf

http://nsm05.casimages.com/img/2012/10/19/1210191019183901110451344.jpg

—-

Autant vous le dire tout de suite, sur les 157 ZUS que compte l’Ile-de-France, celle de Surville se classe parmi les mauvais élèves.

En effet, les sociologues de l’INSEE ont établi un classement en 5 groupes :

Groupe A : les ZUS les plus en difficulté.

Groupe B : les ZUS plus en difficulté que la moyenne francilienne.

Groupe C : les ZUS moins en difficulté que la moyenne francilienne.

Groupe D : les ZUS les moins en difficulté.

Groupe E : les ZUS atypiques.

Surville est catalogué dans le groupe A, les groupe des ZUS les plus en difficulté :

http://nsm05.casimages.com/img/2012/10/19/1210191025333901110451358.jpg

—–

Surville est dans le même groupe que les Tarterêts, le Val fourré, la Dame blanche, Grand Ensemble, Montreuil, Stains, Villetaneuse, avec les plus grosses difficultés (4 étoiles)…

C’est la seule ZUS dans ce cas en Seine-et-Marne.

Les huit autres sont classées dans les groupes B ou C.

http://nsm05.casimages.com/img/2012/10/19/1210191019183901110451343.jpg

——–

Les critères qui ont conduit à cette classification sont à la fois édifiants et catastrophiques.

Voici quelles sont les caractéristiques du groupe A, à comparer avec les deux dernières colonnes, la moyenne de l’IDF et de la France métropolitaine :

http://nsm05.casimages.com/img/2012/10/19/1210191025333901110451359.jpg

—————-

http://nsm05.casimages.com/img/2012/10/20/1210200237343901110455767.jpg

——–

La comparaison des « étoiles de profil » matérialise impitoyablement ces difficultés :

http://nsm05.casimages.com/img/2012/10/19/1210191019183901110451345.jpg

—–

Alors évidemment, une question se pose.

Encore et toujours la même.

Qu’a fait notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544 depuis qu’il est aux manettes, c’est à dire depuis le printemps 1995 ?

16 ans et demi pour ça !

16 ans et demi pour ce résultat !

16 ans et demi d’aggravation des difficultés des Survillois !

16 ans et demi de trompe-l’oeil !

Qu’a donc apporté à la cité la rénovation des façades ?

Qu’a donc apporté au quartier l’opération ANRU ?

Qu’apporte donc la quasi-double dotation en matière de subventions financières à Montereau ?

A quoi sert l’argent injecté ?

Cet argent injecté est référencé ici-même :

Capture

http://alize2.finances.gouv.fr/communes/eneuro/tableau.php?icom=305&dep=077&type=BPS&param=1&exercice=2011

En 2011, la municipalité a reçu presque 10 millions d’euros (9,993 millions d’euros) en matière de Dotation Générale de Fonctionnement, soit 605 euros par habitant.

La moyenne de la strate des villes de 10.000 à 20.000 habitants est de… 323 euros, soit pratiquement la moitié.

(Rappel : La DGF est une dotation de fonctionnement attribuée aux communes. Elle est globale et libre d’emploi. Les politiques sont ciblées. Elle regroupe les trois dotations de péréquation au niveau communal : la dotation de solidarité rurale (DSR), la dotation nationale de péréquation (DNP) et la dotation de solidarité urbaine et de cohésion sociale (DSU).)

La déduction de ce postulat est assez évidente !

En 16 ans et demi, Yves Jégo n’a pas réussi à faire venir l’emploi.

Quand le premier ministre Fillon est venu à Montereau, notre édilanous lui a fait visiter la SILEC, une entreprise installée dans notre Chef-lieu de Canton  en… 1936 !

Comme Henri Auclair et moi-même le claironnons souvent, les pauvres rapportent de l’argent à Montereau, mais ces pauvres deviennent de plus en plus pauvres !

Mais voilà : les pauvres de Montereau ne le savent pas !

C’est le grand paradoxe monterelais…

Je vous proposerai demain un exemple récent qui me sidère, et qui montre bien que l’argent de la DGF ne me semble pas aller là où il devrait !

—————–

 

 

 


15 commentaires

1 2
  1. qui cherche trouve dit :

    A lire pour plus de précisions,
    le diagnostic de l’état de santé des franciliens sur le plan stratégique de l’ARS (2011-2016) qui fait un constat DRAMATIQUE sur les inégalités sociales qui nous touchent très fortement…

    « En 2010, la MIPES a révélé que
    la santé sociale de l’Île-de-France s’était nettement
    dégradée au cours des dix dernières années, avec
    un indice en baisse de 2,4 points, sous le coup,
    notamment, de la hausse des inégalités territoriales
    de revenus, de l’augmentation du nombre
    des bénéficiaires de minima sociaux, de l’augmentation
    des décisions d’expulsion, ou encore de la
    prévalence croissante du surendettement. »

    Les faits sont là…
    A Surville, nous sommes touchés de plein fouet!!!

  2. Anonyme dit :

    bonjour, tout ser information son trés bien mais que fait il la section PS de montereau pour informer les habitans???????????????? OUBLIER PAS QUE 2014 APPROCHE

  3. Titi de mon trot dit :

    Ce matin encore je traverse Surville à pied ! Quelle galère ! saleté par terre, détritus en tous genre que viennent picorer des pigeons de plus en plus nombreux et corbeaux, pour les rats, ils ne sortent que la nuit, boue, plutôt gadoue, troitoirs défoncés ! L’horreur des travaux (pourtant utiles) de la place Jean XXIII qui n’en finissent pas, rue des grès (impossible de marcher sur les trottoirs, ils sont occupés par les voitures). Propreté douteuse de la rue des Chesnois ! Et la propreté autour de la chaufferie et derrière le grillage (encore des arbres abattus les tripes à l’air) quelle honte pour un bâtiment où sur la cheminée est marqué ville de Montereau !!! Voilà ce qu’offre comme espace vert la mairie aux habitants de ce quartier, des arbres assassinés, aucun entretien !!! Non ce n’est pas en repeignant les façades que l’on supprime les drames qui se jouent derrière.
    IL devait y avoir une maison de santé sur l’ancienne école J. Ferry, à la place on construit 80 logements qui seront occupés par des « pauvres » qui enrichiront la commune mais resteront pauvres. Quelle densité de gens dans ce quartier ! Pourquoi construire encore ? Une véritable poudrière qui pourrait exploser n’importe quand ! Un jour ces « pauvres » pourraient s’exprimer en criant leur misère haut et fort ! Plus de parking pour les voitures, tout est rogné pour des constructions les unes sur les autres….béton, béton, béton ! C’est de la folie mais on comprend mieux lorsqu’il nous est expliqué que les pauvres rapportent ! C’est énorme et choquant. L’emplacement choisi pour les resto du coeur (Pourquoi là ?) va encore pénaliser ce quartier déjà en défaut de places de stationnement !!! Mais qu’ont-ils donc dans la tête ceux qui nous gouvernent dans cette ville ? Accepteraient-ils de vivre un trimestre (seulement) avec un RSA et se débrouiller avec, dans ce quartier et vivre la galère que ces habitants vivent tous les jours ????? Certainement pas.
    Il serait important que l’argent versé pour cette dotation soit sérieusement surveillé et réservé uniquement pour des besoins utiles » à toute la communauté : crèche, écoles, maison de santé etc…. pas à autre chose comme des subventions à des associations « amies » qui ne vivent que grâce à l’argent du contribuable, dotation comprise.

  4. Anonyme dit :

    C’est délirant ! moi je veux bien payer plus pour les pauvres, mais j’en ai marre de payer pour un gâchis pareil !

  5. kamel Boukharoube dit :

    pour moi le maire est un homme ………………….. (Modération du Directeur de Publication :D ) et tous ceux qui le suivent le soutiennent sont de la même graine qui qu’il soient jeunes ou vieux

  6. Abdelkader Djemaï dit :

    Tout ces dispositifs relèvent de ce qui est maintenant convenu d’appeller : la Politique de la ville !
    Une discrimination positive qui ne dit pas son nom !
    Cette discrimination est menée en faveur des quartiers prioritaires !
    Et elle a pour objectif de réduire les écarts entre les quartiers dits « riches » et les quartiers dits « pauvres » !!!
    Il serait interessant de connaître les écarts entre nos quartiers riches et pauvres, ici à Montereau !

  7. Lola dit :

    Il serait surtout interessant de connaître effectivement la raison qui fait qu’on cumule dans certains quartiers toutes les misères du monde : pauvretés dierses et variées comme si la misère était contagieuse comme la peste. Depuis des années les psychologues divers et variés, les rapports divers et variés mettent en garde les politichiens contre ces exclus mis au ban des lieux volontairement par les politiques de droite comme de gauche…loin des yeux loin du coeur. Ces exclusions ne font qu’aggraver les problèmes. Ici, à Montereau, les édiles continuent à accumuler et laisser accumuler les problèmes dans le quartier de Suville – Montereau ville haute, POURQUOI ? Pourquoi ces exclusions…..

1 2

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !