Archive pour novembre, 2012

Le supplice de la question !

Hosanna ! Starfulla ! Noël ! Montjoie Saint-Denis ! Hourra !

Que l’on sorte l’étendard et le gonfanon !

Ca y est !

Depuis qu’il a été réélu à l’Assemblée nationale, notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544 a posé sa première question orale au Gouvernement.

Je vous avoue, avec toute l’actualité ronflante UMPienne du moment, avec toute l’actualité locale, je vous avoue avoir zappé cette première question à la fois orale et jégoïste, posée le 14 novembre dernier.

(Pour information, je vous rappelle que notre édilanous, lors de la précédente législature, avait posé l’astronomique somme de…. deux questions orales !

La 13ème législature a débuté le 20 juin 2007 pour s’achever le 19 juin 2012

On passera les quelques mois de l’épisode ultra-marin…)

Logo

http://2007-2012.nosdeputes.fr/yves-jego

Nous sommes donc le 14 novembre, je vous retranscris les débats, toujours grâce à cet indispensable site NosDéputés.fr ainsi que celui de l’Assemblée Nationale.

Barto

Claude Bartolone, Président de l’Assemblée Nationale :

La parole est à M. Yves Jégo, pour le groupe Union des démocrates et indépendants.

Jégoétonné

Yves Jégo, Député UDI

Ma question s’adressait à M. le Premier ministre, mais je constate qu’il est absent.

BG

Sur les bancs des députés SRC : (Socialistes, Républicains et Citoyens)

Et alors ?

Jégoétonné

Elle s’adressera donc au ministre qui voudra bien me répondre.

[NDLR : la présence du Premier ministre n’est évidemment pas obligatoire…

Il est d’ailleurs fréquent qu’un député de tout bord pose la question au premier ministre pour voir un autre ministre lui répondre.

Je vous renvoie au « spectacle » des questions au Gouvernement, le mercredi après-midi, ou bien en streaming sur le site de l’Assemblée Nationale.

Cette jégoïste façon de s’adresser au Gouvernement ne laisse pas de m’étonner, et c’est un euphémisme…]

Comme beaucoup de Français, nous avons écouté avec attention la conférence de presse du Président de la République.

BG

(Applaudissements ironiques sur les bancs du groupe SRC.)

Jégoétonné

Nous avons compris qu’après six mois vous aviez admis qu’il était temps de diminuer la dépense publique.

Nous avons compris qu’après six mois vous aviez saisi qu’il fallait diminuer le coût du travail en augmentant la TVA.

BD

(Applaudissements sur les bancs des groupes UDI et UMP.)

Jégoétonné

Nous avons, hélas, aussi compris que l’année qui vient s’annonce dramatique pour le chômage puisque – je cite les propos du Président de la République – nous allons « connaître une hausse continue du chômage pendant au moins une année ».

Au rythme de 40 000 chômeurs supplémentaires chaque mois, le Président de la République a annoncé hier, lors de sa conférence de presse, que 500 000 Français allaient inexorablement se retrouver au chômage en 2013. Vous avouerez que c’est un bilan plutôt surprenant après six mois d’action !

BG

(Exclamations sur les bancs du groupe SRC.)

C’est un bilan surprenant au regard de ce que vous nous aviez promis, lorsque vous nous avez incités à supprimer la TVA sociale qui devait créer de l’emploi.

GLAVA

Jean Glavany, député PS

Et vous, quel est votre bilan ?

Jégoétonné

C’est un bilan surprenant au regard de ce que vous nous aviez promis lorsque vous avez privé 8 millions de Français des heures supplémentaires et de leurs avantages, soi-disant pour créer de l’emploi.

BD

(Applaudissements sur les bancs des groupes UDI et UMP.)

C’est un bilan surprenant face à vos promesses liées à l’adoption par la majorité et l’opposition du traité européen, avec ce soi-disant contrat de croissance de 120 milliards, qui devait lui aussi créer de l’emploi, alors que vous avouez aujourd’hui que l’année 2013 sera une année de chômage.

Il est temps de nous dire quelles mesures vous envisagez pour empêcher l’évolution qu’a annoncée cyniquement hier le Président de la République.

BD

(Applaudissements sur les bancs des groupes UDI et UMP.)

Barto

La parole est à M. le ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social.

SAPIN

Michel Sapin,  Ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social.

La question que vous posez, monsieur le député, est certainement la plus sérieuse, parce que c’est celle qui préoccupe le plus les Français. D’ailleurs, hier, le Président de la République a dit : « J’ai une priorité, l’emploi et la lutte contre le chômage. »

BD

(Exclamations sur les bancs des groupes UDI et UMP.)

SAPIN

Monsieur Jégo, vous parlez de l’avenir : oui, mais l’avenir dont nous sommes, dont nous serons responsables et dont nous assumons totalement et pleinement la responsabilité. Lutter contre le chômage, inverser sa courbe, permettre que se créent des emplois dans les entreprises tout en menant les politiques qui permettent d’aller au secours des plus en difficulté, des plus éloignés de l’emploi, comme ces 500 000 jeunes sans emploi, sans formation, auxquels nous offrons la possibilité, par les emplois d’avenir, de retrouver précisément un avenir.

Vous nous demandez d’être plus efficaces pour l’avenir. Puis-je me permettre de rappeler qu’au cours des cinq dernières années, ce sont un million de chômeurs supplémentaires qui ont été « produits » par votre propre politique ?

BG….BD

(Applaudissements sur les bancs du groupe SRC.

Exclamations sur les bancs des groupes UDI et UMP.)

SAPIN

Si j’avais un conseil à donner, et vous pouvez, monsieur Jégo, nous renvoyer ce conseil, c’est celui de la modestie à ce sujet….

BD

(Nouvelles exclamations sur les bancs des groupes UDI et UMP),

SAPIN

…. C’est celui de la modestie à ce sujet et de la recherche de l’efficacité. Regarder la vérité en face, comme l’a fait hier le Président de la République, c’est s’obliger, nous obliger, nous, ministres, vous la majorité, mais peut-être aussi au-delà, à prendre les bonnes mesures, comme nous avons commencé à le faire : les emplois d’avenir, le contrat de génération, la réforme du marché du travail, le pacte de productivité et de compétitivité pour que se créent des emplois dans les entreprises.

Toute notre politique est en faveur de l’emploi et, là où vous avez échoué, nous réussirons !

BG

(Applaudissements sur les bancs du groupe SRC.)

—————————————-

Ainsi donc, c’était la première question orale de la 14ème législature, posée par notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-346-544 !

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve qu’en matière de question qui relève de la politique politicienne qui ne risque pas de faire avancer les débats, cette question se pose là !

Mais c’était au moins une question qui aura eu le mérite de faire renvoyer à not’ bon maire le concept de modestie.

Oui, je suis d’accord avec vous, ô fidèles flambergiens, c’est le genre de concept difficile à appréhender quand on est Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-346-544 !

Mais ne désespérons pas !

——

 

 

 

De la modération en toute chose ?

Décidément, notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-AVocat-346-544 se montre vraiment horrifié par ce qui se passe du côté de l’UMP, un UMP qu’il chérissait par-dessus tout il n’y a pas encore si longtemps.

Voici ce qu’il déclarait en effet très récemment sur le fenestron d’Itélé, ce qu’avait même relevé le site d’info très droitiste Atlantico :

Capture

http://www.atlantico.fr/pepites/en-direct-presidence-ump-jean-francois-cope-reproclame-vainqueur-556794.html

JégoDéclaration

——-

Ah oui ! Comme il craque notre édilanous !

Tu parles d’un craquement !

Il se réjouit, voulez-vous dire !

Il faut en effet reconnaître à Yves Jégo une qualité : il sait sentir le vent (politique) tourner à temps.

Je vous ai souvent rappelé ici-même que not’ bon maire fut chiraquien RPR, puis dupont-aignantiste pour « Debout le République ».

Ensuite, il remarqua l’ascension d’un certain Nicolas Sarkozy et se fit UMPien, très tôt, au point de se voir parfois de qualifier de « sarkozyste historique ».

Il se vit récompenser par un secrétariat d’état à l’Outre-mer, (pas parce qu’il y « connaissait quelque chose, mais parce qu’il fallait bien le mettre quelque part«, je cite le mari de Carla…), pour s’y faire virer sans autre forme de procès par l’actuel chef du Rassemblement-UMP (le RUMP) François Fillon.

Il pensa alors se rallier à Jean-François Copé, comme le rapportait en 2009 le Figaro, peu suspecté de gauchisme rampant !

Logo

Jégo

http://www.lefigaro.fr/politique/2009/06/25/01002-20090625ARTFIG00010-le-jour-o-les-ministeres-ont-change-de-ministres-.php

A partir de ce moment-là, sentant que la quantité d’eau dans le gaz devenait de plus en plus importante au sein du parti présidentiel, il fit les yeux de Chimène à Monsieur Borloo au moment de l’ARES, avant de se rabibocher (un peu) avec le papa de Giulia juste avant la présidentielle, juste au cas où…, pour finalement s’implanter à l’UDI et devenir « premier ministre du shadow cabinet » de M’sieur Jean-Louis !

Ca c’est du parcours !

Capture.Capture.Capture.Capture.Capture.Capture.Capture

——

Il est en tout cas un homme qui a bien compris, me semble-t-il les motivations profondes de tous ceux qui ont fondé l’UDI ou ceux qui rejoignent les borlooïstes rangs.

Il a compris également une chose importante.

Cet homme est seine-et-marnais, cet homme est un provinois, cet homme est un proche de Jean-François Copé.

Cet homme, c’est Christian Jacob.

http://nsm08.casimages.com/img/2012/11/28//1211280149073901110604216.png Le Maire de Provins vient d’asséner ceci, notamment à l’égard de notre édilanous.

Le propos était relayé dans la République de Seine-et-Marne de lundi dernier :

« L’UDI n’existe pas, ils n’ont aucune ligne politique. Et c’est un mensonge de faire croire qu’ils sont modérés.« 

Moi, ne partageant pas plus que ça les idées de M. Jacob, je le rejoins pourtant en ce qui concerne la soi-disant modération de l’UDI et donc de son vice-président.

Souvenez-vous :

Yves Jégo aime la modération, oui, mais surtout chez les autres !

Modération, le fait d’expulser des enfants, des familles, les mettre purement et simplement à la rue, en les empêchant de rentrer chez eux, au moyen de lourdes portes de métal vissées sur l’entrée d’un appartement ?

http://yvespoey.unblog.fr/2010/09/22/ecoeurant/

http://nsm04.casimages.com/img/2010/09/21/100921092515390116792563.jpg

——

Modération encore, le fait d’avoir dans la ville gérée par vos soins au moins une personne obligée de dormir dans sa voiture suite à une expulsion locative ?

http://yvespoey.unblog.fr/2009/05/21/la-voiture-a-0-euro-par-jour/

De la modération en toute chose ? dans Vie locale 090520034605390113697990

——-

Modération toujours, lorsque le Monde, le grand quotidien du soir, relaye cette information :

http://yvespoey.unblog.fr/2012/02/03/suivi-de-dossier/

http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/05/120205094413390119395410.png

——-

Si vous voulez vraiment d’autres exemples de jégoïste modération, vous n’avez qu’à vous reporter à l’icône « le jégoïsme à destination des nuls », et vous aurez bien entendu toute une gamme d’exemples en la matière !

Comme le disait Mademoiselle Daffas, une mienne professeur de musique au collège André-Malraux à Montereau :

Moderato, oui ! Ma non troppo !

———-

 

 

 

Les gentils méchants

Je dois le papier de ce jour à Léo Aïello, Conseiller général de notre canton, qui va nous prouver que la vision « méchants socialistes qui ne financent rien à Montereau » de notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544, cette vision-là est complètement erronée.

Les gentils méchants  dans Vie locale 090909105432390114414572

Combien de fois en effet l’a-t-on entendu parler de ces  socialistes « qui ne font jamais rien pour Montereau ! »

M. Aïello m’a en effet transmis un tableau récapitulatif des subventions récemment accordées par le Conseil général de Seine-et-Marne et la région Ile-de-France.

Voici donc une copie des sommes accordées à Montereau dans le cadre du Contrat régional, signé lors de la dernière assemblée du CG le vendredi 23 novembre dernier.

CONTRAT REGIONAL DE MONTEREAU-FAULT-YONNE

Contenu du programme et plan de financement

Entre les signataires, un contrat régional est conclu pour réaliser un programme d’équipements d’un montant global de 3 729 543,17 €. Les opérations retenues et les participations financières de chaque contractant figurent dans le tableau suivant : 

1211270917273901110599928 dans Vie locale

—–

On aura bien entendu compris que pour les quatre opérations évoquées, la part communale sera inférieure aux subventions accordées par le Conseil général et la Région.

De plus, comme me l’a précisé notre Conseiller général :

Et tout ça en plus du
- Contrat triennal de voirie de la C.C.2.F, notre Communauté du Fleuve et de la rivière 
- Contrat local d’aménagement intercommunal et rural de la C.C.2.F,
dans lesquels Montereau se taille la part du lion ! 
Encore une fois, personne ne pourra dire : « On n’était pas au courant ! »
———————————————–

Commerceeeeeeeeez ! Exporteeeeeeeeeez !

Voici une semaine jour pour jour, Mme Nicole BRICQ, Ministre du Commerce extérieur était l’invitée d’honneur du Forum International de Seine-et-Marne, organisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie de notre département.

Commerceeeeeeeeez ! Exporteeeeeeeeeez ! dans Vie locale 1211260946543901110595486

——

Cette réunion se déroulait au nouveau siège de la CCI, à Serris.

1211260948353901110595488 dans Vie locale

http://www.seineetmarne.cci.fr/

——

Autant vous le dire tout de suite, la ministre a été on ne peut mieux accueillie par les chefs d’entreprises exportateurs seine-et-marnais.

En effet, Nicole (allez, j’avoue, je l’appelle Nicole…) connaît ses dossiers sur le bout des doigts.

Elle connaît les problématiques rencontrées en matière d’exportation, et a écouté attentivement les suggestions des chefs d’entreprise présents pour améliorer les dispositifs d’accompagnement des PME à l’international.

Elle a également évoqué les problèmes existant pour les PME désirant exporter et notamment deux points importants :

- La multiplication des acteurs dans les pays étrangers.

- Le manque d’un interlocuteur unique pour les chefs d’entreprise.

Elle a proposé la création d’une « Maison France » dans les différents pays afin d’aider les entrepreneurs dans la connaissance du pays.

Elle a aussi indiqué que désormais chaque Région piloterait le développement économique à l’export, et va demander à ce que chaque collectivité régionale lui remette un plan stratégique déclinant quatre filières privilégiées :

- Le « Bien manger » / l’agro-alimentaire.

- Le « Bien-être » / La santé.

- La ville et le développement durables.

- Le développement numérique.

Voici des données numériques concernant l’année 2011 en matière d’exportations seine-et-marnaises. (Ces chiffres ont été fournis par la CCI, à partir de ceux fournis par l’administration douanière.)

1211260959233901110595523

—–

1211260959233901110595524

——

1211260959233901110595525

——

Puis, la CCI a récompensé trois entreprises exportatrices de Seine-et-marne, dans le cadre des Trophées de l’International 2012 :

1° Catégorie Primo-exportateur :

TOP INDUSTRIE – High Pressure Engineering, basée à Vaux-le Pénil

1211261005063901110595530

1211261131383901110595854

Surpresseur de gaz

http://www.top-industrie.com/?lang=FR

——

2° Catégorie « Exportateur confirmé :

AKSOR ACRELEC (Bornes numériques, distribution de solutions informatiques et électroniques) de St-Thibault-Des-Vignes

1211261009393901110595533

1211261129063901110595825

http://www.acrelec.com/FR-US_home.html

—–

3° Prix « Coup de Coeur » de la CCI 77 :

FICAP (Tapis roulants industriels et dédiés au transport de personnes) située à Bray-Sur-Seine

1211261015233901110595542

FICAP2

http://www.seine-et-marne-invest.com/invest/actualites/ficap-a-bray-sur-seine

———-

Une table ronde s’ensuivit.

Les entreprises représentées étaient les suivantes :

BIOPOST SARL : Thorigny-sur-Marne

TOP INDUSTRIE : Vaux-le-Pénil

CASSESE : Verneuil l’Etang

DIGITAL MEDIA SOLUTION : Noisiel

LABORATOIRES PRODENE KLINT : Marne-la-Vallée

MYRRA : Bussy-St-Georges

FICAP : Bray-sur-Seine

LOUIS FRANCOIS : Croissy-Beaubourg

DES LIS CHOCOLAT : Nemours

——

Si je vous ai communiqué cette liste de PME qui se distinguent à l’exportation, c’est qu’évidemment toute la Seine-et-Marne est représentée, de Marne-La-Vallée à Nemours.

Bien évidemment, Montereau, notre chef-lieu de canton, est encore une fois absent.

Et qu’on ne dise pas que le Sud du département est oublié : Nemours, Bray-sur-Seine sont en bonne place !

Non, les PME innovantes et exportatrices ne viennent pas s’implanter dans notre coin.

Qu’est-ce qui pourrait bien les y attirer ?

Je vous renvoie encore et toujours au constat implacable des sociologues et statisticiens de l’INSEE en matière de créations d’emplois, évoqué lors du désastreux classement de Montereau, à savoir 346ème sur 348 :

« Les chefs d’entreprise sont très attentifs à la réactivité des acteurs locaux, à leur capacité à parler d’une seule voix, à leur envie de se retrousser les manches pour les aider.  » 

L’acteur local, en ce moment, est essentiellement préoccupé par une chose : combien de militants  UMP navrés des aventures fillonnesques et copéistes adhèrent à l’UDI.

Alors les PME qui pourraient s’implanter à Montereau, hein…..!

—————————

 

L’époque des grands départs ?

Je voudrais commencer ce début de semaine par une information trop passée sous silence  à mon goût :
Yves Jégo vient de quitter la présidence de l’Office HLM monterelais Confluence-Habitat.
.
La question qui se pose est évidemment la suivante : pourquoi, outre les mandats politiques qu’il occupe, pourquoi abandonne-t-il les rênes de l’OPHLM, alors qu’il préside également d’autres structures (SYTRADEM, CC2F, Caisse des Ecoles, Conseil de surveillance de l’Hôpital…) et siège à des instances comme le Conseil d’administration de l’agence Seine-et-Eau ?
.
Oui, pourquoi donc ?
.
http://nsm05.casimages.com/img/2012/03/28/120328055528390119641477.jpg
——-
.
l’OPHLM, notre édilanous le connaît bien.
.
C’est en créant une association, « L’amicale des locataires », tout en étant directeur de cabinet du maire claude Eymard-Duvernay qu’il va s’implanter et réussir son ancrage à Montereau.
.
L’OPHLM jouera donc un grand rôle dans sa carrière politique, puisqu’en 1995, il reprendra la mairie à son prédécesseur socialiste Alain Drèze.
.
Notre édilanous et l’OPHLM, une grande histoire, donc.
.
Un rapport accablant de la cour des Comptes va en 2007 épingler la gestion de l’Office entre 2001 et 2004.
.
Mais avant, Yves Jégo avait cédé son poste de Président à M. François Mailier.
.
C’était ici :
.
http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/20/120220100339390119462406.jpg
CCR
.
Puis, Yves Jégo reprendra la Présidence le 14 avril 2008.
.
http://nsm05.casimages.com/img/2012/03/28/120328055522390119641476.jpg
——
.
Hélas, un nouveau rapport, celui de la MIILOS, la Mission d’Inspection Interministérielle du Logement social viendra mettre au grand jour de nombreux dysfonctionnements notamment au sujet de la gouvernance de l’Office.
.
.
Puis, on se souvient que la Brigade Financière avait ces temps-ci réalisé plusieurs descentes au Square Beaumarchais, le siège de Confluence Habitat.
.
Je vous avais raconté tout ceci en détail ici-même :
http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/20/120220100339390119462406.jpg
.
Not’ bon maire vient donc d’abandonner la présidence de l’Office !
.
C’est en effet Mme Jocelyne Castellain, sixième adjointe au Maire qui, dans un total silence médiatique a pris les rênes de l’Office Monterelais.
.
Une autre coïncidence assez troublante pourrait avoir lieu.
.
Selon mes sources, M. James Chéron, à la fois Président délégué de l’OPHLM et directeur de cabinet d’Yves Jégo à la mairie de Montereau, M. Chéron pourrait lui aussi quitter ses fonctions, étant appelé à d’autres taches auprès de Jean-Louis Borloo.
.
Comme la nature a horreur du vide, il serait remplacé à son poste au jégoïste cabinet par M. Laurent Sauerbach, récemment embauché à la Mairie de Montereau, et par ailleurs conseiller municipal d’opposition UMP à viry-Châtillon.
.
(Il va bientôt y avoir plus d’élus de droite embauchés comme cadres à la Mairie de Montereau que d’agents élus municipaux, ou d’agents tout court. Je referme ma parenthèse.)
.
Je vous avais présenté M. Sauerbach ici même, à l’occasion d’un papier consacré à la « médiatisaton spontanée » en matière aquatique de notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544 ici :
http://nsm07.casimages.com/img/2012/02/20/120220100339390119462406.jpg
.
En tout cas, une chose est certaine : la question se pose vraiment :
.
Pourquoi Yves Jégo vient-il de quitter la présidence de l’Office HLM monterelais Confluence-Habitat ?
.
Nul doute que la réponse à cette question va bientôt nous être connue.
——————————
.
Je voudrais attirer votre attention sur le caractère sensible du papier du jour qui ne relate que des faits avérés, sans volonté de les mettre en relation.
Le directeur de publication de ce site veillera tout particulièrement à ce que les éventuels commentaires respectent la loi.
—————————————–

Et si les Mayas avaient raison ?

Pagan ornement d'une tribu Maya Banque d'images - 4755023Pagan ornement d'une tribu Maya Banque d'images - 4755023Pagan ornement d'une tribu Maya Banque d'images - 4755023Pagan ornement d'une tribu Maya Banque d'images - 4755023

C’est en effet la question que je me suis posée en ce samedi et en cette rubrique hebdomadaire « Sur le vif ».

En regardant attentivement la pancarte apposée par l’OPHLM Confluence-Habitat devant les ex-tours Voltaire, la question est finalement assez légitime… (On passera évidemment sur la conjugaison assez aléatoire du verbe travailler…)

Et si les Mayas avaient raison ? dans Sur le vif... 1211230950433901110584309

——-

Et si la fin du monde avait lieu à Montereau le 31 novembre prochain, date qui n’existe pas ?

pierre dans Sur le vif...pierrepierrepierre

Bon week-end, en tout cas, et à lundi.

La semaine prochaine, nous devrions reparler de l’OPHLM !

——————————————————–

Le sergent recruteur…

Vous, je ne sais pas, mais moi, si.

En voyant les membres de l’UMP s’écharper ces jours-ci comme de vulgaires chiffonniers, en constatant que notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544 appelait du pied les conservateurs déçus à rejoindre illico presto les rangs de l’UDI, mon sang n’a fait qu’un seul tour.

Oui, devant cette tragi-comédie, comment ne pas réagir, comment ne pas donner son avis, comment ne pas analyser cette séquence politique !

Et vous commencez à me connaître, pour moi, la tragi-comédie ne saurait être racontée autrement qu’en alexandrins !

———-

Ah ! Belle Déjanire ! Trêve de logorrhée,

S’en rappellera-t-on de cette jolie soirée !

Dimanche dernier, un combat de titans

S’invita en direct, nous faisant rire tout l’temps !

Devant nos yeux émus, on s’distribuait des tartes,

Le brie de Meaux eut raison d’la rillette de la Sarthe…

Du côté d’l'UMP, on bourrait bien les urnes,

Terrassant le François, en lui brisant les burnes.

Le lendemain matin, notre édile n’y tint plus.

Ce fut plus fort que lui, à la télé se plut.

Il se montra encore, parlant d’amateurisme,

En cette matière, se sentit légitime….

Il tenait sa vengeance, lui que Monsieur Fillon

Avait naguère viré, sans tambours ni lampions.

Puis, tout à sa joie, il prit son olifant :

« Laissez venir à moi tous les petits enfants !« 

Il pensa prestement que le parti d’Borloo

De consolation ferait un joli lot.

Et c’est ainsi qu’on vit le jeune Méhaignerie

Abandonner Copé et sa ménagerie.

Mais pourquoi arrêter cet « Appel de Jégo« ,

Recrutons donc encore, faisons fi d’nos égos !

Il faudrait proposer la carte de l’UDI

A la droite entière, sonnée et engourdie.

Il faut donc rapidement, ce n’est pas une rombière,

Inviter chez Jean-Louis la Tibéri Xavière.

Elle n’a pas son pareil, c’est assez reconnu

Pour écrire des rapports, même un peu biscornus.

De la même façon, pour attirer les sous,

Il faut un trésorier, un vrai Oncle Picsou.

Allons donc demander à Monsieur Woerth Eric

D’adhérer à l’UDI, il trouvera du fric.

Il pourra c’est certain être à Jean-Louis un s’cours,

Aller faire la bise à Mamie Bettencourt…

Pour les fins de banquets, il faudra du nectar,

Aussi toutes nos caves, remplissons-les dare-dare.

Décidément j’le crois, non, plus de baragouin,

Recrutons derechef la famille Dugouin.

Pour les apéritifs, il faut un champion, quoi !

Certes, allons débaucher un certain Charles Pasqua.

Ainsi donc par milliers, les adhérents viendront.

De l’UDI tous ensemble les couleurs porterons !

Alors évidemment, avant que je me taille,

Restera à régler un tout petit détail.

Pour nos futurs meetings, et nos processions,

Il faudra une salle aux belles dimensions.

Une chose est certaine : sans s’avancer de trop,

Nous devrons la trouver bien ailleurs qu’à… Montereau !

—————————

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste !

Votre dévoué HOU

———————————————–

 

Le capitaine pas CAP ?

Avant-Post

.

RAPPEL

.

Comment Yves Jégo utilise les crédits de la Dotation de Solidarité Urbaine à Montereau :

http://nsm03.casimages.com/img/2010/07/20/100720040245390116433662.png

http://blogs.mediapart.fr/edition/lautre-actualite-monterelaise/article/211112/comment-yves-jego-utilise-la-dotation-de-s

————–

Le capitaine pas CAP ?

.

Après quelques jours consacrés à de mauvais résultats locaux, que ce soit en matière de santé, ou en matière de sociologie des ZUS, nous allons revenir aujourd’hui un peu plus spécifiquement sur la situation économique monterelaise.

Un nouvel indice de la dégradation de l’économie locale peut être observé depuis quelques jours.

La capitainerie du « Port » de Montereau vient purement et simplement de disparaître.

La capitainerie se trouvait ici-même :

Le capitaine pas CAP ? dans Vie locale 1211200933103901110574531

—–

Elle avait été installée suite à une demande de la CC2F, comme en témoigne ce compte-rendu dithyrambique du Conseil municipal monterelais du 7 novembre 2011.

Extrait :

Zone du Port

La CC2F souhaite développer sur son territoire le tourisme fluvial en tirant profit de l’escale fluviale existante à Montereau, à la confluence de la Seine et de l’Yonne.

Celle-ci sera déplacée en Amont de l’Yonne, dans un environnement naturel remarquable situé aux portes du centre-ville de Montereau, qui recevra des aménagements nécessaires pour accueillir les activités touristiques.

Ainsi, la partie ouest du plan d’eau sera consacrée à l’aménagement d’un port de plaisance avec l’implantation d’une capitainerie, de structures d’hébergement et de services induits. La réalisation de ce projet suppose la maîtrise foncière de l’étang et d’un terrain de 4 ha aujourd’hui dédié au camping.

L’ensemble de l’intervention de l’EPFIF fera l’objet d’un périmètre de maîtrise foncière.

——

Or, voici ce qu’on a pu apercevoir la semaine dernière :

1211200933093901110574527 dans Vie locale

—-

La capitainerie de l’escale fluviale fut remplacée par un panneau.

By jove ! Bilingue, le panneau, il faut ce qu’il faut !…

1211200933093901110574528

—-

Faut-il que très peu d’ embarcations aient fait escale dans notre chef-lieu de canton pour que la Capitainerie soit remplacée par de simples coordonnées municipales…

Dorénavant, quand on s’arrête en bateau à Montereau, on est prié de téléphoner en Mairie.

Je vous rappelle au passage que la mairie est fermée le samedi (sauf en ce qui concerne l’état-civil le matin) et le dimanche.

C’est évidemment ce genre de mesure qui va favoriser furieusement le tourisme fluvial…

Voici maintenant à quoi ressemblent les lieux :

1211200933093901110574530

——

La capitainerie n’est plus, et l’escale fluviale reste, contrairement à ce que notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544 affirmait, en novembre 2011 et en réponse à Henri Auclair :

1211200933093901110574529 

 —–

Outre le fait que l’on s’aperçoit qu’Yves Jégo parle de lui à troisième personne du singulier, on aura bien compris une nouvelle fois que ses promesses n’engagent que ceux qui les croient…

En attendant, quelle désolation de constater que la situation économique de Montereau se dégrade encore et toujours, et ce, depuis de bien trop nombreuses années…

—————————-

Demain, c’est Monsieur HOU qui nous livrera son analyse en matière d’implosion umpienne et d’appel du pied à la fois jégoïste et udien !

———————–

Surtout, ne m’invitez plus !

Avant-Post

.

URGENT !!!

Recherche FIGURANTS HOMMES ET FEMMES D’ORIGINE MAGHREBINE DE TOUS AGES, pour le tournage du long métrage :


«LA MARCHE» réalisé par Nabil BEN YADI.

(Principalement interprété par Lambert WILSON, Leila BEKHTI, RAMZY, Nader BOUSSANDEL, CHARLOTTE LE BON)

Surtout, ne m'invitez plus ! dans Vie locale ericramzy023.lambert-wilson dans Vie locale.Charlotte-Le-Bon.Faiza_Bekhti

Contact : coralierollin@live.fr -

Inscription cette semaine !

Ce film retrace l’histoire de « LA MARCHE POUR L’EGALITE ET CONTRE LE RACISME » qui s’est déroulée en 1983.

——-

Surtout, ne m’invitez plus !

.

Le week-end dernier, peut-être vous en souvenez-vous, se déroulait à Montereau le traditionnel salon des vins.

1211200250373901110575428J’avais reçu une invitation d’un excellent producteur de muscadet sur lie de Sèvre-et-Maine, à qui j’ai accordé ma pratique.

Je vous en avais fait part ici en reproduisant l’invitation et l’adresse de ce producteur-exploitant.

Obélix, flambergien assidu et grand pourvoyeur de pertinents commentaires avait d’ailleurs trouvé que j’avais bon goût, et j’en profite pour le remercier.

Hélas, une nouvelle fois, l’initiative ne fut pas du goût de tout le monde.

J’en veux pour preuve le mail que je viens de recevoir.

Un mail écrit par l’exploitant en personne.

Mais jugez plutôt :

 

 

——–

http://nsm08.casimages.com/img/2012/11/21/1211210824483901110577678.jpg

—–

On aura compris que certains monterelais ne supportent pas que je m’intéresse de trop près à leurs activités, même si c’est pour faire la promotion d’un excellent produit et vanter les mérites et la gentillesse de sympathiques et compétents viticulteurs.

Bien entendu, comme je ne voudrais pas que par ma faute les établissements ………………………….., à ………………………… , dans la ………………………… soient black-listés et / ou interdits de séjour dans notre chef-lieu de canton, je me suis exécuté.

J’ai donc transformé les images que j’avais publiées.

Les voici, ce qui rend totalement incompréhensible ma promo.

1211200131173901110575105

1211200131173901110575104

—–

Je vous répète le titre de mon papier du jour :  surtout, ne m’invitez plus, pestiféré que je suis ! 

Et pendant que j’y suis ,je vous remets en mémoire la fable de feu le très regretté Jean de la Fontaine, qui met en scène ce fléau qu’est la peste !

Pour ce faire, ce sont Julien Bertheau et Robert Manuel qui vont s’y coller….

Image de prévisualisation YouTube

A demain, nous dévalerons une nouvelle fois des berges monterelaises….

———————————————

 

 

Ne ZUS que si l’on s’en sert…

L’époque est aux mauvais résultats.

Je voudrais revenir aujourd’hui sur le rapport que l’ONZUS, l’Observatoire National des Zones Urbaines Sensibles vient de publier en fin de semaine dernière, le vendredi 16 novembre pour être très précis.

Vous le savez, Montereau fait partie des Zones Urbaines Sensibles les plus défavorisées.

Notre chef-lieu de canton est en effet la ville la plus pauvre de Seine-et-Marne en terme de revenus fiscaux.

Je vous ai donc compilé les principaux enseignements de ce rapport, et je vais les remettre en perspective avec la situation monterelaise.

Pour les impatients qui voudraient passer directement à la lecture des 290 pages de ce document, c’est ici :

Ville.gouv.fr

http://www.ville.gouv.fr/?rapport-de-l-onzus-2012-les

ZUS

——-

1) Dans les ZUS, le taux de pauvreté est trois fois plus élevé que dans les communes non-situées en ZUS.

Vous avez bien lu : un taux de pauvreté trois fois plus élevé !

ZUS

Avec un indicateur très alarmant : près de la moitié des jeunes de moins de 18 ans vivant en ZUS est sous le seuil de pauvreté :

Ne ZUS que si l'on s'en sert... dans Ca ne va plus ! 1211190947003901110570651

—–

2) Dans les Zones Urbaines Sensibles, le chômage augmente et l’emploi recule !

Sur la courbe présentée, je me suis permis de rajouter une petite courbe concernant Montereau-Fault-Yonne.

Je me suis basé sur les données récemment publiées par l’INSEE pour nous situer sur la courbe générale des ZUS. Mais jugez plutôt :

1211190939203901110570640 dans Chiffres et nombres

——

3) Les Zones Franches Urbaines les plus anciennes, comme c’est notre cas, accusent un très net ralentissement en matière de créations d’emploi.

On se rappelle que notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544 voyait en ces  Zones Franches Urbaines une espèce de panacée.

IL avait même co-fondé et présidé l’association « Entreprendre Villes et quartiers », vouée à la promotion de ces zones franches urbaines.

Le taux de chômage ne cesse de croître, à Montereau !

Le passage ci-dessous du rapport montre que les ZFU montrent leurs limites, ainsi que le statut d’auto-entrepreneur…

1211190939283901110570641

——

4) En matière de scolarité, là aussi, et on comprend évidemment pourquoi, les élèves issus des ZUS connaissent de nombreuses difficultés.

64,6 % des élèves en école élémentaire de ZUS font partie des populations défavorisées !

Dans le secondaire technique professionnel, 70,9 % des lycéens de ZUS font partie des populations défavorisées.

Ce sont deux indicateurs très importants, notamment en matière d’orientation.

1211190939293901110570642

—–

5) En matière de santé, là aussi, (nous avons commencé à en parlé hier), la situation est alarmante.

Le graphique ci-dessous le montre implacablement, on est en moins bonne santé en ZUS qu’ailleurs.

Je vous renvoie au papier d’hier : à Montereau, nous n’avons toujours pas abordé ce problème. Nous n’avons toujours pas de Maison de Santé rassemblant les professionnels qui font défaut, notamment en matière d’écoute psychologique et de psychiatrie.

1211190939293901110570643

——–

6) En matière de sécurité, on se sent en moyenne moins en sécurité dans les Zones Urbaines Sensibles qu’ailleurs, comme le démontre ce graphique :

1211190939293901110570644

—–

Et bien entendu, les atteintes aux biens sont moins nombreuses en ZUS qu’ailleurs : on comprendra que les « richesses » n’étant pas en ZUS, on vole moins dans ces quartiers. On vole ailleurs.

Le taux d’atteintes aux personnes est hélas équivalent…

1211190939303901110570645

——-

7) En matière de discrimination, on s’en sent beaucoup plus victime lorsque l’on réside en Zone Urbaine Sensible, notamment si l’on est descendant d’immigré.

1211190939303901110570646

—–

8) J’ai voulu vous donner également quelques éléments sociologiques concernant la situation des femmes.

Quand on est une femme en ZUS, on ne vit pas de la même façon qu’ailleurs :

1211190939303901110570647

—-

Même chose pour les femmes âgées de plus de 60 ans :

1211190939303901110570648

—–

Alors évidemment, des crédits spécifiques sont affectés à ces zones en difficulté.

C’est ce qu’on appelle la fameuse Dotation de Solidarité Urbaine, la DSU.

Jugez plutôt :

1211190939303901110570649

Beaucoup d’argent est injecté, comme vous pouvez le voir.

En terme de progression sur la période 2004-2012, le montant de la DSU attribuée aux communes comportant des ZUS et/ou de ZFU a connu une progression de 130,6 % !

Alors bien évidemment, une question vient immédiatement à l’esprit.

Ces crédits sensés rétablir une égalité sociale entre quartiers défavorisés et ceux qui ne le sont pas, ces crédits sont-ils bien utilisés ?

Je vous ai pris hier l’exemple de Montereau en matière de santé.

Il va de soi que tous les autres domaines sociologiques sont concernés.

Oui, les crédits DSU sont-ils bien utilisés ?

Je vous remets en mémoire cet  exemple très local :

A Montereau, la ville la plus pauvre de Seine-et-Marne en terme de revenus fiscaux, je vous le rappelle, nous n’avons toujours pas de Maison de santé, le taux de chômage s’établit aux alentours de 27%.

Mais nous avons un stand de tir à 3 millions d’euros, un aquario-club, une piste d’athlétisme synthétique, bientôt un stade en pelouse synthétique elle aussi, un festival déficitaire de 600.000 euros chaque année, mais pas de maison de santé !

A-t-on suffisamment d’évaluation concernant l’utilisation de ces grosses subventions ?

Sait-on exactement en haut-lieu comment sont elles employées, ces subventions ?

L’organisme qui évalue tout ceci est-il suffisamment indépendant ? (On sait qu’en France, ceux qui évaluent font souvent partie des mêmes administrations que les évalués…)

Et puis une question qui fâche : les crédits DSU ne serviraient-ils pas avant tout à acheter une certaine paix sociale, entre deux « crises des banlieues » ?

Combien de temps pourrons-nous tenir encore ?

Ces questions se posent plus que jamais.

————————————————————————–

 

123

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !