Archives pour la catégorie Vie locale

« On nous cache tout, on nous dit rien !… »

Si un jour, le grand Jacques Dutronc devait se produire à Montereau, nul doute que le premier titre de sa set-list serait celui de ce papier.

Force est de constater que la destruction de la piscine municipale de Montereau est le dernier incendie en date d’une importante série complètement passée sous silence, au cours des semaines écoulées.

J’en veux pour preuve ces clichés pris ces jours-ci :


iw1bxf0x98 dans Vie locale

dp7xdnbr4c

Incendies de voitures derrière la rue Fleur-Bégnée, départ de feu dans un container près du magasin Lidl, incendie dans un ancien appartement de fonction rue Edmond-Rostand, actuellement, la ville haute connaît des nuits agitées.

La ville basse également, puisque des véhicules techniques appartenant aux brigades vertes ont été volés puis incendiés…
Un maître-chien garde d’ailleurs désormais les bâtiments techniques des ateliers municipaux.

Notre député-maire-ump a même fait demander à certains gardiens d’école ou d’autres structures municipales de patrouiller la nuit à Surville jusqu’à quatre heures du matin…
Espérons que tout se passe bien pour ces fonctionnaires territoriaux, dont on ne peut vraiment pas dire que cette mission fasse partie de leur quotidien ordinaire. Ne serait-ce pas plutôt le rôle de la Police ?

D’autres interrogations se posent, d’ailleurs…
Comment se fait-il que la présence du nouveau commissariat ne dissuade pas les voyous qui vandalisent et/ou détruisent tous ces équipements ?
Quand sera rétablie la Police de proximité dans les quartiers sensibles, comme le propose Mme Royal dans son pacte présidentiel ?
Les contribuables monterelais eux-aussi doivent se questionner :
Combien vont coûter les réparations à la communauté ?
Comment vont finir par se comporter les compagnies d’assurance ?

Comme d’habitude, rien ne filtre, rénovation urbaine oblige…

__________________________________________________________________________________

Surface sans réparation ?

Aujour’hui, en ce jour de rentrée scolaire, un petit problème de calcul. Sortez vos ardoises.

Soit un terrain rectangulaire de 23 mètres de largeur sur 55 mètres de longueur.
Quels seront son périmètre et sa surface ?

Je vous laisse 2 minutes.
Et retrouvons-nous sous la photo du terrain en question.

Surface sans réparation ? dans Vie locale 0fh01pd9sa

Tous ceux qui ont trouvé un périmètre de 156 mètres et une surface de 1265 m2 peuvent continuer la lecture de ce papier . Les autres peuvent se replonger dans leur manuel d’arithmétique du CM2.

A part résoudre ce problème (je rappelle que sur l’espace actuellement désert, se trouvaient les logements de fonction de l’ancienne école Jules-FERRY), à part donc s’adonner aux délices mathématiques, pourquoi ne pas y construire des maisons à 100 000 euro ?

Malgré un battage médiatiaque qui dure maintenant depuis presque deux années, battage organisé par notre député-maire-ump, aucune maison à 100 000 euro n’a encore vu le jour à Montereau.

A l’approche des futures échéances électorales présidentielles, législatives et municipales, le temps presse.

Notre député-maire-ump a donc décidé de construire non pas une, deux ou trois maisons à 100 000 euro sur ce terrain, mais…..
Sept (7 !…) maisons à 100 000 euro !

Mais reprenons nos règles à calcul.

En bon adepte de Pythagore, comment ne pas diviser 1265 m2 par 7, comment ne pas obtenir un résultat de 180,72 m2 par maison, et comment ne pas refaire l’opération pour s’assurer de la justesse de ce maigre résultat ?

Avec 180,72 m2, il me semble qu’on ne peut pas parler d’une surface à la Hervé Gaymard, sans oublier que ces maisons seront dotées d’un jardin, et qu’il faudra penser à aménager des accès pour chaque habitation…

Ce qui est sûr, pour positiver un peu, c’est que les sept propriétaires pourront se cotiser pour investir dans un seul et unique aspirateur.

____________________________________________________________________________

Mon beau bassin…

On ne change pas une méthode qui n’a pas fait ses preuves.

En matière de développement de la communauté de communes des deux fleuves, notre député-maire-ump-président-de-la-dite-communauté, plutôt que d’associer les municipalités avoisinantes à l’élaboration d’un projet, préfère souvent arriver avec le projet tout prêt dans ses cartons, et considérer l’assemblée plénière comme une chambre d’enregistrement.
Tous aux ordres derrière le chef !

Hélas, parfois, tout tombe à l’eau. Plouf !
C’est ce qui vient d’arriver encore très récemment…

Coïncidence, quelques jours avant l’incendie de la piscine de Montereau, était donc présenté aux membres de la CC2F un projet de construction d’un complexe aquatique dans le canton.

Notre député-maire-ump voit grand, très grand !
Ce projet, d’une superficie de 805 m2 comporterait un bassin sportif, un bassin loisirs, un bassin santé forme, des hammams, des saunas, des spas, des vestiaires et des locaux techniques.
L’ardoise était annoncée : hors subventions, et sur la base de 50 000 habitants, le coût d’investissement reviendrait à 190 euro par habitant, soit 9 500 000 euro. Le coût de fonctionnement serait fixé entre 7,20 et 8,30 euro par habitant.

Il n’y avait plus qu’à entériner tout ça, et l’affaire était dans le sac.

Las ! Le grain de sable est arrivé du conseil municipal de Forges qui trouve ce projet trop onéreux. Les édiles du petit village considèrent que les hammams, saunas et autres spas ne sont pas nécessaires, leurs choix budgétaires les empêchant d’apporter une obole de 100 130 euro en matière d’investissement et 5 000 euro en fonctionnement.

Il faudra donc retravailler la copie et rapidement.
Car l’incendie de la piscine actuelle a changé la donne : pour l’heure, ce sont 60 000 personnes, scolaires et amateurs qui sont au régime sec sur la Communauté de communes. Notre député-maire-ump va devoir mettre de l’eau chlorée dans son vin s’il veut arriver à un consensus avec les maires, à moins qu’il ne préfère reconstruire tout seul dans son coin un bassin financé par les seuls Monterelais. Et là, bonjour l’augmentation des impôts locaux !)
A suivre…

J’en profite pour adresser un petit message de soutien à Pascal TANCHE et à ses aquatiques troupes. Courage, les filles et les gars !
On pense à vous. Même ceux qui n’aiment que moyennement l’eau !

______________________________________________________________________________________

Randonnée en GIP…

Les batailles politiciennes, ça peut nous coûter cher.
Les batailles politiciennes, ça échappe au commun des mortels, ça ne fait pas les gros titres dans les journaux, mais à terme, ça plombe une région ! C’est ce qui se passe dans le sud de la Seine et Marne.

L’enjeu, c’est l’emploi. En dix ans, notre région a perdu 7500 emplois, des emplois industriels qui payent, de ces emplois qui permettent aux jeunes d’acheter leur maison.
La liste est longue : ABB à Champagne sur Seine, SKF à Thomery…

Avril 2005, une manifestation monstre. Plus d’un millier de personnes défilent. A leur tête, cinquante-neuf maires ceints de l’écharpe tricolore dénoncent les fermetures d’entreprises et les licenciements en cascade. Les télés se bousculent.

Maires, élus de la région, du département, syndicats de salariés et de patrons tombent d’accord : il faut un plan d’urgence pour faire repartir l’emploi.
Mais tout de suite, deux thèses s’affrontent. D’un côté, il y a les élus locaux, (région, département) ainsi que les syndicats, qui veulent que l’on recrée de l’activité. L’objectif : établir un diagnostic de ce territoire, et à partir de celui-ci, attirer les entreprises et assurer la formation des chômeurs qui viendront y travailler.

De l’autre côté, il y a le préfet et Yves Jego. L’idée est ici d’adapter les formations aux emplois qui existent, avec le sacro-saint principe « ce n’est pas à l’Etat de créer des entreprises, ni même d’avoir des idées. »
Et c’est cette dernière tendance qui va l’emporter.

On décide de créer un GIP, un groupement d’intérêt public, un « machin » assez administratif. Il faudra dix-huit mois simplement pour en élaborer les statuts, qui verront enfin le jour en juillet dernier.
Mais côté annonce médiatique, Yves Jego est content. Il a obtenu sans consultation du fameux GIP, en s’adressant directement au ministre, la création d’une maison de l’emploi à Montereau.

Super pour les photos ! On fait de très belles images avec une poignée de jeunes formés grâce à cette maison. On parle de l’installation d’un call-center qui va donner du travail à plusieurs centaines de personnes, mais en attendant, c’est la dégringolade

Kuhn-Nodet, entreprise historique monterelaise, ferme ses portes et le call-center est allé s’implanter ailleurs.

Lassés des incohérences, tous les syndicats de salariés ont claqué la porte du GIP, il y a quelques mois. Ils ont eu la désagréable impression d’être pris pour des pantins !

Depuis, un cabinet de spécialistes a été nommé par ce fameux GIP. Pour lui, c’est clair : pour être cohérent, il faut avant tout faire un diagnotic des forces et des faiblesses du territoire, afin de pouvoir le ré-industrialiser.
On a juste perdu deux ans. Les chômeurs de la région apprécieront !

__________________________________________________________________________

Ah vous dirai-je amendement…

Décidément, la vie de député-maire-ump n’est pas simple : mais que ne faut-il pas faire pour passer à la télé, la vraie, pas les confidentielles « chaînettes » du câble ou de la toile…
(Et ce n’est pas mon collègue HOU qui me contredira, pour rebondir sur son billet d’hier….)
J’en veux pour preuve cet amendement de la loi sur la mixité sociale, déposé en catimini le mardi 20 février par notre élu, dans le dos du rapporteur Mme Boutin, qui n’en est toujours pas revenue…
De quoi s’agit-il ?
Il serait question de faire passer les programmes d’accession sociale à la propriété dans les obligations des fameux 20% de logements sociaux.
Ce n’est pas la première fois que certains députés UMP s’essaient à l’exercice : MM. Ollier et Hamel s’en souviennent bien : feu l’Abbé Pierre, vieilli et fatigué, avait tenu à faire le déplacement à l’Assemblée Nationale pour protester contre cette tentative de réduire ce texte.
Hélas, depuis, l’Abbé Pierre est mort. Notre député-maire-ump s’y est collé et est revenu à la charge.
Etonnant d’ailleurs : sa commune dépasse très largement le quota des 20 % !
Etonnant encore : dans sa circonscription (Melun-Nord), c’est la même chose. C’est du HLM partout !
Pourquoi donc se battre pour un amendement qui ne concerne pas ses administrés ?
Si jamais vous avez une petit idée de réponse, laissez-moi donc un commentaire ci-dessous.
En tout cas, notre député-maire-ump a fait l’unanimité en déclenchant un tollé général des associations caritatives, et notamment de la fondation du regretté Abbé. Son délégué général, M. Patrick Doutreligne, a expliqué que cet amendement réduirait à néant les « avancées sociales » contenues dans le projet de loi.
Le saint homme a dû se retourner dans sa tombe…

En tout cas, cet amendement n’a pas été retenu et a été retiré de la loi, votée hier soir par les députés UMP et… UDF.

Enfin… Il s’agissait peut-être d’aider en bon camarade certaines communes des Hauts-de-Seine à respecter cette loi des 20 %.
Comme aurait dit Ségolène Royal, lundi soir dernier, « Vous voyez de qui je veux parler… »

________________________________________________________________________________

Rapport accablant : la suite…

Il faut savoir faire amende honorable : la République de Seine-et-Marne en a parlé, même si l’article est niché dans les pages locales !
Cependant, la réponse du président de Confluences-habitat (l’OPHLM de Montereau) au rapport de la Cour des comptes, réponse parue dans l’édition du 19 février 2007, me plonge dans une certaine perplexité.
Tout d’abord, on nous annonce un article sur l’ancienne gestion « épinglée » de l’Office. Mais qu’est-ce qu’une ancienne gestion ?
Faut-il entendre que la gestion est nouvelle le jour qui suit le rapport de la Cour des comptes ? Est-ce l’ancienne gestion de l’opposition municipale ?
Eh non !
Rappelons que M. Mailier, actuel Maire-Adjoint de Montereau, est arrivé en 2002, et le rapport couvre les exercices 2001 à 2004. Auparavant, c’était notre député-maire-ump lui-même, en personne, qui présidait à la destinée de l’Office…
M. Mailier pense que ce rapport est un réquisitoire : « le contenu est tout à fait vrai mais ne se base que sur des chiffres et des données administratives », dit-il.
A mon humble avis, c’est exactement ce qu’on demande à la cour des comptes…
Il continue en évoquant des incompétences du personnel : « J’avais un trésorier qui ne me donnait jamais les comptes en temps et en heure », « à l’époque, personne n’était capable dans mon personnel de maîtriser le code des marchés publics », « des entreprises ont été choisies et il s’est avéré qu’elles n’avaient ni la surface financière, ni la qualité pour effectuer le travail »…
C’est quand même étonnant le nombre de monterelais incompétents au mètre carré, dans les bureaux de l’OPHLM…
(Rappelons au passage que que l’office municipal s’était engagé, pour toucher les subventions massives de l’Etat, à embaucher un architecte, ce qui n’a pas été fait. C’est l’un des dysfonctionnements qu’ont constaté les magistrats de la Cour des comtes.)
Sans compter que je trouve pour le moins étonnant cette façon de se défausser sur l’ancien président Claude SIGONNEAU, hélas trop tôt disparu, unanimement apprécié pour son intégrité et sa probité.

La suite au prochain rapport de la Cour ?

_________________________________________________________________________________

Mais j’étais sur la route…..

Mais j'étais sur la route..... dans Vie locale f02fkdtemo

 

lwnksiw1rg dans Vie locale

A Marolles sur Seine, cette magnifique route, flanquée de magnifiques lampadaires vous mènera….. à de magnifiques champs.

A l’origine de ce projet, notre député-maire-ump ci-devant président de la communauté d’agglomération des deux fleuves, avait annoncé, à grand renfort de communication, la venue de l’entreprise Faure et Machet, un géant de la logistique.

http://www.fmlogistic.fr/

Dans un premier temps, une cinquantaine d’emplois était prévue.
Très vite, on parlait de plusieurs centaines.

Les déclarations à la presse mettaient en avant la situation exceptionnelle du site, à proximité de l’autoroute, tout près des infrastructures ferroviaires et fluviales.

L’interview du PDG de cette entreprise dans la presse écrite locale renforçait le caractère idyllique de cette implantation, qu’on devait à n’en pas douter à notre député-maire-ump.

Hélas ! En matière d’installation à Marolles, seules les mouettes (très rieuses, les mouettes…) fréquentent ce terrain. Le groupe, lassé par la lenteur des procédures, a trouvé mieux et plus rapide ailleurs.

Ce n’est pas que je sois plus curieux qu’un autre, mais j’aimerais bien connaître le coût de cette portion bitumée qui ne mène nulle part.

Nulle part, si ce n’est dans les champs : les cultivateurs marollais se sont réapproprié leurs terrains, auxquels il peuvent accéder en toute tranquillité, grâce à un macadam et un enrobé de premier choix.

Et ça, convenez-en, le plus vindicatif des syndicalistes de la FNSEA n’aurait jamais osé le revendiquer, même dans ses rêves les plus fous.

_______________________________________________________________________________

Un rapport accablant !

Jeudi 8 février

La cour des comptes a rendu un rapport accablant concernant les pratiques de gestion de l’OPHLM de Montereau.

http://www.ccomptes.fr/Publications/Publications/Office-public-d-habitations-a-loyer-modere-OPHLM-de-Montereau-Fault-Yonne-Seine-et-Marne

Pour vous mettre un peu l’eau à la bouche, je vous communique quelques termes employés par les auteurs de ce rapport : « manquement aux règles comptables et budgétaires, incohérence de domiciliation bancaire, manquement dans la passation des marchés, anomalies dans la procédure d’attribution de marché, dérapage financier, nombreuses anomalies constatées…..

Non, Monsieur JEGO, tout ne va pas bien dans votre « fief ». Voici donc une preuve supplémentaire, et malgré la réponse du président de l’Office, bien des zones d’ombre subsistent.

M. Philippe SEGUIN, président de la Cour des Comptes a en personne souligné les irrégularités commises.

Un petit jeu : ayant alerté la rédaction de la République de Seine et Marne, je parierais bien sur la teneur, voire l’existence, de l’article qui sera consacré lundi prochain à cette information…

France Inter a relayé l’info, au journal de 19h00, grâce au reportage de Grégoire LECALOT, de France Bleu IDF, qui est venu sur le terrain interviewer Ali SLIMANI…

Mon débat participatif à moi…

C’était hier soir, jeudi 8 février 2007, à la Grande-Paroisse.

Grand débat participatif, à l’initiative de Salah BELARBI, de la section de Montereau, avec Julien DRAY.

Le thème était un thème comment dire….. ardu : la diversité, l’intégration des minorités visibles…
Un thème vaste, périlleux et sensible ! Ardu, quoi !

Beaucoup de jeunes militants et sympathisants s’étaient déplacés, tous pour la plupart, encore dans le besoin d’évoquer leurs origines pour mieux faire comprendre qu’ils n’avaient pas besoin d’être intégrés : Liazid, Salah, Ali sont tout aussi français et républicains que moi, le descendant de béarnais !

Faut-il « réserver » des quotas dans les listes à venir, faut-il à l’instar de TF1, avec Harry, faut-il montrer les minorités visibles mais qu’on ne voit jamais ?
Ca a été le sens de mon intervention : que faut-il entendre par le verbe « réserver » ?

Le PS doit faire son autocritique, a dit Julien DRAY, en reconnaissant que même dans le parti, il y avait encore beaucoup de chemin à parcourir !

Mais ne nous trompons pas d’adversaire, a t-il conclu : face à la cohérence de l’UMP et de son SARKOdillo, le combat n’est pas gagné. Il y a du boulot !

Il a très bien montré pourquoi l’UMP relayée par ses inféodés médiatiques tentaient de faire passer ségolène pour une conne : la méthode « participative » fait peur à la droite, ce serait un moyen de fonder une nouvelle éthique politique.
J’ai bien aimé.

Julien, on est pratiquement tous avec toi !

Petit précis de jégologie…

Petit précis de jégologie, ou le jégoïsme à destination des nuls
.
Tout ce qu’il faut savoir sur le bilan catastrophique de notre très borlooïste anciennement très sarkozyste anciennement dupont-aignantiste anciennement chiraquien Député-Maire-ex-ARES-PR-plus-UMP-UDI-Avocat-346-544 !
.
jégoïsme
.
A) Emploi – Chômage
.
Montereau a de moins en moins d’habitants, et de plus en plus de chômeurs ! (Chiffres officiels et légaux de l’INSEE)

16.266 habitants pour 1.733 demandeurs d’emploi ! Vous avez bien lu ! 
.
Le bassin de création d’emplois de Montereau est classé par l’INSEE 346ème sur 348. Deux villes en France font moins bien que Montereau…
.
.
Montereau est la ville la plus pauvre de Seine-et-Marne en terme de revenus fiscaux :
.
.
Le population à Montereau est en baisse :
.
.
jégoïsme
.
B) Non-développement économique.
.
Les commerces ferment en masse à Montereau. En faisant construire un gigantesque Centre Leclerc à Varennes (On ne construit plus ce genre de grande surface en France…), le centre-ville de Montereau se désertifie :
.
.
.
Une gigantesque et tragique farce, une énorme opération de communication : l’opération 1000 jours 1000 emplois :
.
.
.
Le paradoxe monterelais : Montereau est une commune riche, parce qu’il y a beaucoup de pauvres.
.
.
Yves Jégo a voté toutes les lois sarkozystes qui ont fait que Montereau a perdu son tribunal de commerce, son tribunal d’instance, son agence EDF et bientôt une partie de son hôpital !
.
.
Les chiffres des impôts fonciers qui explosent !
.
.
Création de structures inefficaces ou inadaptées  : 
.
La Maison de l’Emploi et de la Formation :
.
.
.
.
Une étrange association pour L’E2C :
.
.
.
.
L’Association d’Aide aux Victimes :
.
.

.
jégoïsme

C) Des pratiques parfois étranges :
.
L’entreprise Veolia est très implantée à Montereau :
.
.
Yves Jégo choisit son commissaire :
.
.
Des gestions éreintées par la Cour des Comptes :
.
.
.
Cadeaux aux soutiens jégoïstes :
.
.
La 807 HDI Pack Premium intérieur cuir toutes options du maire Yves Jégo, payée avec l’argent du contribuable :
.
.
.
Le cabinet municipal du Maire de Montereau :
.
.
jégoïsme
.
D) Les désastres de l’ANRU :
.
A Montereau, la rénovation urbaine est surtout du tape à l’oeil, en matière de construction ou de réhabilitation :
.
.
.
.
.
Le rapport accablant de la MIILOS, la MIssion Interministérielle du Logement Social
.
.
jégoïsme
.
E) Divers :
.
Le peu d’activité parlementaire d’Yves Jégo :
.
.
Des conseils municipaux monterelais de 13 minutes !
.
.
Yves Jégo n’est que dans la communication permanente : initiateur avec Borloo des maisons à 100 000 euros, il n’a pas réussi à en construire une seule à Montereau :
.
.
Fiasco financier des maisons à 15 euros par jour.
.
.
Gestion pour le moins étrange de l’OPHLM :
.
.
Yves Jégo et ses amis perdent toutes les dernières élections :
.
Les Sénatoriales :
.
.
Les Cantonales :
.
.
Les Régionales :
.
.
Un scoop flambergien : Yves Jégo laisse passer 11 millions de subventions :

http://yvespoey.unblog.fr/2010/11/11/lhomme-qui-perdait-11-millions-2eme-partie/

Notre édilanous envoie l’huissier au maire de La Grande Paroisse qui ose se présenter contre lui aux législatives :.

http://yvespoey.unblog.fr/2012/03/16/des-casques-bleus-sur-la-3eme-circonscription/

De l’art de dépenser les deniers publics :

http://yvespoey.unblog.fr/2012/03/05/on-va-finir-par-sen-rendre-compte/

A Montereau, la piscine brûle :

http://yvespoey.unblog.fr/2007/02/26/leau-et-le-feu/

http://yvespoey.unblog.fr/2007/03/02/mon-beau-bassin/

Forges, une commune qui résiste :

http://yvespoey.unblog.fr/2007/04/30/lettre-a-eh-lyves/

jégoïsme

G) Les procès qu’Yves Jégo m’a intentés.

Tous les articles ci-dessus ont été écrits en connaissance de cause, Les informations ont été vérifiées, re-re-vérifiées.

Ils n’ont donné lieu, pour le moment à aucune plainte. Parce que tout y est véridique !

Notre édilanous m’a déja intenté deux procès pour diffamation et injure. Pour le premier, il est allé jusqu’à saisir la Cour de Cassation.

Il les a perdus tous les deux.

http://yvespoey.unblog.fr/2008/02/06/tentatyves-judiciaire/

http://yvespoey.unblog.fr/2011/05/30/yves-2-yves-0/

jégoïsme

—————-

Bien entendu, cette liste de papiers flambergiens est loin d’être exhaustive.

Si vous retrouvez dans cette base de données de 1.742 articles, écrits depuis un peu plus de cinq années, si vous retrouvez un papier qui vous semble devoir figurer sur ce palmarès, n’hésitez pas à me le signaler !

jégoïsme

————————————–

 

1...107108109110111

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !