Eloge du bon goût !

Lundi soir dernier se tenait le dernier conseil de la CC2F, notre Communauté de Communes du Fleuve et de la Rivière.

Il faisait très froid dans la salle du Conseil de l’hôtel de la Communauté, autrefois salle d’audience du tribunal de Montereau.

Notre député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544 arborait d’ailleurs une écharpe violette aux couleurs de l’UDI…

CC22

—–

Un sujet important devait être évoqué, si j’en crois l’articulet paru sur le site d’infos en ligne  WebCastMédia :

NAPO2

 

http://wecastmedia.fr/un-parc-dattraction-dedie-a-napoleon-en-seine-et-marne/Eloge du bon goût !  dans Vie locale 1212110912453901110651629

——

Vous avez bien lu, selon notre édilanous, c’est bien à Marolles-sur-Seine qu’il aurait prévu d’implanter son Napoléonland, sur la lieu-dit du Moulin à vent, avec hôtels, infrastructures, gare TGV et tout et tout.

C’est ici.

La version cadastre :

1212110824283901110651570 dans Vie locale

—–

La version Google Earth :

1212110824283901110651571

————–

Not’ bon maire vanta les mérites de l’endroit, qu’il compara au lieu d’accueil du Futuroscope, ni plus ni moins, s’il vous plaît, mais il dut rappeler qu’il fallait quand même que soit réalisée une « étude de faisabilité« , que M. Forestier, Directeur de la CC2F estima à… 100.000 euros.

Vous avez bien lu : CENT MILLE EUROS, pour savoir si le lieu convenait.

L’étude fut votée…

Bien entendu, notre édilanous rappela, jura presque croix de bois croix de fer, si je mens je retourne en outre-mer, que tout serait prêt en 2017.

Je ne pus m’empêcher de penser qu’en trois ans, il faudrait donc :

- réaliser l’étude de faisabilité.

- espérer que l’étude de faisabilité soit positive. (A mon avis, pour 100.000 euros, ça ne devrait pas trop poser de problèmes au cabinet qui sera chargé de la réaliser, cette étude-là. Je suis d’ailleurs très impatient de savoir quel cabinet sera chargé de réaliser ce petit travail…)

- faire modifier le PLU, le Plan Local d’Urbanisme.

- trouver des investisseurs à hauteur de 300 millions d’euros…

- tout construire, le parc, les attractions, la gare TGV…

Tout ça en trois ans…

Bon courage à tout le monde, l’essentiel étant encore et toujours pour YJ d’occuper l’espace médiatique et de promettre 2000 emplois avant les prochaines élections municipales et les prochaines élections territoriales de 2015…

On apprit également à cette occasion qu’il serait possible qu’on installât également sur ce lieu-dit du du Moulin à Vent la Maison de la Seine, initialement prévue au vieux Château Monterelais.

Je vous rappelle une nouvelle fois que notre DM-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544 avait reçu pour cela le 16 juin 2010 »une Marianne d’or » au Conseil Constitutionnel pour ce projet.

CHAT5

La raison invoquée de cet abandon du confluent fut jégoïstement simple : la région IDF refuse de financer cette Maison de la Seine.

Vous l’avez compris, c’est encore et toujours la même rengaine : c’est la faute des méchants socialistes.

Mais ce qui me marqua, moi, en ce lundi soir, ce sont les quatre tentatives humoristiques que se crut obligé de clamer notre édilanous, avec plus ou moins de bon goût, comme vous l’allez voir.

1) Il déclara que le vice-président  Jean-Marie Albouy, à l’occasion d’un passage de micro, avait une voix « fluette« . Ce qui n’est au passage pas exact, M. Albouy ayant, selon moi, une belle tessiture de baryton…

2) A l’occasion d’un vote sur l’attribution à la compagnie des eaux SAUR, il fit remarquer que M. Blanchard, élu de Cannes-Ecluse ne pourrait prendre part au vote, étant lui-même employé par la SAUR.

« Vous avez bien dit le hareng ? » crut bon d’ajouter Yves Jégo !

3) Il nous apprit également qu’une société allait s’implanter sur la ZAC de St Donain en assurant créer « 6 emplois sur 3 ans ».

Et de poursuivre finement : « On a connu mieux !« .

Vous imaginez une entreprise qui se créée a qui on dit « on a connu mieux« , je pense que ça encourage vraiment les autres entreprises à venir s’installer chez nous !

4) Mais le comble du mauvais goût fut atteint au moment de passer la parole à Mme Christiane Pesalovo, maire de Laval-en-Brie, 9ème vice-présidene chargée du Contrat de Bassin, budgets eau, assainissement, Commission d’Appel d’Offres.

Voici comment Yves Jégo présenta l’intervention de sa vice-présidente, avec un sourire en coin :

« Madame Pesalovo va nous parler de son problème de refoulement de canalisation« .

PES

Madame la Maire de Laval eut une espèce de sursaut, mon voisin dans le public n’en croyait pas ses oreilles, et moi, je me disais que vraiment, le « bon goût » marqua cette soirée !

Demain, nous resterons dans le même endroit avec deux questions diverses.

L’une, très jolie question diverse, concerne si j’ai bien compris votre serviteur qui vient de finir de vous faire perdre votre précieux temps pour aujourd’hui.

————————————————-

 

 


26 commentaires

1 2 3
  1. qui cherche trouve dit :

    J’propose 50% moins cher… à 50 000e, j’veux bien la réaliser son étude!

    Et pis suis d’Montereau, pourra alors compter un chômeur en moins pendant un certain temps…

  2. Messali Hadj dit :

    En effet, l’étude de faisabilité va être entièrement financée par le Conseil général dans le cadre d’un contrat CLAIR !!!

    • Yves POEY dit :

      Eh oui… C’est en effet ce qu’a annoncé notre édilanous… Voilà à quoi va servir une partie des 2,5 millions d’euros accordés par le CG77 à la CC2F…

  3. Colère dit :

    Mais Eblé il sait que la subvention d’Aiello va servir à financer cette étude ?
    100.000 euros, est-ce qu’on se rend vraiment compte de ce que c’est, 100.000 euros ?

  4. christophe dit :

    100 000 euros c’est à peine plus le salaire annuel d’un député maire président d’agglomération je pense!!!!

  5. Messali Hadj dit :

    Cette subvention est de 150.000 euros et le conseil général sait parfaitement à quoi elle va servir ! cette utilisation se fait avec son accord !

  6. henri auclair dit :

    Il est très regrettable que le Conseil Général finance l’étude d’un tel projet, et cela, pour 2 raisons:
    en premier lieu, c’est que ce projet n’a pratiquement aucune « chance » d’aboutir s’il faut trouver un mécène déboursant 200 à 300 M€,
    la seconde, plus morale, c’est de faire un parc d’attraction à la gloire d’un personnage comme Napoléon. Oui, ce grand homme, expert en stratégie militaire est responsable, entre autre, de plus d’un million de morts, d’une France appauvrie, au territoire réduit, avec une Europe liguée contre elle…
    Que dirait-on si, demain, nos voisins allemands, pour résorber le chômage, décidaient de faire un parc d’attraction à la gloire du Führer?

  7. citoyen dit :

    Questions:
    Qui décide du saupoudrage des subventions du Conseil Général pour des actions ineptes ou la réalisation de travaux effectués dans certaines de communes en ne tenant aucun compte des besoins réels de la population.
    Qui en fait les demandes ?
    Qui les entérine ?
    Qui veut-on satisfaire ?
    Au nom de quelle concertation ?
    Pour quelles ambitions électorales ?

    Question subsidiaire : les électeurs ont-ils raison d’être particulièrement inquiets de cette politique Kamikaze dans le canton ?

  8. Anonyme dit :

    Si le patron du département de seine et marne, le Sénateur socialiste Vincent Eblée considère que Napoléon est digne d’avoir un parc d’attraction c’est une info ! Je crois que les prochaines élections vont être très très difficiles pour les candidats de gauche . Qu’ils en profitent ! le nombre d’électeurs qui vont partir à la pêche ce jours là grandit de jour en jour.

1 2 3

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !