Archive pour 9 février, 2009

On nous l’a changé !

Avant Post !


Une dépêche de l’agence de presse REUTERS, tombée ce matin à 3h15 :

On nous l'a changé ! dans Vie locale 090209051446390113125589

FRANCE – GUADELOUPE – SOCIAL – RTR – 09/02/2009 03:15:07

Yves Jégo quitte la Guadeloupe en grève

CAYENNE, 9 février (Reuters) – Le secrétaire d’Etat à l’outre-mer Yves Jégo a quitté dimanche après-midi la Guadeloupe en grève pour retourner à Paris afin de « voir le premier ministre », a-t-il confié à RFO, ce qui a entraîné la suspension des négociations entamées jeudi par le collectif gréviste de 49 organisations, le patronat, les élus et l’Etat.

« Mon départ n’est pas un abandon, je fais un saut à Paris et puis je reviendrai avec des propositions concrètes », a déclaré Yves Jégo peu avant de prendre l’avion. « Il reste un point de blocage, les salaires, et le patronat s’est tourné vers l’Etat pour trouver une solution », a-t-il précisé.

Ce départ est intervenu au vingtième jour de grève générale en Guadeloupe, alors qu’un préaccord a été signé dimanche matin par le patronat guadeloupéen et le collectif « Liyannaj Kont Pwofitasyon » (collectif contre l’exploitation outrancière), actant une augmentation des bas salaires de 200 euros net qui concerne quarante-cinq mille salariés, selon RFO.

Pour financer cette augmentation, les représentants du patronat ont demandé à l’Etat des exonérations de charges à hauteur de 108 millions d’euros.

Les partenaires impliqués dans les négociations ont appris le départ du secrétaire d’Etat à l’outre-mer peu avant la reprise des discussions, dimanche après-midi, à la préfecture de Basse Terre, afin de valider le préaccord signé le matin, « après arbitrage du premier ministre », selon RFO.

APPEL AU DURCISSEMENT DE LA GRÈVE

Ce départ « a été un grand choc pour nous », a expliqué dimanche soir Jacques Gillot, président du conseil général et sénateur (apparenté socialiste) de la Guadeloupe, sur le média public. « Le gouvernement n’a pas compris la dimension du problème guadeloupéen et nous allons lui montrer que les collectivités sont aux côtés de la population », a-t-il ajouté, appelant à la « mobilisation, dans le calme », et à la « fermeture de toutes les écoles, commerces et édifices publics ».

« Nous dénonçons le mépris le plus total affiché par le secrétaire d’Etat et appelons la population à renforcer la mobilisation jusqu’à la paralysie totale de la Guadeloupe », a quant à lui lancé Elie Domota, porte-parole du collectif gréviste.

Celui-ci a déjà obtenu le gel des loyers des logements sociaux en 2009, une baisse de 10% des prix de 100 produits dans la grande distribution et des baisses de neuf centimes du prix du litre de sans plomb et de 11 centimes pour le gazole.

Le conseil général, le conseil régional et l’association des maires ont déjà annoncé 56 millions d’euros de baisses de taxes et de redéploiement de crédits au bénéfice des consommateurs guadeloupéens.

La Martinique est également en proie à un mouvement de grève général depuis jeudi, à l’appel des principaux syndicats de l’île, pour revendiquer « une augmentation de trois cents euros pour tous ».

Samedi, des grévistes ont fait fermer plusieurs grandes surfaces de l’île. En Guyane, le collectif « contre la vie chère », l’une des organisations à l’origine du mouvement de blocage pour la baisse des prix des carburants, fin 2008, a annoncé vendredi à la presse son intention de lancer la mobilisation durant la semaine à venir.

————————-

Et de notre correspondant flambergien en poste en Caraïbe :

Il a quitté la Guadeloupe en plantant là le collectif qui s’est présenté devant la préfecture et qui n’a trouvé que des gardes mobiles…

Ensuite le préfet les a informés qu’il était parti voir Fillon .

Maintenant il est en train de dire sur la radio qu’il n’est pas compris et que ce n’est pas un départ précipité !

——————————————————————————————
On nous l’a changé !

 

090207021738390113116840 dans Vie localeans un papier du quotidien Le Monde en date du 6 février dernier, Béatrice Gurrey revient sur quelques déclarations et quelques haut-faits de notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1 en Guadeloupe.

L’article en son intégralité se trouve ici.

090207110226390113115871

http://www.lemonde.fr/archives/article/2009/02/05/un-ministre-a-l-ecoute-tardive-de-la-colere-de-la-guadeloupe_1151022_0.html

Voici quelques extraits :

Le ministre avait pesé les rapports de force au trébuchet ; il est resté tout en modestie et en écoute, ferme sur les principes républicains. Loin des remarques provocatrices du chef de l’Etat sur les grèves, il a lancé : « les conflits ou les grèves, c’est légitime dans une démocratie ». Il a aussi admis qu’en Guadeloupe, l’Etat n’avait « pas toujours joué son rôle ».

M. Jégo, qui, depuis son arrivée dimanche 1er février, a rencontré « des intellectuels, des francs-maçons, des curés, des banquiers, des artisans… », qui a parlé « au téléphone avec (son) copain Thuram », et « vu 200 personnes », s’est excusé de ne pas avoir tenu avant mercredi cette réunion. Il avait besoin de temps, a-t-il dit, « pour écouter et comprendre ». Chaque matin, il tient une visioconférence avec les conseillers de l’Elysée et de Matignon pour l’outre-mer. Il n’a pas fixé de date pour son retour.

[....]

Yves Jégo [...] s’est engagé, pour les négociations qui s’ouvrent, jeudi 5 février à 9 heures à la préfecture de Basse-Terre, à huis clos, à ce que l’Etat soit « neutre », sans « défendre plus les gros que les petits », « transparent », « solidaire » et qu’il ait « une obligation de résultats ». Il s’est donné neuf mois pour faire un « Grenelle de la Guadeloupe », mais il assure qu’il a déjà perdu 4 kg depuis son arrivée.

———-

Bien entendu, je n’ai pu m’empêcher de réagir à quelques propos tenus dans cet article…

« il est resté tout en modestie et en écoute«  :

C’est évidemment cette petite phrase qui a principalement inspiré le titre de ce papier : on nous l’a donc changé !

Hosanna au plus haut des cieux ! Hourrah ! Noël ! Starfoula !

Car enfin, on ne peut pas dire que la modestie et l’écoute étaient la marque de fabrique de notre édilanous. Je crois que même Xavier Bertrand l’a bien compris…

« au téléphone avec (son) copain Thuram«  :

On ne se refait pas : notre SEAOMMUMP-346-1 n’ pu s’empêcher de nous glisser une petite peoplerie.

Rappelons au passage que le champion du monde  a refusé la semaine passée d’entrer au gouvernement, à ses côtés. En toute amitié, sans aucun doute.

Il avait besoin de temps, a-t-il dit, « pour écouter et comprendre ». :

Nous n’avons pas été habitués, à Montereau, à voir notre premier magistrat se donner trop de temps pour écouter et comprendre : chez nous, écouter et comprendre, dans un conseil municipal, ça prend en tout et pour tout 12 minutes et 59 secondes.

Quel est donc ce nouveau besoin de temps ? Comme si on avait besoin de temps dans notre chef-lieu de canton. Béatrice, viens voir un peu par chez nous.

« Il n’a pas fixé de date pour son retour. « 

Rien ne presse !

« Il s’est donné neuf mois pour faire un « Grenelle de la Guadeloupe »"

Attention, amis Guadeloupéens : notre SEAOMMUMP-346-1 a-t’il compté les jours fériés dans ces neuf mois ? (Encore une fois, direction la colonne de gauche, à propos de ses 1000 jours pour 1000 emplois.)

Méfiez-vous, car parfois la semaine jégoïste n’est pas la même que celle que connaît le commun des mortels…

En outre, moi, je serais à sa place, je me demande si je ne ferais pas d’un coup d’un seul un Grenelle de tout l’Outre-Mer en entier, parce qu’après le Grenelle de la Guadeloupe, je me demande s’il ne va pas devoir en faire un pour la Martinique.

Amis Guyanais, Réunionais, Mahorais, St-Pierre-et-Miquelonais et autres domiens-tomiens, vous savez ce qu’il vous reste à entreprendre…

Mais bien entendu, tout un chacun a le droit de changer.

Pour être certain que ces changements vont perdurer chez nous, loin des îles, des lagons et des atolls, j’implore Elie DOMOTA, le principal leader du collectif Lyannaj’ Kont’ Pwofitasyon, ses cousins, ses amis, ses connaissances, ses voisins, son Facebook, bref, j’implore tous les Antillais disponibles de venir élire domicile à Montereau.

Si une grosse délégation guadeloupéenne pouvait venir à Montereau, avec quelques Martiniquais, pendant qu’on y est, je suis certain qu’ils seraient accueillis à bras ouverts.

Je serais même prêt à leur faire une petite place à côté de moi sur l’un des magnifiques bancs de la salle des mariages, en Mairie, à chaque Conseil municipal.

Cette écoute et cette compréhension désormais prodiguées outre-atlantique par notre SEAOMMUMP-346-1 auraient ainsi beaucoup plus de chance d’être importées à Montereau.

———-

(Evidemment, en écrivant ce papier samedi matin, je ne pouvais anticiper le départ de notre SEAOMMUMP-346-1. Un départ qui peut-être, vient relativiser le changement évoqué un peu plus haut…)

———————————–

0025

Et pendant ce temps-là, de nouveaux éléments viennent enrichir la saga de l’association « Animalement vôtre ».

Des précisions dès demain, ici même !

——————————————————————————————–

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !