Archive pour juin, 2010

Rumeurs de remettez-moi ça !

Cest évidemment cette notion de « Quand c’est fini au tribunal, ça recommence » qui a alimenté les diverses rumeurs et autres bruits qui courent de la semaine.

Il ne pouvait en être autrement !

Saurez-vous une nouvelle fois démêler le faux du faux ?

J’en suis persuadé et vous avez encore toute ma confiance…

———–

Notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544 aurait décidé d’assigner en justice le militant UMP qui m’a communiqué les professions de foi de Mme Jamet, MM Lioret et Albouy, ainsi que la copie de l’invitation du 18 juin au prieuré St Martin.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544 voudrait porter plainte contre le responsable de la PAO de la page 7 de son premier magazine MVE.

Et ce, en raison d’un malencontreux télescopage :

voir l'image en taille réelle

Rumeurs de remettez-moi ça ! dans Récréation 100619081426390116254812

—-

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544 souhaiterait que tous les locataires de Confluence-Habitat qui se plaignent soient condamnés pour plaintes abusives et répétées !

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544 penserait sérieusement à demander à Michèle Alliot-Marie de faire installer à Montereau un tribunal spécialisé dans la diffamation.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Quant aux infos révélées récemment sur le train de vie de certains secrétaires-d’état, notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544 étudierait la possibilité de porter plainte contre Le Nouvel Observateur, le site Les Indiscrets, le Post.fr et plus si affinités. Et si ça ne suffit pas, il envisagerait de faire changer la loi concernant la liberté de la presse. Et si ça ne suffit toujours pas, il pourrait se présenter à la prochaine présidentielle, afin de remplacer Nicolas Sarkozy jugé décidément trop faible et trop mou sur le sujet…

Rumeur, pas rumeur ?

———

Alors, ne vous avais-je pas certifié que sauriez vous tirer de ces pièges et de ces difficultés ?

Bon dimanche !

Ah ! Au fait ! J’allais oublier !

Si vous avez 1000 euros qui traînent et dont vous ne savez que faire, (peut-être faites-vous partie de ces gens que la crise a épargnés), le papier de demain risque de vous intéresser !

——————————————–

Plus fort qu’une compression de César !

http://nsm02.casimages.com/img/2009/10/27/091027102552390114723842.jpgour cette nouvelle rubrique « sur le vif » du samedi, j’aimerais vous présenter ce que je crois être une nouvelle sculpture commandée par notre Député-Maire-encore Conseiller-régional-UMP-PR-346-544.

On peut trouver cette oeuvre installée depuis un mois, sur l’espèce de route plus orniérée c’est impossible qui mène du lieu-dit « Tournebride » à Surville.

http://nsm03.casimages.com/img/2010/06/18/100618102234390116253631.jpg

—–
Cette sculpture a la particularité d’évoluer dans le temps, concept ô combien avant-gardiste, et c’est pourquoi je vous en ai pris un cliché par semaine, afin que vous puissiez mesurer le concept dans toute sa globalité.

Tout d’abord, l’oeuvre le lendemain de son installation :

voir l'image en taille réelle

—–

Une semaine après… La sculpture change de couleur…

voir l'image en taille réelle

—–

La semaine suivante, vous constatez que le masterpiece est menacé par un grave danger : l’herbe !

http://nsm03.casimages.com/img/2010/06/18/100618095549390116253433.jpg

—–

Heureusement, sept jours après, on a tondu tout autour !

http://nsm03.casimages.com/img/2010/06/18/100618095555390116253434.jpg

——-

On verra en tout cas par là que dans notre chef-lieu de canton, on avait bien anticipé le sujet de philo du bac, pour la série S :  » l’art peut-il se passer de règles ? « 

De règles, je ne sais pas, mais de voiture, apparemment pas…

A  Montereau, en tout cas…

——————

Et de trois !

http://nsm03.casimages.com/img/2010/03/01/100301093236390115540045.jpgurveillez votre boîte aux lettres !

Vous n’y trouverez pas que le sompteux magazine à la gloire jégoïste tiré à 50 000 exemplaires…

Non ! Vous y trouverez ces jours-ci le troisième numéro de « Haut et Fort ! », le magazine de la section cantonale PS de Montereau-Fault-Yonne.

Un numéro qui revient sur les dernières élections régionales, qui furent comme chacun sait une véritable claque pour notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544, tête de liste UMP-PR en Seine-et-Marne, et battu à Montereau !

Voici aujourd’hui la version numérique, pour patienter…

Et de trois ! dans Vie locale 100617054549390116242671

http://nsm03.casimages.com/img/2010/06/17/100617054553390116242672.jpg

—–

http://nsm03.casimages.com/img/2010/06/17/100617054606390116242673.jpg

http://nsm03.casimages.com/img/2010/06/17/100617054610390116242674.jpg

———-

A demain pour la rubrique « Sur le Vif »…

————————————————————————–

 

Les appelés du 18 juin

voir l'image en taille réellee qui va suivre constitue l’appel qu’ont reçu par mail et ces jours-ci les militants PR, UMP et tous les sympathisants de notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544.

L’heureux expéditeur en était M. James Chéron,  chef de cabinet du Maire de Montereau-fault-Yonne, vice-président de l’office HLM de Montereau, et conseiller municipal de Moret-sur-Loing :

http://nsm03.casimages.com/img/2010/06/16/100616062438390116236950.jpg

——–

Un petit carton d’invitation était même joint, un carton publicitaire :

http://nsm03.casimages.com/img/2010/06/16/100616062446390116236951.jpg

——-

Ce qui m’a plus particulièrement interpellé, quant à moi, c’est la petite sauterie de demain au Prieuré St Martin, la « soirée conviviale pour fêter les 15 ans de mandat de maire d’Yves Jégo » qui suivra la séance de dédicace.

Plusieurs questions se sont même posées à moi…

Mais qui paye donc la location du Prieuré St Martin ?

Puisque c’est le président du PR77 qui invite, je n’ose évidemment même pas penser que la précieuse salle a été mise à disposition gratuitement d’un parti politique, en l’occurence le Parti radical, auquel cas, je serais ravi d’apprendre que tous les partis politiques représentés localement pourraient prétendre à utiliser le Prieuré…

Mais qui finance les petits fours et le mousseux, la location et l’installation de matériel de sonorisation, de lumières, ce soir-là ?

Puisque c’est le président du PR77 qui invite, je n’ose évidemment même pas penser que le contribuable monterelais, et surtout celui qui n’a jamais voté pour notre DMCR-UMP-PR-346-544, je n’ose penser que ce pourrait-être ce contribuable-là qui sponsorise la party !

Mais, y aura-t’il des agents municipaux mis à disposition par la municipalité, ce soir-là ?

Ces agapes n’étant pas des agapes municipales, il serait fâcheux que des fonctionnaires territoriaux servissent canapés umpiens et autres radicaux amuse-gueule…

Mais, au fait, pourquoi le Prieuré st Martin ne peut-il plus être utilisé que pour ce genre de festivités à savoir petites rencontres politiques entre amis de droite ?

Essayez-donc d’organiser des rencontres théâtrales en ville haute, dans ce prestigieux lieu très adapté à cette activité, vous ! Vous serez immanquablement dirigé vers la salle Mitterrand, qui est tout sauf une salle de spectacle !

Quoi qu’il en soit, il reste bien entendu une explication au financement du pince-fesses : il est bien dans l’esprit du possible que ce soit le produit de la vente des jégoïstes ouvrages qui suffise à couvrir tous les frais engagés…

Il sera évidemment très intéressant d’avoir les réponses à toutes ces petites questions.

Ah ! Esprit du possible, quand tu nous tiens !
——————————————————

 

Quand c’est fini, ça recommence !

Quand c'est fini, ça recommence ! dans Vie locale 100615062011390116233244e vous fais part aujourd’hui d’un courrier de la Préfecture de Police de Paris reçu hier chez moi :

http://nsm03.casimages.com/img/2010/06/15/100615055739390116233150.jpg

——

Deux semaines après avoir été relaxé par la Cour d’appel de Paris à la suite d’une plainte en diffamation déposée contre moi par notre Député-Maire-encore-Conseiller-Régional-UMP-PR-346-544, une affaire qui aura quand même plus de deux ans, avec un crochet par le Cour de Cassation, il me semble bien que celui-ci soit tenté par un nouvel épisode judiciaire !

Pour l’instant, je n’en sais évidemment pas plus, je ne connais pas les griefs, mais on retrouve évidemment deux mots familiers : Jégo et diffamation…

Une nouveauté, tout de même !

Cette fois-ci, c’est à Paris dès le commencement que les choses vont se passer, peut-être parce que le Maire de Montereau y a élu domicile.

Comme d’habitude, je vous tiens au courant de tout !Vais-je finalement retrouver ma greffière favorite, dans une ou deux années ?

A demain !
—————————————————

Où l’on reparle de l’OMJASE !

http://nsm01.casimages.com/img/2008/12/14/081214034352390112873384.jpgujourd’hui-même, une animatrice ex-salariée de l’OMJASE a rendez-vous au Tribunal des Prudhommes.

Pratiquement quinze années après la liquidation judiciaire de cet ancien Office municipal monterelais, à la demande du tout nouvellement élu Yves Jégo, ce dossier incroyable n’est toujours pas terminé.

Souvenons-nous.

L’OMJASE, c’était sous la municipalité Drèze, l’Office Municipal de la Jeunesse et des Animations socio-éducatives, une association dotée d’une délégation de service public et présidée par le maire socialiste de l’époque. (Ca me fait toujours tout drôle d’écrire ça… Passons…).

http://nsm03.casimages.com/img/2010/06/13/100613093236390116216940.jpg

Troupe Starmania 1990 - OMJASE

Le spectacle Starmania, en 1990…

———-
Durant la campagne électorale des municipales de 1995, le candidat Yves Jégo l’avait clairement annoncé : s’il était élu, il y aurait une reprise en main du volet social, par la municipalité. Cette municipalisation de l’OMJASE figurait dans son programme.

Une fois élu, il va s’empresser de vouloir mettre à exécution la reprise de tout cet important service. L’animation culturelle et sociale, semble-t’il penser, est un volet essentiel qui doit être contrôlé de près par les cadres municipaux.

Mais les choses ne vont pas se passer exactement comme il l’aurait souhaité !

Une rocambolesque procédure administrative et judiciaire va se mettre en place.

Courant Octobre/Novembre 1995, Yves Jégo va annoncer une réunion avec l’ensemble des salariés permanents (une quinzaine de personnes).

Mais quinze jours avant la date prévue, il va l’annuler. Il veut désormais recevoir individuellement les salariés permanents. (Est-ce en raison du fameux concept qui a fait ses preuves, le « diviser pour régner » ?)

En décembre de la même année, une Assemblé générale exceptionnelle de l’OMJASE constate que la mairie coupe toutes les subventions. Yves Jégo en tant que Maire en est toujours le président, au passage…

Ne voulant plus assurer le versement des salaires, il  va se dire « obligé de faire procéder à une liquidation judiciaire ».

En conseil municipal, il ira même jusqu’à assurer « qu’il ferait plus que ce qu’autorisait la loi » !

http://nsm03.casimages.com/img/2010/06/13/100613093234390116216939.jpg

Programme du dernier spectacle de la MPT/Omjase de Surville…

———————————–
La liquidation est prononcée par voie d’huissier en février 1996.

Il va sommer les personnels de rendre les clefs des différentes structures. Les salariés n’étaient pas au courant de cette liquidation, ils travaillaient sur la préparation des vacances de Pâques.

Les virements financiers s’interrompant, ils se retrouvent sans salaire et sans fiche de paye, puisque la secrétaire qui les établissait faisait partie elle-aussi de la charrette.

Quatorze personnes sont licenciées. Sans possibilité de s’inscrire aux Assedics !

Le Tribunal des Prudhommes est saisi. Coup de théâtre ! Les choses ne se passent pas exactement « comme prévu » !

L’Inspection du Travail, saisie par les délégués du personnel, va refuser le licenciement de quatre d’entre eux, les délégués du personnel !

Pour faire court, le liquidateur judiciaire va monter jusqu’au Ministère du travail, Yves Jégo contestant ce refus de l’Inspection..

L’Inspection du Travail va finalement procéder au licenciement à la demande des délégués, afin de pouvoir toucher les Assedics. (Ils étaient alors absolument sans ressources…)

Puis, ils vont demander l’annulation de leur licenciement. De manière à ce qu’ils ne soient plus licenciés, mais toujours aux Assedics. C’est qu’il faut bien vivre !

Le Tribunal administratif décidera de maintenir le licenciement, en 1999/2000, au prétexte qu’il ne peut y avoir de passerelle droit privé/droit public, l’OMJASE étant une association séparée de la précédente municipalité.

Les délégués font faire appel, une fois le procès perdu en première instance.

ILS VONT GAGNER EN APPEL, auprès du Tribunal administratif d’appel qui reconnaît que dans le cadre d’une structure entièrement financée par une municipalité, celle-ci a une obligation de réintégrer le personnel, si une structure municipale similaire est montée !

Yves Jégo avait toujours le choix de reprendre intégralement tout le personnel. 

Ceci se déroulait en avril 2003.

Je rappelle au passage que durant tout ce temps qui passe,  ils sont toujours sans aucun salaire !

Yves Jégo reçoit une obligation de les réintégrer !

http://nsm03.casimages.com/img/2010/06/13/100613093243390116216941.jpg

Programme du dernier spectacle de la MPT/Omjase de Surville…

———————————–

Deux des ex-salariés de l’OMJASE demandent de fait cette réintégration. La réponse ne vient pas, Yves Jégo joue la montre. (« Il n’y a pas de poste », « il n’y a pas de ligne budgétaire », etc, etc…)

Une demande de rendez-vous est prise en janvier 2004. C’est Jean-Marie Albouy, le premier adjoint qui s’y colle.

Accrochez vous ! On va proposer à l’un le poste de gardien du cimetière, et à l’autre un poste de femme de ménage.

Les deux refusent : quand on est chef de service d’une structure d’animation, on ne peut se retrouver gardien du cimetière, et quand on est une animatrice grandement diplômée,  on aspire à autre chose que faire le ménage. Je trouve que c’est tout à fait légitime !

ETANT TOUJOURS SANS AUCUNES RESSOURCES, ils vont demander le chiffrage du préjudice : le maire ne veut pas en entendre parler !

Retour aux Prudhommes !

Yves Jégo va être condamné à verser un différentiel salarial sur les deux dernières années !

Vous vous en doutez, il va faire appel…

C’est le dossier du chef de service qui va être examiné en premier.

Les Prudhommes vont confirmer sa réintégration en tant que chef de service au sein de la mairie de Montereau.

Des indemnités importantes vont lui être à juste titre versées,lui qui était toujours sans salaire !

C’est un premier dossier qui va coûter une fortune au contribuable monterelais, sans qu’évidemment, ce contribuable-là ne s’en doute.

D’après une estimation, ce seraient environ 250 000 euros, sans les frais d’avocat, que vont coûter à la mairie ce premier imbroglio juridico-administratif.

Le refus d’Yves Jégo de procéder simplement, décemment, ce refus-là et les complications qu’il va engendrer vont coûter très cher à la ville.

Aujourd’hui, ce sera donc au tour de l’animatrice de passer devant les Prudhommes.

Elle sait combien nous sommes quelques uns à penser très fort à elle.

Pour la petite histoire, j’étais quant à moi animateur-formateur à l’OMJASE en micro-informatique à destination des associations de la ville, et délégué du personnel vacataire.

Bien entendu, je vous tiendrai au courant de la suite des événements.

Des événements qui ont débuté, je vous le rappelle, en septembre/octobre 1995.

Putain, quinze ans !

—————————-

http://nsm03.casimages.com/img/2010/06/13/100613093249390116216943.jpg

Programme du dernier spectacle de la MPT/Omjase de Surville…

———————————–

Un courant très alternatif !

Grâce à une locataire de la Tour des Grès, cette courageuse habitante qui a osé interpeller Confluence Habitat et qui n’a pas hésité à me proposer de prendre des photos de la curieuse « réhabilitation » des appartements dans cette tour, je vais pouvoir vous démontrer une nouvelle fois la façon ubuesque dont tout ceci est mené.

Le 31 mai dernier, cette dame relançait pour courrier M. Chéron, Président délégué de l’Office HLM-Montereau, chef de cabinet à la Mairie d’Yves Jégo, Président du Parti Radical pour la Seine-et-Marne et conseiller municipal d’opposition à Moret-sur-Loing.

http://nsm03.casimages.com/img/2010/06/12/100612080749390116210798.jpg

—–

http://nsm03.casimages.com/img/2010/06/12/100612080756390116210799.jpg

——-

A ce jour, au passage, ce courrier n’a toujours pas reçu de réponse… S’il faut se dépêcher de répondre au peuple, aux locataires qui payent leur loyer, maintenant, où allons-nous !

Vous l’avez constaté, parmi tous les travaux restant à faire, la baignoire de cette dame n’était toujours pas raccordée à la terre !

Il se trouve, c’était sûrement un détail pour les cadres de Confluences-Habitat, il se trouve que c’est obligatoire : c’est la norme électrique C15-100.

http://www.hager.fr/actualite/installation-electrique/norme-electrique-nfc-15100/mise-au-nome-electrique/6763.htm

Un électricien a donc quand même été dépêché chez cette dame. Il est allé dans la salle de bains.

Voici comment s’est déroulée la mise à la terre de la baignoire. Que je sois changé sur place en porte-parole de l’UMP si je travestis la réalité.

Ce monsieur a constaté que les nouvelles prises électriques installées précédemment étaient tellement mal placées dans cette salle d’eau qu’il n’a pas pu brancher son appareil à souder.

Il faut dire aussi qu’il n’avait pas apporté de rallonge électrique.  (Dans une pièce d’une aussi petite surface, en règle générale, on n’est pas sensé avoir besoin d’avoir une rallonge électrique pour y intervenir.)

A Montereau-Surville, si.

La locataire n’avait pas non plus de rallonge adaptée…

Il a donc  fallu que l’électricien aille prendre du courant dans le couloir. Mais là aussi, la prise était trop loin.

Pour intervenir dans la salle de bains, il a donc fallu se brancher… dans la chambre de la dame.

Cette anecdote pourrait une nouvelle fois prêter à sourire, sauf que les locataires sont de plus en plus excédés par cette pseudo-rénovation » qui leur cause souvent plus de soucis après qu’avant…

Les locataires sont de plus en plus en colère et parlent même d’organiser des actions revendicatives médiatisées, pour faire connaître leur désarroi.

Je ne manquerai pas de vous tenir au courant (je ne l’ai pas fait exprès, je vous assure) de ces actions éventuelles à venir.

Avant de vous quitter, je vous laisse un avis très récent émanant du directeur de la gestion locative de Confluence-Habitat :

http://nsm03.casimages.com/img/2010/06/13/100613034327390116218556.jpg

A Montereau-surville, les jours où les techniciens interviennent sur les  balcons, on ne doit rien jeter par les fenêtres, pour ne pas les blesser…

Mais les jours où les techniciens ne sont plus sur les balcons… Que doit-on en conclure ?

Le Président de Confluence-Habitat, Yves Jégo, habite Paris. Le vice-président, M. Chéron est élu à Moret-sur-Loing, il n’habite donc pas à Montereau. Les cadres de l’Office n’habitent pas à Surville…

Est-il tellement étonnant qu’on puisse assister à de tels grands moments ?

—–

Ne manquez pas le papier de demain… L’actualité du jour fera que nous allons reparler de l’OMJASE !

——————————————————————————

Rumeurs très bien payées…

voir l'image en taille réelleous vous en doutez certainement, avant même que je ne commence ce nouveau papier dominical, les rumeurs qui ont couru cette semaine dans la région concernaient bien évidemment les conseils donnés à Mme Boutin de son petit nom Christine, par notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544.

C’est bien normal. Il ne pouvait en être autrement !

Saurez-vous encore une fois démêler le faux du faux ?

Je n’ai aucune crainte.

———-

Notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544 aurait prodigué à Mme Boutin l’astuce suivante :

« Christine, au lieu des 9500 euros mensuels nets, fais-toi payer en 807 HDI premium pack. A 47500 euros l’unité, tu en avais déjà une en 5 mois tout rond ! »

Rumeur, pas rumeur ?

—–

On assure également que  notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544 aurait proposé à Mme Boutin de convertir ses 9500 euros de salaire mensuels en 633,33333333333 jours à 15 euros, afin d’acquérir l’une des maisons qu’elle était venue inaugurer à Montereau le 18 septembre 2009.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

« Au lieu des 9500 euros par mois,  tu aurais pu demander, ça serait passé plus inaperçu, tu aurais pu demander le premier mois 839 exemplaires de l’excellent « 15 jours entre faux gentils et vrais méchants« , puis 1389 « Conspiration Bosch« , puis 400 « De Gaulle ou l’esprit du possible« , que tu aurais bientôt pu te faire dédicacer au Prieuré St Martin… Ca faisait déjà trois mois ni vus ni connus ! »

C’est cette option que notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544 aurait également sussuré à l’oreille de Christine Boutin.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

M. Bussereau aurait remarqué que notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544 tentait de dissuader par d’étranges moyens Mme Boutin.


voir l'image en taille réelle

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Puis c’est Mme Bachelot, encore grâce à d’étranges moyens, qui aurait conseillé à notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544 d’enfoncer Mme Boutin en jouant au grand jeu de l’hôpital qui se fout de la charité.

voir l'image en taille réelle

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Alors, avouez quand même que c’était une nouvelle fois déconcertant de facilité, non ?

—————-

Comme j’aurais aimé que les quelques lignes qui vont suivre ne fussent qu’une méchante rumeur non vérifiée…

Le club très fermé de ceux qui ont été relaxés dans le cadre d’un procès intenté par notre édilanous pour diffamation et injure, ce club-là vient de perdre l’un de ses membres…

Je voudrais adresser ici mes sincères condoléances à la famille de Freddy. 

Nous étions trois, nous ne sommes plus que deux.

L’imparfait de l’indicatif est décidément un sale temps…

————————————————–

 

 

Plus fort que le compresseur d’Ulé !

Plus fort que le compresseur d'Ulé ! dans Sur le vif... xaixmecfi5our la rubrique « Sur le vif » du samedi, je vous ai rapporté trois petites photos prises hier au Festival Confluences…

Voici le premier cliché :

http://nsm03.casimages.com/img/2010/06/11/100611101404390116209921.jpg

——

Rien ne vous étonne ? Regardez bien les calicots déployés.

Celui de la gentille mairie UMP de Montereau est bien en évidence, au dessus des artistes sur la grande scène. Tout le monde peut le voir aisément, même les plus presbytes et les plus astigmates d’entre vous.

Quant à la bannière du Conseil général de Seine-et-Marne, ce méchant CG77 socialiste qui pourtant est un important financeur, et ce, malgré les coupes budgétaires imposées par le gouvernement, regardez bien où on l’a placée.

Elle est juste derrière le plateau technique de la grande scène. Si bien que personne ne peut la voir… Elle est toujours dans le dos des spectateurs, ceux de la grande comme de la plus petite scène.

Habile non ?

Deuxième photo, deuxième particularité du Festival Confluences….

Beaucoup de festivals musicaux français sont soutenus par le ministère de la Culture, parfois par le ministère des Affaires étrangères quand la programmation comporte d’importants artistes étrangers.

Nous, non.

voir l'image en taille réelle

—-

Nous, à Montereau, c’est le ministère de la Santé et des Sports qui soutient le festival de chansons…

——–

Et puis, voici la dernière photo pour aujourd’hui.

Vous vous souvenez peut-être que mon confrère Monsieur HOU avait imaginé en son temps un dispositif technique destiné spécifiquement aux groupes se produisant à Montereau et ayant une irrépressible envie d’adresser sur scène un petit message à notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-346-544.

Ce compresseur d’Ulé, puisque c’est de lui dont il s’agit, devait détecter sur scène tous les mots commençant par la syllabe « enc » et finissant par les deux syllabes « ulé »… 

http://yvespoey.unblog.fr/2008/10/30/le-compresseur-dule/

Cette année, devant le nombre de couleuvres que les Monterelais doivent ingurgiter, la municipalité a dû investir dans un nouveau modèle de compresseur :

voir l'image en taille réelle


—–

Le compresseur AVALON…

A demain pour les rumeurs…

——————————————-

 

De l’hôpital et de la charité !

De l'hôpital et de la charité ! dans Vie locale dxk0zmzq1eotre député-Maire-encore-Conseiller-régional-346-544 pouvait-il ne pas donner son avis éclairé, pouvait-il ne pas ramener sa fraise (c’est la saison, les locavores se régalent), concernant l’affaire Christine Boutin, celle qui avait accepté de prendre une véritable position de missionnaire pour la modique somme de 9500 euros net par mois ?

Non, Mesdames, et Messieurs ! Bien sûr que non !

Voici ce que confiait Yves Jégo hier matin à la très sarkozyste Europe 1 :

http://www.europe1.fr/Politique/Jego-Ce-genre-d-affaire-cree-une-societe-de-defiance-E1-211716/

« Il faut qu’elle mesure le mal que ce genre d’affaire fait à la politique[...] Ce genre d’affaire » crée une « société de défiance car chacun pense que l’autre cherche son intérêt personnel ».  » se permettait de juger notre édilanous !

Certes, je pensais que notre DMCR-UMP-PR-346-544 pouvait se permettre bien des déclarations mais je trouve que cette déclaration là vaut son pensant de cynisme.

Pourtant à priori, sorti de tout contexte, il a tout à fait raison.

Mais Yves Jégo est-il le plus qualifié pour pouvoir donner ce genre de conseils à Mme Boutin ?

Quand on a déjà deux mandats électifs et qu’on en brigue un autre au Conseil régional d’Ile-de-France, en sachant pertinemment que la loi sur le cumul des mandats vous imposera d’en abandonner un, et assurément le mandat pour lequel vous allez être élu, est-on vraiment le mieux placé pour donner des leçons en matière de défiance envers la politique ?

Quand on se maintient au Conseil régional, une fois élu et sous prétexte que le Front National a déposé un recours, tout en cumulant trois mandats électoraux, ce qui est théoriquement interdit en France, est-on vraiment le plus à même à se poser en parangon de vertu ?

http://www.marianne2.fr/Cumul-petits-arrangements-entre-amis-UMPistes_a192232.html

Quand on cumule trois mandats, qu’on est évidemment payé pour ça, quand chaque mandat de député vous donne un nouveau jackpot en touchant 1572 euros de retraite pour cinq années de cotisation, et donc 3144 euros pour deux mandats, Mme Boutin est-elle la seule qui doit mesurer le mal que tout ceci fait à la politique ?

Et puis, souvenez-vous….

Quand on devient Secrétaire-d’Etat à l’Outre-Mer, qu’on possède un appartement à Paris, et qu’on loue cet appartement pour habiter le logement de fonction attaché au portefeuille, quitte à aller à l’hôtel quand on est débarqué sans ménagement du poste, est-ce que ça ne contribue pas un peu à faire penser que « l’autre cherche son intérêt personnel » ?

http://www.lexpress.fr/actualite/indiscret/yves-jego-a-l-hotel_773398.html

Sans oublier l’actualité toute récente :

Quand on vient de décrocher un nouveau job, même si on assure sur France 2 le mercredi 9 juin 2010 que ce job-là, on l’exerce bénévolement, mais au détriment forcément de votre métier de maire, député et conseiller régional, peut-on la ramener et se poser en donneur de leçons ?

Ah bon ? Je ne vous avais pas dit qu’Yves Jégo avait décroché un nouveau job ?

Yves Jégo vient de décrocher un nouveau job.

Voici ce qu’on pouvait lire dans le Fig-Mag en date du week-end dernier :

jtrmyg3syx dans Vie locale

—–
Alors, bien entendu, je vous le disais plus haut, dès mercredi midi, sur France 2, notre DMCR-UMP-PR-346-544 s’empressait de jurer croix de bois, croix de fer, si je mens, je retourne en outre-mer, notre DMCR-UMP-PR-346-544 s’empressait d’affirmer qu’il allait travailler bénévolement…

Mission à 9500 euros pour Christine Boutin, appartements de fonctions multiples pour Christian Estrosi, condamnation de Brice Hortefeux pour injures raciales, appartement de fonction prêté à la famille pour Fadela Amara, déclarations fiscales étonnantes pour Christian Blanc, cumul des mandats et fonctions en tous genres…

Vous avez dit bananière, la République ?

Plus ça va, et plus on atteint des fosses abyssales… Un peu comme les sondages de M. Sarkozy…

Mais y aurait-il une relation de cause à effet ?

J’en profite pour vous redonner le lien qu’Oscar postait hier, au cas où…

http://www.lesindiscrets.com/article-12169-quand-m-jego-se-fout-du-monde-avec-15-000euros-par-mois.html

—————————————-

123

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !