Archives pour la catégorie Ca ne va plus !

Belle leçon d’humidité…

Mme T., monterelaise depuis sa naissance, habite cet immeuble « géré » par Habitat-Confluence-ex-OPHLM.

Belle leçon d'humidité... dans Ca ne va plus ! 3lxemi41qd

Voici maintenant quelques clichés que m’a confiés Mme T.
C’est l’intérieur de son appartement, dans lequel elle et sa famille vivent depuis longtemps, et dans lequel ils viennent de refaire une nouvelle fois la tapisserie.
Une petite précision : Mme T. n’a jamais eu de dette envers le bailleur.
Je vous laisse découvrir l’état des lieux, l’état de dégradation et l’état d‘humidité, de moisissure qui règnent là, et ce, malgré le chauffage central…

9obx1c9vko dans Ca ne va plus !

——
irl0iczhl9n393rnkhvw

———
n393rnkhvw
——
nznkk3bp1g

——
v63gukcvbs

—–
lrgo4cmg9s

——
frdbnvc5tb

—–
p78rbkqzte

—–
561n185v1c

Mme T. n’en peut plus, et l’observateur un tant soit peu impartial ne pourra que reconnaître l’épouvantable état de cette habitation.
(Et je vous fais grâce des parties communes, nous parlerons de ce problème une autre fois.)

Il fait tellement humide que le médecin de famille a dû établir un certificat médical mettant en cause les moisissures en ce qui concerne les problèmes de santé de l’une de ses filles.

Elle a évidemment adressé ses plaintes et ses récriminations aux services concernés de l’Office des HLM monterelais.
Réponse de ces derniers: « Vous n’avez qu’à faire une demande pour un autre logement ». Tellement facile !

Mme T. aime son quartier, elle a toutes ses amies près de chez elle, et refuse pour l’instant de déménager, ce qui est son droit le plus strict.

Elle est donc allée alerter notre député-maire-ump.
Réponse de ce dernier : « Je ne peux rien, voyez avec votre assurance. » (On voit par là qu’on est loin de la positive-attitude chère au regretté J.P. Raffarin qui nous manque tant…)

Réponse de l’assureur « Ah, mais nous, on ne peut rien, car il ne s’agit pas d’un dégât des eaux… »
C’est un véritable cercle vicieux.

Cet immeuble est-il destiné à la démolition ?
Veut-on faire partir les habitants de ce quartier ?
Comment peut-on, quand on est bailleur, laisser vivre des familles, des enfants dans de tels lieux ?

Oui, décidément oui, voilà le sombre et révoltant quotidien de certains Survillois.
C’est lamentable ! Ces clichés sont bien évidemment en complet décalage avec l’image de la ville que voudrait donner notre député-maire-ump.
Mais voilà la triste réalité.

Mais je vous ai gardé le « meilleur » pour la fin : récemment, le vide-ordure de Mme T. s’est brisé. Elle a demandé à l’Office son remplacement.

Réponse de ce dernier : « Il sera remplacé et vous sera facturé ! »

________________________________________________________________________________

Salut, Gégé…

Vous ne verrez plus Gégé, à la porte de la boulangerie, ou au sortir du bureau de poste, en ville basse.
Vous ne pourrez plus lui laisser « une petite pièce », comme il disait.
Gégé a choisi d’en finir… Trop dur de continuer….

Véronique AUBIGNY m’a transmis le texte qui suit.
Un texte de révolte, un texte d’indignation.
Un très beau texte.

C’est bien volontiers que je vous le fais partager.

Les suicidés de la précarité

Des années à trimer
Pour n’être récompensé
Que d’une médiocre pension de retraité
Et être contraint et forcé
A mendier toute la journée
Pour tout simplement
Survivre
Dormir et manger

Des années à suer
Pour arpenter ce sommet
Vers cette dite « Liberté »
Espérant être délivré et soulagé
De toutes les infections de la pauvreté

Vous autres de la haute société
A vous tous, vous avez créé
Au sein de votre communauté
Un monde d’ affligés et de torturés
« les suicidés de la précarité »

Je me dois de vous rappeler
Que dans l’histoire de l’humanité
Des criminels de guerre ont été dénoncés
Vous aussi, vous pourriez être jugés
Et condamnés à vivre la pauvreté
Pour qu’ enfin vous preniez conscience
De son intolérable existence
Et vous en infligez toutes ses souffrances
Pour qu’ enfin vous mesuriez l’intensité
Du dénouement qu’il faut témoigner
Pour au moins conserver sa dignité

Et ne pas se laisser envahir par ce dernier soupir
Qui pousse à ouvrir la porte vers cet ultime supplice
Menant vers ce précipice appelé « suicide »

Vous clamez « l’égalité »
Quelle absurdité !
Retranchés derrière vos prestigieux ministères
Vous ignorez tout du monde de la misère
Quand allez-vous enfin y être sensibilisés
Et cesser de gangrener cette terrible réalité
Qui poussent les plus essoufflés et fragilisés
A abdiquer et se supprimer
Et proclamer en toute sincérité
L’abolition de toutes ces inégalités.

Véro le 17/02/2007

___________________________________________________________________________________

Un comble : perdre son logement en retrouvant du travail !

Cinthia, 25 ans, a retrouvé un travail depuis octobre dernier : elle a un contrat aidé « emploi-vie-scolaire » à l’école Claude-Sigonneau, en ville haute.

Tant mieux ! Et en même temps, hélas !

En effet, depuis deux ans, elle était logée par une association, ayant dû quitter son foyer avec son bébé, suite à une situation d’urgence.
Elle suivait des formations, dans l’intention de retrouver un emploi.
Et c’est bien là le problème : elle a retrouvé un emploi !

En gagnant mirifiquement 750 Euros mensuels, Cinthia ne correspond plus aux critères de l’association : elle ne peut plus être logée. Elle a dû quitter en urgence son appartement, et pour l’instant, a dû s’installer dans une chambre d’hôtel. Elle paye 500 euros par mois.

Quelques questions se posent, bien évidemment :

- L’association n’aurait-elle pas pu l’aider quelques mois de plus, le temps de trouver un nouveau toit ?
- Comment vivre décemment quand il vous reste 250 Euros par mois ?
- Est-il normal de devoir choisir : un logement ou un emploi ?
- N’y a t-il pas des F3 vacants, à l’OPHLM, pour moins de 500 euros par mois ?

Tout cela ne donne pas très envie de se décarcasser à reprendre pied dans la vie active, ni à entrer dans cette logique de soi-disant « contrat-aidé » d’une durée très réduite…

________________________________________________________________________________

1...1415161718

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !