Archive pour 12 novembre, 2012

Je ne vous le présente plus, il s’appelle Henri !

Si vous êtes Monterelais, ou si vous prenez le train le jeudi matin, ou si de toute façon vous lisez le très jégoïste organe de propagande « 7/7″, vous avez pu constater que depuis deux semaines, la tribune de l’opposition ressemble à cette copie d’écran :

TribuneVide

—-

Son rédacteur, Henri Auclair, Conseiller municipal de l’opposition a en effet présenté sa démission.

Je lui ai proposé de nous expliquer ici-même les raisons de cette démission qui a pu étonner dans le petit monde de la politique locale monterelaise.

Henri m’a envoyé ce beau texte, un texte qui expose bien des vérités, un texte qui remet bien des pendules à l’heure…

———

C’est après mure réflexion que j’ai décidé de mettre un terme à mon mandat de Conseiller Municipal.

La liste « Agir sur les 2 rives », conduite par Laurent Hamelin, qui avait obtenu 27% des suffrages exprimés lors de l’élection de 2008, dispose donc de 4 sièges sur 33 pour représenter l’électorat d’opposition.

Après seulement 18 mois de mandature nos deux valeureuses conseillères municipales ont démissionné et ont été remplacées par Jean-Louis Chomet ( en cinquième position sur la liste) puis moi-même, (en neuvième position).

Aujourd’hui, c’est à mon tour de quitter le Conseil Municipal après 3 ans d’efforts pour faire entendre la voix de l’opposition, proposer des changements, m’investir et travailler pour le bien de la commune.

HA

En démissionnant, j’interromps la rédaction de notre tribune dans l’hebdomadaire Montereau 7/7. Même si les quelques lignes consenties peuvent sembler insuffisantes, à mon avis, elles sont absolument nécessaires.

Cet espace de liberté d’expression nous avait été accordé après bien des polémiques avec le maire.

Il serait dommage de ne pas utiliser ce droit acquis qui permet d’informer, dénoncer les mensonges, faire connaître nos positions et nos projets.

Des nombreuses raisons qui m’ont décidé à renoncer à mon mandat, moins de 18 mois avant les prochaines élections municipales, j’en retiendrai trois :

1) Nos interventions et suggestions en Conseil Municipal n’ont jamais été retenues ni même prises en considération.

Le maire, qui se comporte comme le maire de sa seule majorité et non de tous nos concitoyens, s’est placé dans une stratégie de refus d’accorder un quelconque crédit à l’opposition et se permet de dénigrer, voire insulter publiquement ses représentants.

Un minimum de démocratie serait souhaitable : démocratie, un mot que notre maire ne semble pas connaître, même sa majorité n’a pas droit à la parole lors des conseils municipaux.

Etant le seul intervenant, sur tous les sujets, ses conseillers sont seulement autorisés à lire les notes de synthèses des délibérations mises à l’ordre du jour.

Pour confirmer mes affirmations, je précise que les procès verbaux des séances doivent être mis à la disposition des habitants et sont donc consultables en mairie.

2) Pendant ce temps, notre équipe d’opposition n’a pas su trouver un minimum de cohésion pour s’exprimer d’une seule voix. A sa décharge, on peut dire qu’elle est composée de personnes de sensibilités très différentes et que, avec 29 élus, la majorité n’a besoin ni d’un soutien ni d’une désapprobation unanime de l’opposition. Elle peut, à elle seule, voter toutes les délibérations proposées qui ne sont, du reste, pas étudiées en commission.

Oui, nos concitoyens doivent le savoir, les commissions thématiques ne se réunissent jamais.

Tout est décidé à l’insu des élus, le Conseil Municipal n’est qu’une salle d’enregistrement.

Certains élus de la majorité n’assistent d’ailleurs que très rarement aux réunions du Conseil.

L’information donnée dans Montereau 7/7 N°504, pourrait laisser à penser le contraire ! En effet sont uniquement cités les 11 conseillers , tous adjoints et par conséquent rémunérés.

Le taux de présence des 18 autres n’est évidemment pas mentionné. Une fois de plus et comme c’est fréquemment le cas, c’est une information tronquée qui est diffusée à 12000 exemplaires !

3) Les prochaines élections municipales auront lieu en mars 2014.

Il est plus qu’improbable que celui qui conduit en vrai potentat les affaires de notre commune depuis 17 ans change d’attitude au point d’être à l’écoute de l’opposition pour un redressement de la situation catastrophique dans laquelle se trouve notre commune.

Dans ces conditions, à quoi bon participer à des réunions stériles où tout est décidé à l’avance ?

http://nsm02.casimages.com/img/2010/02/02//100202071722390115364137.jpg

Le bilan, en fin de mandat, ne sera qu’un constat d’échec, avec :

* un taux de chômage de 25 à 30%,

* une précarité qui fait de Montereau la ville la plus pauvre du département (Le maire l’a lui même déclaré, ceci est confirmé, il est vrai, par les chiffres de l’INSEE )

* un centre ville qui perd ses commerces après avoir vu partir ses cinémas

* une activité économique excentrée : ZAC Bréau, Sucreries 1&2, Grand Frais , un projet de « technopole » sur Esmans ( face à la ZAC Bréau) ;.

 

Les effets d’annonces, les projets pharaoniques et les réalisations dispendieuses constituent les bases de la gestion de notre ville, dans un mépris total des conditions de vie et des aspirations des administrés.

HENRi

Il est grand temps que l’opposition s’organise dans la perspective des prochaines élections.

Dans les prochains mois, avec les données recueillies et analysées durant mes 3 années de mandat, j’établirai un diagnostic de la situation économique et sociale de notre commune et, parallèlement, je proposerai un programme d’actions pouvant servir de base de réflexion à la future équipe qui partira à la conquête de la mairie.

—-

PS :  Je tiens à remercier celles et ceux qui se sont inquiétés de mon état de santé.

Par cet article, j’entends aussi mettre fin à des rumeurs non fondées.

—————–

Monsieur Auclair, je ne rajouterai que deux mots :

Chapeau !  Merci !

——————————————————-

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !