Archive pour octobre, 2012

Viens revoir les comédiens !

Ils reviennent !

Les excellents (et je pèse mes mots) comédiens de la compagnie « Scènes en Seine » reviennent !

Annette, Céline, Didier et Jean-Marc seront de retour à Montereau le week-end prochain pour nous redonner leur « Boulevard du Vaudeville« , une « compil » aux petits oignons des plus grands auteurs du genre !

Capture

—-

Capture

—-

Voici ce que j’avais chroniqué après la première représentation de la pièce.

« La totalité du spectacle était d’une grande qualité, avec un rythme époustouflant…

Le vaudeville, ça a l’air tout bête à jouer…Mais sans rythme, sans précision des effets, des répliques, ça peut-être catastrophique…

Combien de pièces écrites par Courteline, Feydeau, qui sont des « génies sociologiques », on ne s’en rend toujours pas assez compte, combien de ces pièces mal rythmées, mal cadencées peuvent s’avérer être de véritables fiascos et de vrais pensums pour le spectateur…

Ici, on en est très loin, je me répète.

Les quatre protagonistes ont saisi la substance essentielle de ces auteurs trop galvaudés…

Une soirée comme on en redemande, et pas qu’un peu !

On aura également au cours de ce spectacle une vision de la grossesse qui rend justice à l’inventeur de la péridurale : c’est un bienfaiteur de l’humanité !

Vous devriez inviter les journalistes de Causette, elles seraient ravies !

Et puis, sans trop déflorer le final, Jean-Marc GALERA en espèce de drag-queen hystérique aux couleurs dignes de l’inventeur de la Twingo, c’est quelque chose à ne manquer sous aucun prétexte ! »

————

Je vous laisse quelques photos du spectacle, au cas où vous n’auriez pas encore compris la nécessité absolue d’aller voir les quatre comédiens (dont une récemment mariée, à ce qu’on m’a assuré…….) sur scène !

Capture

——

Capture

—–

Capture

——

Capture

—–

Capture

——

Capture

——-

Le site de la compagnie Scènes en Seine :

Capture

http://51975364.fr.strato-hosting.eu/scenes_en_seine/

——————————

Plus que jamais le temps des bâches maigres !

Pour la rubrique « Sur le vif » de ce samedi, direction le vieux château de Montereau, l’un des monuments les plus anciens de la ville.

CHAT1

Chat2 (c) Google Earth

——

CHAT3

Le château du Confluent et la ville de Montereau fortifiée (Dessin de M. Chastillon)

1ère moitié du XVIIème siècle.

(Archives départementales de Seine-et-Marne, 5Fi79)

———————————-

Ce vieux château avait été recouvert de bâches en trompe-l’oeil, tout un symbole,  en 2007.

http://yvespoey.unblog.fr/2007/05/28/fini-le-temps-des-baches-maigres/

pignonbche.jpg

—-

faadebche.jpg

—-

Ce décor avait coûté la bagatelle de 65.000 euros, et j’avais montré plus tard qu’il s’agissait du prix d’un enduit aux normes des Monuments Historiques.

La municipalité avait préféré investir dans ces toiles peintes.

Voici ce qu’il en reste aujourd’hui.

Les photos ci-dessous ont été prises mercredi dernier :

Bâche

——–

Bâche

—–

La toile cède, le vernis s’écaille, le trompe-l’oeil ne trompe plus personne.

C’est évidemment un nouveau symbole du déclin monterelais, dont je vous parlais ces jours derniers, en termes socio-économiques…

Pendant que j’y suis, je vous rappelle que notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544 s’était engagé à faire de ce vieux château une Maison de la Seine. (Qui serait située sur les berges de l’Yonne, au passage…)

Il avait même reçu pour cela 16 juin 2010 »une Marianne d’or » au Conseil Constitutionnel pour ce projet.

CHAT5

—-

Deux ans et demi après cette récompense, le vieux château tombe en ruines.

Si l’historien local Jean Marais était encore parmi nous, je peux vous assurer qu’il enragerait !

http://nsm05.casimages.com/img/2011/10/02/111002123612390118831654.jpg

Le passionnant livre de Jean Marais, qu’on peut toujours trouver en vente.

———

A demain, pour une excellente idée de spectacle le week-end prochain !

———————————————-

Beau comme un camion ?

RAPPEL

.

MONTEREAU :

DES CHIFFRES CATASTROPHIQUES !

16.266 habitants (Population légale INSEE au 1/1/2012)

1.733 demandeurs d’emploi fin juin 2012. (INSEE)

LOGO

http://yvespoey.unblog.fr/2012/10/04/montereau-le-declin-16-266-habitants-1-733-demandeurs-demploi/

—————————————————-

Beau comme un camion ?

.

Si vous avez lu mon compte-rendu du dernier conseil de la CC2F, la Communauté de Communes du Fleuve et de la Rivière en date de lundi dernier, vous n’avez pas manqué d’être comme moi interpellé par l’intervention de M. Georges Bénard, le maire de Salins.

C’était ici :

LOGO

http://yvespoey.unblog.fr/2012/10/03/une-societe-tres-mais-alors-tres-anonyme/

Ainsi donc, une « mystérieuse » entreprise de transports qui avait décidé de garder plus ou moins l’anonymat et qui portait deux noms de transports s’était portée acquéreur de trois hectares pour s’implanter sur la ZAC de St Donain, à Marolles sur Seine.

CC2

 

—–

Mais qui est donc cette société SOFITRANS également dénommée IDA Participations ?

C’est un Flambiergien fidèle parmi les fidèles qui a éclairé ma lanterne, et dans pas longtemps la vôtre, en me transmettant des informations on ne peut plus fiables, puisqu’il s’agit des documents d’immatriculation au Tribunal de Commerce, ce qu’il est convenu d’appeler les « extraits K Bis ».

Voici tout d’abord ce qui concerne la société SOFITRANS :

SOFITRANS

SOFITRANS

Puis, voici le même document concernant la société IDA Participations :

SOFITRANS

—-

On voit pourquoi sur les deux documents administratifs dont parlait Romain Senoble, deux noms figuraient : les deux sociétés appartiennent à la même famille.

La société SOFITRANS résulte de la fusion de plusieurs sociétés appartenant à la même famille :

http://www.mbacapital.com/fr/resultats-MBA.html#27

MBA

———

Rien que de plus normal, pas de quoi fouetter un chat, cette entreprise de transport est parfaitement respectable, n’a aucune casserole, et n’a rien à cacher.

Alors pourquoi tout ce mystère lors de la présentation de l’achat des trois hectares sur la ZAC de Marolles-sur-Seine ?

Pour tout vous avouer, cette question m’a turlupiné et c’est en fait un commentaire qui m’a mis la puce à l’oreille.

Une supposition.

Et si tout ce mystère qui entourait cette affaire était destinée à rendre assez insignifiante l’installation de cette grande entreprise de transports à Marolles ?

De manière à ce que tout ceci ne remonte pas par exemple à l’entreprise Faure-et-Machet ?

Vous savez en effet qu’un autre grand de la logistique et du transport Faure-et-Machet s’est installé sur cette zone.

D’où une question qui m’est venue à l’esprit :

Quelle sera la réaction du groupe Faure-et-Machet en apprenant qu’un concurrent s’installera sur la même zone d’activités ?

Avouez que ma question est assez légitime, non ?

Elle m’a paru tellement légitime que je l’ai posée aux principaux intéressés, par téléphone, puis par mail à la chargée de communication de la société, et de cette façon :

FMMAIL

—-

La personne chargée de me répondre n’étant pas disponible, j’aurai en principe une réponse la semaine prochaine.

Je ne manquerai pas de vous en tenir informés.

Ce qui est certain, c’est que dans quelques mois, on risque de croiser pas mal de camions dans la région.

La CC2F aura intérêt à ce que sa voirie soit solide, et que le bitume soit performant !

CAMION

CAMION

—-

CAMION

———————————————————————————————-

 

 

 

Montereau, le déclin ! 16.266 habitants… 1.733 demandeurs d’emploi !

En début de chaque trimestre, comme Montereau-Fault-Yonne se trouve en Zone Urbaine Sensible, L’INSEE, l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques publie les chiffres du chômage.

C’est ainsi que viennent d’être publiées les données concernant le 2ème trimestre 2012, d’avril à fin juin derniers.

Vous pourrez vous aussi les trouver en cliquant sur le tableau suivant :

http://www.insee.fr/fr/css/images/logo_insee_pageint.gif

http://www.insee.fr/fr/ppp/bases-de-donnees/donnees-detaillees/duicq/uu.asp?reg=11&uu=77403

INSEE

Au 30 juin, Montereau comptait 1733 demandeurs d’emploi, comme le témoigne le calque EXCEL (r) qui est proposé :

Capture

—–

Voici ce que donne la comparaison avec le 1er trimestre 2012 :

Calque

Infographie Y.Poey (c)

—-

Le nombre de demandeurs d’emploi n’a pas varié, nous restons à 1.733.

Alors évidemment, on pourrait se dire que la situation n’a pas évolué. Ce qui est vrai stricto-sensu.

Sauf que traditionnellement, et statistiquement, au deuxième trimestre de chaque année, on assiste à une inflexion de la courbe, comme le montre l’histogramme ci-dessous qui reprend les statistiques depuis fin 2008.

DIAGRAMME

Infographie Y.Poey (c)

—-

Cette fois ci, la courbe ne s’infléchit pas, elle reste à son plus haut niveau.

D’ailleurs, la comparaison proposée par l’INSEE avec le même trimestre de l’année précédente est intraitable :

En une année, en perdant des habitants qui plus est, le nombre de demandeurs d’emploi a augmenté de 12,17 % !

Calque

Infographie Y.Poey (c)

—-

En une année, alors que nous avions vu lundi dernier que notre chef-lieu de canton perdait aux alentours de 100 habitants par an, la population monterelaise a augmenté de 188 demandeurs d’emploi.

Je vous rappelle que fin mars dernier le taux de chômage avait dépassé les 27 % !

LOGO

http://yvespoey.unblog.fr/2012/07/16/la-barre-des-1700-demandeurs-demploi-monterelais-a-ete-franchie/

C’est énorme et dramatique !

Quelles sont les données chiffrées qui ne viennent pas confirmer le déclin économique monterelais ?

Y’a-t-il toujours un pilote dans l’avion ?

Le nombre d’habitants baisse, le nombre de chômeurs augmente, Montereau est la ville la plus pauvre de Seine-et-Marne en terme de revenus fiscaux des ménages, Montereau est en queue de peloton concernant la CMU et la CMU Complémentaire.

C’est catastrophique.

Non, contrairement à ce qui est écrit ici et là, suivez mon regard, je ne m’en réjouis pas.

Derrière ces chiffres, ce sont des gens, des familles, des enfants qui souffrent.

Cette souffrance, je la côtoie au quotidien.

J’ai moi aussi par mon métier des statistiques que mon devoir de réserve m’empêche à juste titre de publier.

—————————-

 

Une société très mais alors très anonyme…

Lundi soir dernier, 20 heures…

Conseil de la CC2F, notre Communauté de Communes du Fleuve et de la Rivière.

Ancien tribunal de Montereau.

La scénographie est comme d’habitude bien réglée.

.
CC1

——-

Tout d’abord, au moment d’adopter le procès verbal de la séance précédente, M. Joël Blanchot, Conseiller communautaire d’Esmans fit une nouvelle fois remarquer qu’on ne tenait pas compte des décisions prises.

Il avait en effet été demandé et voté que sur le compte-rendu des réunions fussent indiquées les qualifications des avis des différentes commissions, ce qui n’est toujours pas appliqué.

Notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-PR-Avocat-346-544 se tourna alors vers le Directeur Guillaume Forestier, ancien directeur du GIP-Montereau, qui bizarrement pensait que c’était exactement le contraire qui avait été décidé.

On se rend compte combien la communication a du mal à passer à la CC2F…

—-

Deux sujets retinrent tout particulièrement ce soir-là mon attention.

Tout d’abord, Georges Benard, Maire de Salins dont nous avons fort parlé l’été dernier, fut chargé de présenter une société de transports « plus ou moins anonyme« , je le cite, une société qui « ne souhaitait pas se faire connaître« , mais qui souhaitait néanmoins acquérir trois hectares sur la ZAC de St Donain, à Marolles-sur-Seine pour s’implanter.

(M. Bénard me sembla assez bégayant et assez mal à l’aise sur ce dossier…)

CC2

——

Oui, aussi étrange que cela paraisse, on ne saura pas ce que stockera et véhiculera cette société de « transport spécialisé« . (« Peut-être des panneaux solaires« , ajouta le maire de Salins…)

Le mystère atteint son apogée lorsque  Romain Senoble, toujours en forme, révéla que cette société avait deux dénominations.

Sur l’avis sur table, elle se dénommait « SOFITRANS » et sur un autre document, c’était la  Société IDA participations. Notre édilanous répondit que « c’était pour tromper l’ennemi »…

J’ai essayé de googler ces deux noms, sans obtenir rien de bien concluant…

C’est ainsi que fut votée la vente à cette société à double nom dont ne ne sait pas ce qu’elle fait, une parcelle de 30.000 m2 à un prix non pas de 30 Euros mais 28 Euros le M2, car la société en question avait demandé un rabais de 60.000 euros…

Que transportera-t-elle cette société ?

Personne ne l’indiqua, personne ne le révéla, mais elle sera donc bel et bien installée à Marolles sur Seine.

Mais peut-être sur ces 30.000 m2, seront stockés les costumes, perruques et bottes du prochain parc d’attractions Napoléonland ?

C’est d’ailleurs ce deuxième sujet qui m’interpella lundi soir.

Notre édilanous proposa que la CC2F adhérât à l’association Abeille :

CC3

—–

Il nous apprit que le 10 décembre prochain, ce sujet occuperait pratiquement tout l’ordre du jour du conseil communautaire.

Pour l’heure, il mit au vote la subvention de 15.000 euros que vos impôts et les miens vont verser à cette association.

9 élus, dont ceux de Forges et Varennes-sur-Seine s’abstinrent.

On peut même parler de double peine, puisque dans certaines communes, une subvention a déjà été versée, comme en témoigne le dernier ordre du jour du conseil municipal de Marolles sur Seine, affiché sur le panneau destiné à cet effet :

CC4

——

C’est quand même stupéfiant ces élus qui se prennent d’un coup d’un seul de la même passion que leur Président.

Je gage que si Yves Jégo avait voulu réaliser un parc d’attraction consacré à Vercingétorix, tout le monde se serait emparé de la Gaule (si vous me passez cette expression) avec un enthousiasme qui aurait fait plaisir à voir !

Je trouve que ces deux sujets nous montrent bien que notre édilanous ne sait plus comment faire pour faire revenir l’emploi dans son bassin classé 346ème sur les 348 que compte le territoire français.

Un hypothétique parc d’attractions sur un sujet plus que controversé, une entreprise de transport dont on ne peut pas savoir ce qu’elle transporte…

Encore des dossiers à suivre de très très près…

——-

Pour terminer la séance, Romain Senoble, encore et toujours lui, s’enquit de savoir ce qu’il advenait du remplacement de la 13ème vice-présidence de la CC2F, précédemment assurée par le Maire de la Grande Paroisse, que not’ bon maire lui retira sans plus d’explications officielles que ça…

La jégoïste réponse ne tarda pas à fuser : il assura que dans quelque temps, il faudra revoir de par le changement de gouvernement les conditions de fonctionnement des collectivités locales avec MOINS de vice-présidences. De 14, il faudra passer à 8. (Ce qui fera réaliser des économies, au passage, NDLR…)

L’adjoint forgeois contre-attaqua : il rappela que le Conseil communautaire s’était engagé en attendant à remplacer le 13ème vice-président de manière à ne pas léser les habitants de la Grande-Paroisse, et qu’ils soient représentés au sein du bureau.

D’ailleurs, sur le site de la CC2F, on peut lire que le 13ème Vice-Président est en cours de remplacement. C’est ici :

http://secure.surveymonkey.com/_resources/16340893/60791a8a-7053-48b6-9063-903ec2ac256b.jpg

http://www.cc-deuxfleuves.fr/votre-cc2f/le-bureau_fr_cc_000013.html 

Ce fut alors qu’Yves Jégo vit rouge, mais d’un rouge à faire paraître tout pâle un camion de pompiers !

Il demanda à Romain Senoble quelle mouche l’avait piqué, et ce qui « se passait sur la plaine de Forges » (Je cite toujours les jégoïstes propos) !

Et pour faire bonne mesure, notre DM-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-A-346-544  déclara qu’il n’aurait pas eu une carrière politique aussi longue s’il n’avait pas tenu ses engagements.

Et toc !

Nous étions deux dans le public, nous nous regardâmes pour éclater de rire…

En effet, j’ai pu me procurer le compte-rendu officiel de la séance du 6 février 2012, séance au cours de laquelle Yves Jégo s’engageait à faire réélire un 13ème vice-président.

Procès-verbal

—-

Une nouvelle fois, on comprendra que les engagements et les promesses jégoïstes n’engagent que ceux qui les croient…

On se quitta en promettant de se revoir…

Tout ceci avait duré 36 minutes et 42 secondes…

—————————————

Enfin une proposition qui va sauver l’agriculture française !

Durant la 14ème législature de notre 5ème République, une législature allant de 2007 à 2012, notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544 a posé 49 questions écrites aux différents gouvernements UMP qu’il soutint alors vaille que vaille.

Logo

http://2007-2012.nosdeputes.fr/yves-jego/questions

Soit à peu près 12 questions par an, car j’ai enlevé les mois où il fut partie à la fois prenante et ultra-marine du gouvernement.

(Sur ces 49 questions écrites, 5 furent retirées, et 24 n’eurent aucune réponse…)

Si je vous rappelle toutes ces données numériques, c’est que maintenant qu’il est dans l’opposition, une espèce de fièvre de la question écrite semble s’être emparée de notre édilanous, puisque le 11 septembre dernier, il s’est fendu de non pas une, deux, voire trois questions écrites mais bien 18 questions écrites.

En un seul jour !

Soit presque 37 % de son activité de la précédente législature !

Il est deux questions qui ont retenu mon attention.

L’une concernant l’usine « Prevent glass » à Bagneaux-sur-Loing en situation plus que délicate.

Comme dirait ma crémière « Mieux vaut lard que navet ! » : ceci dit, c’est en étant dans l’opposition qu’Yves Jégo s’occupe de ce problème, et au passage, d’une commune qui n’est pas dans sa circonscription.

Logo

http://www.nosdeputes.fr/14/question/QE/4001

Mais ne soyons pas mesquins, et il faut accepter toutes les aides concernant ce douloureux problème.

J’en profite pour vous rappeler le site des employés qui occupent l’usine « Prevent-Glass » :

Les Verriers de Bagneaux-sur-Loing

http://verriersbagneaux.blogspot.fr/

——-

Mais l’autre jégoïste question écrite est autrement plus importante, puisqu’elle soulève un vrai problème de société, l’une de ces injustices qui ne sauraient assez être combattues, l’un de ces combats auprès duquel la pacification du Proche-Orient ferait figure d’une aimable partie de morpion.

 

Logo

http://www.nosdeputes.fr/14/question/QE/4276

Cette question, que je m’en vais vous recopier en entier concerne les conducteurs de machines agricoles qui, rendez-vous compte, sont obligés de rouler avec à bord… un éthylotest.

Yves Jégo trouve que ce n’est pas juste !

La preuve en question écrite :

M. Yves Jégo attire l’attention de M. le ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt sur l’inadaptation de l’obligation de détention d’un éthylotest pour tout conducteur d’engin agricole en application du décret n° 2012-284 du 28 février 2012.

Sauf à ce que soit établie une hausse des accidents de tracteurs ou de moissonneuses-batteuses sur le réseau routier, cette mesure est tout à fait inadaptée aux véhicules agricoles (conditions de stockage, conducteurs multiples…).

On conviendra en outre que les machines agricoles passent très peu de temps sur les routes et qu’elles ont une vitesse fort limitée, contrairement d’ailleurs aux cyclomoteurs qui sont pourtant dispensés de l’obligation de détenir un éthylotest.

Il lui demande donc s’il est envisagé d’exempter les tracteurs agricoles des dispositions du décret susmentionné.

Capture

http://www.agriaffaires.com/occasion/moissonneuse-batteuse/1/3908/john-deere/s-690.html

Avouez quand même que c’est LE dossier préoccupant de ce début d’automne 2012 !

Car c’est vrai que lorsqu’on pilote une moissonneuse-batteuse de plus de 250.000 euros, être obligé de posséder à bord un éthylotest d’une valeur de 3,90 euros est un surcoût insupportable pour un exploitant agricole.

http://www.santemoinschere.com/ethylotest-a-usage-unique-etui-de-2.html?gclid=COG-vMGJ3bICFUXHtAodXGoA-w

Ethylotest NF à Usage Unique Etui de 2

——

Alors, me direz-vous, comme dans X-Files, la vérité est peut-être ailleurs.

Not’ bon Maire a peut-être voulu rendre service à cette fière société béarnaise qui commercialise des matériels agricoles à la fois roulants et ultra-performants.

Capture

http://www.poeyagri.fr/Poey-agri/

POEY3

—–

Allez donc savoir !

En tout cas, si vous avez besoin d’une moissonneuse-batteuse à 250.000 euros, faites-moi signe : non seulement je vous obtiendrai une petite ristourne, mais je vous offrirai l’éthylotest !

Ca me fait plaisir !

————————–

 

 

 

 

 

Montereau a de moins en moins d’habitants !

Jeudi dernier, je vous avais communiqué un tableau réalisé par mes soins concernant les bénéficiaires en Seine-et-Marne de la Couverture Maladie Universelle Complémentaire, la CMUC, pour l’année 2011.

Nous avions constaté que Montereau arrivait en queue de peloton de notre département, tout comme notre chef-lieu de canton se classait la commune la plus pauvre du 77 en matière de revenus fiscaux des ménages.

CALQUE

—–

Ce tableau révélait également une autre donnée numérique intéressante : je veux parler de la « population » couverte en 2011, c’est à dire le nombre d’habitants pris en compte par le recensement correspondant à cette année.

Capture

——

A Montereau, le chiffre officiel était donc de 16.523 habitants.

16.523 Monterelais !

En 2010, voici ce que publiait notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544 dans un de ses éditos du 7/7, l’organe de propagande, le N°380, daté du 13 au 20 janvier 2010

C’était ici :

http://yvespoey.unblog.fr/2010/02/25/avis-a-la-population-2/

100224083037390115506733 dans Vie locale

—-

Par une jégoïste pirouette, notre édilanous annonçait fièrement 17.046 habitants, annonçant une hausse par rapport au dernier recensement, jouant sur les comparaisons. (Je vous conseille vraiment la relecture de l’article…)

100224083049390115506736

——

En 2010, Yves Jégo annonçait donc que la barre des 20.000 habitants allait être franchie !

L’Institut National de la Science et des Etudes Economiques vient de le contredire magistralement !

Non seulement, la population n’a pas passé le seuil des 20.000 habitants, loin s’en faut, mais le nombre des Monterelais est vraiment à la baisse avec un chiffre de 16.523 pris en compte en 2011, soit un différentiel de 523 personnes par rapport à 2007 servant à définir la population légale de 2009…

Montereau perd donc plus de 100 habitants par année !

Et la courbe semble toujours aller vers le bas, puisque à partir du 1er janvier 2012, la population légale était de 16.509 habitants !

Capture

———

16.509, et j’englobe volontairement la population comptée à part…

16.266 âmes si l’on compte stricto-sensu la population municipale…

C’est d’ailleurs le chiffre qui est annoncé sur la page Wikipedia de la ville :

Wiki

http://fr.wikipedia.org/wiki/Montereau-Fault-Yonne

Le déclin démographique est à la fois incontestable et évident !

Et ce, malgré les 250 millions d’euros de l’Agence Nationale de rénovation Urbaine !

A quoi servent tous ces millions, si c’est pour voir la population baisser ?

A quoi servent tous ces millions, si c’est pour voir les habitants partir de la commune, soit de leur plein gré, soit expulsés par l’O.P.H.L.M. ?

Je vous répète une nouvelle fois la règle du jeu de ces jeux informatiques de simulation de gestion municipale, du genre SIM CITY (r) : pour gagner, il ne faut pas être réélu encore et toujours, mais faire augmenter le nombre de la population, même virtuelle, de la commune que l’on gère !

Capture

—–

Une dernière curiosité pour aujourd’hui.

Sur le site de la CC2F, notre Communauté de Communes du Fleuve et de la Rivière, la population de Montereau est de… 17.903 habitants !

http://secure.surveymonkey.com/_resources/16340893/60791a8a-7053-48b6-9063-903ec2ac256b.jpg

http://www.cc-deuxfleuves.fr/montereau-fault-yonne_fr_cc_000097_communes13.html

Soit 1.637 de plus que la population légale ! Soit un peu plus de 10 % !

Rien que ça !

——————————

 

123

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !