Archive pour novembre, 2012

A votre (mauvaise) santé !

Je voudrais commencer la semaine avec de bien mauvais chiffres en matière de santé.

L’ARS-IDF, l’Agence Régionale de Santé d’Ile-de-France vient de publier son premier Projet Régional de Santé concernant la Seine-et-Marne, dont le plan stratégique avait été défini en octobre 2011.

J’ai pu récupérer le fichier Powerpoint de présentation de ce PRS.

http://nsm08.casimages.com/img/2012/11/17//1211171007573901110560917.png

——-

Capture

—–

Autant vous le dire tout de suite, ce document présente une série de constatations assez alarmantes pour les Seine-et-marnais que nous sommes.

Mais la présentation commence par rappeler les caractéristiques socio-démographiques de la Seine-et-Marne :

Capture

——

C’est ensuite que des constations inquiétantes émergent.

En Seine-et-Marne, l’espérance de vie est inférieure non seulement aux autres Français, mais aux autres franciliens…

http://nsm08.casimages.com/img/2012/11/17/1211171006433901110560913.png

—–

En Seine-et-Marne, le taux de cancer, et notamment de cancer du sein est supérieur à la moyenne francilienne.

En Seine-et-Marne, on se suicide plus que dans les autres départements.

(J’en profite pour vous informer que l’un de ces suicides seine-et-marnais a encore eu lieu la semaine dernière à Surville. Une dame a sauté de son balcon…)

Capture

——

En Seine-et-Marne, l’indice de développement humain est inférieur à la moyenne régionale.

Capture

——-

Voici l’analyse de l’ARS quant à l’offre globale de santé dans notre département :

Capture

—-

On le voit, la situation n’est guère brillante.

Voici maintenant une carte relative à l’accès aux urgences : la couleur verte ne domine pas…

Capture

——

Alors évidemment, l’Agence régionale de Santé a diagnostiqué le pourquoi de ces chiffres inférieurs à la moyenne de l’Ile de France, avec notamment une carence sanitaire qui touche les populations en difficulté :

- Manque de prévention (Je vous renvoie par exemple au fait que la seule association montelaise le Collectif de Santé Communautaire de Surville (non subventionnée par la municipalité) fait que Montereau est la seule commune du 77 à disposer d’un label ARCADE en matière de prévention bucco-dentaire…)

- Le parcours/santé des publics précaires se détériore.

- La population « jeune » est très insuffisamment prise en compte, alors qu’elle représente pratiquement 30% des Seine-et-Marnais.

- On ne répond pas suffisamment aux besoins médicaux des populations en difficulté particulière

A Montereau, la ville la plus pauvre de Seine-et-Marne en terme de revenus fiscaux, je vous rappelle que nous n’avons toujours pas de Maison de santé.

Nous avons un stand de tir à 3 millions d’euros, un aquario-club, une piste d’athlétisme synthétique, bientôt un stade en pelouse synthétique elle aussi, un festival déficitaire de 600.000 euros chaque année, mais pas de maison de santé !

- On assiste à un manque de consolidation d’éléments de diagnostic au niveau des communes.

A Montereau, je vous rappelle qu’un grand audit avait été réalisé à la demande de notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544, par l’Institut Théophraste-Renaudot.

Les préconisations de cet institut, dont cette fameuse maison de santé regroupant des médecins spécialistes, n’ont jamais été appliquées…

LOGO

http://yvespoey.unblog.fr/2008/05/01/a-votre-sante-2/

Pour les Flambergiens qui voudraient creuser le sujet, je vous ai téléchargé cette présentation de l’Agence Régionale de Santé, qui a mon humble avis, doit être portée à la connaissance du plus grand nombre.

On se rend compte en effet que les impôts des Seine-et-marnais ne valent pas ceux des autres habitants de l’Ile-de-France, puisque nous sommes moins bien soignés.

En matière de santé, (qui n’est pas une compétence du Conseil général), on s’aperçoit les Seine-et-Marnais sont plus défavorisés que leurs voisins franciliens.

Pour prendre connaissance du document dans son entier, il vous suffit de cliquer sur le logo ci-dessous.

Capture

Capture

———————-

Je prends les devants…

La rubrique « Sur le vif » d’aujourd’hui va vous faire découvrir cette invitation gratuite que j’ai reçue très récemment.

Une invitation gratuite pour le 13ème salon des vins monterelais de ce week-end.

(Le salon, monterelais, pas les vins…)

 

Je prends les devants... dans Vie locale 1211200131173901110575104


—–

Si je vous montre ce précieux document, c’est que la dernière fois où j’ai assisté à un événement monterelais en étant invité, ça s’était très mal terminé, alors, je préfère prendre les devants…

Je vous rappelle ici même ce grand moment de démocratie locale :

Mon festival 2012 à moi : j’ai porté plainte.

http://yvespoey.unblog.fr/2012/06/11/mon-festival-2012-a-moi-jai-porte-plainte/

IMG_5617

—–

Bis repetita NON placent !

J’en profite également pour vous dire que la plainte suit son cours…

Et pour vous conseiller le muscadet Sèvre-et-Maine (sur lie) des établissements …………… Père et Fils, à ……………………

Avec modération, évidemment !

1211200131173901110575105

Bon week-end !

—————————————

 

Ils voulaient qu’on l’appelle Venise !

Vous, je ne sais pas, mais moi si.

Je dois vous avouer que j’étais un peu inquiet, ces jours-ci.

Oui, inquiet comme seuls les inquiets peuvent se montrer inquiets lorsqu’ils ont vraiment décidé d’être inquiets.

Oh, je vous rassure cependant… L’objet de mon inquiétude était somme toute assez simple.

La communication à la fois municipale et jégoïste est-elle toujours au top ?

Cette communication-là ne connaîtrait-elle pas comme une espèce de coup de mou, comme une sorte de faiblesse passagère ?

Avouez que c’était une interrogation assez légitime.

Et puis, vous savez ce que c’est, un peu comme la neige qui vient enfin rassurer le trappeur Jérémiah Johnson dans le film éponyme de Sydney Pollack, le petit opuscule ci-dessous est venu pleinement dissiper les doutes de votre serviteur.

MONT1

Oui, à la page 15, une phrase magnifique m’a indubitablement prouvé qu’en matière de communication, l’équipe diligentée par notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-AVocat-346-544, afin de masquer le fait que le centre-ville monterelais se meurt, cette équipe-là m’a complètement rassuré.

Voici ce qu’on peut en effet lire :

« En plein coeur de la rue Couverte que l’on nomme aussi la Venise de Montereau, le lieu fait rimer plaisir avec convivialité depuis une dizaine d’années.« 

Outre le fait que personnellement, je trouve que faire rimer plaisir avec convivialité relève d’un véritable tour de force en matière de métrique et de prosodie, je vous jure que je n’invente rien.

La preuve en image pas plus tard que maintenant :

 

—–

MONT2

—–

Dire que nous avions notre Venise à nous et que nous ne le savions même pas !

Ah ! Quel poète saura décrire la légitime émotion du monterelais qui voit le vaporetto de la compagnie ACTV quitter la Rue Couverte, laissant s’échapper le doux ronronnement du moteur Fiat-Aifo de 147 kW connecté au système azimutal Schottel SRP 110, et ce dans la brume matinale, afin de relier cette Rue Couverte à la gare ?

Ils voulaient qu'on l'appelle Venise !  dans Billets d'HOU venise-vaporetto-300x225

Ah ! Quel aède saura mettre en vers le trouble bien légitime qui empourpre les joues de la jeune mariée enjambant la gondole monterelaise de la Rue Couverte, afin de les déposer, elle et son tout nouveau marié dans l’hôtel trois étoiles qui accueillera leur nuit de noce.

Quel tableau charmant que les voir s’éloigner vers la rue Jean-Jaurès au son du gondolier, qui se souvient comme de bien entendu à la fois de ses pieds nus et de sa barcarolle !

MONT3

Oh ! Quel versificateur de génie saura utiliser l’alexandrin pour remettre à la mode dans la Rue Couverte cette vieille tradition napolitaine puis vénitienne du « caffè sospeso », le café « suspendu » qu’on achetait au 18ème siècle en plus de son propre café, afin que le serveur puisse l’offrir au nécessiteux passant par là…

 

caffe_sospeso_bassadef dans Billets d'HOU

Quel restaurateur autochtone saura préparer le foie de veau à la vén…. Rue Couverte, accompagné de sa fondue d’oignons et son vinaigre balsamique acheté au carrefour Supermarket, le tout arrosé de Prosecco di Valdobbiadene des côteaux de Boulains ?

 

Foie de veau à la vénitienne

——–

Oui, quel cinéaste inspiré tournera le remake du grand Luchino Visconti, un remake intitulé « Mort à Rue Couverte », avec les héritiers putatifs de Dirk Borgade et Silvano Mangano ?

Mais comment ! Sheila et Ringo reformeront-ils enfin leur couple afin de nous interpréter un nouveau tube « Laisse les gondoles à la Rue Couverte » ?

Image de prévisualisation YouTube

—–

Mais d’autre interrogations demeurent, et non des moindres !

Alain Juppé va-t-il devoir réécrire son ouvrage ?

Juppé

—–

Dorénavant, le très shakespearien Antonio sera-t-il obligé d’emprunter de l’argent à l’usurier Shylock dans la Rue Couverte, pour rendre service à son protégé Bassanio ?

http://nsm08.casimages.com/img/2012/11/14//1211140104123901110551850.jpg 

Page de garde de la célèbre pièce de W. Shakespeare « Le marchand de la Rue Couverte« .

——————

Les ayant-droits de feu le très regretté Serge Reggiani vont-ils devoir faire ré-enregistrer numériquement à grands coups de progiciel PRO-TOOLS la célèbre chanson de leur parent trop tôt disparu ?

REGGI

—————

Plus inquiétant : un ingénieur hydrologue saura-t-il alerter les riverains de cette rue, en matière de montée des eaux, 1m56 au niveau de la normale, phénomène appelé dans la Rue Couverte « Aqua alta » et qui menace de grignoter les belles façades renaissance ?

Mais arrêtons là !

Je vois que vous m’avez compris, ô fidèles Flambergiens.

Vous vous dites tout comme moi que décidément, vouloir faire gober aux Monterelais que la Rue Couverte est une nouvelle Venise, c’est vraiment vouloir leur faire combler de force une lagune…

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU.

————————–

 

Un clip pour un grand son ?

Comme je vous le disais, nous allons rester sur le même sujet qu’hier, à savoir l’association ABEILLE, l’Association pour Bâtir une Entreprise Internationale de Loisirs sur L’Empereur et son Epoque.

Nous avons donc déjà vu comment était financée cette association destinée à mettre en place le très hypothétique et très jégoïste Napoléonland.

Nous avons vu que nos impôts la finançaient, cette association-là.

Je me suis demandé, début novembre, si l’ABEILLE n’avait pas déjà produit une première réalisation, à savoir un clip intitulé « Montereau 2017« .

Il faut vous dire qu’avec ce que je vous ai montré hier, l’ABEILLE démarre dans la vie avec un petit pactole de 24.100 euros minimum.

(Je me suis « amusé » à additionner les contributions des quelques collectivités territoriales ayant adhéré. Je vous rappelle que la plus grande contribution provient de la CC2F, notre Communauté de Communes du Fleuve et de la Rivière, avec 15.000 euros. Il faut ce qu’il faut…)

Ce clip, je ne l’ai vu qu’une seule fois, d’où le fait que je puisse néanmoins vous en parler.

Il fut intégré au site internet personnel de notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544, dans les tous premiers jours de novembre.

C’était du grand art, à base de cartes d’époques, de reproductions de gravures, avec des intertitres somptueux, avec une musique tonitruante, le tout à vous faire passer la bande-annonce du prochain film de Peter Jackson « Bilbo le hobbit » pour un documentaire auto-produit par un étudiant de première année en école de cinéma…

Pour vous donner un ordre d’idées, tout commençait par un passage intitulé « Montereau 1789″, dans lequel on aurait bien cru que la prise de la Bastille s’était déroulée Place au Blé…

Malheureusement, je ne peux vous faire visionner ce grand moment de propagande.

Oui, ce clip a été très vite retiré du site de notre édilanous.

Et pourtant, j’ai la preuve qu’il a existé :

On pouvait le trouver sur Dailymotion où il était déjà référencé en cherchant « Montereau 2017″

CLIP2017

—–

Puis, il fut là aussi bizarrement retiré :

DAILY

—–

Comme j’ai pu néanmoins le visionner une seule fois, vous dis-je, j’ai donc pu noter l’agence de communication qui l’avait réalisé.

Il s’agit de l’agence Illusio, dont voici l’adresse :

http://www.illusio.fr/#expertise

Illusio, c’est un laboratoire d’idées ! C’est écrit dessus !

C’est une agence qui a déjà travaillé pour de nombreuses sociétés, dont certaines très connues à Montereau : Veolia, Nexity, Icade, Arcade…

C’est une société qui a déjà travaillé pour de prestigieuses marques : Louis-Vuitton, Lucien-Barrière, Clarins, j’en passe et non des moindres, vous n’aurez qu’à aller visiter le site.

J’ai donc voulu poser deux questions au laboratoire d’idées Illusio.

Deux questions simples, avec des réponses qui devraient l’être tout autant.

Deux questions d’un citoyen qui cherche à savoir comment sont peut-être employés ses impôts.

- Combien a coûté ce clip « Montereau 2017″ ?

- Qui a payé ce clip ?

En effet, je me suis dit que si cette video était apparue seulement sur le site de notre édilanous, il aurait été normal que ce dernier la finançât.

On imagine mal en effet une réalisation payée par exemple par l’ABEILLE figurer sur le site personnel d’Yves Jégo !

On pourrait même penser que ceci porterait un nom.

J’ai donc contacté ce laboratoire d’idées Illusio.

Trois fois.

A chaque fois j’ai posé les deux mêmes questions.

- Combien a coûté ce clip « Montereau 2017″ ?

- Qui a payé ce clip ?

A chaque fois, j’ai laissé mon téléphone, mon mail…

On m’a précisé les trois fois qu’on me recontacterait, car à chaque fois, la bonne personne était en réunion…

Dans le laboratoire, sans doute, pour avoir des idées…

J’attends toujours, et je pense que je peux attendre encore longtemps.

Vous le savez, en France, ces deux questions sont de terribles questions. D’où au passage mon adhésion à l’association ANTICOR…

Mais vous commencez à bien être au courant, l’absence de réponse est évidemment une réponse en soi…

A suivre ?

—–

Demain c’est Monsieur HOU qui vous démontrera que la communication à la fois municipale et jégoïste est toujours au top !

Saviez-vous que Montereau était en train de se transformer en Venise ?

———————————————-

 

Une adhésion dard-dard !

Je voudrais vous donner aujourd’hui quelques nouvelles de l’ABEILLE, la très jégoïste association destinée à promouvoir le futur et très hypothétique parc Napoléonland.

L’ABEILLE, vous le savez, c’est avant tout un sigle : c’est l’Association pour Bâtir une Entreprise Internationale de Loisirs sur L’Empereur et son Epoque.

C’est beau.

Si vous habitez le canton, vous financez peut-être sans le savoir l’ABEILLE.

D’une part parce que vous payez peut-être des impôts à la CC2F, notre Communauté de Communes du Fleuve et de la Rivière.

LOGO

http://yvespoey.unblog.fr/2012/10/03/une-societe-tres-mais-alors-tres-anonyme/

Début octobre dernier, 15.000 euros « communautaires » ont en effet été votés pour que la CC2F adhère à l’ABEILLE.

Mais ce n’est pas tout.

Si de plus, vous habitez les communes toutes gérées à droite de Marolles, Montereau, Echouboulains, Le Chatelet, Guignes , Mormant et Machault et, depuis le 25 octobre dernier, Saint-Germain-Laval, vous aussi vous cotisez à l’ABEILLE, sans le savoir, sans doute

(Moi, par exemple, habitant à Marolles sur Seine, je participe donc deux fois au financement de l’ABEILLE ! Ô joie immense, ô félicité suprême ! Quelle chance j’ai, tout de même !)

Voici la grille tarifaire pour adhérer à cette association :

* Collectivité territoriale de plus de 30.000 habitants : 15.000 €

* de 5.000 à 30.000 habitants : 3.000 €

* de 3.000 à 5.000 habitants : 1.500 €

* de 1.500 à 3.000 habitants : 500 €

* moins de 1.500 habitants : 300 €

Je voudrais maintenant attirer votre attention sur une curiosité.

Vous le savez peut-être, pour pouvoir voter une subvention au cours d’un Conseil municipal, il faut que cette dépense soit inscrite au vote du budget de l’année à venir.

La subvention de Saint-Germain-Laval fut inscrite le jeudi 12 avril 2012.

SGL2

SGL1

—–

L’adhésion fut donc prévue le 12 avril dernier, alors que l’ABEILLE fut déclarée en sous-préfecture… le 26 avril, soit deux semaines plus tard.

ABEILLE

—-

Comprenne qui veut, comprenne qui peut.

On aura en tout cas noté la très belle déclaration de ce « Cher Jean » Tychenski, comme l’appelle notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544.

tyche

M. Tychensky est conseiller municipal à Saint-Germain-Laval et par ailleurs 3ème vice-président de la CC2F.

« Nous avons un député qui nous aide beaucoup« , rappelle-t-il le 12 avril 2012, juste avant les élections, comme une sorte de rappel à l’ordre !

Forcément…

Demain, figurez-vous que nous resterons sur le même sujet.

Je me suis demandé si l’on n’avait pas vu apparaître la première réalisation financée par l’ABEILLE.

———————

 

L’inauguration, c’est un métier !

Le 27 mai 2011, notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544 posait la première pierre du chantier de transformation de la chaufferie survilloise.

Il s’agissait de transformer le mode de fonctionnement de cette installation, et de passer à un mode de chauffage « biomasse » au bois.

On avait donc vu notre édilanous la truelle à la main poser son parpaing.

Le 28 mars dernier, on l’avait revu, une espèce de torche à la main au même endroit.

Il s’agissait cette fois-ci d’inaugurer pour de bon l’installation.

Voici ce qu’on pouvait d’ailleurs lire sur le site municipal, ce qui ne laissait planer aucun doute :

« Yves Jégo allumait en effet mercredi 28 mars la partie bois-miscanthus de l’usine.« 

JégofeuComme on peut le voir ci-contre, ce fut une nouvelle fois une inauguration tout feu tout flamme….

Sauf que neuf mois après, la chaufferie ne fonctionne toujours pas au bois !

Vous avez bien lu : pratiquement neuf mois après cette mise à feu, la chaufferie brûle toujours du fioul.

La société ERIVA, créée pour l’occasion avec un regroupement assez étrange des deux concurrents chauffagistes, envoie toujours du fioul dans les brûleurs.

 

(Je vous avais raconté cette étrange fusion ici même :

LOGO

http://yvespoey.unblog.fr/2010/10/05/le-mythe-du-bon-chauffage/

http://yvespoey.unblog.fr/2010/10/06/le-mythe-du-bon-chauffage-2/     )

—-

http://www.seine-et-marne.pref.gouv.fr/sections/recueil_des_actes_ad/recueils_2010/1er_semestre/recueil_des_actes_ad8218/downloadFile/attachedFile/RAA_n13_bis_du_01_avril_2010_18_pages.pdf?nocache=1270127210.12

http://nsm04.casimages.com/img/2010/10/03/101003090710390116859452.png

———-

Bien entendu, j’ai voulu en savoir un peu plus sur cet étrange décalage entre la mise à feu et le non-chauffage au bois…

Comment peut-on allumer un feu de bois sans bois, finalement ?

D’autant que le panneau d’information devant la cheminée indique ceci :

chauff

—–

Un an après l’annonce, la mise en service n’est toujours pas réalisée…

J’ai appelé l’une des deux sociétés du groupe ERIVA, Coriance, à Noisy-le-Grand, qui m’a répondu par le biais d’Isaure Manchon, attachée de direction et reponsable de la Communication.

Voici ce qu’elle m’a répondu par mail :

L’utilisation de la biomasse

Les travaux sur la chaudière bois et les canalisations sont achevés et l’approvisionnement en biomasse a été réalisé : la chaudière est donc prête à être mise en service.

La température clémente de ces dernières semaines ne permettait pas techniquement le maintien de la chaudière bois (minimum technique à 2 MW), qui aurait été trop peu sollicitée sur la journée ; en effet le réseau valorise en priorité la chaleur produite par l’usine d’incinération des ordures ménagères.

Il est donc prévu de mettre en service la chaudière bois dans le courant de la semaine prochaine.

——-

Voulez-vous que je vous dise : il est quand même des coïncidences merveilleuses : j’ai posé ma question juste une semaine avant la mise en service !

Ah ! Ce hasard typiquement monterelais !

On verra par là et au passage que ce site d’informations rend toujours un ou deux services, par-ci par-là…

http://nsm04.casimages.com/img/2010/10/03/101003051500390116862017.jpg

Pendant que j’y étais, j’en ai posé une autre, de question.

On sait que depuis 2006, les professionnels des réseaux urbains de chaleur renouvelable, comme le chauffage au bois, ont réussi à obtenir une baisse de TVA à 5,5 %, s’alignant sur celle des particuliers.

Quel est donc le taux de TVA appliqué par une chaufferie qui chauffe au fioul alors qu’il est annoncé qu’elle chauffe au bois ?

Retour au mail d’Isaure Manchon :

Le taux de TVA pratiqué

Les abonnés bénéficient du taux de TVA réduit de 5,5% depuis février 2012, date de la mise en service de la liaison avec l’Usine d’Incinération d’Ordures Ménagères.

 Ce taux est applicable sur les réseaux vertueux fournissant plus de 50% de chaleur produite à partir de sources renouvelables. C’est le cas à Montereau grâce à la valorisation de la chaleur produite par l’incinération des déchets depuis février et à la mise en service de la chaufferie biomasse très prochainement.

—-

Un grand merci pour toutes ces réponses.

Pour en revenir à not’ bon maire, on aura compris une nouvelle fois que son inauguration était tout à fait virtuelle.

Bien entendu, à l’approche des élections présidentielle législatives, il s’agissait de sortir le plus d’atouts de sa manche.

Quitte à faire croire que l’installation fonctionnait déjà au bois, ce qui n’est pas exact, comme je vous l’ai montré !

Une nouvelle fois, est démontrée une jégoïste opération de communication et de propagande.

A demain !

—————————————————-

 

Je ne vous le présente plus, il s’appelle Henri !

Si vous êtes Monterelais, ou si vous prenez le train le jeudi matin, ou si de toute façon vous lisez le très jégoïste organe de propagande « 7/7″, vous avez pu constater que depuis deux semaines, la tribune de l’opposition ressemble à cette copie d’écran :

TribuneVide

—-

Son rédacteur, Henri Auclair, Conseiller municipal de l’opposition a en effet présenté sa démission.

Je lui ai proposé de nous expliquer ici-même les raisons de cette démission qui a pu étonner dans le petit monde de la politique locale monterelaise.

Henri m’a envoyé ce beau texte, un texte qui expose bien des vérités, un texte qui remet bien des pendules à l’heure…

———

C’est après mure réflexion que j’ai décidé de mettre un terme à mon mandat de Conseiller Municipal.

La liste « Agir sur les 2 rives », conduite par Laurent Hamelin, qui avait obtenu 27% des suffrages exprimés lors de l’élection de 2008, dispose donc de 4 sièges sur 33 pour représenter l’électorat d’opposition.

Après seulement 18 mois de mandature nos deux valeureuses conseillères municipales ont démissionné et ont été remplacées par Jean-Louis Chomet ( en cinquième position sur la liste) puis moi-même, (en neuvième position).

Aujourd’hui, c’est à mon tour de quitter le Conseil Municipal après 3 ans d’efforts pour faire entendre la voix de l’opposition, proposer des changements, m’investir et travailler pour le bien de la commune.

HA

En démissionnant, j’interromps la rédaction de notre tribune dans l’hebdomadaire Montereau 7/7. Même si les quelques lignes consenties peuvent sembler insuffisantes, à mon avis, elles sont absolument nécessaires.

Cet espace de liberté d’expression nous avait été accordé après bien des polémiques avec le maire.

Il serait dommage de ne pas utiliser ce droit acquis qui permet d’informer, dénoncer les mensonges, faire connaître nos positions et nos projets.

Des nombreuses raisons qui m’ont décidé à renoncer à mon mandat, moins de 18 mois avant les prochaines élections municipales, j’en retiendrai trois :

1) Nos interventions et suggestions en Conseil Municipal n’ont jamais été retenues ni même prises en considération.

Le maire, qui se comporte comme le maire de sa seule majorité et non de tous nos concitoyens, s’est placé dans une stratégie de refus d’accorder un quelconque crédit à l’opposition et se permet de dénigrer, voire insulter publiquement ses représentants.

Un minimum de démocratie serait souhaitable : démocratie, un mot que notre maire ne semble pas connaître, même sa majorité n’a pas droit à la parole lors des conseils municipaux.

Etant le seul intervenant, sur tous les sujets, ses conseillers sont seulement autorisés à lire les notes de synthèses des délibérations mises à l’ordre du jour.

Pour confirmer mes affirmations, je précise que les procès verbaux des séances doivent être mis à la disposition des habitants et sont donc consultables en mairie.

2) Pendant ce temps, notre équipe d’opposition n’a pas su trouver un minimum de cohésion pour s’exprimer d’une seule voix. A sa décharge, on peut dire qu’elle est composée de personnes de sensibilités très différentes et que, avec 29 élus, la majorité n’a besoin ni d’un soutien ni d’une désapprobation unanime de l’opposition. Elle peut, à elle seule, voter toutes les délibérations proposées qui ne sont, du reste, pas étudiées en commission.

Oui, nos concitoyens doivent le savoir, les commissions thématiques ne se réunissent jamais.

Tout est décidé à l’insu des élus, le Conseil Municipal n’est qu’une salle d’enregistrement.

Certains élus de la majorité n’assistent d’ailleurs que très rarement aux réunions du Conseil.

L’information donnée dans Montereau 7/7 N°504, pourrait laisser à penser le contraire ! En effet sont uniquement cités les 11 conseillers , tous adjoints et par conséquent rémunérés.

Le taux de présence des 18 autres n’est évidemment pas mentionné. Une fois de plus et comme c’est fréquemment le cas, c’est une information tronquée qui est diffusée à 12000 exemplaires !

3) Les prochaines élections municipales auront lieu en mars 2014.

Il est plus qu’improbable que celui qui conduit en vrai potentat les affaires de notre commune depuis 17 ans change d’attitude au point d’être à l’écoute de l’opposition pour un redressement de la situation catastrophique dans laquelle se trouve notre commune.

Dans ces conditions, à quoi bon participer à des réunions stériles où tout est décidé à l’avance ?

http://nsm02.casimages.com/img/2010/02/02//100202071722390115364137.jpg

Le bilan, en fin de mandat, ne sera qu’un constat d’échec, avec :

* un taux de chômage de 25 à 30%,

* une précarité qui fait de Montereau la ville la plus pauvre du département (Le maire l’a lui même déclaré, ceci est confirmé, il est vrai, par les chiffres de l’INSEE )

* un centre ville qui perd ses commerces après avoir vu partir ses cinémas

* une activité économique excentrée : ZAC Bréau, Sucreries 1&2, Grand Frais , un projet de « technopole » sur Esmans ( face à la ZAC Bréau) ;.

 

Les effets d’annonces, les projets pharaoniques et les réalisations dispendieuses constituent les bases de la gestion de notre ville, dans un mépris total des conditions de vie et des aspirations des administrés.

HENRi

Il est grand temps que l’opposition s’organise dans la perspective des prochaines élections.

Dans les prochains mois, avec les données recueillies et analysées durant mes 3 années de mandat, j’établirai un diagnostic de la situation économique et sociale de notre commune et, parallèlement, je proposerai un programme d’actions pouvant servir de base de réflexion à la future équipe qui partira à la conquête de la mairie.

—-

PS :  Je tiens à remercier celles et ceux qui se sont inquiétés de mon état de santé.

Par cet article, j’entends aussi mettre fin à des rumeurs non fondées.

—————–

Monsieur Auclair, je ne rajouterai que deux mots :

Chapeau !  Merci !

——————————————————-

Game au vert ?

La voici revenue, la rubrique « Sur le Vif » du samedi !

Je vous propose une nouvelle petite virée monterelaise Quai des bordes.

Le long du Quai des bordes, une cinquantaine de magnifiques arbres avait été purement et simplement abattue, afin d’aménager des places de  parking.

Je vous avais raconté tout ceci en long, en large et en travers….

http://yvespoey.unblog.fr/2011/07/25/davantage-dabattage/

Bordes

——

Quai

——

Bordes

—–

http://yvespoey.unblog.fr/2011/05/17/comme-un-arbre-dans-la-ville/

Abatagge

——-

On avait alors planté dans des bacs des magnolias rachitiques.

Notre Député-Maire-ex-ARES-PR-UDI-plus-UMP-Avocat-346-544 s’était alors lancé dans un de ses exercices lyriques favoris de communication lyrique :

Capture

Voici ce qu’il déclarait dans le magazine de propagande à sa gloire : « une promenade qui s’annonce plus que délicieuse au bord de l’eau un soir d’été sous les magnolias en fleur.«

Hélas, tous les magnolias avaient crevé !

Tous ! Pas un n’avait réchappé aux émissions de dioxyde de carbone !

On les avait alors remplacés.

Magnolias

—-

ARBRES

—-

Il s’agissait de deux espèces :

- des lauriers-rose (Nérium oleander)

- des lagerstroemia, des lilas d’été ou des Indes

Un grand merci à la fildèle flambergienne d’entre les fidèles pour ces précisions botaniques, une lectrice qui m’a bien précisé que les deux espèces choisies étaient réputées « peu rustiques ».

Quand on plante des espèces peu rustiques, ce qui doit arriver arrive.

Les photos ci-dessous, prises mardi dernier en attestent : une nouvelle fois, les bacs et les caisses sont vides !

NOUES1 

—–

NOUES4

——

Tout est vide, vous dis-je !

J’en ai profité pour remarquer un petit détail :

NOUES2

—–

Figurez-vous que chaque bac est auto-alimenté par un système d’irrigation d’eau !

A Montereau, on ne se refuse rien !

NOUES3

——-

On aura compris en tout cas deux choses :

- Une nouvelle fois, les amateurs de gaspillage de deniers publics se régalent…

- Détruire cinquante beaux arbres, les remplacer par des espèces qui crèvent les unes après les autres, avec des bacs qui consomment énormément d’eau, c’est une vision pour le moins étonnante de l’écologie.

Mais vous le savez, Montereau est dotée d’un label « Terre durable » ! Il faut ce qu’il faut !

http://www.ecollectivites.net/resultat-de-la-recherche/index.html

Bon week-end, à lundi !

————————————–

Et si vous ne savez pas quoi faire cette après-midi :

Capture

 

Des fouilles aux caisses, de curieuses fouilles ?

Voici quelques semaines, je m’étais permis de vous narrer une espèce d’anecdote personnelle qui m’était arrivée à l’hypermarché Carrefour survillois.

Je parle finalement assez peu de moi, mais j’avais trouvé qu’elle pouvait intéresser un ou deux lecteurs flambergiens…

Je vous remets en mémoire la lettre que j’avais alors envoyée au Directeur du magasin.

Des fouilles aux caisses, de curieuses fouilles ?  dans Vie locale 1210170636493901110445288

—–

Une réponse haute en couleurs allait me parvenir, une réponse dont je m’en vais vous faire profiter.

Il serait dommage de la passer sous silence, sans compter qu’ici, vous le savez, on a tendance à suivre les dossiers.

CARREFOUR

——

Ce n’est pas le Directeur en personne qui me répondit, mais le « Manager Métier SECURITE ». (Je cite la fonction exacte inscrite au bas du courrier…)

CARROUF

——

Voulez-vous que je vous révèle mon passage préféré de cette belle missive ?

C’est celui-ci :

« [...] mais n’est-il pas plus agréable de se voir proposer en caisse par une jeune femme plutôt que par un agent de sécurité ? »

On aura compris qu’il y a encore du boulot pour faire évoluer les mentalités, comme dirait ma crémière qui vient de se déclarer complètement en faveur du mariage pour tous !…

En tout cas, une chose est certaine, à Carrefour-Surville, on ne trouve toujours aucun ouvrage de notre Député-maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544….

A demain, pour la traditionnelle rubrique « Sur le vif ».

——————-

Capture

————————————————————————–

 

 

Des maisons à plus d’euros du tout…

Le lecteur flambergien doué d’une assez bonne mémoire se souvient peut-être qu’en 2005, notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544 fonda et présida l’« Association française d’accession populaire à la propriété (AFAP)», qu’on surnomma également « Association des maisons à 100 000 euros ».

Comme il est rappelé sur l’encyclopédie Wikipédia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Yves_J%C3%A9go

Wiki« Son but est d’aider les municipalités à bâtir des « maisons à 100 000 € » et de les vendre à des ménages modestes« .

On se souvient également que ce président-là, notre édilanous donc, ne put réussir à en construire une seule, de ces maisons à 100.000 euros à Montereau-Fault-Yonne…

Toutes proportions gardées, c’est un peu comme si M. Beretta n’avait pu réussir à fourguer un seul de ses A400 Xplor Unico calibre 12/89 dans une armurerie bisontine.

Oui, vous le savez, ce qui se trouve rue Jules-Ferry, coincées dorénavant entre l’école Claude-Sigonneau et les nouveaux 80 logements en construction, ce sont des maisons Boutin à 15 euros par jour, qui soit dit-en passant, vont coûter beaucoup plus que 15 euros par jour.

J’en veux pour preuve cet article de Libération, déjà mentionné sur ce site d’informations locales.

—–

090812103146390114238548

http://www.liberation.fr/economie/0101584007-la-maison-a-15-euros-par-jour-tres-loin-du-compte

—-

Pendant que j’y suis, je vous montre une vue prise hier de ces maisons à 15€/jour jour, avec une pensée pour la famille qui a acheté celle à l’extrémité du bloc, sous la flèche rouge :

15

—–

Cette famille ayant acheté la maison à 15€/jour au bout du pâté pensait sans doute avoir un peu d’espace… Au moins à droite en regardant devant l’entrée…

Voici ce qu’il en est dorénavant avec l’adjonction du bloc de logements en construction.

15

——

Mais je referme ma parenthèse.

Si je vous ai remis tout ceci en mémoire, c’est qu’une nouvelle ville vient de subir de bien lourds désagréments avec ces maisons à 100.000 euros.

Et je remercie tout de suite et même immédiatement Liz, une fidèle flambergienne de m’avoir alerté, alors que j’étais personnellement occupé avec les curry wursts au très berlinois Konnepkes Imbiss…

http://konnopke-imbiss.de/

Oui, la ville du Havre, puisque c’est de cette commune dont nous allons parler aujourd’hui, la ville du Havre vient de se rendre compte que décidément, le projet Borloo-Jégo avait bien des inconvénients…

Il faut vous dire que le célèbre Julien Courbet nous avait déjà alertés en 2010 :

Capture

http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2010/11/25/2317452_le-havre-les-maisons-borloo-sont-un-cauchemar.html

Capture

——

Figurez-vous que la municipalité à la fois UMP havraise a été obligée de racheter pour un euro symbolique tout un lotissement de ces maisons laissées à l’abandon pour les terminer elle-même, pour un coût d’environ 1 million d’euros.

C’est France TV Info qui nous apprenait tout ceci pas plus tard que le 3 novembre dernier :

Capture

http://www.francetvinfo.fr/video-la-mairie-du-havre-rachete-des-maisons-a-100-00-euros_164735.html

Et pourquoi la ville du Havre doit-elle terminer elle-même le projet ?

Parce que le promoteur a déposé son bilan, pardi…

Le projet des maisons à 100.000 euros a en effet « attiré des promoteurs de tous crins. Au Havre, la filiale d’une société parisienne baptisée LH53 s’est mise sur les rangs. Ce sont ses constructions qui posent problème. Elle est aujourd’hui en liquidation« . (Je cite un reportage de France 3 Haute-Normandie consacré à ce sujet…)

100000

—-

Je vous conseille vivement pour terminer d’écouter ou de réécouter ce reportage de France Culture, intitulé sobrement mais efficacement « Les maisons Borloo, maisons fiasco ! »

http://www.franceculture.fr/emission-les-pieds-sur-terre-retour-sur%E2%80%A6-les-maisons-borloo-maisons-fiasco-r-2012-02-03

Capture

—-

Encore des journalistes du Service Public qui ne vont pas plaire à notre édilanous président-fondateur de l’association des maisons à 100.000 euros…

A demain !

————-

La dent dure ? dans Vie locale Invitation-10-ans-2

http://www.anticor.org/2012/10/25/anticor-fete-ses-10-ans/

La soirée sera animée par Bruno Masure et Eric Halphen !

Qu’on se le dise !

—————————————————-

 

123

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !