Archive de l'auteur

A la rescousse de Mickey, d’Astérix, du Fou du Puy et de… Napoléon ?

Maintenant qu’il est dans l’opposition, notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544 vient une nouvelle fois de prendre son traitement de texte préféré.

Maintenant qu’il ne soutient plus le gouvernement en place, not’ bon maire vient de poser une nouvelle question écrite qu’il n’aurait bizarrement pas songé à poser du temps du gouvernement Sarkozyste.

Etrange, non ?

Cette question importante concerne… les parcs d’attractions et fut adressée à Aurélie Filippetti, notre Ministre de la Culture et de la Communication.

Capture


Aurélie Filippetti, Ministre de la Culture et de la Communication

———

Panem et Circences, encore et toujours du pain et des jeux, vous dis-je !

Cette question fut inscrite au Journal Officiel le 25 décembre dernier.

La voili la voiçà sans plus tarder !

http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-14752QE.htm

http://nsm08.casimages.com/img/2012/12/26/1212260919023901110697390.jpg

————

Dans un premier temps, faut-il rappeler à notre édilanous que cette mesure figurait dans les propositions du candidat Hollande, et que les Français ont choisi ?

Dans un deuxième temps, faut-il rappeler à Yves Jégo que cette mesure avait été imaginée par… le précédent gouvernement UMP ?

Si si ! Souvenez-vous :

La mesure était inscrite dans le plan de rigueur pour le budget 2012, et fut abandonnée le samedi 3 septembre 2011 par le Gouvernement Fillon, suite aux protestations de nombreux élus proches de la majorité.

Il s’agissait alors de faire passer cette taxe à 19,6 %, et non pas « seulement » à 10 % comme évoqué dans la jégoïste question !

On en parlait d’ailleurs dans le quotidien du soir Le Monde daté du5 septembre 2011.

Le

http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/09/05/ces-elus-voisins-de-parcs-d-attraction-qui-ont-combattu-la-taxe_1567077_823448.html

On avait alors vu monter au créneau notamment futuroscopique un Jean-Pierre Raffarin remonté à bloc, et qui avait menacé, quelle audace tout de même, de ne plus assister aux petits déjeuners sarkozystes de la majorité.

http://nsm08.casimages.com/img/2012/12/26/1212260933503901110697415.jpg

——

En Île-de-France, pour défendre la souris noire aux grandes oreilles, on vit monter au créneau Chantal Brunel, Jean-François Copé, députés UMP de Seine-et-Marne, ainsi que Gilles Carrez, député UMP du Val-de-Marne, comme en témoigne la carte interactive publiée dans le papier du Monde :

Capture

——–

Mais d’Yves Jégo, point !

A l’époque oncques n’entendîmes notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544.

Personne ne l’entendit prendre fait et cause pour ce grand sujet, que dis-je, cette grande cause nationale !

Alors évidemment, me direz-vous, un petit détail à changé.

Notre édilanous, désormais promoteur en chef du Napoléonland aurait-il peur que ce relèvement de la TVA à 10 % vienne à décourager un peu plus les très éventuels et très hypothétiques investisseurs ?

Je ne suis pas loin de le penser !

A demain !

————————–

 

 

 

Fin d’A.A.V.I.M. !

Voici ce que j’écrivais le 4 juillet dernier à propos de ce dossier important que représente l’Association d’Aide aux Victimes et de Médiation du Sud-Seine-et-Marne.

Je prédisais la fin programmée de cette association.

C’est fait.

L’A.A.V.I.M sera dissoute à la fin de ce mois.

Rappel des faits, révision et fin d’A.A.V.I.M…..

——————————————-

Vous souvenez-vous des deux papiers que j’avais consacrés à l’A.A.V.I.M., l’Association d’Aide aux Victimes et de Médiation du Sud-Seine-Et-Marne ?

On se rappelle que notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-Avocat-346-544 en avait repris très récemment la présidence, succédant ainsi à la surprise générale à Claude Eymard-Duvernay, son ami et mentor local.

La trésorerie de l’A.A.V.I.M. se trouvait alors en très fâcheuse posture.

C’était ici :

LOGO

http://yvespoey.unblog.fr/2012/03/12/la-bourse-ou-laavim/

Extrait :

En 2011, une projection de trésorerie indiquait que fin juin 2012, on ne pourrait plus payer les salaires, il manquerait aux alentours de 30.000 €.

De fait, toujours en 2011, les débits sont supérieurs aux crédits !

Des membres de l’association, des membres de son bureau vont reprocher à Claude Eymard-Duvernay un manque d’anticipation concernant cette échéance qui arrivait.

En octobre 2011, l’ancien maire de Montereau annonce qu’il donnera sa démission à la fin de l’année.

Ce qu’il fera.

L’Association est au milieu du gué…

Le climat en son sein se détériore, trois démissions se produisent.

Il faut trouver des sous, un moyen de s’en sortir.

Claude Eymard-Duvernay va voir Yves Jégo qui décide de reprendre la présidence de l’association.

Certains pensent alors qu’il rend ainsi un signalé service à l’ancien maire de Montereau, lui évitant de se retrouver dans une situation très périlleuse…

Notre édilanous va trancher dans le vif :

- Il procède au licenciement d’une juriste, pilier de l’association, en passe de demander son congé de maternité.

- Il procède au licenciement de la secrétaire.

- Il supprime les indemnités de déplacement des délégués du Procureur, des indemnités pourtant prévues par la Loi…

- Il décide que l’A.A.VI.M. ne s’occupera plus des MAP, les Mesures d’Alternatives aux Poursuites.

Ce faisant, cette dernière décision met évidemment dans l’embarras le Procureur de la République qui est désormais obligé de travailler « en direct » avec ses délégués.

Et nous nous retrouvons devant un nouvel et véritable paradoxe :

Notre édilanous décide donc de supprimer une mesure voulue par le gouvernement !

De fait, de par la multiplication des casquettes jégoïstes, l’association se retrouve dorénavant gérée par le vice-président qui n’est autre qu’Alain Lafarge, ex-proviseur du lycée Malraux, grand ami d’Alain Drèze, tous deux désormais grands amis d’Yves Jégo…

Vous suivez ?

En tout cas, on aura bien compris le but de la jégoïste « reprise en mains » de l’AAVIM Sud 77 par notre DM-ex-ARES-PR-plus-UMP-A-346-544…

http://nsm05.casimages.com/img/2012/03/11/120311082205390119562090.png

On pourrait même penser qu’il fallait à tout prix sauver le soldat Claude…

Quitte à procéder à des licenciements, quitte à amputer l’association de l’une de ses missions principales, et en faire surtout sans juriste une magnifique coquille vide !

—————

Revenons maintenant aux derniers développements en date…

Très récemment un Conseil d’Administration de l’A.A.V.I.M. avait lieu.

Ou peut-être aurais-je dû écrire  « de feu l’A.A.V.I.M. »… Nous allons voir pourquoi.

Au début de ce C.A., Alain Drèze tint à faire une déclaration, alors que le Président Jégo n’était pas arrivé !

L’ancien maire PS de Montereau, l’ancien premier Secrétaire fédéral du PS en Seine-et-Marne tint à déclarer que « contrairement à ce qui se dit dans une certaine presse, je ne suis pas trésorier de l’A.A.V.I.M.« 

On se rend compte probablement dans quel état se trouve la trésorerie de cette association pour qu’une telle déclaration liminaire soit prononcée…

Notre édilanous arriva en retard, et passera beaucoup de temps avec son smartphone préféré, mais ça, nous avons l’habitude…

Il fera au cours de ce C.A. une déclaration fracassante : « La fermeture de l’A.A.V.I.M. est programmée pour la fin 2012 ! « .

Vous avez bien lu : c’en est fini de l’Association d’Aide aux Victimes.

Cette annonce, il faudra attendre la fin de la réunion pour qu’Yves Jégo la fasse.

La séance se déroulera comme si tout devait continuer.

La Directrice de l’A.A.V.I.M, dont je vous avais longuement parlé, qui n’avait pas voulu me recevoir, développa dans un premier temps les activités de l’Association !

Comme si les membres du CA ne savaient pas à quoi servait l’A.A.V.I.M. !

Comme dirait un mien ami, quand on n’a pas grand chose à dire, il faut bien meubler…

Puis, vint même la présentation du budget prévisionnel, avec une ligne de produits surréaliste !

Mais jugez plutôt :

IMAGE2

—-

A l’A.A.V.I.M. on considère pour équilibrer le budget qu’une recherche de financement d’un montant de 37.732 € fait partie des recettes à venir !

C’est écrit en tous nombres et en toutes lettres !

C’est un peu comme si vous décidiez d’acheter une voiture l’an prochain en vous disant que vous le pouvez forcément parce que peut-être une recherche d’argent vous le permettra.

Facile, non ?

Sans compter que les éventuels financeurs seront contents d’apprendre que des subventions en faveur des victimes seront faites alors que cette Association doit fermer.

A moins que ces subventions ne servent à financer que les derniers licenciements ?

A propos de licenciements, car il faudra hélas licencier le personnel restant si l’A.A.V.I.M. ferme, j’aimerais vous communiquer ce jégoïste courrier qui date de fin 2011.

Le voici :

IMAGE1

——

Une nouvelle fois, les engagements jégoïstes doivent être pris pour ce qu’ils sont.

- Licenciements auxquels il ne peut se résoudre : fin 2012, on ferme la boutique !

- Rétablissement des finances : cf un peu plus haut… Et de toute façon, on arrête tout…

CQFD, une fois de plus !

Et puis, autre chose, au passage : Yves Jégo écrit que l’A.A.V.I.M. « est elle-même victime de son succès« .

Quel aveu ! Lui qui passe son temps à proclamer que le délinquance baisse, il constate que l’Association d’Aide aux Victimes tourne à plein régime !

Quel paradoxe !

Alors évidemment, not’ bon Maire essaye de justifier la fermeture de l’A.A.V.I.M. par le fait que l’I.N.A.V.E.M. la Fédération Nationale d’aide aux Victimes souhaiterait plutôt une une structure départementale plutôt qu’une association locale.

Capture

http://www.inavem.org/

Mais ne nous y trompons pas : ce qui va faire que l’A.A.V.I.M. fermera ses portes fin 2012, c’est bel et bien la gestion désastreuse des deux derniers présidents, responsables au passage et hiérarchiquement de leur Directrice.

Alors, là encore, des questions se posent :

- Que vont devenir les victimes prises en charge d’ici la fin 2012 ?

- Quel sera le suivi des dossiers ?

- Si une association départementale devait être créée, combien de temps cela prendrait-il et durant ce temps, qui s’occuperait des victimes ?

Durant ce dernier Conseil d’administration en date, Messieurs Eymard-Duvernay, Drèze, Jégo, tous se montrèrent apparemment satisfaits d’eux-mêmes.

Notre DM-ex-ARES-PR-UDI-plus-UMP-A-346-544 confia néanmoins qu’il n’avait guère eu de temps à consacrer à l’A.A.V.I.M. en raison de « l’intensité de la campagne électorale« .

Il a donc remercié le vice-président, Alain Lafarge d’avoir bien « mené la barque« …

Quand certains membres de l’A.A.V.I.M. faisaient remarquer à notre édilanous, avant son élection en tant que nouveau président de l’association qu’il n’aurait peut-être pas beaucoup de disponibilités, il s’était offusqué et avait déclaré que « ce n’était pas son genre de s’engager sans assumer« .

On voit par là et une nouvelle fois la justesse de la fameuse phrase tellement vérifiée dans notre territoire : les promesses d’Yves Jégo n’engagent que ceux qui y croient !

En tout cas, ce qui est certain, c’est qu’une nouvelle fois, une importante structure locale située à Montereau disparaît !

————————

C.Q.F.D ! 

—————————————-

Cette leçon vaut bien un sondage ?

Ainsi donc, à Montereau-Fault-Yonne, a été lancé la semaine dernière un « mystérieux » sondage, si l’on en croit beaucoup de témoignages, dont beaucoup de témoignages de « sondés flambergiens ».

Je vais vous livrer aujourd’hui l’un de ces témoignagnes, et puis, comme d’habitude, je poserai quelques questions…

——-

Hier après midi, à trois  reprises, j’ai fait l’objet d’un sondage de la part paraît-il de « l’IFOP pour des statistiques INSEE « . (J’ai fait répéter deux fois l’identité du sondeur qui était une sondeuse : « L’IFOP pour des statistiques INSEE ».)

Il a fallu décliner mon prénom, ma date de naissance, mon inscription sur les listes électorales, le nombre d’années passées à Montereau, ma situation familiale, marié, veuf, divorcé, ma situation sociale, cadre, ouvrier, retraité…

Je devais répondre par oui ou non, satisfait ou pas, mauvais, très mauvais, « ne connait pas suffisamment pour se prononcer ».

L’entretien dura une bonne dizaine de minutes, avec des questions rapides et très précises.

Sondage

Voici quelles étaient les questions :

Qu’est-ce que je pensais des fêtes Napoléon, du projet du futur parc Napoléon.

Ensuite, vinrent des questions très précises sur M. Chéron, M. Albouy, Mme Castellain, M. Vallée, M. Zaïdi, M. Mégret ? (Appréciation à donner à chaque fois : bon, moyennement bon, mauvais, très mauvais ?

Quelle est la place et  l’action de l’opposition à Montereau ?

Des questions sur MM Hamelin et Aïello. (Appréciation à donner : bon, moyennement bon, mauvais, très mauvais )

Est-ce que je suis d’accord pour le cumul des mandats d’un maire ?

Est-ce que je préfère un maire à plein temps ou un député à plein temps ?

Qu’est-ce que je pense des animations proposées par la municipalité, la politique culturelle de la ville ?

Qu’est-ce que je pense de la gestion des espaces verts ?

Comment je juge la qualité de vie en ville haute ? en ville basse ?

Quelques questions sur l’office OPHLM Confluence Habitat, sa gestion…

Qu’est-ce que je pense de Patricia Inghelbrecht, la candidate du PS ?

Suis-je satisfait ou pas de la manière dont elle était présente à Montereau ? sur son action ?

Des questions d’appréciation aussi sur Léo Aïello ! Suis-je satisfait ou pas sur l’aide qu’il apportait aux habitants ?

Des qustions relatives aux transports monterelais.

Des questions sur le commerce en ville.

Puis une question noyée au milieu de tout ça : Est-ce que j’ai voté pour Yves Jégo aux dernières municipales et est-ce que je revoterais pour lui s’il se représentait.

Au premier coup de téléphone je les ai envoyés paître, seconde approche, troisième (ils sont tenaces), j’ai fini par accepter pour voir un peu ce que le « sondeur » qui était une « sondeuse » avait dans le ventre et en quoi consistait le dit sondage.

Les questions ne sont en aucun cas anodines, les noms avancés sont étonnants, tout comme les dossiers sur lesquels on vous demande de vous exprimer.

Sondage2

Puis, quelques dernières questions, et non des moindres :

Une question étonnante sur la satisfaction personnelle à la lecture des événements relatés dans la presse (République, 7/7 etc…)

Où est-ce que je prenais l’information relative à Montereau : presse locale, nationale, France 3, internet ?

Qu’est-ce que je pensais de la façon dont les habitants étaient informés : bien, mal, objectivement.

Mon appréciation sur l’évolution de la ville depuis mon arrivée…

———–

Un grand merci pour ce témoignage !

Alors bien entendu, ce « sondage » soulève quelques interrogations.

A ma connaissance, l’INSEE ne sous-traite pas à l’IFOP des sondages pour des statistiques, ainsi que la sondeuse l’a répété par deux fois.

Qui organise vraiment ce sondage auprès des monterelais ?

Comment sont-ils choisis, ces monterelais ?

Qui a commandé ce sondage ? Pas besoin d’être grand clerc pour se rendre compte du caractère très orienté des questions, du caractère binaire de certains items…

Qui paye les sondeurs ?

Selon l’une des mes sources, un agent municipal aurait été déjà affecté à l’ébauche de la campagne électorale, sous forme d’un contrat de travail de quinze heures.

Voulez-vous que je vous dise : ça sent le commencement des grandes manoeuvres électorales à plein nez !

————-

Les vignettes sont dues à l’encre de Chine du dessinateur Deligne :

http://deligne.com/

—————-

Mais voilà que j’allais oublier !

Joyeux Noël à tous et même aux autres !

On se retrouve bientôt !

http://nsm08.casimages.com/img/2012/12/23/1212231140573901110690173.png

——————————————–

 

 

Baisser pavillon !

La rubrique « Sur le Vif » de cette semaine va hélas encore constater la liquidation judiciaire d’un établissement monterelais.

En effet, en début de semaine, était prononcée la liquidation judiciaire du « Pavillon de Seine », Rue Port des Fossés.

Capture

http://pavillondeseine.fr/

——-

Je vous ai retrouvé une petite video :

Image de prévisualisation YouTube

——

Bien entendu, il convient de déplorer cette nouvelle preuve de la catastrophe qu’est devenue l’économie monterelaise.

Et pourtant, située au bord de la Seine, si le tourisme était vraiment développé à Montereau, on peut penser que l’idée de cette guingette moderne, le long du fleuve, cette idée-là était une riche idée.

 

Baisser pavillon ! dans Sur le vif... 1212210819043901110684549

Google Earth ©

——

Seulement voilà.

A Montereau, l’office du tourisme est ouvert seulement deux jours par semaine.

A Montereau, la capitainerie fluviale est fermée. (C’est le numéro de téléphone de la mairie (qui est fermée le week-end), c’est ce numéro qui est indiqué !

LOGO

http://yvespoey.unblog.fr/2012/11/22/le-capitaine-pas-cap/

Sans compter qu’à Montereau, la maison de la Seine ne verra jamais le jour.

LOGO

http://yvespoey.unblog.fr/2012/12/12/eloge-du-bon-gout/

Ce fleuve et cette rivière que sont la Seine et l’Yonne sont deux véritables atouts majeurs pour Montereau.

Des atouts complètements inexploités, comme bien d’autres, par la municipalité monterelaise…

Comment donc pouvoir exploiter cette guinguette sereinement dans ces conditions ?

——————-

 

Mo-mo-mo MOTUS !

Il n’aura pas échappé au Flambergien un tant soit peu intéressé par la vie politique nationale que lors des deux derniers dimanches avaient lieu trois élections législatives partielles.

Le premier tour de ces trois partielles ayant eu lieu le 9 décembre, notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544 crut bon de poser dès le 11 décembre, soit le mardi suivant, une nouvelle question orale au gouvernement relative à ce grave sujet.

(Dame, c’est qu’il faut bien profiter du temps de parole du groupe UDI à l’Assemblée Nationale…)

Cette indispensable question de haute politique, la voici :

Mo-mo-mo MOTUS ! dans Vie locale 120307040833390119545439

http://www.assemblee-nationale.fr/14/cri/2012-2013/20130092.asp#INTER_14

1212200929343901110682425 dans Vie locale

——

L’occasion était trop belle pour notre édilanous de mettre l’accent sur les mauvais résultats obtenus par le PS lors du premier tour.

La semaine passa et le second tour vit l’UMP triompher, puisque ravissant un siège au PS à Béziers et récupérant les siens perdus en Ile-de-France…

090207110226390113115871

http://www.lemonde.fr/politique/article/2012/12/16/legislative-partielle-dans-l-herault-l-ump-elie-aboud-elu_1807145_823448.html

Enfin… Quand je dis « récupèrant les siens perdus en Ile-de-France« , c’est un peu plus compliqué que ça dans le Val-de-Marne.

Curieusement, deux jours après le second tour, not’ bon maire ne renouvela pas l’exercice de la question orale.

Et pour cause…

Dans le Val-de-Marne, se jouait en fait un duel UDI / UMP.

Rappel des faits.

A Saint-Maur-Des-Fossés, dimanche dernier ne restaient plus que deux candidats au mandat de parlementaire remis en jeu.

Un candidat UDI, mais adoubé par l’UMP. (On comprendra donc une nouvelle fois les intérêts et les positions communs UDI / UMP…)

Ce candidat n’était autre qu’Henri Plagnol, membre co-fondateur du borlooïste parti.

1212201122203901110682594 Il détenait le titre, puisqu’en juin dernier, il avait été élu avec un peu plus de 57%.

En face, son ex-Adjoint à la Mairie de Saint-Maur, UMPien bon teint, mais dissident puisque non adoubé par l’UMP, je veux bien sûr parler de Sylvain Berrios.

Les deux hommes avaient fini par se détester cordialement, si j’en crois cette lettre ouverte que l’UMPien avait envoyé à l’UDIste : 

1212201103023901110682572

Sympathique ambiance, non ?

Que croyez-vous donc qu’il arriva ?

Si ! Si ! 

Henri Plagnol, membre fondateur de l’UDI fut battu par Sylvain Berrios, élu à 53,4 % !

Enorme claque pour M. Plagnol qui fit savoir hier et subséquemment qu’il envisageait de tirer sa révérence de la scène politique.

090423090621390113531056

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/l-udi-et-ex-ump-henri-plagnol-laisse-entrevoir-la-fin-de-sa-carriere-politique_1201014.html

Mais revenons-donc un peu à notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544 !

Pas de déclaration, pas de dépêche AFP, pas de nouvelle question orale au Gouvernement.

L’UDI battu !

Un membre fondateur du parti dans la panade !

Première élection officielle pour l’UDI et une toute première catastrophe !

Et qu’est-ce qu’on dit, Monsieur notre édilanous ?

Mo-mo-mo MOTUS !

————————

A demain ! (Enfin….. J’espère….. :D  )

————————————————————————–

Remarquables identités !

Vous, je ne sais pas, mais moi, si.

J’ai eu envie de vous donner quelques nouvelles aujourd’hui de la filière automobile française, avec les implications locales correspondantes.

Oh oui, amateurs de nouvelles de la filière automobile française, je vous sens comme tout alléchés !

Car toutes les infos que je vais vous dévoiler aujourd’hui sont rigoureusement vraies, que je sois changé séance tenante en délégué général de l’UDI si je vous raconte des carabistouilles !

Il se trouve qu’un mien ami, propriétaire d’une voiture française, a une fâcheuse tendance à briser son miroir de rétroviseur latéral gauche. (Il faut dire aussi que son portail n’en finit pas de rétrécir…)

Il est donc connu dans la concession locale pour refaire de temps à autres son stock de miroirs pour rétroviseurs latéraux gauches.

La marque de cette voiture, je la tairai, pour ne pas faire du tort au constructeur.

Pour vous donner quand même un ordre d’idées, le logo de cette grande firme représente (sur un fond jaune vif) comme une espèce de quadrilatère dont les diagonales se couperaient en leur milieu (autrement dit : c’est un parallélogramme) et  seraient perpendiculaires. (Avec des angles qui ne seraient pas forcément droits, au passage…)

On peut même dire que cette grande marque aurait à peu près la même consonnance que le pseudonyme de l’auteur de la célèbre et magnifique chanson « Mistral gagnant »…

Je vous ai pixellisé le logo, devenu totalement incompréhensible, au cas où….

Remarquables identités ! dans Billets d'HOU 1212181049013901110676926

—–

Arrivé à la concession, mon mien ami trouva le propriétaire dans un état proche de la plus nerveuse des crises de nerfs.

Il avait en effet bien de besoin de vider son sac après la visite d’un ponte du service communication de la grande marque de voitures évoquée tout à fait anonymement ci-dessus !

« Rendez-vous compte de ce qui m’arrive, il faut que je refasse tout mon garage !

- Ah bon, des soucis techniques ?

- S’il n’y avait que ça ! Non il faut que je refasse mon carrelage gris posé dans toute la concession et dans le garage. Il n’est plus aux normes !

- Comment ça, il n’est plus aux normes ? Il y a des normes pour les carrelages maintenant ?

- Chez …………………….. oui ! Des normes pour l’identité visuelle ! Maintenant les carrelages des concessions ……………………….. doivent être NOIRS ! Un noir aux normes définies par ……………………………. !

- Non, vous plaisantez, j’espère !

- Oh ! Je n’ai pas le coeur à plaisanter ! Mais il y a encore mieux ! Je venais d’installer un comptoir en briques apparentes. Il faut que je les peigne en blanc, pour la nouvelle identité visuelle ! Chez …………………… maintenant, les comptoirs doivent être blancs !

- Eh ben, ça ne rigole pas chez ………………………… !

- Et ce n’est pas fini, continua le patron ! S’il n’y avait que l’identité visuelle ! Il y a aussi l’identité du client à assurer. Dans tous les endroits, il va falloir installer des écrans plasma sur lesquels apparaîtront en temps réel le nom des propriétaires des voitures en train d’être réparées, au vu et au su de tout le monde !

- Diantre ! Remarquez, continua mon mien ami croyant amuser la galerie, ils auraient pu vous infliger aussi une identité olfactive !

- Comment vous le savez ? Vous travaillez avec M. …………………………………………….. ? Ah ! Je suis fichu !

[NDLR : j’ai volontairement anonymé, toujours pour les mêmes raisons, le nom du patron de cette grande firme.

Pour vous donner quand même un ordre d’idées, son prénom ressemblerait au pseudonyme du fils de Françoise Dolto qui en son temps interprétait les célèbres lieder classiques français du siècle dernier « Senor Météo« , « Tout nu et tout bronzé« , « Papayou« , ou encore « Je préfère manger à la cantine« .

Quant à son nom de famille, à ce grand patron-là, il pourrait assez évoquer le nom qu’on donnait aux gamins lyonnais au temps des Soyeux…]

Le patron de la concession locale continua en retenant de gros sanglots.

Vous voyez le concept de sanglot retenu ? Eh bien encore plus retenu que ça !.

- Ben oui, l’identité olfactive aussi ! Désormais, il faut que dans toutes les concessions ………………………… ,  le client puisse respirer le même parfum. Il faut que j’installe à la droite de la porte d’entrée un diffuseur de senteur « H24″ !

- Oui, mais bon, il vont vous financer tout ça !

- Pensez-vous, tout ceci va me coûter la somme de 40.000 euros.

[NDLR : soit 3,75 fois moins qu’une étude de faisabilité pour le Napoléonland, quand même…]

Mon ami consola le concessionnaire en payant rubis sur l’ongle ses miroirs de rétroviseur, sans demander une quelconque réduction…

Ah ! Au fait ! J’allais oublier : 

Vous ai-je précisé que la grande firme automobile française dont je vous parle aujourd’hui a vu ses bénéfices reculer de 39 % l’an dernier ?

1212181119153901110677028 dans Billets d'HOU

1212181119153901110677027

Voulez-vous que je vous dise : je me demande s’il n’y aurait pas là un nouveau grand chantier pour notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544 !

Ou tout au moins une question écrite au Gouvernement !

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste !

Votre dévoué HOU.

———————————————-

Chez gastro, y’a tout c’qu’il faut !

AVANT-POST

.

Comme le nouveau numéro du Canard Enchaîné est dans les kiosques aujourd’hui même, je peux donc bien vous reproduire un extrait de la prestigieuse « Mare aux Canards » de la page 2, issue du volatile précédent qui n’est donc plus en vente :

Canard

CAN1

—-

Oui, ne pas sombrer dans le ridicule, ce n’est pas gagné !

Ah ! Que de beaux papiers en perspective !

—————————–

Chez gastro, y’a tout c’qu’il faut !

.

Lundi dernier,  notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544 avait prévu une petite réunion avec quelques collègues maires de la CC2F au Centre de Surveillance Urbaine de la rue Pierre-Corneille à Montereau.

Las !

Au dernier moment, il fit savoir qu’il ne pourrait s’y rendre, pour un motif assez louable : il fit annoncer qu’il avait une gastro !

J’appris cette info ce même lundi à 17h42 précisément…

C’est donc Jean-Marie-Albouy qui s’y colla et qui dut mener les débats au CSU…

Mais vous allez voir comme les choses ne tournent pas forcément rond en cette triste vallée de larmes…

Voici ce que révélait le fil twitter de notre édilanous hier à 18h27 très précisément, avec un tweet posté deux heures auparavant, comme indiqué :

Capture

—–

Les réseaux sociaux de micro-blogging, si l’on s’en sert, il faut s’attendre à ce que l’on sache ce que l’on fait et à quelle heure…

On l’aura donc compris, notre édilanous allait donc devoir forcément débattre avec une gastro qui l’empêchait d’être au CSU mais pas sur le plateau de LCPan. On n’imagine pas une gastro guérie comme ça en quelques heures…

LCP

Chez gastro, y'a tout c'qu'il faut !  dans Vie locale 1212181011423901110676789

1212181019113901110676805 dans Vie locale

http://www.lcp.fr/emissions/ca-vous-regarde-le-debat/vod/142427-francois-hollande-le-president-sait-il-ou-il-va/olivier-faure-jean-marc-lech-aurelie-trouve-yves-jego-arnaud-ardoin—

—–

Bien entendu, comme il se trouve que je connais un petit peu Olivier Faure, Député PS de Seine-et-Marne, l’un des autres débatteurs, j’ai voulu l’avertir.

Et zou, un petit tweet :

1212170740043901110675555

—-

Dame, c’est qu’on ne débat pas avec quelqu’un qui a une gastro comme avec quelqu’un dont le transit intestinal est optimal !

Dans la foulée, j’ai également prévenu la Chaîne parlementaire, pour les mêmes raisons, pour qu’ils aient un peu d’indulgence face à cette terrible gastro :

Capture

——–

Il va de soi que j’ai également twitté à not’ bon maire que j’avais prévenu tout le monde !

1212170740203901110675558

La gastro, vous savez ce que c’est, faut pas être trop « coule » avec !

Imodium Lingual : médicament contre la diarrhée aigue passagère

http://www.diarrhee-passagere.fr/imodium-lingual

——

Demain, je passerai le manche à Monsieur HOU qui vous donnera des nouvelles de l’industrie automobile française, avec les implications chez les concessionnaires locaux !

————————–

La politique de la vigne

Vous vous en souvenez peut-être, notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544, après s’être subitement intéressé au sort des Directeurs d’Ecole, puis à celui des RASED (ou plus exactement les RASED supprimés par le gouvernement qu’il soutenait), notre Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544 vient de prendre la défense d’une nouvelle profession.

LOGO

http://yvespoey.unblog.fr/2012/12/01/notre-edilanous-veut-que-je-gagne-plus-de-sous/

LOGO

http://yvespoey.unblog.fr/2012/12/05/mais-que-de-jegoistes-decouvertes-en-ce-moment/

Alors que sa circonscription compte un nombre assez important de Directeurs d’Ecole, un nombre beaucoup moins important d’enseignants en RASED (les Réseaux d’Aide Spécialisés pour les Enfants en Difficulté), la profession que vient de défendre notre édilanous est à ma connaissance bien absente de la 3ème circonscription de Seine-et-Marne.

Cette profession, dans le plus grand des besoins, on va le comprendre, est celle qui regroupe les exploitants viticoles dont le montant total à l’année des charges financières nettes de l’entreprise est supérieur à trois millions d’euros.

Les producteurs de picrate, en somme…

Mais vous allez pouvoir juger sur pièce.

Le 13 décembre dernier, à l’Assemblée Nationale, avait lieu un débat relatif à la prochaine loi de finances 2013.

Mme Sandrine Mazetier, Députée de la 8ème circonscription de Paris, présidait la séance.

Je vous retranscris les débats, tels qu’indiqués sur l’indispensable site bien connu ici NosDéputés.fr.

Logo

http://www.nosdeputes.fr/14/seance/673#inter_10a29b9c9a831a9eed76f51c50216b71

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia Mme Sandrine Mazetier, Présidente.

La parole est à M. Yves Jégo, pour soutenir l’amendement n° 124 .

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Dans son article 15, le projet de loi de finances prévoit la réintégration dans le résultat des charges financières nettes à hauteur de 15 % lorsque le montant total des charges financières nettes de l’entreprise est supérieur à trois millions d’euros. Cette fraction réintégrable devrait être portée à 25 % à compter du 1er janvier 2014.

Cette disposition pose un problème particulier aux entreprises du secteur viticole, obligées de constituer des stocks. C’est d’ailleurs l’une des conditions de la création de valeur sur des produits dont le caractère national et le poids dans notre économie ne sont pas à démontrer dans cet hémicycle.

Pour la compétitivité des entreprises françaises, il faut revoir cette mesure qui va à l’encontre de l’objectif poursuivi, en pénalisant les produits et les filières qui élaborent des produits d’exception.

C’est pourquoi nous proposons cet amendement qui vise à défendre le secteur viticole, en faisant en sorte que ceux qui sont obligés de stocker ne soient pas frappés de plein fouet et ne voient pas leurs marges diminuer. C’est une demande de bon sens et je suis sûr, monsieur le ministre, que vous serez sensible à la défense de ce Made in France.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Quel est l’avis de la commission ?

—-

[NDLR : avant cette réponse, vous l’allez voir, Christian Eckert, rapporteur général de la commission des finances, de l’économie générale et du contrôle budgétaire va tout d’abord rappeler  à l’ordre à not’ bon maire...)

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia.Christian Eckert, rapporteur général de la commission des finances, de l’économie générale et du contrôle budgétaire

Je voudrais m’assurer que nous parlons bien de l’amendement n° 124 , madame la présidente : j’ai cru entendre les arguments habituellement soulevés pour la défense de l’amendement n° 196 … Mais peu importe.

Monsieur le député, vous faites allusion au fait que des bâtiments peuvent être nécessaires pour une catégorie particulière de produits et d’activités ; mais toutes les activités nécessitent des bâtiments qui parfois doivent présenter des caractéristiques très spécifiques à la production considérée. Je ne vois pas en quoi ce secteur d’activité, malgré toute l’affection que nous pouvons lui porter, bénéficierait d’un traitement particulier. Bien d’autres exigent des bâtiments souvent importants et qui évidemment entraînent des charges financières.

Avis défavorable donc à l’amendement n° 124 , en attendant l’amendement n° 196 auquel je me prépare à infliger le même sort…

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Quel est l’avis du Gouvernement ?

BH. Benoît Hamon, ministre délégué chargé de l’économie sociale et solidaire et de la consommation

Même avis. Même si nous sommes effectivement attachés au made in France, nous considérons que les PME du secteur viticole sont couvertes par la franchise de 3 millions d’euros. De surcroît, toutes ces exceptions font courir un risque communautaire au regard des règles sur les aides d’État et un risque constitutionnel. Cette réponse générale s’applique à tous les amendements qui visent à constituer un régime d’exception.

——-

[NDLR : Puis, Mme la Présidente va asséner un nouveau coup de grâce à not’ bon maire…]

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Mes chers collègues, monsieur le ministre, je sais que la défense du made in France s’impose, mais si nous pouvions parler de « fait en France » ou de « fabriqué en France » ce serait formidable, surtout lorsqu’il s’agit de la production viticole…

———————–

Ainsi donc, Yves Jégo se préoccupe du sort de la filière viticole dont le montant total à l’année des charges financières nettes de l’entreprise est supérieur à trois millions d’euros.

Pensait-il ainsi faire renoncer le producteur tourangeau Gérard Depardieu d’aller s’installer outre-Quiévrain ?

Croit-t-il que l’ancien maire socialiste monterelais Alain Drèze désormais producteur de Château-Jégo-des-Côteaux-de-Boulains va devoir installer sur les hauteurs monterelaises des entrepôts d’une valeur de 3 millions d’euros, soit l’équivalent de 20 études de faisabilité du Napoléonland ?

Aurait-il l’intention de faire venir à la Grande-Paroisse des entrepôts de Château-Lafitte, de Margaux, de Pauillac, de Pomerol, de Sauternes, de Jurançon , (euh non, pas de grands crus béarnais), d’Irancy, de Mercurey, ou encore de Châblis ?

Veut-il attirer à Marolles l’enseigne Nicolas, un prénom qui lui manque tant ?

Je ne sais…

En tout cas, ce que je sais, c’est que les électeurs qui ont choisi de reconduire notre DM-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-A-346-544 dans son mandat de parlementaire, ces électeurs-là ciblent maintenant davantage quelles sont les vraies préoccupations et les vrais intérêts de note édilanous…

—————————————-

 

Une histoire de Toto : merci les pauvres !

Vous le savez peut-être, le mythique groupe de rock californien Toto entamera en Europe une tournée anniversaire (35 ans d’existence) au mois de mai prochain.

Toto, c’est du lourd, Toto ce sont des musiciens qui ont composé des titres universellement connus, Toto c’est énorme.

Wiki

http://fr.wikipedia.org/wiki/Toto_%28groupe%29

Tout le monde a entendu au moins une fois dans sa vie les célèbres intros de « Rosanna« , « Africa« , « Hold the Line« , and so on…

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

——-

Vous le savez peut-être également, l’une des premières dates de cette tournée aura lieu le 7 juin 2013 à Montereau, pour le Festival Confluences, le festival « le moins cher d’Ile-de-France » selon Yves Jégo.

J’ai eu l’idée de regarder quelles seraient les autres villes françaises qui accueilleront la bande à Steve Lukather :

http://totoofficial.com/events

http://nsm08.casimages.com/img/2012/12/16/1212161003393901110669719.png

http://nsm08.casimages.com/img/2012/12/16//1212161004443901110669720.png

—–

Puis, j’ai eu l’idée de comparer le nombre d’habitants :

Lille : 226.827 habitants

Caen : 397.960 habitants

Tours : 135.218 habitants

Paris : 2.234.105 habitants

Toulouse : 440.204 habitants

Marseille : 850.602 habitants

Clermont-Ferrand : 138.588 habitants

Grenoble : 155.632 habitants

Montereau : 16.266 habitants

—–

Immédiatement la question suivante se pose, une question lancinante et qui revient chaque année.

Comment se fait-il que des groupes internationaux peuvent se produire à Montereau, alors qu’ils se produisent dans des villes qui comptent toutes, et de loin, plus de 100.000 habitants ?

La réponse, vous la connaissez si vous êtes un fidèle de ce site d’actu locale, la réponse nous a été fournie par Henri Auclair, ancien Conseiller municipal d’opposition qui vient de démissionner pour protester contre la façon dont était traitée l’opposition.

Capture

http://blogs.mediapart.fr/blog/yves-poey/211112/comment-yves-jego-utilise-la-dotation-de-solidarite-urbaine-montereau

La réponse est simple.

Ce n’est pas parce que Toto va faire une réduction sur le cachet de la prestation.

Non, c’est tout simplement parce que ce festival est financé en grande partie par la Dotation de Soludarité Urbaine, des impôts qui doivent initialement servir à réparer les inégalités sociales dans les villes qui comportent des Zones Urbaines Sensibles, comme c’est le cas à Montereau.

Henri l’a clairement montré : en 2011, ce sont 600.000 euros qui ont servi à éponger le déficit de ce festival monterelais.

Et chaque année, c’est pareil ! Vous imaginez sur 10 ans ?

Six millions d’euros qui n’auront pas servi à mettre sur place un Centre de Santé, comme il avait été préconisé dans une étude, six millions d’euros qui ne permettront pas des aides pour les créations d’emploi, six millions d’euros qui ne permettront pas de faire en sorte que Montereau ne soit plus la ville la plus pauvre de Seine-et-Marne !

Il faut que les spectateurs du prochain festival le sachent : n’habitant pas Montereau, s’ils peuvent venir voir Toto pour un prix dérisoire, il y a fort à parier que comme les précédentes années, c’est parce que le groupe sera au final payé par des subventions destinées à tout autre chose !

Panem et Circenses s’était exclamé le poète romain Juvénal !

Rien ne change depuis la Rome antique : du pain et des jeux.

Bon, du pain, il y en a de moins en moins et il coûte de plus en plus cher.

Mais, les jeux qui empêchent de regarder en face les vrais problèmes, les jeux qui servent à la communication à la fois jégoïste et municipale, à Montereau, ça, on sait faire !

————————

Vous aussi achetez sur Internet des cadeaux pas chers à offrir

Noël approche, ce n’est un secret pour personne, en cette nouvelle rubrique « Sur le vif »…

A cette occasion, peut-être êtes-vous en manque d’inspiration pour trouver un cadeau à offrir à quelqu’un que vous n’appréciez peut-être pas plus que ça !

Vous savez ce que c’est, parfois, on est obligé de faire des cadeaux…

C’est ce que m’a rappelé récemment notre PFD, notre Poseur de Filets Dérivants, en tombant sur cette alléchante offre.

Voici une idée à 0,90 euros, qui ne risque pas de vous ruiner.

Un cadeau obligé, un cadeau de dernière minute, un cadeau que celui ou celle qui le recevra pourra aussi revendre facilement !

Ne cherchez plus !

J’ai ce qu’il vous faut, sur le site de vente en ligne Priceminister.

C’est ici :

http://www.priceminister.com/mfp/43677/1661-yves-jego-denis-lepee#pid=16593383

Vous aussi achetez sur Internet des cadeaux pas chers à offrir dans Sur le vif... 1212140946293901110663838

——

Avouez que c’est donné, non?

(J’en profite pour vous faire remarquer que malheureusement, l’action du jégoïste et lépéïste roman ne se situe pas trois années plus tard…On aurait facilement pu l’offrir à des buveurs de bière…)

Bon week-end et à lundi !

——

 

1...34567...170

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !